« Pasteur Yves Kéler, retraité de l'Eglise de la Confession d'Augsbourg d'Alsace
et de Lorraine (ECAAL)/Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine (UEPAL)
»

*1939 - † 2018

 

BAPTEME

 

                             UN ENFANT NOUS ARRIVE  II              

 

Ce chant est dérivé de " Un enfant nous arrive I ", dont le texte est repris et inclus dans une composition plus vaste, sur la mélodie " Lob Gott gestrost mit Singen " = " Dans toutes nos détresses "

 

1. Un enfant nous arrive :
    Pour tous quel grand bonheur !
    O dieu, tu veux qu'il vive,
    Que Christ soit son Seigneur.
    Un enfant qu'on baptise :
    Soyons ses vrais amis !
    Qu'il entre dans l'Eglise,
    Et qu'il y soit chez lui !

2. Pour son père et sa mère
    Nous voulons te prier :
    Marche avec eux sur terre
    Et bénis leur foyer !
    Nous devrons lui apprendre  
    Le grand amour de Dieu,
    Le dire en des mots tendres,
    Le vivre sous ses yeux.

3. O Dieu, tu nous délivres
    Et tu nous rends vainqueurs.
    Jésus, nous voulons vivre
    Pour toi, notre Sauveur.
    Chacun par son baptême
    Dans l'Eglise est admis.
    Seigneur, toi qui nous aimes,
    Conduis-nous vers la vie.

 

    REPAS

 
 
                                       BENIS L'ETERNEL,  MON ÂME

                                                       Ps 103/ 1-2

 
                                       Bénis l'Eternel, mon âme
                                       Tout en moi doit bénir son saint nom, sa gloire !
                                       Bénis l'Eternel, mon âme,
                                       Et n'oublie aucun don qu'il fait dans sa grâce !
                                       Bénis l'Eternel, mon âme,
                                       Tout en moi doit bénir son saint nom, sa gloire.

 
 

                                            Texte      : Ps 103/1-2
                                                            Yves Kéler, 1975 
 
                                            Mélodie :  Warum sollt ich mich denn grämen?
                                                                   Johann Georg Ebelin 1666
                                                                   RA 449, EG 370

                      NB: -Pour les deux premiers vers, chanter les deux premières
                              lignes de la mélodie.
                             -Pour les quatre derniers vers, répéter la deuxième moitié
                              de la mélodie, le texte ayant deux tercets.
                             -Adopter un rythme rapide, en divisant les notes par deux

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Visiteurs en ligne

118999
Aujourd'huiAujourd'hui41
HierHier360
Cette semaineCette semaine1573
Ce moisCe mois3542
Tous les joursTous les jours1189998
Template by JoomlaShine