CULTE
Sortie du Culte

             AMEN ! TOUT EST ACCOMPLI  tt
                Nun Gott Lob, es ist vollbracht

             Mélodie : Liebster Jesu, wir sind hier


1. Amen ! tout est accompli :
    Bible, Psaume, chant, prière !
    Tout est fait, prêché et dit :
    Bénissons le nom du Père,
    Et rendons-lui toute gloire
    Pour ses dons, pour sa victoire

2. Puisque Dieu nous a bénis,
    Que le culte ainsi s’achève,
    Nous en retournons, nourris
    Pour les jours chargés qui suivent.
    Que son Saint-Esprit nous mène
    Tout au long de la semaine.

3. Dieu bénis notre départ,
    Et notre arrivée de même.
    Nous marchons sous ton regard,
    Conduis-nous jusqu’à ton Règne.
    Quand nous quitterons la scène,
    Accorde une mort sereine.

4. Amen, qu’il en soit ainsi,
    Oui, Amen, d’un cœur fidèle.
    Partons dans la foi, confiants
    Que Dieu nous la renouvelle,
    Jusqu’à la vie éternelle :
    Amen, Amen, Alléluia !


         Texte        Nun Gott Lob, es ist vollbracht 1674
                          Hartmann Schenk 1634-1681 *
   
            dans      Evangelisch-lutherisches Gesangbuch
                          Selbstständige Evangelisch-Lutherische Kirche
                          Deutschlands und anderer Länder
                          Hubert & Co. , Göttingen, 2. Auflage 1988, Nr 141
                          fr. : Yves Kéler  12.5.2012
   
         Mélodie    Liebster Jesu, wir sind hier
                          Johann Rudolf Ahle 1664
                          EKG 151, RA 208, EG 206
                          fr. : Dans ton Temple, ô mon Sauveur
                                 LP 176, NCTC 267, ARC 250, ALL 21/03

SCHENK Hartmann 1634-1681, né à Ruha près d’Eisenach, 1660 magister à Coburg, puis pasteur à Bibra, près de Meiningen, ensuite à Ostheim vor der Röhn.plus
   

Le texte

        Plusieurs livres, dont Knapp 1837 et SELK 1988 donnent 3 strophes. Le « Colmarisches Gesangbuch », recueil de Colmar, de 1819, donne une 4e strophe que j’ai traduite. Il se pourrait que cette strophe soit un ajout, car pour le sens, le chant paraît achevé avec la 3e strophe, qui culmine dans l’éternité, selon la mode du temps.

        La 4e strophe de Colmar est peut-être une strophe de « Amen » de fin du culte, initialement indépendante et chantée après la bénédiction trinitaire, comme le « trisamen » habituel à cet endroit. La formulation « Amen, Amen, das sei wahr » paraît trinitaire, le 3e amen étant simplement traduit. Cette strophe a paut-être été rattachée à notre chant. Elle rappelle la « Amenstrophe » de Luther à la fin du « Vater unser im Himmelreich. »

        La prosodie de la fin de cette strophe 4 milite da,ns ce sens. Les 2 derniers vers rompent la structure prosodique des autres strophes, en donnant un « ja, ja – oui, oui », à finale masculine au lieu de féminine, affaiblie il est vrai par l’accent fort, qui tombe sur le 1er ja, en une finale semi-féminine. Il en va de même au dernier vers, où le –ia final est faible, l’accent tombant sur sur –lu. Cette rupture dans le style semble indiquer que cette strophe 4 n’est pas de Hartmann Schenk, auteur des 3 premières strophes.
   
        La strophe 3 « Unsern Ausgang segne Gott » a souvent été détaché du cantique, pur servir de strophe de sortie du culte. On peut faire la même chose avec la 4e strophe. On obtient ainsi deux strophes de sortie, différentes l’une de l’autre.


Texte original

1. Nun Gott Lob, es ist vollbracht  
    Singen, Beten, Hören, Lehren,
    Gott hat alles wohlgemacht,
    Drum lasst uns sein Lob vermehren.
    Unser Gott sei hoch gepreiset,
    Weil er uns so herrlich speiset.

2. Weil der Gottesdienst ist aus
    Und uns mitgeteilt der Segen,
    So gehn wir mit Freud nach Haus,
    Wandeln fein auf Gottes Wegen.
    Gottes Geist uns ferner leite
    Und uns alle vollbereite.

3. Unsern Ausgang segne Gott,
    Unsern Eingang gleichermassen.
    Segne unser täglich Brot,
    Segne unser Tun und lassen.
    Segne uns mit selgem Sterben
    Und mach uns zu Hilmmelserben.
   
     (strophe de Colmar 1819)   
4. Amen, Amen, das sei wahr,
    Glauben wir aus Herzensgrunde;
    Trauen darauf ganz und gar,
    Singen fröhlich mit dem Munde:
    Amen, Amen, das sei ja, ja,
    Alléluia, Alléluia.

 

 

Qui Suis-je?

 

Pasteur retraité de l'Eglise luthérienne de la Confession d'Augsbourg d'Alsace et de Lorraine.

 

 

Vous souhaitez me contacter?

KELER Yves

23A Route de Hanhoffen
67240 BISCHWILLER
Tél. : 03 88 63 19 54
keler.yves@orange.fr

Visiteurs en ligne

751748
Aujourd'huiAujourd'hui52
HierHier717
Cette semaineCette semaine52
Ce moisCe mois12922
Tous les joursTous les jours751748