« Pasteur Yves Kéler, retraité de l'Eglise de la Confession d'Augsbourg d'Alsace
et de Lorraine (ECAAL)/Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine (UEPAL)
»

*1939 - † 2018

 

 

A. LE DIMANCHE JUBILATE

 

1. - Il occupe la 3e place dans la suite des dimanches après Pâques 

- Il a pour thème : « La nouvelle création ».

 

 

Quasimodo Geniti (1er Pâques) est centré sur le rappel du baptême des nouveaux baptisés de Pâques et sur leur croissance dans la foi : « Comme des enfants nouveau-nés, désirez le lait spirituel, afin de croître vers le salut, » dit l'antiphone du Psaume de ce dimanche.

 

(1erPâques) est centré sur le rappel du baptême des nouveaux baptisés de Pâques et sur leur croissance dans la foi : « Comme des enfants nouveau-nés, désirez le lait spirituel, afin de croître vers le salut, » dit l'antiphone du Psaume de ce dimanche.

 

Misericordias Domini (2e Pâques) a un double thème : celui formulé par l'antienne du Psaume 33, 1er Psaume du jour : « La terre est remplie de la miséricorde de Dieu », rappelant que le salut, proposé aux hommes de toute la terre, provient de la miséricorde de Dieu.

 

(2e Pâques) a un double thème : celui formulé par l'antienne du Psaume 33, 1erPsaume du jour : « La terre est remplie de la miséricorde de Dieu », rappelant que le salut, proposé aux hommes de toute la terre, provient de la miséricorde de Dieu.

 

Le deuxième thème, qui est celui du « Bon berger », prolonge Quasimodo, et se trouve formulé dans le 2e Psaume du jour : Ps 23 et l'évangile : Jean 10/11-16. Il vise directement les chrétiens : le bon berger conduit le troupeau de ses baptisés à travers les courants d'eau fraîche du baptême, et les pâturages de la Sainte Cène : l'herbe verte et la coupe qui déborde. Nouveau rappel pour les nouveaux baptisés, qui ont reçu la Cène le jour de Pâques, immédiatement après leur baptême.

 

Jubilate (3e Pâques) prolonge le 1er thème de Misericordias Domini: le salut du monde réalisé par la résurrection du Christ. L'accent est placé sur la « jubilation » de la terre, du sol, autant que sur celle de « ceux qui l'habitent ». Toute la création, minérale, végétale, animale et humaine se réjouit en commun, solidairement, de la résurrection, selon ce que dit St Paul dans Romains 8/19-22 : « Toute la création, au pouvoir du néant, se réjouit de la manifestation des fils de Dieu. » Ce dimanche a une connotation cosmologique, eschatologique et écologique.

 

(3ePâques) prolonge le 1er thème de Misericordias Domini: le salut du monde réalisé par la résurrection du Christ. L'accent est placé sur la « jubilation » de la terre, du sol, autant que sur celle de « ceux qui l'habitent ». Toute la création, minérale, végétale, animale et humaine se réjouit en commun, solidairement, de la résurrection, selon ce que dit St Paul dans Romains 8/19-22 : « Toute la création, au pouvoir du néant, se réjouit de la manifestation des fils de Dieu. » Ce dimanche a une connotation cosmologique, eschatologique et écologique.

 

C'est pourquoi il ne faut pas le confondre avec celui qui suit, « Cantate », où c'est le peuple de Dieu qui chante « le cantique nouveau », et pas le monde. Cantate est centré sur l'Eglise, et prolonge le 2e thème de Misericordias, celui du Bon berger de ses fidèles.

 

Le 1er thème permet de développer la responsabilité écologique de l'Eglise et des fidèles, le salut dans la paix et dans le respect de la création, c'est le dimanche de « Paix et Sauvegarde de la création », l'accès de tous aux biens du monde, à la santé, à l'instruction. Une large palette de possibilités existe.

Cette double thématique apparaît bien dans le Psaume 66, duquel est tirée l'antienne.

 

2. Jubilate reste néanmoins un dimanche après Pâques :

 

a. Son évangile s'insère dans la suite des lectures des Discours d'adieu, de Jean 14 à 16.

