« Pasteur Yves Kéler, retraité de l'Eglise de la Confession d'Augsbourg d'Alsace
et de Lorraine (ECAAL)/Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine (UEPAL)
»

*1939 - † 2018

AVENT
RAMEAUX

 

         HOSANNA ! FILS DE DAVID to
               Hosianna, Davids Sohn

      Mélodie : Meinen Jesum lass ich nicht I
                     Jesus, meine Zuversicht

 


1. Hosanna ! Fils de David,  
    Entre dans Sion, ta ville ! 
    Qu’on t’accueille, saint Messie,
    Qu’on te chante, qu’on jubile,
    Sème branches, vêtements,
    Devant toi en t’acclamant !

2. Hosanna ! Christ, bienvenue, 
    Nous allons à ta rencontre.
    Puisqu’à nous tu es venu,
    Notre joie pour toi se montre.
    Entre et franchis notre seuil
    Et réponds à notre accueil.

3. Hosanna ! Prince de paix,  
    Victorieux, un roi de gloire !
    Tout ce que pour nous tu fais
    Est le fruit de ta victoire.
    Montre à tous que tu es là,
    Que ton règne grandira.

4. Hosanna ! Divin Messie, 
    Viens, nous sommes ton Royaume ;
    C’est toi qui nous as choisis
    Nous as pris parmi les hommes.
    Devenir tes serviteurs,
    C’est le vœu de notre cœur.

5. Hosanna ! Tu vas bientôt  
    Mettre en œuvre tes promesses.
    On t’accablera de maux :
    Que ta majesté paraisse !
    Ta Sion la reconnaît :
    Tu es Roi, chacun le sait.
 
6. Hosanna ! Tu viens à nous :  
    Fais que tout te réussisse !   
    Rends nos cœurs heureux de tout,
    Rends-les prêts au sacrifice ;
    Tu prends seuls des serviteurs
    Qui proclament ta grandeur.
 
7. Hosanna ! Auprès, au loin,  
    Viens chez nous, chez toi, en sorte !   
    Né de Dieu, tu es son Oint :
    Pourquoi rester à la porte ?
    Hosanna ! Oui, c’est bien toi,
    Viens, Jésus ! Alléluia !
   
   
   
         Texte        Hosianna, Davids Sohn 1712
                          Benjamin Schmolck 1672-1737
                          RA 501, EG deest,
                          SELK 405
                          fr. : Yves kéler 9.5.2012 Bischwiller
   
         Mélodie      Meinen Jesum lass ich nicht I
                          Johann Ulich 1674
                          RA 354, EKG 251, EG 402
   
                          SELK propose la mélodie originale de
                          Georg Philipp Telemann 1730
                          Hosianna ! Davids Sohn

           Mélodie     Jesus, meine Zuversicht
                          Chez Johann Crüger 1653, à Berlin
                          1704; 1899
                          EKG 330RA 102, EG 526,
                          fr. : Jésus, qui mourus pour moi
                                 LP 136, NCTC deest, ARC 635, ALL 33/17

 

Le texte

        Le texte contient plusieurs citations de chants antérieurs.

Strophe 2, « Zeuch zu unsern Toren ein – Entre par nos portes » rappelle l’incipit du chant de Pentecôte de Paul Gerhardt : « Zeuch ein zu deinen Toren – Entre par tes portes »

Strophe 7 : « Warum willst draussen stehen ? – Pourquoi rester dehors (devant la porte)“ rappelle l’incipit du chant d’Avent du même Gerhardt « Warum willst du draussen stehen –Pourquoi rester à la porte. »

Ces deux citations sont à la fois une révérence de Schmolck à Gerhardt et l’indication que l’Avent ouvre sur l’ensemble de l’année de l’Eglise.

        Une citation de la fin de l’Apocalypse, en 22/20 : « Oui, je viens bientôt. Amen ! Viens, Seigneur Jésus ! » confirme ce fait. La venue du Christ à l’Avent et son entrée à Jérusalem préfigurent son retour à la fin des temps. L’ensemble de l’année de l’Eglise, du 1er de l’Avent au 27e Trinité, dernier dimanche et dimanche de l’éternité, est traversé par le chant.


Texte original

1. Hosianna ! Davids Sohn
    Kommt in Zion eingezogen.
    Auf, bereitet ihm den Thron,
    Setzt ihm tausend Ehrenbogen!
    Streuet Palmen, machet Bahn,
    Dass er Einzug halten kann.

2. Hosianna ! Sei gegrüsst,
    Komm, wir gehen dir entgegen.
    Unser Herz ist schon gerüst’t,
    Will sich dir zu Fusse legen.
    Zieh zu unsern Toren ein,
    Du sollst uns willkommen sein.

3. Hosianna! Friedefürst,
    Ehrenkönig, Held im Streite,
    Alles, was du schaffen wirst,
    Das ist unsre Sieges beute.
    Deine Rechte bleibt erhöht, 
    Und dein Reich allein besteht.

4. Hosianna! Lieber Gast,
    Wir sind deine Reichsgenossen,
    Die du dir erwählet hast;
    Ach so lass uns unverdrossen
    Deinem Zepter dienstbar sein,
    Herrsche du in uns allein.

5. Hosianna ! Komme bald,
    Die Verheissung zu erfüllen.
    Sollte gleich die Knechtsgestalt 
    Deine Majestät verhüllen,
    So erkennet Zion schon
    Seinen Herrn und Davids Sohn.

6. Hosianna! Steh uns bei,
    O Herr hilf, lass wohl gelingen,
    Dass wir ohne Heuchelei
    Dir das Herz zum Opfer bringen. 
    Du nimmst keinen Jünger an,
    Der dir nicht gehorchen kann.

7. Hosianna nah und fern!
    Eile, bei uns einzugehen!
    Du Gesegneter des Herrn,
    Warum willst du draussen stehen?
    Hosiann! Bistv du da?
    Ja, du kommst. Halleluja.

 

Visiteurs en ligne

124953
Aujourd'huiAujourd'hui146
HierHier227
Cette semaineCette semaine1287
Ce moisCe mois4040
Tous les joursTous les jours1249536
Template by JoomlaShine