« Pasteur Yves Kéler, retraité de l'Eglise de la Confession d'Augsbourg d'Alsace
et de Lorraine (ECAAL)/Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine (UEPAL)
»

*1939 - † 2018


PENTECOTE

 



      VENEZ, CHRETIENS, CE JOUR MERITE QU'ON LE CHANTE !
                                 Kommt, Seelen, dieser Tag

                           Mélodie : O Gott, du frommer Gott



 

1. Venez, chrétiens : ce jour
    Mérite qu'on le chante !
    Louez l'œuvre de Dieu,
    Tout d'une voix puissante.
    Aujourd'hui, l'Esprit saint
    Fortifie les croyants :
    Priez qu'il vienne ici
    Bénir nos cœurs, nos chants !

2. Esprit d'amour, puissant,
    Fais que tes saintes flammes
    Traversent tous les cœurs
    Et n'en fassent qu'une âme !
    Et quand vient l'Ennemi
    Qui veut les séparer,
    Empêche-le d'agir
    Et tiens-nous rassemblés.

3. Dans le corps de Jésus,
    Nous sommes, tous ensemble,
    Nés de nouveau en Christ
    Et devenons ses membres.
    Esprit aux nombreux dons,
    Viens pourvoir tes croyants,
    Et fais de chacun d'eux  
    Un saint membre vivant.

4. Celui que l'Esprit saint
    Et la Parole animent,
    Qui porte le bon fruit
    Par quoi l'amour s'exprime,
    Celui-là doit louer
    La grâce du Seigneur,
    Qui renaît chaque jour
    Que fait le Créateur.
 

 

              Texte:    Kommt, Seelen, dieser Tag
                           Valentin Ernest Löscher, 1713
                           Partition de Bach
                           Knapp, 1837, N° 741
                           traduction : Yves Kéler, 25.8.05

              Mélodie:  O Gott, du frommer, Gott                
                           Regensburg 1675, Meiningen 1693
                           RA 209, EG 495
                           fr. : Je suivrai Jésus-Christ
                           LP 253

 

Le texte et la mélodie:

           Le texte original, de Valentin Ernest Löscher, de 1713, comporte 7 strophes. Voir Knapp 1837, N° 741. Jean Sébastien Bach l'a mis en musique, en 1736, sur une mélodie de lui, en en retenant quatre strophes.

           Pour l'assemblée, on peut employer la mélodie: "O Gott, du frommer Gott", sous RA 209, EG 495, LP 253.

 

 

 

 

 

 

Visiteurs en ligne

105516
Aujourd'huiAujourd'hui87
HierHier322
Cette semaineCette semaine714
Ce moisCe mois5355
Tous les joursTous les jours1055160
Template by JoomlaShine