VENDREDI SAINT
CONTEMPLATION DU CHRIST EN CROIX
SAINTE CENE



         EN FLEURS IL POUSSE UN ARBRE
                 Ich weiss mir einen Maien

         Mélodie : Christus, der ist mein Leben
                       = Demeure par ta grâce
    

 

1. En fleurs il pousse un arbre,
    En ce saint vendredi :
    Cet arbre, d’une branche,
    Sans fin me réjouit.

2. Sur l’arbre auquel je pense
    Ils ont cloué mon Roi ;
    Dans toutes ses souffrances,
    Il est mort là pour moi.

3. Allez jusqu’à cet arbre
    Contempler Jésus-Christ,
    La fleur née d’une Vierge
    Qui a pour nom Marie.

4. Regardez à sa tête
    D’épines couronnée ;
    Qui reconnaît ses dettes
    Se verra pardonner.

5. Regardez ses mains blanches
    Qu’on a percées de trous,
    Clouées sur cette branche,
    Défigurées pour nous.

6. Regardez sa poitrine :
    Son cœur est éventré ;
    De cette plaie sanguine
    La vie s’est écoulée.

7. Regardez ses pieds pâles,
    Percés aussi de clous ;
    De là aussi s’écoule
    Son sang versé pour nous.

8. Devant le pied de l’arbre
    Buvez ce vin de prix,
    Qui peut donner à l’âme
    Une nouvelle vie.
   

         Texte        Ich weiss mir einen Maien,
                          in dieser heilgen Zeit
                          d’un manuscrit de Stuttgart du 15e Siècle
                          dans : In Gottes und Marien Minne
                          Lieder aus der deutschen Mystik
                          (Dans l’amour de Dieu et de Marie,
                          Chants de la mystique allemande)
                          choisis par Severin Rüttgers,
                          Insel-Bücherei, Nr 81, p.35
                          Insel-Verlag, Leipzig, sans date, (après 2e Guerre)
                          fr. : Yves Kéler 25.5.2011, Munich

         Mélodie     Christus der ist mein Leben
                          Melchior Vulpius 1609
                          RA 461, EKG 208, EG 516


Texte original

1. Ich weiss mir einen Maien in dieser heilgen Zeit,
    Den Maien, den ich meine, der ewig Freude gibt,
    Den Maien, den ich meinen, das ist der süsse Gott,
    Der hie auf dieser Erden leid’t vielen manchen Spott.

2. So gehet zu dem Kreuze und nehmt den Maien wahr!
    Der hat gar rote Blumen, den uns die Magd gebar.
    Ihm sehet an sein Haupte, das ist der Dornen wund:
    Wer Jesum Christum lieb hat, fürwahr, der wird gesund;

3. Nun seht ihm an sein’ Hände! Die sind mit Nagl durchschlagn: 
    Wir sollen sein würdigs Leiden in unserm Herzen tragn.
    Seht ihm an seine Seite! Sein Herz ist aufgetan:
    Da solln die reine Herzen  des Morgens zu ihm gehen.

4. Nun seht ihm an sein Füssen ! Die sind mit Nagl durchbohrt;
    Da durch ist uns geflossen des Himmels höchster Hort.
    Unter des Kreuzes Aste, da schenkt man Zypern  Wein *
    Des solln die lieben Seelen  von Minne ** trunken sein.
   
    *    Wein von Zypern,  Wein hoher Qualität
    **  Minne : Liebe

  

  
Traduction littérale

1. Je sais un arbre fleuri dans ce saint temps
    L’arbre dont je parle donne joie éternelle,
    L’arbre dont je parle, c’est le doux Dieu,
    Qui ici sur cette terre a souffert bien des moqueries.
   
2. Allez donc à la croix et regardez l’arbre !
    Il a des fleurs rouges, lui que Marie a fait naître ;
    Regardez-lui la tête, qui d’épines est blessée :
    Qui aime Jésus-Christ  retrouve la santé
   
3. Et regardez-lui les mains, qui sont transpercées de clous : 
    Nous devons porter sa noble souffrance dans nos cœurs.
    Regardez-lui au côté ! Son cœur est ouvert.
    Là les cœurs purs doivent aller au matin.

5. Regardez-lui les pieds ! Ils sont percés de clous,
    Par là a coulé pour nous la plus haute protection du ciel.
    Sous la branche de la croix, on sert du vin de Chypre, *
    (Marie est l’aubergiste, les anges servent)
    Dont les âmes doivent se griser d’amour.
  
  
    * vin de Chypre : vin de haute qualité

   
   
   

 

Qui Suis-je?

 

Pasteur retraité de l'Eglise luthérienne de la Confession d'Augsbourg d'Alsace et de Lorraine.

 

 

Vous souhaitez me contacter?

KELER Yves

23A Route de Hanhoffen
67240 BISCHWILLER
Tél. : 03 88 63 19 54
keler.yves@orange.fr

Visiteurs en ligne

611728
Aujourd'huiAujourd'hui1298
HierHier918
Cette semaineCette semaine5415
Ce moisCe mois17748
Tous les joursTous les jours611728