(( Chers collègues,

voici une proposition de culte de Noël du 24 et du 25 décembre, avec un plan classique dont les parties peuvent être employées selon les nécessités.

Les textes de psaumes antiphonés, de prières et de cantiques ne figurent pas dans les livres en usage actuellement. Ils proviennent de mes travaux divers ou de ceux d’autres compositeurs. Les Psaumes antiphonés proviennent de la Liturgie du culte que Claude Conedera et moi plaçons depuis plusieurs années sur mon site internet chants-protestants.com , que beaucoup connaissent déjà. Sur ce site, vous trouverez diverses pièces pour la célébration des cultes.

Vous souhaitant bonne réception de cette lettre, et surtout une belle fête de Noël avec vos paroisses, je vous salue cordialement en Christ.

Yves Kéler, 5.12.2011 ))

 


CULTE DE NOËL

24 ou 25 Décembre


Ce culte est destiné à la célébration du culte de Noël simple, avec Sainte Cène, et non à une veillée de Noël ou à une fête avec des enfants. Pour ces dernières, on pourra évidemment prendre parmi les chants et les textes proposés.


PLAN GENERAL DU CULTE

 

1e PARTIE : ENTREE DU CULTE

Jeu de musique


1. Chant d’entrée : 1er cantique

NOUS T’ACCLAMONS, EMMANUEL ( Wir singen dir, Immanuel) de Paul Gerhardt

Mélodie: Vom Himmel hoch da komm ich her
Erschienen ist der herrlich Tag, Halleluia voir TEXTE 1

2. Chant d’entrée : 1er cantique

BATS DES MAINS, RIS, CHANTE ET DANSE ( Freuet euch, ihr Christen alle )
Mélodie : Freuet euch, ihr Christen alle voir TEXTE 2

 

Salutation brève

Le Christ est né, Alléluia ! Réjouissons-nous ensemble,
et rendons gloire à Dieu par les paroles du
Psaume 2 (le 24.12),
Psaume 96 (le 25.12), 
que nous antiphonerons :


Psaume d’entrée : antiphoné (debout)
avec antienne
avec Gloria Patri voir TEXTE 3
voir TEXTE 4


Confession des péchés et Paroles de grâce

Pour le 24.12 (les anges et le message de paix)
1. Seigneur, notre Dieu, à Noël tes anges annoncent la paix.
Mais les tensions, les violences et les guerres menacent Bethléhem
et règnent sur beaucoup d'endroits de ce monde.
Seigneur nous n'avons pas assez lutté pour la paix,
et les guerres, souvent lointaines, nous indiffèrent.
Seigneur pardonne notre dureté de cœur
et fais de nous des instruments de ta paix.
Ouvre nos mains, fais-nous contribuer au bien-être
et à la santé des plus petits et des faibles dans le monde.

Assemblée : Kyrie
ou O Dieu crée en moi, Ps 51

P de g : Recevez dans vos cœurs les paroles de grâce
que Dieu nous envoie par la bouche des anges :
Paix sur la terre et bienveillance aux hommes que Dieu aime !
Luc 2/14 (Badische Agende 1983)

Assemblée : Gloria in excelsis : Gloire soit à Dieu au plus haut des cieux
ou Oh ! qu’heureux est celui


Pour le 25.12 (l'abaissement du Christ)
2. Seigneur Christ,
tu as abandonné toute gloire et toute puissance pour nous sauver.
Tu es venu à nous dans ta pauvreté et la fragilité.
Mais nous recherchons notre gloire, la richesse et le pouvoir.
Nous devrions grandir avec toi,
mais nous voulons devenir plus grand que toi.
Pardonne-nous notre vanité, fais-nous accepter nos limites,
Afin que nous te recevions comme notre seul Sauveur. Amen.

Assemblée : Kyrie
ou O Dieu crée en moi, Ps 51

P de g : Dieu nous pardonne notre faute.
Ecoutez sa promesse, dite par Jésus :
Celui qui écoute ma parole et croit en celui qui m'a envoyé
a la vie éternelle et n'entre pas en jugement;
mais il est passé de la mort à la vie.
Jean 5/24 (d'après Homiletische Monatshefte 1989)

Assemblée : Gloria in excelsis : Gloire soit à Dieu au plus haut des cieuc
ou Oh ! qu’heureux est celui

 

2e PARTIE : Prière, lectures et Credo

Salutation : P. Le Seigneur soit avec vous
A. et avec ton esprit.

Prière collecte avec Amen (debout)

Pour le 24.12 (la joie de Noël)
1. Dieu miséricordieux et Père,
tu as annoncé à tous les hommes, par la naissance de ton Fils,
ta paix et ta bienveillance.
Nous te prions : donne-nous, en cette sainte nuit,
avec tous les anges et toute ton Eglise,
la joie de t’adorer, de te rendre gloire et de te célébrer.

