« Pasteur Yves Kéler, retraité de l'Eglise de la Confession d'Augsbourg d'Alsace
et de Lorraine (ECAAL)/Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine (UEPAL)
»

*1939 - † 2018

O JESUS PAR TES BLESSURES Jesu deine Liebeswunden

 

O JESUS PAR TES BLESSURES tt

Jesu deine Liebeswunden

 

Christoph Wegleiter

 

Mélodie : Jesu deine Liebeswunden

 

 

 

 

1. O Jésus, par tes blessures,

    Par ta peur, ton agonie

    Tu me sauves, tu m’assures

    D’être à toi toute ma vie.

 

2. Toute joie un jour meurt, certes,

    Et le monde laisse seul.

    Il prépare ainsi ma perte,

    Mais je teste en toi, Seigneur.

 

3. S’il en est qui m’abandonnent,

    Dois-je alors laisser ma joie ?

    Non, ma chair, mon sang se donnent

    Por rester, Seigneur, en toi.

 

4. Mon esprit, mon corps, mon âme,

    Cœur, pensée, sont tout à toi.

    Je sais que tu les réclames

    Et je dis : « Chist, garde-moi ! »

 

5. Si s’éteignait ma lumière,

    La lumière de ma foi,

    Rallume en mon cœur la mèche,

    Que ton feu me garde en toi.

 

6. Si la mort veut que je meure,

    Mon corps descend au tombeau.

    En silence je demeure

    Près de toi ; prends-moi bientôt

 

7. Je voudrais que tu m’écoutes,

    Quand je crie à toi, Sauveur ;

    Ton amour au cœur me reste,

    Que je reste en toi, Seigneur.

 

 

1. Jesu, deine Liebeswunden,

DeineAngst und Todespein,

haben mich so hoch verbunden,

dass ich kann beständig sein

 

2. Meine Freude wird zwar sterben,

denn die Welt lässt mich allein

und will mich nun ganz verderben,

doch ich will beständig sein.

 

3. Will mich jedermann verlassen,

soll ich mich nicht mehr erfreun,

will mein Fleisch und Blut mich hassen,

will ich doch beständig sein.

 

4. Geist und Seele, Leib und Leben,

Herz und Sinn ist alles dein,

Alles hab ich dir ergeben

Dass ich kann beständig sein.

 

5. Will mein Glaubenslicht verschwinden,

ei, so soll dein heller Schein

das noch glimmend Docht anzünden,

dass ich kann beständig sein.

 

6. Will der Tod das Herze brechen,

senkt man mich ins Grab hinein,

soll mein Mund doch immer sprechen:

Dir will ich beständig sein.

 

7. Nun du kannst mich wohl erhalten,

wenn ich werde zu dir schrein,

lass die Liebe nicht erkalten,

so will ich beständig sein

 

 

          Texte        Jesu, deine Liebeswunden,

                          SchemelyGesangbuch Leipzig1736

                          fr. : Yves Kéler  Bischwiller

 

         Mélodie    Jesu deine Liebeswunden

                          Anonyme

                          Repris par J.S.Bach

Le texte

 

Ce chant est connu en France par sa musique qui est celle de « O Jésus, ta croix domine » de Ruben Saillens.Saillens s’est inspiré du texte du chant allemand pour composer son très beau cantique, qui ne traduit pas l’original, mais en développe certains thèmes et en rend le climat calme et assuré. J ;S.Bach a écrit une harmonisation de ce chant, publié dans le Recueil de Schemelly de 1736. 

 

Visiteurs en ligne

105674
Aujourd'huiAujourd'hui66
HierHier406
Cette semaineCette semaine2295
Ce moisCe mois6936
Tous les joursTous les jours1056741
Template by JoomlaShine