LOUANGE
CREATION

 

      DIEU EST SEIGNEUR, SINON AUCUN
          Der Herr ist Gott und keiner mehr

   Mélodie : Sei Lob und Ehr dem höchsten Gut

 

1. Dieu est Seigneur, sinon aucun,
    Louez-le, ses fidèles !
    Qui est égal à lui ? – Pas un :
    L’Eternel il s’appelle.
    Grand est Dieu, grand aussi son nom,
    Vaste, infini de perfection,
    Son être est sans limite.

2. Grand fut toujours Dieu de tout temps,
    Il n’est pas plus, pas moindre.
    Personne n’a compté ses ans :
    Qui pourrait l’y contraindre ?
    Les hommes sont tous nés d’hier :
    Avant les cieux, la terre et l’air,
    Dieu fut, avant le monde.

3. Son trône brille de clarté
    Qui à nos yeux le voile.
    Le ciel et son immensité,
    Les mondes, les étoiles,
    Abritent Dieu, Dieu l’Eternel,
    Caché, lointain, mais paternel,
    Révélé pas ses œuvres.

4. Où serions-nous, si son pouvoir
    N’avait formé nos êtres ?
    Il nous connaît et fait savoir
    A tous qu’il est le Maître.
    Il est sagesse, il est raison,
    Puissance, science, et ses actions
    Dirigent ciel et terre.

5. Il est très près, il est très loin,
    Lui seul sait chaque route.
    Mais dans la nuit est-il un point,
    Où nous cacher ? J’en doute.
    Nulle ombre ne peut nous couvrir,
    Et il connaît notre avenir,
    Avant qu’il apparaisse.

6. Hors toi, qui sauve l’univers
    Du mal et de la ruine ?
    Partout sur terre et sur la mer
    On sent ta main divine.
    Tu es, Dieu, bienveillant et doux,
    Plein de bonté, patient en tout,
    Dieu de pitié et Père !

7. Tu es, grand Dieu, le trois fois saint,
    Plus pur que tous les astres.
    Qui suit ta loi, Dieu souverain,
    Voit ton pardon, ta grâce.
    A toi revient l’éternité,
    La gloire et l’immortalité,
    La force et la puissance !

8. A toi louange, à toi l’honneur,
    La majesté, la gloire !
    Ses anges, louez sa grandeur,
    L’éclat de sa victoire !
    Dieu est Seigneur, hors lui aucun.
    Qui est égal à lui ? – Pas un,
    Ni rien devant sa face !

    
    
         Texte         Der Herr ist Gott und keiner mehr
                          Johann Andreas Cramer 1723-1788
                          D’après Esaïe 44/6 et Psaume
                          Dans Colmarisches Gesangbuch 1819
                          fr.: Yves Kéler, 9.9.2009
    
          Mélodie     Du Lebensbrot, Herr Jesu Christ
                          Peter Sohren 1668, 1704, 1854
                          RA 341, EG 326

Qui Suis-je?

 

Pasteur retraité de l'Eglise luthérienne de la Confession d'Augsbourg d'Alsace et de Lorraine.

 

 

Vous souhaitez me contacter?

KELER Yves

23A Route de Hanhoffen
67240 BISCHWILLER
Tél. : 03 88 63 19 54
keler.yves@orange.fr

Visiteurs en ligne

778489
Aujourd'huiAujourd'hui161
HierHier794
Cette semaineCette semaine3969
Ce moisCe mois15455
Tous les joursTous les jours778489