Par Jésus-Christ, notre Seigneur,
auquel comme à toi et au Saint-Esprit,
soient honneur, gloire et louange
dans tous les siècles.

Assemblée : Amen (Badische Agende 1984)


Pour le 25.12
2. Seigneur Jésus-Christ,
tu habites maintenant parmi nous :
une étable est ta maison.
Dieu t’envoie comme un petit enfant,
couché dans une crèche et sur la paille.
Fais-nous reconnaître dans ta pauvreté ta richesse,
dans ton impuissance ton humilité,
dans ton abaissement ta grandeur.

Toi qui, avec le Père et le Saint-Esprit,
reçois même gloire,
et qui vis et règnes avec eux
d'éternité en éternité.

Assemblée : Amen. (Badische Agende 1963)

Pour le 25.12
3. Seigneur, notre Dieu,
tu as envoyé ton Fils Jésus-Christ dans le monde.
Il est né faible et pauvre.
Apprends-nous à devenir petits devant toi
et à grandir avec Jésus-Christ,
afin que nous devenions tes vrais enfants.

Nous t'en prions
par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur,
qui vit et règne avec toi et le Saint-Esprit,
un seul Dieu, aux siècles des siècles.

Assemblée : Amen. ( K.Y 2008)

Mot d’ordre
Ecoutez le mot d’ordre de la fête de Noël

Pour le 24.12
La Parole est devenue chair et elle a habité parmi nous. Jean 1/14 a
Pour le 25.12
La Parole est devenue chair et elle a habité parmi nous,
et nous avons contemplé sa gloire,
une gloire comme celle du Fils unique venu du Père. Jean 1/14 a


Lectures bibliques

A. T avec graduel ou sans répons (assis)
Esaïe 11/1-10 ou Esaïe 9/1-6

Epître avec cantique graduel (assis)
ou avec responsorium (debout)

GRADUELS


1. Cantique graduel : entre les lectures
DU CIEL LES ANGES SONT VENUS ( Vom Himmel kam der Engel Schar )
Luc 2/8-12 Martin Luther
Mélodie : Vom Himmel hoch da komm ich her
voir TEXTE 5 : Graduel

 

2. Cantique graduel : entre les lectures
JE VIENS A VOUS DU HAUT DES CIEUX ( Vom Himmel hoch )
Luc 2/9-18 Martin Luther
Mélodie : Vom Himmel hoch da komm ich her
voir TEXTE 6 : Graduel


RESPONSORIUM

Le responsorium, comme son nom l’indique, est un extrait de Psaume, ou d’un autre texte biblique, ou classique tel le Credo, prononcé « en se répondant » et en se répétant, avec un gloria, pour mettre en valeur cette parole de Psaume.

Le responsoprium se dit en particulier entre deux lectures, ici l’Ancien Testament et l’épître, ou bien entre l’épître et l’évangile. Il remplace alors le Graduel. On peut aussi prévoir la succession suivante : A.T, Responsorium, Epître, Graduel, Evangile, Laus tibi.

 

1. Responsorium : Esaïe 9/5

I pasteur : Un enfant nous est né, * un fils nous est donné, Alléluia, Alléluia.
II assemblée : Un enfant nous est né, un fils nous est donné, Alléluia, Alléluia.
I pasteur : et on l’appellera « Admirable, Conseiller, dieu puissant,
père éternel, prince de paix »
II assemblée : * un fils nous est donné, Alléluia, Alléluia.
I pasteur : Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit.
I + II p. + a. : Un enfant nous est né, un fils nous est donné, Alléluia, Alléluia.

 

2. Responsorium : Nicée-Constantinople, Jean 1/ 4 Colossiens 1/16

I pasteur : Du ciel est descendu Christ, le vrai Dieu, né du Père.
II assemblée : Du ciel est descendu Christ, le vrai Dieu, né du Père.
I pasteur : Il ne méprisa pas le sein de la Vierge, et prit la chair de l’homme,
dans laquelle avait été fait Adam.
II assemblée : Du ciel est descendu Christ, le vrai Dieu, né du Père.
I pasteur : Il est apparu visiblement, Dieu et homme, lumière et vie, créateur du monde.
II assemblée : Par lui tout a été créé, pour nous hommes et pour notre salut,
il est descendu des cieux.
I pasteur : Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit.
II p. + a. Du ciel est descendu Christ, le vrai Dieu, né du Père.

