NOËL

        ALLONS JUSQU'A LA CRECHE tt
            Lasst uns das Kindlein grüssen,
            Ihm unser Herz aufschliessen

     Mélodie : Nun lasst uns Gott dem Herren


1. Allons jusqu’à la crèche,
    Tels les bergers qui cherchent
    L’enfant et le bénissent :
    Que tous se réjouissent !

2. Chantons-lui des cantiques
    En des mots magnifiques,
    Rendons-lui toute gloire,
    Célébrons sa mémoire !

3. Penchons vers lui nos têtes,
    Faisons-lui une fête,
    Avec des chants, des rires
    Qui le feront sourire.

4. Rendons honneur et grâces
    Au Fils à cette place ;   
    Que notre cœur lui plaise,
    Qu’il y soit à son aise !

5. Aimons l’enfant si faible,
    Quand le péché nous trouble.
    Qu’en joie et dans les peines
    A lui tout nous ramène.

         Texte        Lasst uns das Kindlein grüssen
                          Anonnyme dans
                          Weg des Lebens
                          Sonntagsmessbuch
                          Verlag Veritas, Linz an der Donau
                          Autriche 1958

         Mélodie      Nun lasst uns Gott dem Herren
                          Selnecker 1587
                          Johann Crüger 1649
                          RA 334, EKG 227, EG 320
                          fr. : Yves Kéler 7.7.12 Jonzac


Le texte

        Deux chants différents portent cet incipit, mais leur texte change ensuite :

1. Lasst uns das Kindlein grüssen ,
    Und fallen ihm zu Füsse.

Origine non précisée, daté de 1604 H.
fr : Yves Kéler, 22.1.2009
      Allons jusqu’à l’étable (voir sous ce nom)

        Ce chant se caractérise par la répétition de « Lasst uns das Kindlein grüssen » à chaque début de vers

2. Celui donné plus haut, sans précision de date

        Un 3e chant est proche ces deux :
Lasst uns das Kindlein wiegen
 origine et date non précisées,
 dans « Die schönsten Weihnachtslieder,
 Wilhelm Cleff, 1984
 Vogenreiter Verlag, Bonn-Bad Godesberg
 fr. : Yves Kéler, 2.3.2012
         Allons voir dans sa crèche (voir sous ce nom)


Texte original

        Ce texte est caractérisé par la répétition au début de chaque strophe de l’impératif « Lasst uns », mais suivi chaque fous d’un autre verbe. Le nombre de « Lasst uns » est de 2 par strophe, un au début du 1er vers, l’autre au début du 3e  vers, soit un total de 8 fois.. Sauf à la dernière strophe.

                                                           
1. Laßt uns das Kindlein grüßen,
    Ihm unser Herz aufschließen.
    Lasst uns im Geist erfreuen,
    Das Kindlein benedeien.
    O Jesulein süß.

3. Laßt uns dem Kindlein singen,  
    Ihm unser Opfer bringen,
    Lasst uns ihm Ehr erweisen
    Es loben hoch und preisen.
    O Jesulein süß,

2. Laßt uns dem Kindlein neigen,  
    Ihm Lieb und Dienst erzeigen,
    Laßt uns hoch jubilieren
    und geistlich triumphieren,
    O Jesulein süß.

4. Lasst Lob und Dank erschallen
    Dem Kindlein zu Gefallen;
    Lasst uns das Herz ihm schenken
    Und seiner Lieb gedenken.
    O Jesulein süß.

5. Lasst uns das Kindlein lieben,
    Mit Sünden nie betrüben;
    In Freuden und in Leiden
    Vom Kindlein nimmer scheiden!
    O Jesulein süß.   
   
    Variantes du texte: celles ci-dessous proviennt de l’Internet

   
1. a
    b
    mit Andacht es erfreuen,        
    von Herzen benedeien,            

2. a
    b
    ihm alle Ehr beweisen,              
    mit Loben und mit Preisen,       

3. Lasst vor dem Kind uns neigen

 

Qui Suis-je?

 

Pasteur retraité de l'Eglise luthérienne de la Confession d'Augsbourg d'Alsace et de Lorraine.

 

 

Vous souhaitez me contacter?

KELER Yves

23A Route de Hanhoffen
67240 BISCHWILLER
Tél. : 03 88 63 19 54
keler.yves@orange.fr

Visiteurs en ligne

751863
Aujourd'huiAujourd'hui167
HierHier717
Cette semaineCette semaine167
Ce moisCe mois13037
Tous les joursTous les jours751863