« Pasteur Yves Kéler, retraité de l'Eglise de la Confession d'Augsbourg d'Alsace
et de Lorraine (ECAAL)/Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine (UEPAL)
»

*1939 - † 2018

TRINITE   
CREDO

 
                  JE CROIS EN DIEU AU PLUS HAUT CIEL to
                   Wir glauben Gott im höchsten Thron

 
 

    1.   Je crois en Dieu  au plus haut ciel,
          Je crois  en Christ, Fils éternel, 
          Issu du Père avant le temps,
          Seigneur et Sauveur tout puissant.

    2.   Je crois en Dieu, le Saint-Esprit,
          Consolateur, qui nous instruit,  
          Qui souffle où Dieu le fait aller
          Et fortifie les cœurs troublés.

    3.   Par sa Parole et de sa main,
          Le Père fit  le clair matin ;
          Le Fils,  en prenant notre corps, 
          Meurt sur la croix de notre mort.

    4.   Il s'abaissa,  ressuscita,
          Dieu  à sa droite l'éleva,  
          Au jour final il reviendra,
          Le monde alors il jugera.

    5.   L'Esprit, unissant tous les saints,  
          Construit l'Eglise et la maintient, 
          Et nous délivrant du péché,  
          Nous prépare à l'éternité.
          Amen  (sur la note finale).

 

                           Texte:    Wir glauben Gott im höchsten Thron, RA 173
                                         Rudolf Alexandre Schröder, 1878-1962
                                         frs: Yves Kéler, 1969
                                         Mélodie: Wir glauben Gott im höchsten Thron, RA 173
                                         Christian Lahusen, 1948.
                                 ou:   Nun jauchzt dem Herren,  alle Welt,  
                                         Johann Crüger, 1656,  RA 333=EG 288
 

 

       Le texte:

       Cette confession de foi chantée est une composition de Rudolf Alexander Schröder,  l'un des meilleurs compositeurs de cantiques allemands d'entre les deux guerres. Sa pensée, sa langue et sa poétique sont d'une concision extraordinaire, ce qui donne une forte intensité à ses textes.

      La mélodie:

       La mélodie originale est celle de Lahusen. On peut prendre celle de Johann Crüger :   « Nun jauchzt  dem Herren,  alle Welt », destinée au Ps 100 de Cornelius Becker  (ce dernier a composé un psautier luthérien allemand, parallèle au réformé traduit en allemand du Psautier huguenot par Lobwasser ).

       Ce cantique permet de chanter en commun la confession de foi, au lieu de la dire. Il peut remplacer le chant avant la prédication. On peut le chanter en commentaire après la prédication.

 

 

 

 

 

 

 

Visiteurs en ligne

105517
Aujourd'huiAujourd'hui99
HierHier322
Cette semaineCette semaine726
Ce moisCe mois5367
Tous les joursTous les jours1055172
Template by JoomlaShine