 

Evangile introduit par Alléluia (debout)

Pour l’évangile, on peut le diviser en deux parties et faire chanter le verset 14, le chant des anges, le Gloria in excelsis, par l’assemblée. Si le culte est bilingue, on peut lire la 1ère partie en allemand, et chanter un Gloria in excelsis allemand, et la deuxième partie en français, qu’on achèvera avec le Laus tibi : Louange à toi Seigneur Jésus-Christ :

Assemblée : Alléluia chanté
Lecteur : Luc 2 / 8-13 : …une multitude de l’armée céleste, louant Dieu et disant :
Assemblée : Luc 2 /14 : Gloire soit à Dieu au plus haut des cieux
Lecteur : Luc 2/14-20 :
Assemblée : achève par Louange à toi, Seigneur Jésus-Christ
Mélodie : Lob sei dir, o Christe


Glorias in excelsis :


en allemand : Ehre sei Gott in der Höhe : RA
de préférence RA 13, avec Halleluija, qui est le Gloria propre de Noël
sinon RA 10 = EG 180/1, l’entrée du Gloria-Laudamus de Strasbourg

en français : le meilleur est ALL 63/26 : Gloire soit à Dieu au plus haut des cieux,
traduction du Gloria de Strasbourg
ALL 63/25 traduit le classique allemand,
mais la position des mots est un peu maladroite
On peut employer ALL 54/06, prévu pour Noël

en latin le classique « Gloria in excelsis » : Glo-o-o-o-o / o-o-o-o-o / o-o-o-o-o- r-ia in
Ex-cel-sis De-o, bis

Laus tibi :

En allemand : Lob sei dir, o Christe RA rot 29
En français : Louange à toi, Jésus-Christ Seigneur, sur la mélodie de l’allemand

 

Confession de la foi : Credo

1. 2e Cantique : des lectures 

DEVANT TA CRECHE TU ME VOIS ( Ich steh an deiner Krippe hier )
Paul Gerhardt
Mélodie : Ich steh an deiner Krippe hier
voir TEXTE 7

 

2. 2e Cantique : des lectures
ENFANT DANS CETTE CRECHE
O KINDLEIN IN DER KRIPPE de F. v. Bodelschwing
Mélodie : Christus, der ist mein Leben
voir TEXTE 8


Voir deux autres chants possibles :

O BERGERS, JUSQU'A L’ETABLE, voir TEXTE 9
L’ENFANT NAÎT SUR LA TERRE , voir TEXTE 10


3e PARTIE : PREDICATION (assis)
Prière d’illumination
Lecture du texte
Prédication
Prière d’action de grâces

Soit : Annonces, (Offrande)
3e Cantique : de la prédication

Soit : 3e Cantique : de la prédication
Annonces (Offrande)


pour le 24/12 :
1. 3e cantique : de la prédication
DIS-MOI POURQUOI DONC CETTE NUIT ?
Mélodie : Was Gott tut, das ist wohlgetan
voir TEXTE 11

 

pour le 24 et le 25/12 :
2. 3e cantique : de la prédication
HERR ALLER HERREN, JESU CHRIST
Mélodie : Herr Jesu Christ, dich zu uns wend
Vom Himmel hoch da komm ich her
Herr Gott, dich loben alle wir
voir TEXTE 12

 

pour le 24 et le 25/12 :
3. 3e cantique : de la prédication
VENEZ, CHANTEZ DE JOIE = IN DULCI JUBILO
Mélodie : In dulci Jubilo = Nun singet und seid froh

voir TEXTE 13

 

pour le 24 et le 25/12 :
4. 3e cantique : de la prédication
le QUEMPAS
= combinaison de « Kommt und lasst uns Christum ehren » et « In dulci Jubilo »


Mélodie : Kommt und lasst uns Christum ehren

In dulci jubilo = Nun singet und seid froh
voir TEXTE 14


Annonces - Offrande


Chant péparatoire à la Prière universelle d’intercession :
A DIEU LA LOUANGE
voir TEXTE 17


4 e PARTIE : Prière d’intercession, Notre Père

Intercession : prosphonèse (un seul orant) (debout
Ecténie (un orant + l’assemblée)
Diaconale (un diacre + un orant + l’assemblée)


Prière 1. Thème : Jésus naît : parents, enfants, familles

1. Prosphonèse : dite par le pasteur seul
peut être dite par deux officiants I et II


1. Seigneur Jésus,
tu es né dans une famille humaine.
Tu as été accueilli avec amour par Joseph et Marie, tes parents
et aussi ceux de ta famille proche, Zacharie et Elisabeth.
Tu as grandi parmi les gens de ta ville.
Maintenant tu es le Seigneur
qui siège à la droite de ton Père céleste.

2. Nous te prions : exauce notre prière.

Nous te prions pour les familles :
qu’elles soient des lieux de vie affectueux
et enrichissants pour les enfants.
Qu’elles leur transmettent le goût de réaliser
leur vie avec amour et au service des autres.

