AVENT
  

            AUJOURD’HUI JESUS-CHRIST   tt
                  d’après "Ils avaient attendu
"

          Mélodie : O Gott du frommer Gott I et II

 

1. Aujourd’hui Jésus-Christ   Vient naître sur la terre !
    Tout son peuple ici-bas   Heureux, l’attend, l’espère.
    Déjà le peuple ancien   Des enfants d’Israël
    Attendait pour bientôt   Un Sauveur tout pareil.

2. Tous espéraient la paix,  Tous attendaient un Prince :
    Il vint un doux Messie   Du fond de sa province,
    Assis sur un ânon !   Ils réclamaient un Roi :
    Il vint un Fils de Dieu   Mourant sur une croix !

3. Croyaient-ils accueillir   L’essence de la gloire ?
    Ce fut un serviteur   Bien faible et dérisoire.
    Ils attendaient un chef   Nouveau David, un Roi :
    Est né un faible enfant   Dans la nuit, dans le froid.

4. Tous guettaient le Messie   Sur les nuées ardentes :   
    Retentit en chemin   L’appel qu’on se repente !
    Ils attendaient des mots   D’orage fulminant :
    Ce fut un mot de paix : « Devenez plus aimants ! »

5. Nous le savons depuis : Jésus, le Fils du Père,
    Que nous attendons tous,   Est mort sur notre terre.
    Mais il revient ici,   Déjà ressuscité,
    Renaître dans nos coeurs   En hôte et invité.

6. Nous accueillons en lui   Le Serviteur qui souffre,
    Le lion de Juda,   Qui saute dans le gouffre,
    Le médecin des corps,   Prédicateur errant,
    Prophète, Prêtre et Roi,   Offert pour nous mourant.

7. Nous acclamons le Christ,   Le saint Sauveur des hommes,
    Qui naît à Bethléem   Et fonde son royaume.
    Il veut y faire entrer   Les faibles, les enfants,
    Les grands et les petits,   Les riches, les puissants.
    
8. Gloire au Dieu tout-puissant   Qui s’est fait notre Père,
    Qui envoie son Enfant   Pour racheter la terre,
    Gloire au Fils, à l’Esprit, Comme au commencement,
    Aujourd’hui et toujours,   Jusqu’à la fin des temps.  Amen.
                                                               (sur la dernière note)
    
    
         Texte        Aujourd’hui Jésus-Christ  vient naître sur la terre
                          Yves Kéler 25.07.2006  Allevard
                          d’après un poème en prose, anonyme ?
                          dans La revue Théologique
                                  FOI ET VIE n° 2 avril 1973

             Mélodie    O Gott, du frommer Gott II
                          Regensburg (Ratisbonne)1675,
                          Meinigen 1693, 1854
                          RA 384, EKG 383, EG
                          fr. :  Je suivrai Jésus-Christ
                                 LP 253, ALL 44/10

                          O Gott, du frommer Gott I
                          Brauschweig 1648
                          RA deest, EKG 383, EG 495

    
Texte du poème en prose
  (sous réserve de l’exactitude du texte)
    
    Ils avaient attendu le Prince de la Paix
    Ils virent arriver un gueux monté sur un âne
    
    Ils attendaient un chef délivrant des puissances
    Leur vint un inconscient qui se fit crucifier
    
    Ils venaient accueillir l’absolu de la gloire
    Et n’ont vu survenir qu’un maigre serviteur
    
    Ils attendaient un Dieu, l’Innommé du désert,
    Ce ne fut qu’un enfant peut-être bien sans père.
    
    Ils guettaient le Messie sur des nuées ardentes
    Survint sur leurs chemins le plus simple piéton
    
    Ils écoutaient au loin de fulminants tonnerres
    Leur parla cette voix banalement quelconque
    
    Et nous le savons bien – et nous le savons trop
    Nous l’avons trop compris et nous le récitons
    
    Nous attendons un Dieu décisivement mort
    Eclaboussant de l’or d’un soleil rugissant
    C’est le Ressuscité qui s’impose à nos vies
    
    Nos découvrons ici le Serviteur souffrant
    Le Lion de Juda dans sa toute puissance
    Vient à nous (?, sic)
    
    Nous annonçons un pauvre errant sur nos chemins
    Et marche sur nos pas un dur guerrier casqué
    
    Nous savons qu’il est homme et de notre niveau
    C’est le cavalier son arc et sa couronne.
    
    Y.VEOULAY, la poésie protestante,
   In Revue Théologique Foi et vie N° 2 Avril 1973

 

 

Qui Suis-je?

 

Pasteur retraité de l'Eglise luthérienne de la Confession d'Augsbourg d'Alsace et de Lorraine.

 

 

Vous souhaitez me contacter?

KELER Yves

23A Route de Hanhoffen
67240 BISCHWILLER
Tél. : 03 88 63 19 54
keler.yves@orange.fr

Visiteurs en ligne

779013
Aujourd'huiAujourd'hui685
HierHier794
Cette semaineCette semaine4493
Ce moisCe mois15979
Tous les joursTous les jours779013