 

 

(Le chapitre 17, la prière sacerdotale, est rattaché aux discours d'adieu. Mais l'Eglise ancienne a senti qu'il s'agissait là d'une prière à Dieu et non d'une parole aux disciples. De ce fait, elle n'a pas inclus ce chapitre dans cette suite des lectures. En revanche, il semble qu'on y ait rattaché le ch. 10/1-19, du bon berger, qui a une évidente portée pastorale, et qui est intégré de façon artificielle dans ce chapitre.)

 

(Le chapitre 17, la prière sacerdotale, est rattaché aux discours d'adieu. Mais l'Eglise ancienne a senti qu'il s'agissait là d'une prière à Dieu et non d'une parole aux disciples. De ce fait, elle n'a pas inclus ce chapitre dans cette suite des lectures. En revanche, il semble qu'on y ait rattaché le ch. 10/1-19, du bon berger, qui a une évidente portée pastorale, et qui est intégré de façon artificielle dans ce chapitre.)

 

Cette lecture suivie des Discours d'adieu du Christ, prononcés le soir du Jeudi Saint, au cours de la Pâque et de l'institution de la Cène, est étendue de Pâques à Pentecôte, et fait le pont entre ces deux évènements de la foi et de la vie de l'Eglise :

 

Cette lecture suivie des Discours d'adieu du Christ, prononcés le soir du Jeudi Saint, au cours de la Pâque et de l'institution de la Cène, est étendue de Pâques à Pentecôte, et fait le pont entre ces deux évènements de la foi et de la vie de l'Eglise :

 

Pâques : Marc 16/1-8 l'événement de la résurrection du Christ

 

Quasimodo : Jean 20/19-29 la pêche miraculeuse

Misericordias D. : 10/11-16 le bon berger

Jubilate : 15/1-8 le cep et les sarments

(anciennement : Jean 16/16-23 la séparation et le revoir)

Cantate : anciennement : 16/1-15 l'envoi du Saint Esprit

(actuellement Matt 11/25-30 la louange des petits)

Rogate : 16/23-30 la prière au nom du Christ

 

Ascension : Luc 24/50-53 l'événement de l'Ascension du Christ,

ou Marc 16/14-20 finale d'Aristion

 

Exaudi : Jean 15/26-16/4 la haine du monde

 

Pentecôte : Jean 16/ 5-15 l'action du Saint-Esprit

 

Toutes ces lectures dirigent les yeux et les pensées des fidèles vers l'Ascension, et surtout au delà de cette étape, vers la Pentecôte et la descente du Saint-Esprit. Comme Jésus l'avait fait pour ses disciples dans ces discours. L'Eglise ancienne a déployé ces discours sur tout le temps de Pâques à Pentecôte. Ce qui donne à ce temps une forte unité.

 

b. Son épître aussi s'inscrit dans une chaîne de paroles des Apôtres :

 

 

La suite de ces épîtres est dans la foulée de celle de la résurrection à Pâques : I Corinth. 15/1-11. Elles sont extraites des Epîtres catholiques : Pierre et Jean, et des lettres de la captivité de Paul, et montrent un souci pastoral :

 

Quasimodo : I Pierre 1/3-9 l'espérance du salut dans les épreuves

Misericordias D.: I Pierre 2/21-25 Christ, le berger de vos âmes

Jubilate : I Jean5/1-4 les enfants de Dieu dans le monde

 

Anciennement : I Pierre 2/11-20 étrangers et voyageurs dans

le monde

Cantate : Colossiens 2/12-17 les psaumes, hymnes et chants spirituels de l'Eglise

Rogate : I Timothée 2/1-6 la prière pour tous et pour les dirigeants

 

Ascension : Actes 1/3-11 l'événement de l'Ascension du Christ

 

Exaudi : Ephésiens 3/14-21 l'homme intérieur fortifié par Jésus, attend l'Esprit

 

Pentecôte : Actes 2/1-8 (9-18) l'événement de la venue du Saint-Esprit

 

L'épître de Jubilate vise le chrétien, créature nouvelle (v. 1), qui sait qu'il est enfant de Dieu (v.2) quand il peut aimer (v.2), dans ce monde (v.4), avec l'Esprit que Dieu lui donne.

Visiteurs en ligne

852973
Aujourd'huiAujourd'hui579
HierHier963
Cette semaineCette semaine2644
Ce moisCe mois15770
Tous les joursTous les jours852973