1. Nous te prions pour les parents,
afin qu’ils accueillent leurs enfants
avec amour et sollicitude,
qu’ils les élèvent dans la justice
et le respect des autres,
qu’ils les guident sur le chemin de la foi
et qu’ils les amènent à une profession
qui leur permette de vivre et d’avoir
e quoi donner à ceux qui sont dans le besoin.

2. Nous te prions pour les enfants,
afin qu’ils grandissent dans la paix,
en intelligence et en grâce,
qu’ils trouvent leur place dans l’Eglise et dans le monde.
Qu’ils aient de la joie avec leurs parents,
leurs frères et leurs sœurs.

1. Seigneur Jésus,
toi qui veux que tous les hommes soient heureux,
nous te prions pour toutes les familles
autant dans l’Eglise que dans le monde.

2. Nous te prions pour les gouvernants,
pour qu’ils aident les familles à vivre
et assurent l’éducation des jeunes,
les soins médicaux de tous.

1. Seigneur Jésus,
fais que la fête que nous te ferons à Noël
soit celle de la joie de te recevoir,
toi, dans nos maisons et dans nos cœurs.
Sois notre hôte,
sois aussi le visiteur de tous ceux qui t’accueillent.

2. Nous t’en prions,
toi que le Père a envoyé par son Saint-Esprit,
et à qui revient la gloire proclamée par les anges.

Assemblée : Amen.

(Y.K 2009)


Prière 2

Ecténie : pasteur et assemblée
2 orants et assemblée


1. Seigneur Jésus-Christ, toi le Roi de gloire,
ta miséricorde divine soit glorifiée,
parce que tu as pris la forme d’un serviteur,
et que tu viens à nous comme le juste et comme le secours des tiens.
Nous nous réjouissons de te recevoir
et attendons, dans la foi, la révélation de ta gloire,
aujourd’hui et au jour final.

C’est pourquoi nous t’adressons aujourd’hui notre prière,
Puisque tu règnes dans les cieux.

2. Entre chez nous, dans notre pays, dans notre Eglise,
dans nos écoles, dans nos maisons, dans nos cœurs.
Fais que la lumière de ton évangile
ne s’éteigne pas parmi nous.
Viens chez les bergers de nos paroisses,
les pasteurs comme les conseillers :
fortifie-les et bénis leur ministère.

Nous te prions, Seigneur : Ass : Seigneur, exauce-nous.

1. Viens chez ceux qui nous gouvernent,
accorde-leur l’esprit de sagesse et de justice.
Viens chez tous, les grands et les petits,
les riches et les pauvres,
et éveille-nous à la repentance.

Nous te prions, Seigneur : Ass : Seigneur, exauce-nous.

2. Viens chez les malheureux et les affligés,
console les endeuillés, fortifie les fatigués et les chargés,
viens en aide aux malades
et prépare les mourants à une fin paisible.

Nous te prions, Seigneur : Ass : Seigneur, exauce-nous.

1. Viens dans nos familles,
soutiens celles qui ont des difficultés de salaire,
de logement, de santé.
Etends ta grâce sur les parents comme sur les enfants.
Donne la paix du cœur aux veufs, aux veuves, aux orphelins.
Soutiens le travail des organisations d’entraide.

Nous te prions, Seigneur : Ass : Seigneur, exauce-nous.

2. Et quand un jour tu reviendras
avec grande puissance et gloire,
et que tous les peuples seront réunis devant ton trône,
alors, notre Seigneur et Sauveur,
écoute-nous et exauce-nous,
quand nous t’acclamerons en disant :
« Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur !
Hosanna dans les lieux très hauts ! »,
d’éternité en éternité.

Ass : Amen.


Notre Père (si la sainte Cène est célébrée, le NP se place après l’épiclèse)


5e PARTIE LITURGIE DE SAINTE CENE


1. cantique de Sainte Cène pour Noël
JESUS, LE FILS DU CREATEUR
Mélodie : Vom Himmel hoch da komm ich her
voir TEXTE 15

 

2. Cantique de Sainte Cène pour Noël
GARDE EN MEMOIRE JESUS-CHRIST
( Halt im Gedächtnis Jesum Christ)
Mélodie : Es ist gewisslich an der Zeit
voir TEXTE 16


Exhortation

Pasteur : Elevons nos cœurs vers le Seigneur,
car cela est juste et bon.

ou Dialogue eucharistique

Pasteur : Elevez vos cœurs :
Assemblée : Nous les élevons vers le Seigneur.
Pasteur : Rendez grâces au Seigneur, notre Dieu :
Assemblée : cela est juste et salutaire

Préface

Il est vraiment juste et bon, nécessaire et salutaire,
que nous te rendions gloire,
Dieu puissant, Père éternel, Créateur du ciel et de la terre,
par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur.

