« Pasteur Yves Kéler, retraité de l'Eglise de la Confession d'Augsbourg d'Alsace
et de Lorraine (ECAAL)/Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine (UEPAL)
»

*1939 - † 2018

D. 40. VENDREDI  SAINT, office du matin ou des Vêpres, Confession des péchés + Paroles de grâce

VENDREDI SAINT

Confession des péchés et Paroles de grâce,

Pour un culte sans Sainte Cène,
du matin ou de l'après-midi (Vêpres)

 

1.  Seigneur Dieu, tu hais le mal,
et pourtant tu aimes ce monde perdu dans sa méchanceté.
Notre faute excite ta juste colère, et pourtant tu aimes les pécheurs.
Tu places notre péché sous le jugement de la croix,
et tu nous sauves par la mort de l'Innocent.
Nous nous inclinons devant ton saint amour,
que tu as révélé par les souffrances et la mort de ton Fils.
Nous te prions :
conduis-nous par sa croix à la véritable repentance. Amen

Kyrie
ou   O Dieu, crée moi, Ps 51

P d g :  II Corinthiens 5/19: 
           En Christ, Dieu a réconcilié le monde avec lui-même,
           en ne comptant pas aux hommes leurs péchés,
           et il a mis en nous la parole de la réconciliation.

                                            (Badische Agende 1986)
(Formule finale)                                                           
(le Gloria in excelsis tombe)
Oh ! qu'heureux  Ps 32 et 103

 

2.  Dieu saint et miséricordieux,
chargés de péchés et de fautes, pauvres et misérables,
nous nous tenons devant toi et reconnaissons :
ta bonté seule fait que nous soyons toujours vivants.
Ne nous rejette pas loin de ta face,
et ne nous retire pas ton Esprit saint.
Nous ne plaçons pas notre confiance en notre justice,
mais en celui-là seul qui, à cause de nos péchés,
a été meurtri et est mort pour nous.

      Pardonne-nous tous nos péchés,
au nom du sacrifice de ton Fils,
et fais que la croix de Golgotha soit notre consolation
et notre refuge. Amen.

Kyrie
ou   O Dieu, crée moi, Ps 51

P d g :  II Corinthiens 5/15 : 
           Christ est mort pour tous,
           afin que ceux qui vivent ne vivent plus pour eux-mêmes,
           mais pour celui qui est mort et ressuscité pour eux.

                                            (Hermann Greiner 1915)

(Formule finale)
(le Gloria in excelsis tombe)
Oh ! qu'heureux  Ps 32 et 103

 

3.  Selon les 7 paroles du Christ en croix

Pasteur :    Seigneur, ton Fils, cloué à la croix, a dit :
                 « Père, pardonne-leur ! »
                 Rassemblés en ton nom, nous invoquons ton pardon,
                 car nous sommes aussi de ceux
                 qui ne savent pas ce qu'ils font
                 (ou : qui agissent de même).                

Assemblée :  Seigneur, aie pitié  (ou : Kyrie eleison*)          
                     (ou : Amen **)

Pasteur :   Seigneur, ton Fils a dit au larron : 
                « Aujourd'hui, tu seras avec moi dans le paradis ! »
                O Dieu, pardonne-nous, sauve-nous,
                et accomplis pour nous cette promesse !

Assemblée :  Seigneur, aie pitié  (ou : Kyrie eleison*)          
                      (ou : Amen **)

Pasteur :   Seigneur Dieu, notre Père, ton Fils à dit à Marie :
                « Voilà ton fils »,
                et à Jean : " Voilà ta mère ».
                Pardonne-nous les dissensions dans nos familles
                et fais naître en nous des relations nouvelles 
                avec les autres.
 
Assemblée :  Seigneur, aie pitié  (ou : Kyrie eleison*)          
                     (ou : Amen **)

Pasteur :   Seigneur, ton Fils a dit : « J'ai soif ! »
                Tant d'hommes souffrent de la faim et de la soif.
                Pardonne-nous notre égoïsme
                et notre indifférence envers eux.

Assemblée :  Seigneur, aie pitié  (ou : Kyrie eleison*)          
                     (ou : Amen **)

Pasteur :   Seigneur, ton Fils a dit : « Tout est accompli ! »
                Il a mené à bien l'œuvre que tu lui as ordonnée.
                Pardonne-nous de ne pas accomplir les tâches
                que ton amour nous commande.

Assemblée :  Seigneur, aie pitié  (ou : Kyrie eleison*)          
                     (ou : Amen **)

Pasteur :   O Dieu, ton Fils a dit : «  Pourquoi m'as-tu abandonné ? »
                Pardonne-nous, Seigneur, la dureté de notre cœur,
                qui nous rend insensibles à la détresse des autres.

Assemblée :  Seigneur, aie pitié  (ou : Kyrie eleison*)          
                     (ou : Amen **)

Pasteur :   Seigneur Dieu, ton Fils a dit :
                «  Je remets mon esprit entre tes mains ! »
                O Dieu, pardonne-nous le mal
                qui a conduit ton Fils à la mort. 
                Donne-nous une vie bonne et reçois-nous 
                à l'heure de notre mort.

