« Pasteur Yves Kéler, retraité de l'Eglise de la Confession d'Augsbourg d'Alsace
et de Lorraine (ECAAL)/Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine (UEPAL)
»

*1939 - † 2018

 

SAINT-ESPRIT
CONSECRATION

 

                ECLAIRE-MOI, ECLAT DE DIEU t
                     Erneure mich, o ewigs Licht

            Mélodie  Wenn wir in höchsten Nöten sein
                         O Jesu Christ, meins Lebens Licht

 

1. Eclaire-moi, éclat de Dieu,                     RA 1 + Bouxwiller 1
    Viens sur ma face, luis des cieux.
    Et change en moi l’âme et le cœur
    En ta demeure, Esprit Sauveur.

2. Fais qu’en moi meurent les désirs           Bouxwiller 2
    Mauvais, le vice et ses plaisirs,
    Et arme-moi d’un esprit fort
    Qui lutte contre mal et mort.

3. En moi crée un nouvel esprit,                 RA 2 + Bouxwiller 3
    Tout à ta joie, qui t’obéit
    Et ne veut que ce que tu veux,
    Et qui t’accueille, Esprit de Dieu.

4. Place en moi, Dieu, par ton Esprit,          RA 3
    La forte foi qui me conduit,
    La vie nouvelle qui produit
    La paix, l’amour et de bons fruits ;
     
5. Esprit, éveille en moi le bien,                  RA 4 + Bouxwiller 4
    Fais que mon cœur soit pur et saint
    Pour le jour où je m’en irai
    Et face à face te verrai.
    
    
        Texte        Erneure mich, o ewigs Licht
                         Nach Johann Friedrich Ruopp, 1672-1708
                         Strophes 1, 3, 4, 5 dans RA 400
                         RA 400, EG 390

                         Sammlung Geistlicher Lieder
                         Bouxwiller 1783, N° 223
                         Strophes 1, 2, 4, 5
                         Fr. :  Yves Kéler 30.4.2010

         Mélodie    Wenn wir in höchsten Nöten sein
                         Johann Baptista Serranus 1567
                         EKG 282, RA 452, EG 366
                         (mélodie faite d’après
                         « Les dix commandements :
                         Lève le cœur, prête l’aureille »  
                         Guillaume Franc 1543
                         Erheb dein Herz, tu auf dein Ohren
                         Strasbourg 1545, RA 185
                         = O dass doch bald dein Feuer brennte
                         EKG 219, EG 490)

        ou             O Jesu Christ, meins Lebens Licht
                         Nürnberg 1676, 1854
                         RA 480
                         Dans EKG 317et EG 72 cette mélodie
                         s’appelle « O Jesu Christe, wahres Licht »
                         fr : L’Eternel seul est ma lumière
                               LP 315, NCTC 291, ARC 152,

 

Visiteurs en ligne

105674
Aujourd'huiAujourd'hui67
HierHier406
Cette semaineCette semaine2296
Ce moisCe mois6937
Tous les joursTous les jours1056742
Template by JoomlaShine