1. Car la Parole éternelle est devenue chair ;
ce qui était caché depuis le commencement du monde
est maintenant devenu visible,
et la nouvelle lumière de ta gloire a éclairé nos yeux.

a. De nos yeux nous voyons le Verbe de Dieu,
qui nous a ouvert les dons invisibles de son amour.

b. De nos yeux nous voyons le Fils de Dieu dans la chair,
lui qui a allumé en nous l’amour de ses dons.

2. Car tu as fait devenir chair ton Fils,
pour notre salut.

C’est pourquoi les anges louent ta gloire,
les puissances t’adorent,
les dominations et les trônes te craignent,
les cieux et toute leur armée te célèbrent
d’une acclamation unanime.

a. Avec eux, nos voix s’unissent,
et chantent avec crainte

b. Avec eux nos voix s’unissent,
et chantent un hymne à ta gloire,
et confessent sans cesse :

Sanctus

Saint est Dieu le Père, Saint est Dieu le Fils, Saint est Dieu le Saint-Esprit. Il l’Eternel des armées. La terre est remplie de sa gloire. Hosanna dans les lieux très hauts. Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur. Hosanna dans les lieux très hauts. (16e Siècle) RA 35 rot

Saint, Saint, Saint est le Seigneur notre Dieu. La terre entière est remplie de sa gloire. Hosanna, Hosanna dans les cieux. Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur. Hosanna, Hosanna, Hosanna dans les cieux. (Bortnianski) Louange et prière 531


Prière eucharistique

Oui tu es saint, Dieu du ciel et de la terre,
Seigneur grand et tout-puissant,.
et nous te louons dans la communion de tous tes saints.

Car tu as pris pitié de tes créatures
Et tu as envoyé ton Fils dans la chair,
Jésus-Christ, ton Serviteur, qui fut obéissant jusqu’à la mort.
Il a préparé notre délivrance
par le sacrifice très saint de son corps et de son sang,
et dans la Cène, il nous donne le souvenir de son amour,
maintenant que selon son propre commandement,
et avec ses propres paroles,
nous célébrons son testament.

Paroles d’Institution

Dans la nuit où il fut livré, notre Seigneur Jésus-Christ prit du pain,
rendit grâces, le rompit et le donna à ses disciples en disant :
Prenez, manges, ceci est mon corps.
De même après le souper, il prit la coupe,
rendit grâce et la leur donna en disant :
Buvez en tous. Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang,
qui a été versé pour vous en rémission de tous vos péchés.
Faites ceci, en mémoire de moi, chaque fois que vous en boirez.

Mémorial - Anamnèse

1. C’est ainsi que nous commémorons la naissance glorieuse de notre Sauveur,
sa mort et son sacrifice unique sur la croix,
sa résurrection et son ascension auprès du Père.
Par son entrée dans la toute-puissance, il nous permet de prier ainsi Dieu :

2. C’est ainsi que nous nous souvenons
De l’incarnation et de l’abaissement,
des souffrances et de la mort de notre Seigneur Jésus-Christ,
que nous célébrons sa résurrection,
et que nous nous consolons de son départ auprès de Dieu,
auprès de qui il intercède pour nous
et nous permet de prier ainsi :

Epiclèse

Envoie sur nous, Dieu notre Père, ton Saint-Esprit,
afin qu’il remplisse toute la maison de ton Eglise.
Sanctifie par lui ce pain et ce vin, (+)
afin qu’ils deviennent pour nous communion au corps et au sang de ton Fils.
Sanctifie nos corps et nos âmes, (+)
afin que nous recevions tes dons dans la vraie foi pour notre salut.

Didaché

Et comme les épis, jadis dispersés dans les campagnes,
sont maintenant réunis sur cette table dans ce pain, a
ainsi Seigneur, rassemble toute ton Eglise des extrémités de la terre dans ton Royaume,
afin qu’un jour, avec tous tes rachetés,
nous puissions te prier comme ton Fils nous appris à le faire :

Notre Père…
aux sièclesdes siècles. Amen (finale protestante,
décidée par les Eglises de la FPF en 1966)

Fraction

Le pasteur élève la coupe, la bénit et dit :
La coupe de bénédiction que nous buvons
est la communion au sang de notre Seigneur Jésus-Christ.

Puis il élève et brise une hostie ou du pain levé, et dit :
Le pain que nous rompons est la communion au corps du Christ

Il tient le pain rompu par dessus la coupe et dit :
C’est une seule coupe, c’est un seul corps, c’est un seul Christ.
Maranatha ! le Seigneur vient :
Oui ! viens Seigneur, et unis-nous.

