JUSTIFICATION

 

            C'EST DE TOI, PERE SAINT, 
           QUE J'ATTENDS MA JUSTICE
       (Révision du chant de ce nom de :

                A.Cérésole et Ami Bost

 

1. C'est de toi, Père saint,
    Que j'attends ma justice,
    Et sur ta compassion
    Se repose mon cœur.
    Tu voulus de tout temps
    Nous être un Dieu propice
    Car tu nous destinais
    Le parfait Rédempteur !

2. Aux jours marqués par toi
    Pour racheter nos âmes,
    Christ s'est anéanti,
    Le Sauveur éternel.
    Né pauvre, il vécut tel,
    Et sur le bois infâme,
    Mourant, il a ouvert
    Les portes de ton ciel. 

3. Heureux qui, connaissant
    Sa profonde misère,
    Sur ce puissant Sauveur
    Se repose avec foi.
    Il reçoit son pardon ;
    Il trouve en toi son Père,
    Il obtient ton Esprit
    Pour accomplir ta loi.

4. Par Christ plus que vainqueur,
    Ni la mort, ni la vie
    Ne peuvent me ravir
    Ton éternel amour.
    Si je vis, c'est en paix
    Et je t'en glorifie,
    Si je meurs, je m'en vais
    Au céleste séjour.

5. Augmente donc en moi,
    Mon Dieu, la repentance ;
    Que sur la croix du Christ,
    Mon œil reste arrêté.
    Fais-moi vivre en la foi,
    L'amour et l'espérance :
    Je t'appartiens, Seigneur,
    Car Christ m'a racheté !

 

               Texte :          C'est de toi, Père saint ,
                                    que j'attends ma justice
                                    A.Cérésole
                                    Recueil Eglises Réformées 1895, n° 42
                                    rév : yves Kéler, 2005

               Mélodie :      C'est de toi, Père saint,
                                    que j'attends ma justice
                                    Ami Bost,
                                    Recueil Eglises Réformées 1895, n° 42

                                     Proposition :
                                     Christ est ressuscité, cet hymne de victoire
                                     H.L.Duvernois
                                     LP 131

La mélodie

         Cette mélodie d'Ami Bost semble peu chantable aujourd'hui. Je propose de prendre celle de Duvernois : " Christ est ressuscité ", qu'on trouver dans LP 151.

 

 

 

 

 

Qui Suis-je?

 

Pasteur retraité de l'Eglise luthérienne de la Confession d'Augsbourg d'Alsace et de Lorraine.

 

 

Vous souhaitez me contacter?

KELER Yves

23A Route de Hanhoffen
67240 BISCHWILLER
Tél. : 03 88 63 19 54
keler.yves@orange.fr

Visiteurs en ligne

778503
Aujourd'huiAujourd'hui175
HierHier794
Cette semaineCette semaine3983
Ce moisCe mois15469
Tous les joursTous les jours778503