« Pasteur Yves Kéler, retraité de l'Eglise de la Confession d'Augsbourg d'Alsace
et de Lorraine (ECAAL)/Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine (UEPAL)
»

*1939 - † 2018

   
NOËL
 

       le  QUEM PAS  III    :     français seul 

                                      1.  Célébrons le Christ, ô frères
                                      2.  Chantez à haute voix
 
       ( Das Quempas : Kommt und lasst uns Christum ehren
                                  Nun singet und seid froh )
 
       

                  (traductions de Georges Pfalzgraf)
 

On chante les deux strophes successivement.
     La strophe A peut être chantée  par un groupe  ou chorale, ou être répartie en quatre petits groupes  placés aux quatre coins de l'église.
     La strophe B est chantée par l'assemblée.
     A la quatrième strophe, la partie B est chantée par les quatre
 groupes et l'assembléeensemble : toute la paroisse réunie achève
ainsi le chant, comme le disent les vers 5 à 8.     
     

1. A.  I    Célébrons le Christ, ô frères,
        II   Par nos chants et nos prières.
        III  Bénissons par lui le Père,   
        IV   Peuple tant aimé de Dieu !
 
    B.   Chantez à haute voix, 
          Qu'éclate votre joie :
          Christ que Dieu vous donne
          Repose dans la crèche,
          Et sa clarté rayonne 
          Dans le sein de sa mère.
          Il est l'A et l'Ô,   
          L'alpha, l'Oméga !
 
2. A.  I   Venez voir ce qu'il nous donne ! 
        II  C'est son Fils, qui nous couronne
        III De la gloire que personne
        IV Hors de lui n'a remportée.
 
    B.   O doux Jésus enfant, 
          O toi que j'aime tant,
          Viens en moi, console
          Mon âme qui veut croire.
          J'écoute ta Parole,
          O Prince de la gloire ! 
          Viens, attire-moi,
          Viens attire-moi !
 
3. A.  I    L'Astre de Jacob se lève,
        II   De la Chute il nous relève,
        III  Jusqu'au ciel il nous élève
        IV Et détruit l'ancien serpent.
 
    B    Le Père est bienveillant, 
          Le Fils compatissant :
          Il devient notre hôte
          Dans notre nuit profonde,   
          Il nous remet les fautes, 
          Et  veut   sauver   le  monde.  
          Oh! quel grand bonheur, 
          Oh! quel grand bonheur !
 
4.  A.  I    Saint enfant, né dans l'étable,
          II  Jésus, sois-nous favorable :
          III Conduis-nous tous à la table
          IV  Où nous te célébrerons !
 
    B.  Où trouve-t-on la joie ? 
         - Auprès  de notre Roi !  
         Là  les anges chantent 
         Un tout nouveau cantique  
         Et l'assemblée fervente,  
         Y  rend  au Fils unique 
         Gloire et  tout  honneur,  
         Gloire et tout honneur !
 

   

Texte :      Kommt und lasst uns Christum ehren, Paul Gerhardt 1666
                 RA 36, EG 39
              + Nun singet und seid froh, Hannover 1646
                 RA 38, EG 35
                 (d'après la disposition de Spitta 1914, n° 365)
                 frs: Georges Pfalzgraf, Rittershoffen, 1979

Mélodie:     Den die Hiten lobten sehre
                 RA 36, EG 39, LP 109 Roi des êtres et des choses, NCTC 170
              + Nun singet und seid froh/In dulci Jubilo
                 RA 38, EG 35, LP 109 Roi des êtres, NCTC 170

 

Exécution du chant du Quempas

On chante les deux strophes successivement.

     La strophe A peut être chantée  par un groupe  ou chorale, ou être répartie en quatre petits groupes  a,b,c et d, placés aux quatre coins de l'église. Par exemple de la façon suivante

                                tribune
                                 orgue
                         a                       c
                
                              assemblée

                         d                       b

                                 choeur
                                  autel                     

     La strophe B est chantée par l'assemblée.

     A la quatrième strophe, la partie B est chantée par les quatre
groupes et l'assembléeensemble : toute la paroisse réunie achève
ainsi le chant, comme le disent les vers 5 à 8.    

 

 

 

 

Visiteurs en ligne

105562
Aujourd'huiAujourd'hui157
HierHier393
Cette semaineCette semaine1177
Ce moisCe mois5818
Tous les joursTous les jours1055623
Template by JoomlaShine