Agnus Dei (d’après le texte de Martin Luther de 1528)

Christ, Agneau de Dieu, qui ôtes le péché du monde, ô prends pitié de nous.
Christ, Agneau de Dieu, qui ôtes le péché du monde, ô prends pitié de nous.
Christ, Agneau de Dieu, qui ôtes le péché du monde, accorde-nous ta paix.
Amen. (un seul Amen sur la ligne mélodique)

Prière d’humble accès et invitation

Seigneur, je ne suis pas digne que tu entres dans ma maison, mais dis un mot, et ton serviteur sera guéri. (un temps de silence)

Voici, je me tiens à la porte et je frappe, dit le Seigneur. Si quelqu’un m’ouvre la porte, j’entrerai chez lui, et je célébrerai la Cène avec lui. (un temps de silence)

Venez, dit le Seigneur, car tout est prêt !

Communion

Après chaque cercle, les communiants se donnent la main et forment un cercle a utour de l’autel,
en incluant la crèche selon le cas, et le pasteur dit une parole d’envoi. Par exemple :

Le Christ est venu habiter parmi nous et dans nos cœurs. Par cette Cène il a pris place dans notre corps et dans notre âme, afin qu’ils deviennent comme une crèche pour lui et pour son amour. Que cette communion au corps et au sang de notre Seigneur produise en votre vie la paix, la joie et l’amour réciproque. Que le Seigneur ouvre ainsi devant nous une nouvelle année de grâce. Allez dans la paix du Seigneur.

Action de grâces

1. Nous te rendons grâces,
Seigneur tout puissant, notre Dieu,
parce que tu nous as rassasiés par le don salutaire
du corps et du sang de ton Fils.

Tu l’as fait devenir homme parmi les hommes,
afin que nous soyons sauvés de la colère
et que nous obtenions par lui la paix avec toi.

Nous t’en prions, dans ta grâce, fais que cette communion
produise en nous des fruits qui te soient agréables :
une foi ardente en toi, un amour sincère entre nous,
et une espérance puissante en face des difficultés,

Par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur,
(qui avec toi et le Sain-Esprit, vit et règne, un seul Dieu,
d’éternité en éternité.)

Assemblée : Amen.

2. Seigneur Jésus, nous te bénissons pour ton immense amour.
Nous étions égarés et perdus : tu nous as cherchés et sauvés.
Nous étions pauvres et sans ressources :
par ton abaissement et par ta pauvreté tu nous as enrichis.
Nous avions faim et soif de justice : tu nous as rassasiés et désaltérés.
Tu as tout accompli pour nous depuis la crèche jusqu’à la croix.

Fais maintenant que cette communion
porte en nous des fruits d’obéissance et de charité.
Qu’ainsi nourris par ta main,
nous puissions poursuivre notre course en te consacrant fidèlement nos forces,
jusqu’au jour où nous te verrons face à face.,
en parfaite communion avec toi. Amen

 


6e PARTIE : Sortie du culte

Mot d’envoi : alléluiatique

Pour le 24 et le 25/12
Il se souvient de sa grâce et de sa fidélité envers son peuple Israël, Alléluia,
Toutes les extrémités de la terre verront le salut de notre Dieu, Alléluia. Ps. 98/3

Salutation familière éventuellement


1. 4e Chant : chant de sortie
A DIEU LA LOUANGE
Mélodie : O peuple fidèle
voir TEXTE 17

 2. 4e Chant : chant de sortie

JESUS, GARDE TOUS LES MEMBRES
Mélodie : Freuet euch, ihr Christen alle
voir TEXTE 18


Bénédiction

Jeu de musique

Sortie



  CHANTS ET TEXTES A INSERER DANS LE PLAN DU CULTE

 

TEXTE 1


NOUS T’ACCLAMONS, EMMANUEL
( Wir singen dir, Immanuel )

Paul Gerhardt

Mélodie: Vom Himmel hoch da komm ich her
Erschienen ist der herrlich Tag, Halleluia

I

1. Nous t’acclamons, Emmanuel,
Seigneur de vie, Fils éternel,
Né de Marie, Roi souverain,
Brillante étoile du matin. Alléluia*

* Cet Alléluia se chante seulement avec la
mélodie „Erschienen ist der herrlich Tag“…

2. Parmi tes anges nous chantons,
Du cœur à ton honneur, ton nom,
L’abaissement de ta venue,
Ton arrivée tant attendue.

3. Dès que le monde eut été fait,
Nombreux les cœurs qui t’espéraient !
Les Pères, les Prophètes, tous,
T’ont attendu bien avant nous.

4. Et plus qu’eux tous David, le Roi,
Berger d’Israël, plein d’émoi,
Chantait et célébrait ton nom,
Ta grande gloire et ton renom.

