« Pasteur Yves Kéler, retraité de l'Eglise de la Confession d'Augsbourg d'Alsace
et de Lorraine (ECAAL)/Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine (UEPAL)
»

*1939 - † 2018


REMINISCERE

Dimanche, le 4 mars 2007

Le Christ livré aux hommes

Jean 8/ 26-30 , lire aussi Jean 8/ 1-2

(Série de Prédication V (Predigtreihe V) : liste complémentaire I)


A. Jésus est dans le Temple à Jérusalem :

1.Il était venu dans la Ville, pour la Fête des Tabernacles, ou fête des Tentes, qui rappelait aux Juifs qu’ils avaient vécu dans le désert et sous la tente, après la Sortie de l’Egypte.
Jésus avait déjà prêché dans la ville et au Temple, et maintenant, le dernier jour de la fête, appelé le grand jour, il fait une proclamation solennelle, et presque révolutionnaire : « Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi et qu’il boive ! Celui qui croit en moi, des sources d’eau vive couleront de lui ! »

2. Je dis solennelle et révolutionnaire, car de plus en plus ouvertement, Jésus appelle à croire en lui. Ici, cet appel est clair et sans hésitation.
 Et ceci, alors qu’il monte au Temple, où est proclamée chaque jour le parole du « Shemah Israël » : « Ecoute, Israël, le Seigneur (c’est-à-dire Iahvé) est notre Dieu, le Seigneur est un ( c’est-à-dire seul Seigneur). »
 C’est le Dieu du désert justement, celui qu’on célèbre à la Fête des Tabernacles, celui qui a dit au Sinaï, dans le désert : « Je suis Iahvé, ton Dieu, qui t’ai fait sortir du pays d’Egypte, de la maison de l’esclavage. Tu n’auras pas d’autre Dieu devant ma face ! »

B.  Jésus se mettrait-il à la place de Dieu ?  Et ceci dans son Temple ? 

Car après cette proclamation, c’est là qu’il se rend .
1. Vous pouvez bien imaginer que ses ennemis, les scribes et les pharisiens ne vont pas le manquer ! Et l’attaquer :  Cela commence d’abord par la femme adultère qu’ils lui amènent pour qu’il approuve sa lapidation. Il leur répond cette parole imparable :  « Que celui qui est sans péchés lui jette la première pierre ! »  
2. Puis s’enclenche une discussion entre les pharisiens et Jésus : c’est de ce débat que notre lecture est extraite.

C.  Que dit Jésus ?- Trois choses :

1. « J’ai beaucoup de choses à vous dire et à juger en vous ! ». (8/26) Eh bien ! voilà qui est envoyé !
Première chose donc : Jésus est sans complaisance envers le mal et le péché. Il vient juste de le montrer dans l’affaire de la femme adultère : Autant il ne condamne pas la femme, autant il lui dit : « Va et ne pèche plus ! »
Cette parole s’adresse aussi à nous : « J’ai beaucoup de choses à juger en vous. Je ne vous condamne pas, mais je vous dis : ne péchez plus ! »

2. La deuxième chose que Jésus dit est :
« Celui qui m’a envoyé est vrai, et ce que j’ai entendu de lui, je le dis au monde ! » (8/26)
Jésus se place donc immédiatement sous l’autorité de Dieu.   Il ne dit rien de sa propre autorité. En aucun cas, il ne se met à la place de Dieu.
Il est un disciple attentif de Dieu : ce qu’il dit, il le dit de la part de Dieu.
Mais il le dit clairement, et il le dit au monde. C’est-à-dire : il dit que le monde est jugé, parce que mauvais.

3.   La troisième chose :
«  Quand vous aurez élevé le Fils de l’homme, vous saurez qui je suis ! »
Elever le Fils de l’homme, c’est le monter sur la croix ! Quand Jésus sera mort là-haut, sur la croix, il sera à la fois glorifié : élevé, et proclamé : « Sauveur du péché ».
On saura que ce Jésus a donné sa vie pour payer la rançon du péché, que nous aurions dû payer !

4. Le message du Christ est donc ferme et clair :
1. Croyez en moi, et vous aurez la vie éternelle
2. Votre mal est jugé : abandonnez-le et ne péchez plus !
3. Dieu est vrai : ce que je vous dis vient de lui
4. Ma crucifixion vous montrera qui je suis

D.  Voilà, frères et sœurs, ramassée et concentrée, la prédication  du Christ

Visiteurs en ligne

100345
Aujourd'huiAujourd'hui243
HierHier321
Cette semaineCette semaine854
Ce moisCe mois8542
Tous les joursTous les jours1003452
Template by JoomlaShine