Assemblée :  Seigneur, aie pitié  (ou : Kyrie eleison*)          
                     (ou : Amen **)

Pasteur :  O Dieu, notre Seigneur et notre Père,
               au pied de la croix de ton Fils, regarde à nous,
               entends notre prière et prends pitié de nous,
               aujourd'hui et à l'heure de notre mort.

Pasteur et assemblée : Amen.  (de préférence chanté)

P d g :   Jean 3/16 :
            Jésus, le Fils de Dieu,
            a dit au commencement de son ministère:
            « Dieu a tant aimé le monde,
            qu'il a donné son Fils unique,
            afin que quiconque croit en lui, ne périsse pas,
            mais qu'il ait la vie éternelle. »
            Recevez cette parole de la grâce de Dieu 
            par la bouche de Jésus, son Fils.
            Que cette parole vous console
            et vous fortifie dans la foi,
            et vous donne un cœur prompt à bien faire.

                                                            (C.C et Y.K 2008)

(le Gloria in excelsis tombe)
Oh ! qu'heureux  Ps 32 et 103

Remarques :

* si le « Kyrie eleison » est chanté après chaque demande,
il faut le prononcer une seule fois, sur une mélodie prévue à cet effet,
par exemple la grégorienne, sur sept syllabes : Ky-ri-e - e-le-i-son : 
sol, la, la, sol, sol, la, la , ou bien :  sol, sol, la , sol, sol, la, la.

**  si on prononce un « Amen » après chaque demande,
on chantera un Kyrie complet en trois parties,
à la fin de l'ensemble de la prière.

***  l'Amen qui clôt la prière est toujours unique.
Le triple Amen, souvent employé par erreur,
est destiné à la sortie du culte, en réponse à la bénédiction finale.
Le triple Amen vise la Trinité, au nom de laquelle le culte fut célébré
et qui nous envoie dans le monde.

références des sept paroles du Christ en croix :

 1 : Luc 23/34 ; 2 : Luc 23/43 ; 3 : Jean 19/25 ; 4 : Jean 129/28-29 ; 
 5 : Jean 19/30 ; 6 : Marc 15/34 ; 7 : Luc 23/46.

 

 4.    O Jésus, né dans la pauvreté

I .  O Jésus, né dans la pauvreté
II.  Aie pitié de nous qui sommes fiers de nos richesses.
I .  O Jésus, qui t’adresses aux simples et qui bénis les petits,
II.  Aie pitié de nous et de nos orgueils.
I .  O Jésus, dénonciateur des oppresseurs,
II.  Aie pitié de nous qui consentons à l’oppression.
I .  O Jésus, venu non pour être servi, mais pour servir,
II.  Aie pitié de nous, qui voulons toujours être servis.
I .  O Jésus, qui n’avais pas un lieu où reposer ta tête,
II.  Aie pitié de nous qui recherchons notre sécurité.
I .  O Jésus, ami des méprisés,
II.  Aie pitié de nous qui tenons à notre réputation.
I .  O Jésus, persécuté par le clergé,
      Moqué par les grands, crucifié par les autorités,
II.  Aie pitié de nous et de nos compromissions.
I + II .  Amen.
 
                                   (Pomeyrol)

 

5.      Kyrie, antiphoné

          Rameaux et Vendredi saint

1.  I   Christ, Agneau de Dieu,
         Offert sur la croix,
     II  Seigneur, aie pitié.
        
2.  I   Toi qui portas nos blessures,
         Que notre péché frappa,
     II  Christ, aie pitié.
        
3.  I   Toi qui mourus sur le bois,
         Et qui nous as acquis le salut,
     II  Seigneur, aie pitié.

         Texte        Christus, Gottes Lamm
                          Maria Luise Thurmaier 1952
                          dans Gotteslob Stuttgart 1975, N° 103

           voir         pour l’Avent, sous 1er Avent
                           pour Noël, sous Noël 25.12

         Mélodie   
                          Heinrich Rohr 1952
                          dans Gotteslob Stuttgart 1975, N° 103


Texte original

1.  I    Christus, du Gottes Lamm,
          Opfer am Kreuzesstamm,
     II   Herr, erbarme dich.

2.  I    Der unsre Wunden trug,
          Den unsre Sünde schlug,
     II   Christus, erbarme dich.

3.   I   Der am Holze starb
          Und uns Heil erwarb,
      II  Herr, erbarme dich.

 

                           pour la Passion,
                                   sous Rameaux et Vendredi saint

         Mélodie   
                          Heinrich Rohr 1952
                          dans Gotteslob Stuttgart 1975, N° 103

 

(Claude Conedera et Yves Kéler 2008)

 

Visiteurs en ligne

120253
Aujourd'huiAujourd'hui62
HierHier414
Cette semaineCette semaine1282
Ce moisCe mois4316
Tous les joursTous les jours1202536
Template by JoomlaShine