« Pasteur Yves Kéler, retraité de l'Eglise de la Confession d'Augsbourg d'Alsace
et de Lorraine (ECAAL)/Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine (UEPAL)
»

*1939 - † 2018

LOUANGE
TRINITE

 

                     LOUEZ LE NOM DE L'ETERNEL,
               CELEBREZ-LE DANS VOS CANTIQUES  to
                        Révision de ce chant de 

                                 César Malan

            Mélodie : Il faut grand Dieu que de mon coeur

 

1. Louez le nom de l'Eternel,
    Célébrez-le dans vos cantiques !
    Entonnez un chant solennel
    En des paroles magnifiques !
    Lui seul est grand, lui seul est saint,
    C'est par lui seul que tout subsiste,
    Lui seul mérite d'être craint :
    A son pouvoir rien ne résiste !

2. Devant le Roi de l'univers
    S'évanouit toute puissance.
    Il va parler : terre et la mer,
    Ecoutez-le dans le silence !
    Il enrichit, il appauvrit,
    Il fait grandir ou il abaisse.
    L'homme en un rien tombe et périt,
    Quand Dieu décide: sa vie cesse !

3. Dieu, si puissant, si glorieux,
    Se révèle à nous comme un Père ;
    Son bien-aimé, du haut des cieux,
    Est descendu sur notre terre.
    Il s'est chargé de nos douleurs
    Et prit sur lui notre injustice.
    Il sauve à jamais les pécheurs,
    Il accomplit le sacrifice.

4. Rendons la gloire au Fils de Dieu,
    Qu'il soit exalté dans l'Eglise !
    Qu'à lui, sur terre et dans les cieux,
    Toute puissance soit soumise !
    C'est par lui que le Créateur,
    Le Saint des saints, l'Eternel même,
    Veut habiter dans notre cœur
    Par grâce et par amour suprême.

5. Remettons-nous en son pouvoir,
    Ne craignons pas, Dieu est fidèle.
    Son prompt secours nous fera voir
    Que sa promesse est éternelle.
    Dieu, notre Roi, garde ses saints :
    Espérons avec assurance !
    Restons toujours entre ses mains :
    Dieu nous gouverne avec puissance !

 

                Texte :         Louez le nom de l'Eternel
                                    César Malan
                                    Recueil  Eglises Réformées 1895, n° 25
                                    rév : Yves Kéler, 2005

                Mélodie :     Louez le nom de l'Eternel
                                     César Malan
                                     Recueil Eglises Réformées 1895, n° 25

                                     Proposition : mél du Ps 138
                                     Il faut, grand Dieu, que de mon cœur LP 63/138
                                     = Que tout mon cœur soit dans mon chant, Ps 138
                                     NCTC  138, ARC 138

 

Le texte

         Ce chant à une structure  trinitaire. Les deux premières strophes sont consacrées à une louange du Père, d'un souffle remarquable, et inspirée des Psaumes. Les strophes 3 et 4 résument l'œuvre rédemptrice du Christ, et reprennent le Nouveau Testament : le Christ s'est abaissé (Philippiens 2), et a accompli le sacrifice  (Hébreux). La quatrième strophe assure la transition vers le 3e Article : l'Eglise et les saints, développés dans la 5e strophe. On sent aussi l'armature du Credo Apostolique et quelques allusions au Nicée-Constantinople : "  du haut des cieux Est descendu ", " j'attends la résurrection des morts et la vie du monde à venir ".

La mélodie

         Celle du Recueil de 1895 est la mélodie de César Malan. Elle me paraît un peu faible pour ce texte puissant. Je propose de prendre celle du Psaume 138 Que tout mon cœur soit dans mon chant, dont la majesté et l'envol mouvementé mettent bien le texte en valeur.

 

 

 

 

 

 

Visiteurs en ligne

105516
Aujourd'huiAujourd'hui91
HierHier322
Cette semaineCette semaine718
Ce moisCe mois5359
Tous les joursTous les jours1055164
Template by JoomlaShine