« Pasteur Yves Kéler, retraité de l'Eglise de la Confession d'Augsbourg d'Alsace
et de Lorraine (ECAAL)/Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine (UEPAL)
»

*1939 - † 2018

 

 

LITANIE
TRINITE

 

         DIEU, PERE, FILS ET SAINT-ESPRIT
        Herr, der du Gnad und Hülff verheiss’st

          Mélodie : Vater unser im Himmelreich

       La litanie allemande, d’après Martin Luther
          Forme raccourcie de 1646, Hanovre

 

1. Dieu, Père, Fils et Saint-Esprit,
    Dieu éternel et infini,
    Tu es la Sainte Trinité :
    Pitié envers ta chrétienté,
    Pitié pour nous, puissant Seigneur,
    Pitié, Seigneur, dans nos malheurs.

2. Epargne-nous, épargne -nous,
    Ménage envers les tiens tes coups
    Et souviens-toi de ta bonté :
    Pardonne-nous tous nos péchés.
    Conserve-nous nos biens, nos corps,
    Notre âme et notre honneur encor.

3. Nous te prions, Seigneur, aussi :
    Viens à notre aide en Jésus-Christ,
    Par sa naissance et sa douleur,
    Par ses blessures, sa sueur,
    Par sa mort, sa résurrection,
    Par sa vie et son ascension.

4. Fais que par ton enseignement
    La foi s’étende abondamment,
    Que les enfants soient éduqués
    Et qu’ils évitent le péché.
    Fais que s’en aillent les moqueurs,
    Tous les trompeurs, méchants, menteurs.

5. Et fais, Dieu, que nos gouvernants
    Observent ton commandement ;
    Inspire-les, protège-les,
    Conduis leur œuvre et bénis-les.
    Accorde-nous des temps de paix,
    Sans maladie, peste et regret.

6. Accorde l’aide aux malheureux,
    Aux faibles, pauvres, souffreteux,
    Et romps le joug des prisonniers,
    La chaîne des persécutés.
    Par ta puissance et ta bonté
    De leurs maux viens les délivrer.

7. Jésus, Seigneur, vrai Fils de Dieu,
    Seigneur Jésus, venu des cieux,
    Seigneur et Christ, Agneau de Dieu,
    Qui portes nos péchés au lieu
    De la croix : prends de nous pitié,
    Donne la paix et prends pitié.

8 = 1. Dieu, Père, Fils et Saint-Esprit,
    Dieu éternel et infini,
    Tu es la Sainte Trinité :
    Pitié envers ta chrétienté,
    Pitié pour nous, puissant Seigneur,
    Seigneur, pitié dans nos malheurs.

 

         Texte        Herr, der du Gnad und Hülff verheiss’st
                          Johann Freder 1545, Recueil Bapst Leipzig
                          forme de 1646, reprise en 1722 par le
                          Recueil de cantiques de Colmar, Colmarer Gesangbuch
                          ramené à 7 strophes,
                          avec répétition de la 1ère pour la 8e
                          fr. : Yves Kéler 31.5.2011, Haguenau

         Mélodie :  Vater unser im Himmelreich
                          15e Siècle, frères moraves 1531
                          Martin Luther 1539
                          RA 211, EG 344
                          fr. : O Père qui es dans les cieux
                                 NCTC 235, ARC 576, ALL 62/24
   


Texte original, forme 1646/1722, Recueil de Colmar

HERR / der du gnad und hülff verheiß'st /
GOtt Vatter / Sohn und heil'ger Geist /
Du heiligste Dreyeinigkeit /
Erbarm' dich deiner christenheit :
Erbarm' dich / HErr / du treuer GOtt /
Erbarm dich / HErr / in aller noth.

2. Verschon' uns Gott / ach Gott ! verschon /
Und nach verdienste uns nicht lohn ;
Gedenck an deine grosse gnad /
Verzeih' uns uns're missethat :
Gib / daß uns ehr / gut / seel und leib
Durch deine hülff ohn schaden bleib.

3. Wir bitten dich / o Vatter noch /
Um Christi willen / hilff uns doch :
Durch sein' geburt / blutschweiß und noth /
Durch seine wunden / creutz und todt /
Auch aufferstehn und himmel-gang /
Hilff uns all unser lebenlang.

4. Verleihe / daß bey reiner lehr
Auch Gottes-forcht sich bey uns mehr ;
Daß man die jugend wohl erzieh' /
All' ärgerniß und sünden flieh' :
Hilff / daß mit schanden untergeh'n /
Die deinem worte widersteh'n.

5. Laß die regenten insgesamt
Sorgfältig seyn in ihrem amt :
Die obrigkeit an unser'm ort
Beschütz und segne immerfort :
Gib heilsam friedlich regiment /
Pest / theurung / unglück von uns wend.

6. All denen / die in nöthen seyn /
Mit rettung / hülff und trost erschein :
Zerbrich das joch / nimm weg die last /
Damit du sie beleget hast.
Durch deine allmacht / güt' und treu /
Von plag und drangsal sie befrey.

7. O JESU CHriste GOttes sohn /
O JESU Christ ! du gnaden-thron :
O JEsu Christ ! du Gottes-lam¯   /
Das aller welt sünd auff sich nahm /
Erbarme dich / hör' unser bitt /
Erbarme dich / gib deinen fried.

8. HErr / der du gnad und hülff verheiß'st /
Gott Vatter / Sohn und heil'ger Geist /
Du heiligste Dreyeinigkeit /
Erbarm dich deiner christenheit /
Erbarm dich HErr / du treuer Gott /
Erbarm dich / HErr / in aller noth.


Johann Freder (1545) (Wackernagel III,230 et 231 pp. 206 sqq). 
A mis en vers la vieille "Litanie" de Martin Luther, en allemand.
Texte repris et profondément modifié par le recueil de
Hanovre de 1646 (Gesenius & Denicke, v. Fischer & Tümpel
II,385 p. 394). On trouve dans la première strophe une invocation de la
Trinité, appelée "Dreyfaltigkeit". Le recueil colmarien de 1722
introduit ce cantique (absent du recueil colmarien précédent), mais met
"Dreyeinigkeit" à la place.

(note fournie par Marc Hug, de Strasbourg, le 20.5.2011)

 

Visiteurs en ligne

827219
Aujourd'huiAujourd'hui4
HierHier1008
Cette semaineCette semaine2317
Ce moisCe mois15448
Tous les joursTous les jours827219