NOEL                                                                                        
 

                     DANS CE MAGNIFIQUE JOUR

                                 « CANTIQUE
                        POUR LE JOUR DE NOËL »
                                     (Luc 2)

                        Texte : anonyme, 18e Siècle ?

                      Mélodie : anonyme, 18e Siècle ?




Le texte et la mélodie

              Le texte, dans le Psautier du Locle de 1831, est placé dans le Supplément sous le titre "Chants sacrez pour les principales solennités des chrétiens." Ce titre est celui du livre de Bénédict Pictet, qui a écrit 56 chants néo-testamentaires, publiés en 1705 et en 1742, tous placés sur des mélodies du Psautier français. Or ce chant ne figure pas dans les 3 éditions du livre de Pictet que j'ai étudiées.

             De plus, la mélodie qui a été placée sur ce chant ne fait pas partie de la collection des Psaumes huguenots, dans laquelle on a pris les mélodies pour les cantiques composés par les réformés  au 17e et 18e Siècles. D'après son style, elle est apparemment d'origine allemande. A t-elle été transmise par les huguenots d'Allemagne ? Malheureusement, elle ne présente guère d'intérêt musical, est peu mélodieuse et difficile à chanter.

             Cela donne à penser que ce chant n'est pas de Pictet. Pour la commodité, dans le Supplément du Psautier, on l'aura placé sous les chants de Pictet, pour obtenir une suitez cohérente de chants du Nouveau Testament  

             On pourrait garder le caractère populaire et léger de ce cantique en le chantant sur " Alle Vögel sind schon da ", qui est un air populaire allemand de la même époque. Pour ce faire, il faut supprimer l'avant-dernier vers de chaque strophe. Je le place entre parenthèses.

              La coupe du texte le rapproche du chant de Noël de Louis Claude d'Aquin et de sa mélodie: " Pour sauver l'humanité, Jésus naît sur la terre ". En modifiant la répartition des quatre derniers vers, on obtient un texte qu'on peut chanter sur cet air. Je donne cette forme en deuxième position.

              Le texte, lui-même intéressant et bien composé, peut aussi être employé comme un poème récité au cours d'une fête de Noël, en particulier par un groupe d'enfants. Il ne porte pas d'indication d'auteur. Il apparaît dans le Psautier du Locle, 2e moitié du 18e siècle. Révision : Yves Kéler, 2003

 

                                 1ère FORME

 
      Sur la mélodie "  Alle Vögel sind schon da "

1. Dans ce magnifique jour,   Qu'on se réjouisse !
    Dieu nous offre son amour,   Il nous est propice !
    Un enfant nous est donné,   Jésus, son Fils, nous est né :
  ( Pour cesser la guerre    Qui ne veut jamais finir, )   
    Il est venu rétablir   La paix sur la terre.

2. Ce soir-là, tout lumineux,   L'ange, en la nuit belle,
    Porte aux bergers sous les cieux   L'heureuse nouvelle.
    Eux, en entendant ces mots,   Quittent vite leurs troupeaux, 
  ( Dans la nuit profonde,   Et s'en vont, brûlants d'ardeur, )
    Voir cet enfant, leur Sauveur,   Qui arrive au monde.

3. Remplis de curiosité   Et d'un pas rapide,
    Suivant, dans l'obscurité,   Leur foi qui les guide,
    Ils trouvent, tout simplement,    L'enfant couché durement
  ( Dans une écurie,   Sur de la paille et du foin, )
    Veillant sur lui, à ses soins,   Joseph et Marie !

4. Se dévoile en vérité   Le secret céleste :
    Dans la faible humanité   Dieu se manifeste !
    Jésus, Verbe souverain,   Jouissait d'un rang divin 
  ( De Seigneur et Maître :   Pour devenir serviteur ) 
    Et pour être Rédempteur,   Il a voulu naître !

5. Noël, ô jour solennel,   Qu'on te fête et chante !
    Il y naît l'Emmanuel   Que la Vierge enfante !
    Jour de paix,   Jour de ferveur,   Jour de gloire et de bonheur:  
  ( Jésus-Christ, fait homme,   Vient sur terre pour la paix, )
    Il nous ouvre désormais   L'accès du Royaume !

