« Pasteur Yves Kéler, retraité de l'Eglise de la Confession d'Augsbourg d'Alsace
et de Lorraine (ECAAL)/Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine (UEPAL)
»

*1939 - † 2018

 

 
MORT ENTERREMENT

 

          CHRETIENS, NE NOUS DESOLONS PAS
                Ach lieben Christen, seyd getrost

                          M. Johann Gigas

                        Révision du texte des
         « Cantiques spirituels de Strasbourg » 1758

        Mélodie : Allein Gott in der Höh sei Ehr
                      Nun freut euch, lieben Christen gmein

 

1. Chrétiens, ne nous désolons pas
    Du mal qui nous accable !
    Car Dieu, dont nous sentons le bras,
    Est sage et admirable :
    Reconnaissons que, justement,
    Nous éprouvons un châtiment
    Qui nous est profitable.

2. En tes mains nous nous remettons,
    Dieu bon, Dieu notre Père.
    Ici nous nous ne nous promettons
    Qu’un tissu de misères,
    Des inquiétudes, des douleurs.
    Au ciel est le parfait bonheur
    Que notre cœur espère.

3. Le grain ne porte pas de fruit,
    S’il n’est mis dans la terre.
    Ainsi le corps, s’il n’est détruit
    Après la mort amère,
    Ne saurait jouir du bonheur
    Que lui mérite le Sauveur
    Par sa mort salutaire.

4. Pour les humains le même sort :
    Il faut que chacun meure !
    Pourquoi tant craindre cette mort,
    L’approche et l’ultime heure ?
    Heureux qui, comme Siméon,
    Fondé sur Christ et sur son nom,
    Quitte en paix sa demeure.

5. Faisons pour l’âme et pour le corps
    Ce que Dieu veut qu’on fasse.
    Il ouvrira les grands trésors
    De sa grâce efficace.
    Car Dieu, qui  nous soutient des cieux,
    Parmi ses saints, ses glorieux,
    Nous prépare une place.

6. Vivants nous sommes au Seigneur,
    Mourants à lui de même.
    Le Christ s’est fait notre Sauveur
    Par l’eau du saint Baptême.
    Adam nous attira la mort,
    Mais Lui a rétabli le sort
    De tout chrétien qui l’aime.

 

         Texte        Chrétiens, ne nous désolons pas
                          Cantiques Spirituels de Strasbourg 1758, n° 98
                          rév. : Yves Kéler 31.1.2013 Bischwiller

         Mélodie     proposée par Cant. Spir. : Air C =
                          Allein Gott in der Höh sei Ehr
                          Nikolaus Decius , 1539
                          EKG 131, RA 135, EG 179
                          fr :  Gloire à ton nom, ô Dieu de paix
                                 LP 213, NCTC 214, ARC 261, ALL41/01 et 41/02

             ou         Nun freut euch, lieben Christen gmein,
                          Martin Luther, 1523,
                          sur le thème du Maos Zur,
                          chant juif de Hanouka ;
                          EKG 239, RA 322, EG 341

             ou         Wär Gott nicht mit uns diese Zeit
                          Nürnberg / Wittenberg 1524
                          RA 171, EKG 190

                     

Texte original : 3 strophes chez Jean Sébastien Bach

CANTATE DE BACH

Dom: 17 post Trin:
Ach lieben Xsten seydgetrost
a 4 Voc:Corn, o2 Hautbois, 2 Violini, Viola con Continuo di

Sign:JS:Bach

Cantus firmus & Choraltext
Johannes Gigas, 1561
"Ach, lieben Christen, seid getrost

1. Strophe :

Ach, lieben Christen, seid getrost,
wie tut ihr so verzagen!
Weil uns der Herr Heimsuchen tut,
laßt uns von Herzen sagen:
Die Straf wir wohl verdienet han,
solchs muß bekennen jedermann,
niemand darf sich ausschließen.

4. Strophe :

Kein Frucht das Weizenkörnlein bringt,
es fall denn in die Erden
so muß auch unser irdscher Leib
zu Staub und Aschen werden,
eh er kömmt zu der Herrlichkeit
die du, Herr Christ, uns hast bereit'
durch deinen Gang zum Vater.

7. Strophe :

Wir wachen oder schlafen ein,
so sind wir doch des Herren
auf Christum wir getaufet sein,
der kann dem Satan wehren.
Durch Adam auf uns kömmt der Tod,
Christus hilft uns aus aller Not.
Drum loben wir den Herren.


 

Visiteurs en ligne

827256
Aujourd'huiAujourd'hui41
HierHier1008
Cette semaineCette semaine2354
Ce moisCe mois15485
Tous les joursTous les jours827256