« Pasteur Yves Kéler, retraité de l'Eglise de la Confession d'Augsbourg d'Alsace
et de Lorraine (ECAAL)/Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine (UEPAL)
»

*1939 - † 2018

 

LITT KZcom  42 b  Prison POUR LA LIBERTE ON M’EMPRISONNE Für Recht und Freiheit bin ich gefangen

 

 

 

 

 

POUR LA LIBERTE ON M’EMPRISONNE

Für Recht und Freiheit bin ich gefangen

 

Mélodie : musique populaire

 

       

 

1..Pour la liberté on m’emprisonne,

    Pour le libre droit on m’emprisonne.

    :: Pourquoi dois-je être en prison,

    Pourquoi dans ces cachots profonds ? ::

 

2. Je mange mauvaise nourriture

    Et je n’aime pas cette mixture.

    :: Voilà quatre jours aujourd’hui

    Que je n’a n’ai rien mangé ni pris. ::

 

3..Devant le juge je dois paraître.

    Je dois « prier trois Notre Père ! »

    :: Je ne prierai pas « …dans les cieux ! »

    Je regarde la mort dans les yeux.

 

4..Le jour suivant, c’était à l’aurore,

    Les bourreaux martelaient encore.

    :: Rouge dans le sable coula mon sang.

    Longue vie, pays des soviets puissant

 

5..Ah ! bonne mère, Ah ! mon bon père,

    Ah ! ma douce sœur, Ah ! mon cher père.

    :: Lavez vos mains dans mon pauvre sang,

    Que vous sachiez combien c’est cuisant.

 

6..Debout, prolétaires, marchez en foule,

    Haïssez le drapeau noir-blanc-rouge !

    Qui fut ici assassiné ?

-        Un garde rouge emprisonné !

 

 

         Texte        Für Recht und Freiheit bin ich gefangen

                          auteur inconnu

                          d’après le Schinerhannes-Lied,

                          un chant de brigands allemands du début 19e s.

                          version communiste de Erich Weiland 1934

 

                          dans Lieder aus den faschistischen

                                   Konzentrations-Lagern

                          Veröffentlichung der Deutschen Akademie

                          der Künste in Berlin, Sektion Musik,

                          Abteilung Arbeiterlied

                          Das Lied – Im Kampf geboren, Heft 7, Nr 42b, S. 132

                          Zusammengestellt von Inge Lammel und Günter Hofmeyer

                          VEB Friedrich Hofmeister Leipzig 1962

                          fr. : Yves Kéler 21.7.2015 Haguenau Nautiland

 

         Mélodie    populaire

                          Schinderhannes-Lied, 19e s.

                         

 

   
     

Le texte

 Ce texte est une autre variante du chant de cachot, qui s’appuie sur la forme originale des années 20, (d’orine inconnue), qui fut chantée de Erich Wieland dans la prison de la Lehrter Strasse, en 1934. (op. cit. p. 132)

         Ce chant dérive du Schinderhannes-Lied du 19e s. qui raconte les aventures et la moort de ce brigand de grand chemin (voir texte plus bas.) Dans la forme que nous avons, il a été réécrit par un communiste inconnu après l’échec de la Révolution en Allemagne et le putsch de Kapp, à l’époque de la République de Weimar.

         Le putsch de Kapp est une tentative de putsch réalisée entre le 13 mars et le 17 mars 1920 par une brigade commandée par le général von Lüttwitz en soutien à Wolfgang Kapp (18581922), fondateur en 1917 du Parti allemand de la patrie avec Alfred von Tirpitz, et le général Walther von Lüttwitz. Il s’inscrit dans la longue série de troubles intérieurs que connaît la république de Weimar jusqu’en 1924. (Wikipedia). Ce putsch était compris comme la réaction directe à la mutinerie des marins de Kiel, qui avait déstabilisé le Reich et permis aux partis parlementaire de se glisser vers le pouvoir.

        Le chant, qui décrivait une action judiciaire avec peine de mort était connu dans les milieux communistes Il fut chanté dans cette forme par le militant communiste Erich Wieland en prison, cette fois sous le régime nazi. Le chant n’est donc pas à proprement parler un chant de KZ, produit en ces lieux, mais un chant antérieur repris dans les camps par les prisonniers politiques.


    

 

 

Vergleich des alten Textes des Scinderhannes Lied und des Liedes von den 20er Jahren

Comparaison de l’ancien texte du chant de Schinderhannes et du chant des années 20

 

Schinderhanneslied

Für Recht und Freiheit bin ich gegangen,
im tiefen Wald nahm man mich gefangen.
Man führt mich in die Stadt hinein,
wo ich sollt gehangen sein.

Und auf das Rathaus tät man mich führen
wohl zwei-, dreimal zum Examinieren.
Man schreibt mir jedes Wörtlein auf
und führt mich zum Turm hinauf.

Im tiefen Turm hab ich gesessen,
und schlechte Speise, die musste ich essen.
Bis endlich kam heran die Stund´,
zu der ich nichts mehr essen kunnt.

Oh, was wird meine Mutter sagen,
wenn sie wird hören von all den Klagen,
dass ich in meinen jungen Jahr´n
soviel Böses hab getan.

Johannes Bückler, dies ist mein Name,
und zweiundzwanzig sind meine Jahre.
Zwei Tag, zwei Nächt´ vor meinem End
empfing ich noch das Sakrament.

Und das Gerüst soll ich nun betreten,
fünf Vaterunser, sie soll ich noch beten.
Fünf Vaterunser insgemein,

das wird wohl auch mein letztes sein.

 

 

 

Ade lieb Vater! Ade lieb Mutter!
Ade lieb Schwester! Ade lieb Bruder!
Wascht eure Hände in meinem Blut,
damit ihr wisst, wie weh das tut.

 

Forme der 20er Jahre

Für Recht und Freiheit bin ich gefangen
für Recht und Freiheit bin ich gefangen
In tiefen Kerkern sperrt man uns einwarum muß ich gefangen sein

Die schlechten Speisen, die soll ich essendie schlechten Speisen, die ich nicht mag
Heut ist es schon der vierte Tag
wo ich noch nichts gegessen hab.

 

 

 

 

 

 

 



Und vor den Richter da soll ich treten
drei Vaterunser, die soll ich beten
Drei Vaterunser,
die bet ich nicht
ich schau dem Tod ins Angesicht

Am andern Morgen, es war beim Dämmern,
Hört ma die Hnker am Schaffot hämmern
Sein Blut floß strömend wohl in den Sand.
leb wohl mein treues Sowjetland!

 
Ach liebe Mutter, ach lieber Vater
ach liebe Schwester, ach lieber Bruder
wacht eure Hände in meinem Blut
damit ihr wisst, wie weh das tut

 

Auf Proletarier ihr breiten Massen
die Schwarz-Weiß-Roten müßt ihr hassen
Wißt ihr, wer hier ermordet ist?
Es war ein junger Rotgardist

 

 

Visiteurs en ligne

105564
Aujourd'huiAujourd'hui182
HierHier393
Cette semaineCette semaine1202
Ce moisCe mois5843
Tous les joursTous les jours1055648
Template by JoomlaShine