JHESUS CHRISTUS, NOSTRA SALUS

                TEXTE LATIN DE JAN HUS :

        Source de « Jesus Christus, unser Heiland,
           Der den Gottes Zorn von uns abwandt“
                         de Martin Luther

         voir « Jésus-Christ, notre saint Sauveur »,
        sous : Les cantiques de MARTIN LUTHER

                                                                        IV 8.8, 8.8

         Texte latin original                

1. Jhesus Christus, nostra salus,
    quod reclamat omnis malus,
    Nobis in sui memoriam
    dedit in panis hostiam.

2. O quam sanctus panis iste,
    tu solus es, Ihesu Christe,
    Panis cibus sacramentum,
    quo nusquam maius inventum.

3. Hoc donum suavitatis,
    caritasque deditatis,
    Virtus et eucharistia
    Communis gracia.

4. Ave, deitatis forma,
    dei unitatis norma,
    In te quisque delectatur
    qui te fide speculatur.

5. Non es panis, sed es deus
    homo, liberator meus.
    Dum in cruce pependisti
    et in carne defecisti.

6. Non angitur consecratus
    inconsumptus nec mutatus
    Nec divisus in fractura
    totus Deus in statura.

7. Esca digna angelorum,
    pietatis dux sanctorum
    Lex moderna appobavit
    quod antiqua figuravit.

8. Salutare medicamen
    peccatorum relevamen,
    Fasce nos, a malis leva,
    duc nos ubi lex est eva.

9. O quam magna tu secisti
    qui te Christe, impressisti
    Vini et panis specie
    Apparentum in facie.

10. Caro cibus, sanguis vinum,
      est misteri-um divinum :
      Tibi sit laus et glori-a
      In seculorum secula.

   Traduction littérale

Jésus-Christ, notre salut,          3e personne
que tout le mal accusait,
À nous en mémoire de lui
se donna dans l’hostie du pain.
      
0h ! que saint est ce pain           
que toi seul es, Jésus-Christ,    2e personne
Pain nourriture sacrement
dans lequel jamais rien de plus grand  ne fut
                   trouvé.
Cest le don de la douceur,        2e personne
et la charité du dévouement,
La force et l’eucharistie (action de grâces ?),
la grâce égale pour tous.

Salut, image de la divinité,     2e personne
exemple de l’unité de Dieu,
Chacun se réjouit en toi
qui te voit par la foi.

Tu n’es pas du pain, mais tu es Dieu- 2e pers.
Homme, mon libérateur,
Quand tu pendis à la croix
et que tu mourus dans la chair.

Consacré, il n’est pas diminué,   3e personne
Ne se consume pas, ni n’est changé
Ni divisé, quand on le rompt,
Dieu entier en sa stature.

Nourriture digne des anges,        3e personne
conducteur de la piété des saints,
La loi (parole) nouvelle a prouvé
ce que l’ancienne avait préfiguré.

Médicament salutaire,                 2e personne
soulagement des pécheurs,
Bande-nous, soulage nos maux,
conduis-nous là où la loi est effacée. 

O que grandes furent tes souffrances,   2e pers.
toi qui, Christ, as pénétré
l’espèce du vin et du pain
sous l’aspect des apparences.

Chair nourriture, sang vin,          2e personne
est un mystère divin :
A toi soit louange et gloire
aux siècles des siècles.

              Texte          Jhesus Christus, nostra salus
                                 Jan Hus 1360-1415
                                 et Johann von Jenstein 1347-1400,
                                 ce qui placerait le chant avant 1400.
                                 texte dans :
                                 Sämtliche Werke Martin Luthers,
                                 oeuvres complètes de Martin Luther,
                                 Weimar, Band 35, 1895

               Mélodie originale   :   Hohenfurth 1410 ?

Qui Suis-je?

 

Pasteur retraité de l'Eglise luthérienne de la Confession d'Augsbourg d'Alsace et de Lorraine.

 

 

Vous souhaitez me contacter?

KELER Yves

23A Route de Hanhoffen
67240 BISCHWILLER
Tél. : 03 88 63 19 54
keler.yves@orange.fr

Visiteurs en ligne

706717
Aujourd'huiAujourd'hui212
HierHier882
Cette semaineCette semaine2686
Ce moisCe mois23752
Tous les joursTous les jours706717