« Pasteur Yves Kéler, retraité de l'Eglise de la Confession d'Augsbourg d'Alsace
et de Lorraine (ECAAL)/Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine (UEPAL)
»

*1939 - † 2018

 

 

PÂQUES
JUSTIFICATION
ENTERREMENT

 

                 CHRIST EST RESSUSCITE, 
                 CET HYMNE DE VICTOIRE
                        Révision de LP 151

 Mélodie : Christ est ressuscité, Cet hymne de victoire

 

1. Christ est ressuscité,
    Cet hymne de victoire
    Vers Dieu, d'un seul élan,
    Franchit l'immensité !
    Voici l'achèvement
    De l'œuvre expiatoire :
    Oui, tout est accompli,
    Christ est ressuscité !

2. Supporte sans frémir
    Le regard de ton Juge,
    En t'appuyant sur Christ,
    Lui qui t'a racheté.
    Entre ses bras vainqueurs
    Viens chercher un refuge ;
    Il a payé ta dette :
    Il est ressuscité !

3. Le sépulcre vaincu
    Proclame avec puissance :
    " Sa justice est parfaite,
    Et sa divinité ! "
    Adorons en Jésus
    Ce qu'il est par naissance :
    Il était Fils Unique,
    Il est ressuscité !

4. Nous briserons aussi
    Un jour la froide pierre,
    Un jour nous atteindrons
    Le seuil d éternité ;
    Et là nous recevrons,
    Dans la maison du Père,
    Un bonheur éternel :
    Christ est ressuscité !

5. A s'unir à sa vie,
    Le Rédempteur appelle :
    Aimants de son amour,
    Saints de sa sainteté,
    Sur cette terre entrons
    Dans une vie nouvelle,
    En attendant les cieux :
    Christ est ressuscité !

 

            Texte :       Christ est ressuscité,
                              cet hymne de victoire
                              Ed.Monod
                              Rec. Eglises Réformées 1895, n° 45
                              LP 131
                              Rév : Yves Kéler

            Mélodie :    Christ est ressuscité,
                              Cet hymne de victoire
                              H.L.Duvernois
                              Rec. Egl. Réformées 1895, n° 45
                              LP 131

 

Le texte

        Le texte du chant dans le Recueil des Eglises Réformées de 1895 comprend 5 strophes. LP 131 en a enlevé une, la 3e de l'original.

        Il m'a paru important de la rétablir, car elle insiste sur le fait que le Christ est : 1° le " juste parfait ", mort non pas pour son péché, mais par sacrifice pour les pécheurs ; 2° Fils de Dieu par " essence ", selon le mot employé par Ed.Monod. Il ne peut donc pas rester mort, et doit nécessairement ressusciter. C'est pourquoi " Le sépulcre vaincu proclame sa justice, et sa divinité. " Cette strophe rare est une des perles de la théologie et de la piété du 19e Siècle français.

La mélodie

        Cette mélodie de Duvernois, qu'on retrouve dans LP 131, est une merveille de tension et de rigueur, en même temps que de vie. Elle met très bien ce beau texte en valeur.


 

 

 

 

 

Visiteurs en ligne

858998
Aujourd'huiAujourd'hui802
HierHier1061
Cette semaineCette semaine1863
Ce moisCe mois21795
Tous les joursTous les jours858998