« Pasteur Yves Kéler, retraité de l'Eglise de la Confession d'Augsbourg d'Alsace
et de Lorraine (ECAAL)/Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine (UEPAL)
»

*1939 - † 2018

 

LITT KZEsterwegen A CINQ HEURES, AVANT L’AUBE Des Morgens um halb fünfe

 

 

 

 

A CINQ HEURES, AVANT L’AUBE

Des Morgens um halb fünfe

 

Mélodie :inconnue

 

       

 

    A cinq heures, avant l’aube,

    Le diable est réveillé !

    Nous sautons de nos crèches

    Dans nos futals des deux pieds.

    Si quelqu’un est malade,

    Qu’il le signale aussitôt

    Au chef de la baraque :

    Ca le concerne au plus haut.

 

   

Des Morgens um halb fünfe

da ist der Teufel los

da springen wir aus der Falle

gleich in die Unterhos

Ist einer krank geworden

der melde sich sogleich

so fragt der Stubenälteste

denn das ist sein Bereich

                           Chants de camps de concentration

         Texte        Des Morgens um halb fünfe

                          anonyme, camp d‘Esterwegen

                          fr. : Yves Kéler 31.7.2015

 

         Mélodie    Des Morgens um halb fünfe ?

                          Non indiquée

                         

 

 Le texte

         Ce chant d’Esterwegen raconte le branle-bas matinal, à 4 heures et demi, il fait encore nuit. L’image du « diable lâché » montre la précipitation imposée aux prisonniers, que les gardiens trouvent toujours trop lents. Il faut signaler tout de suite les malades, à cause de l’appel et des éternelles erreurs de comptage, que les prisonniers subissent sous la forme d’appels prolongés, souvent pénibles.

        

 

 

<< 

 

 

Visiteurs en ligne

105673
Aujourd'huiAujourd'hui59
HierHier406
Cette semaineCette semaine2288
Ce moisCe mois6929
Tous les joursTous les jours1056734
Template by JoomlaShine