5. « Ah ! si, Seigneur, tu descendais,
Les liens de nos mains tomberaient !
Ah ! si ton aide enfin venait,
Ton peuple s’en réjouirait ! »

II

6. Tu dors ici, tu es venu
Dans la crèche, et frêle et menu,
Faible, et pourtant tu fais grandir,
Tu nous conduis vers l’avenir.

7. Bien étrange est cette prison,
Car tout le ciel est ta maison.
Ton lait vient du sein de Marie,
Pourtant de toi vient toute vie.

8. Toi qui fixas le bord des mers,
De langes ton corps est couvert ;
Tu es Dieu, couché sur le foin,
L’A et l’O, le début, la fin.

9. Tu es la source de la joie,
Pourtant tu porteras la croix ;
Toi la lumière des païens,
On ne t’épargnera plus rien !

10. Tu es l’ami de chaque humain.
Certains ont de mauvais desseins :
Hérode, lui, veut te tuer,
Alors que tu viens pour sauver !

III

11. Moi, ton plus humble serviteur,
Je dis et pense de tout cœur :
« Je t’aime, pourtant pas autant
Qu’il le faudrait à chaque instant ! »

12. L’esprit est fort, faible est la chair.
Mon cœur ouvert, mon cœur te sert :
Prends-le, Seigneur, il est à toi,
Habite-le, sois-en le Roi !

13. Toi-même tu t’es affaibli :
Tu pris sur toi haine et mépris,
Tu devins pauvre et indigent,
Pour être près de tous les gens.

14. A même au sol tu fus couché,
Puis dans la crèche déposé,
Dans l’étable, au milieu du foin :
Grandeur et splendeur sont bien loin !

15. Ton amour tendre et chaleureux,
Voilà ce qui me rend heureux !
O Jésus, ta fidélité
Crée en moi la sérénité.

IV

16. Si je suis chargé de péchés,
Si mon parcours en est taché,
Pour me laver, tu viens vers moi,
Et pour me convertir à toi.

17. Si je n’étais pas un pécheur,
Je n’aurais pas su ta douceur,
Si j’étais juste et plein de bien,
Alors tu serais né pour rien !

18. Je te reçois sans honte et peur :
Tu me délivres, mon Sauveur !
Ta mort va engloutir ma mort
Et ta croix va changer mon sort.

19. Tu es la Tête, le Dieu fort,
Je suis un membre de ton corps ;
Je veux, aidé par ton Esprit,
T’aimer, te servir, Jésus-Christ !

20. Je chante ton « Alléluia » !
Vers toi, Seigneur, il montera,
Dans ton ciel il résonnera :
L’éternité retentira !

 

Texte Wir singen dir, Immanuel
Paul Gerhardt, 1653 RA 53, EG 549

Mélodie 1. Vom Himmel hoch da komm ich her
Martin Luther 1539
RA 40, EG 24

Mélodie 2. Erschienen ist der herrlich Tag,
Nikolaus Hermann 1560
qui permet e chanter le Halléluia à la fin de chaque strophe
RA 95, EG 106, ALL 34/02

 

TEXTE 2

1er cantique

BATS DES MAINS, RIS, CHANTE ET DANSE
( Freuet euch, ihr Christen alle )

Mélodie : Freuet euch, ihr Christen alle


Alléluia, Alléluia, Alléluia, Alléluia,
Alléluia, Alléluia, Alléluia, Alléluia,
Alléluia, Alléluia, Alléluia, Alléluia,


1. Bats des mains, ris, chante et danse,
Chrétienté, redis ta joie :
Christ s’est approché de toi !
Chante à Dieu : « Réjouissance ! »,
Car Dieu nous a tant aimés,
Qu’en Christ il nous a sauvés !

Refrain :
Chante, chante, terre entière,
Jésus guérit ta misère,
Chante et que ta voix bénisse
Christ, le soleil de justice !
Alléluia

2. Vois l’immense amour, mon âme,
Qui conduit Jésus vers toi,
Pur enfant, beau comme un roi !
Pour subir la mort infâme
Qui te lave du péché,
Dans la crèche il s’est couché.

Refrain + Alléluia

3. Toute ma reconnaissance
Monte à toi, Seigneur Jésus,
Car de toi vient mon salut.
Garde-moi dans ta présence,
Prends mon cœur, qu’il soit à toi,
Et qu’il reprenne avec foi :

Refrain + Alléluia

4. Jésus, garde tous les membres,
Grands et petits, de ton corps
Jusqu’à l’heure de la mort.
Ton Eglise nous rassemble,
Donne-lui l’espoir, la paix,
Pour l’an neuf et pour jamais.

