AVENT
2e et 3e Avent

 

      DIEU BIENTÔT VIENT EN SEIGNEUR      
                 Kündet allen in der Not

                         Esaïe 35/1-7

         Mélodie : Morgenglanz der Ewigkeit

 

1. Dieu bientôt vient en Seigneur,           Es 40/5
    La splendeur sur le visage,
    Vers tous ceux dans le malheur :        Es 35/1-2
    Soyez forts, prenez courage !
    R. Car à tous est dévolu  Le salut.

2. Il s’approche avec douceur,
    Il veut convertir nos âmes
    Et délivrer les pécheurs
    De la mort et de ses flammes.
    R. Car à tous est dévolu  Le salut.

3. Des pierrailles du désert                      Es 44/3, 51/3
    Jailliront de fraîches sources .
    Par leurs eaux tout sera vert,
    Lèveront de jeune pousses.
    R. Car à tous est dévolu  Le salut.

4. L’aveugle aussi pourra voir,                Es 29/18, 35/5-6
    Le muet chanter des hymnes            
    Et le sourd pourra ouïr
    Ce qu’on lui dit par des signes.
    R. Car à tous est dévolu  Le salut.

5. Dieu vient chasser la douleur
    Consoler tous les fidèles.
    A sa table, le Seigneur
    Les nourrit de vie nouvelle.
    R. Car à tous est dévolu  Le salut.
   
   
         Texte        Kündet allen in der Not
                         Friedrich Dörr 1972
                         Gotteslob 1975 Nr 106
                         fr. : Yves Kéler 14.3.2012-03-14

         Mélodie     Morgenglanz der Ewigkeit
                         Johann Rudolf Ahle 1662, Halle 1708
                         EKG 349, RA 238, EG 450

         


Texte original allemand  
 

1. Kündet allen in der Not:
    Fasset Mut und habt Vertrauen.
    Bald wird kommen unser Gott;
    Herrlich werdet ihr ihn schauen.   
    Allen Menschen wird zuteil   Gottes Heil.

2. Gott naht sich mit neuer Huld,
    Dass wir uns zu ihm bekehren;
    Er will lösen unsre Schuld,
    Ewig soll der Friede währen.
    Allen Menschen wird zuteil   Gottes Heil.

3. Aus Gestein und Wüstensand
    Werden frische Wasser fliessen;
    Quellen tränken dürres Land,
    Überreich die Saaten spriessen.
    Allen Menschen wird zuteil   Gottes Heil.

4. Blinde schaun zum Licht empor
    Stumme werden Hymnen singen,
    Tauben öffnet sich das Ohr,
    Wie ein Hirsch die Lahmen springen.
    Allen Menschen wird zuteil   Gottes Heil.

5. Gott wird wenden Not und Leid.
    Er wird die Getreuen trösten,
    Und zum Mahl der Seligkeit
    Ziehen die vom Herrn erlösten.
    Allen Menschen wird zuteil   Gottes Heil.


Le texte

        Le texte est composé d’après les lectures d’Ancien Testament du 2e dimanche de l’Avent, prises chez Esaïe. Celles-ci sont classiquement dans Esaïe 63 et 64. Mais beaucoup d’autres lectures d’Esaïe sont prévues dans le temps de l’Avent, en particulier pour les offices de semaine.

        L’exemple en est le 3e dimanche, celui de Jean-Baptiste, pour lequel la lecture est Esaïe 40/1-8(9-11), dont les paroles sont reprises par Jean-Baptiste dans Matthieu 3/1-3. Dans l’évangile du jour, Matthieu 11/2-7, Jésus cite, en réponse à la question de Jean-Baptiste sur le Messie, Esaïe 35/4-6.

La mélodie

        La mélodie « Morgenglanz der Ewigkeit » provient du chant du matin éponyme de Chritian Knorr von Rosenroth, qui est considéré comme un cabaliste chrétien. Dans son poème, Knorr développe la notion de lumière, qui monte sur le monde à partir du matin et l’éclaire, à la fois physiquement et spirituellement. Str. 2, la lumière est appelée « Morgentau - rosée du matin », ce qui rappelle Esaïe. Str. 3, elle devient « Liebe Glut – braise d’amour », le soleil, source de la lumière, ajoutant sa chaleur. Str. 4, elle est appelée « Aufgang aus der Höh – l’Orient d’en haut », qui prépare l’arrivée du royaume. Dans la dernière strophe, elle s’appelle « Verklärte Gnadensonne – Soleil de grâce transfiguré » et vise le Christ de la Transfiguration de Matthieu 17.

        Cette succession de thèmes lumineux désignant le Christ donne à cette mélodie un caractère qui s’harmonise bien avec le thème du Dieu qui vient d’Esaïe. L’association entre le texte et la mélodie est excellente.

        Dans le cantique « Kündet allen in der Not », un refrain forme la fin de chaque strophe, ramenant au centre de la démarche de Dieu : donner le salut aux hommes.

 

Qui Suis-je?

 

Pasteur retraité de l'Eglise luthérienne de la Confession d'Augsbourg d'Alsace et de Lorraine.

 

 

Vous souhaitez me contacter?

KELER Yves

23A Route de Hanhoffen
67240 BISCHWILLER
Tél. : 03 88 63 19 54
keler.yves@orange.fr

Visiteurs en ligne

610764
Aujourd'huiAujourd'hui334
HierHier918
Cette semaineCette semaine4451
Ce moisCe mois16784
Tous les joursTous les jours610764