6. Venez et rendez à Dieu   La juste louange !
    Et, réunis en ce lieu,   Imitez les anges !  
    Jésus est né parmi nous   Il vous donne rendez-vous :
  ( Recherchez sa grâce !   Faites, chrétiens, qu'en vos cœurs )
    Son souvenir, votre ardeur    Jamais ne s'effacent !

 

               Texte :     anonyme, du supplément d'un Psautier du 18eS,
                              Au Locle, p. 543 " Cantique  pour le jour de Noël
                              révision : Yves Kéler, 2003
   

                Mélodie : proposée : Alle Vögel sind schon da, Allemagne,     
                              18e Siècle
   

 

 

                              2ème FORME

         Sur la mélodie " Pour sauver l'humanité ",
                 en laissant le diolet du 2e vers

1. Dans ce magnifique jour,   Qu'on se réjouisse !
    Dieu nous offre son amour,  Il nous est propice !
    Un enfant nous est donné,   Son propre Fils nous est né :
    Il veut en finir,  Il veut rétablir
    Par son Christ la paix sur la terre  Et cesser la guerre.

2. Ce soir-là, tout lumineux,   L'ange, en la nuit belle,
    Porte aux bergers sous les cieux   L'heureuse nouvelle.
    Eux, en entendant ces mots,  Quittent vite leurs troupeaux,  
    S'en vont pleins d'ardeur   Voir l'Enfant Sauveur,
    Annoncé dans la nuit profonde,  Qui arrive au monde.

3. Remplis de curiosité   Et d'un pas rapide,
    Suivant, dans l'obscurité,   Leur foi qui les guide,
    Ils trouvent, tout simplement,   L'enfant couché durement,  
    Sur un lit de foin,  Veillant, à ses soins,
    Près de lui, dans une écurie,  Joseph et Marie.

4. Se dévoile en vérité   Le secret céleste :
    Dans sa faible humanité   Dieu se manifeste !
    Jésus, Verbe souverain,  Jouissait d'un rang divin,
    Mais le Rédempteur  S'est fait serviteur
    Et, laissant l'apparat du Maître,   Il a voulu naître.

5. Noël, ô jour solennel,   Qu'on te fête et chante !
    Il y naît l'Emmanuel   Que la Vierge enfante !
    Jour de joie, jour de ferveur,  Jour de gloire et de bonheur :
    Le Dieu de la paix  Ouvre, désormais,
    Par son Fils, Jésus-Christ fait homme   L'accès du Royaume !

6. Venez et rendez à Dieu  La juste louange !
    Et, réunis en ce lieu,  Imitez les anges !
    Jésus est né parmi nous,  Il vous donne rendez-vous :
    Chrétiens, qu'en vos cœurs   Brûle son ardeur,
    Et qu'en vous jamais ne se lasse  L'amour de sa grâce ! 

 

         Texte :    anonyme, dans un Psautier du Locle de  1831
                       placée dans le supplément du Psautier, sous
                       "Cantique sacrez pour les principales solennités
                       (des chrétiens"), qui sont de Bénédict Pictet
                       1705 -1728 - 1791.
                       Mais ce chant n'est pas dans ces trois livres.
                       révision : Yves Kéler 2003

         Mélodie:  proposée : Poursauver l'humanité,
                                       Louis Claude d'Aquin, 18e Siècle
                                       CARillons 29

 

 

 

 

 

Qui Suis-je?

 

Pasteur retraité de l'Eglise luthérienne de la Confession d'Augsbourg d'Alsace et de Lorraine.

 

 

Vous souhaitez me contacter?

KELER Yves

23A Route de Hanhoffen
67240 BISCHWILLER
Tél. : 03 88 63 19 54
keler.yves@orange.fr

Visiteurs en ligne

775459
Aujourd'huiAujourd'hui256
HierHier683
Cette semaineCette semaine939
Ce moisCe mois12425
Tous les joursTous les jours775459