« Pasteur Yves Kéler, retraité de l'Eglise de la Confession d'Augsbourg d'Alsace
et de Lorraine (ECAAL)/Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine (UEPAL)
»

*1939 - † 2018

 

 

CULTE  
Sortie

 

                                      AMEN, OUI, QU'IL EN SOIT AINSI  tt
                                           Amen, das ist : Es werde wahr

                                      Mélodie : Vater unser im Himmelreich

 

                                           Amen, oui, qu'il en soit ainsi ;
                                           Fortifie-nous par ton Esprit,
                                           Fortifie-nous dans ton amour
                                           Pour le travail de chaque jour.
                                           Ainsi, Seigneur, unis à toi,
                                           Nous chantons " Amen " dans la joie.

                                           Amen, das ist : es werde wahr!
                                           Stärk unsern Glauben immerdar,
                                           Auf dass wir ja nicht zweifeln dran,
                                           Dass wir hiemit gebeten han
                                           Auf dein Wort, in dem Namen dein.
                                           So sprechen wir das Amen fein.

 

Texte :        Amen, das ist : Es werde wahr,
                  11e str de Vater unser im Himmelreich
                  Martin Luther, 1539, 
                  RA 211,  EG 344 
                  frs. Yves Kéler, 1971, Bischheim
                  ABD 596

Mélodie:      Vater unser im Himmelreich
                  Luther 1539, d'après  Böhmische Brüder 1531
                  RA 211, EG 344
                  ABD 596, NCTC 235, ARC 242

 

Le texte

        C'est la dernière strophe du " Vater Unser im Himmelreich ", de Martin Luther, qui est un commentaire en 9 strophes de cette prière, et ici de l' Amen final. Son texte est très connu : "Amen, das ist: es werde wahr!", "Amen, c'est : que cela devienne vrai!".

       Ce chant peut devenir l'Amen final du culte, que l'assemblée chante après la bénédiction. On peut le chanter avant la bénédiction finale, si la paroisse a plutôt cette habitude.
     
       Il peut aussi servir dans un culte de prière, ou consacré au thème de la prière, comme Rogate, pour achever une suite de prières, dites ou conduites par diverses personnes.  
 

 

 

 

 

Visiteurs en ligne

827237
Aujourd'huiAujourd'hui22
HierHier1008
Cette semaineCette semaine2335
Ce moisCe mois15466
Tous les joursTous les jours827237