Refrain + Alléluia

 

Texte : Freuet euch, ihr Christen alle / Halleluia
Christian Keimann, (1607-1662), 1646 RA 28, EG 34
frs: Yves Kéler, 1978

Mélodie: Freuet euch, ihr Christen alle / Halleluia
Andreas Hammerschmidt 1646
RA 28, EG 34
frs: Vous les fleuves, les rivières
NCTC 181

 

TEXTE 3 : PSAUME

pour le 24.12

PSAUME 2 / 1-12 Trad Segond 1949
modifiée

Nuit de Noël Thème :
La naissance de Jésus-Christ


Antienne 1 : Psaume 2/5 : Le Seigneur m’a dit : tu es mon Fils,
aujourd’hui je t’ai engendré !
Antienne 2 : Esaïe 11/1 : Un rameau sortira du tronc d’Isaï,
un rejeton naîtra de ses racines,
l’esprit de l’Eternel (du Seigneur)
reposera sur lui.
Antienne 3 : Esaïe 9/5 : Un enfant nous est né ( Alléluia ),
un Fils nous est donné
(Alléluia), la domination reposera
sur son épaule (Alléluia) !
Antienne 4 : Romains 1/2 : L’Evangile de Dieu avait été promis
de la part de Dieu
par ses prophètes, dans les saintes Ecritures.


Ant 1 Ant 2 Ant 3 Ant 4

1 I Pourquoi cette agitation parmi les nations,
II Pourquoi ces murmures parmi les peuples ?
2 I Pourquoi les rois de la terre se révoltent-ils,
II Pourquoi complotent-ils contre l’Eternel
et contre son oint,
3 I En disant : « Brisons leurs liens,
II Délivrons-nous de leurs chaînes ?
4 I Dieu, qui règne dans les cieux, rit,
II Le Seigneur se moque d’eux,
5 I Puis il leur parle dans sa colère,
II Il les fait trembler dans sa fureur :
6 I « C’est moi qui ai oint mon roi
II Sur Sion, ma montagne sainte ! »
7 I Je veux publier le décret du Seigneur : il m’a dit :
II « Tu es mon Fils, aujourd’hui je t’ai engendré ! »

Ant 1 Ant 2 Ant 3 Ant 4

8 I « Demande-moi, et je te donnerai
les nations en héritage,
II Les extrémités de la terre en possession.
9 I Tu les briseras avec une verge de fer,
II Tu les briseras comme un vase de potier ! »
10 I Maintenant donc, ô rois, soyez intelligents,
II Juges de la terre, laissez-vous instruire !
11 I Servez l’Eternel avec crainte,
II Et adorez-le en tremblant.
12 I Rendez hommage au Fils,
II Sinon il va s’irriter, et vous périrez en chemin.
I Car un rien, et sa colère s’enflamme.
II Mais bienheureux tous ceux qui se réfugient
auprès de lui !

Ant 1 Ant 2 Ant 3 Ant 4
Gloria Patri
Ant 1 Ant 2 Ant 3 Ant 4

(Claude Conedera et Yves Kéler 2007)

 

TEXTE 4 : PSAUME

pour le 25.12


PSAUME 96 / 1-3 + 7-13 Trad TOB modifiée

Nuit de Noël Thème :
La naissance de Jésus-Christ


Antienne 1 : Psaume 2/5 : Le Seigneur m’a dit : tu es mon Fils,
aujourd’hui je t’ai engendré !
Antienne 2 : Esaïe 11/1 : Un rameau sortira du tronc d’Isaï,
un rejeton naîtra de ses racines,
l’Esprit du Seigneur reposera sur lui.
Antienne 3 : Esaïe 9/5 : Un enfant nous est né ( Alléluia ),
un Fils nous est donné
(Alléluia), la domination reposera
sur son épaule ( Alléluia) !
Antienne 4 : Matthieu 1/19 : L’enfant que Marie a conçu vient
du Saint-Esprit : c’est lui qui sauvera
son peuple de ses péchés.

 

Ant 1 Ant 2 Ant 3 Ant 4

1 I Chantez au Seigneur un chant nouveau,
Chantez au Seigneur, terre entière ;
2 II Chantez au Seigneur, bénissez son nom !
I Proclamez son salut de jour en jour ;
3 II Annoncez sa gloire parmi les nations,
Ses merveilles parmi tous les peuples !

Ant 1 Ant 2 Ant 3 Ant 4

7 I Donnez au Seigneur, familles des peuples ;
Donnez au Seigneur, gloire et force ;
8 II Donnez au Seigneur la gloire de son nom.
I Apportez votre offrande, entrez dans ses parvis ;
9. II Prosternez-vous devant le Seigneur,
quand éclate sa sainteté ;
II Tremblez devant lui, terre entière.
10 I Dites parmi les nations : Le Seigneur est roi !
Le monde reste ferme, inébranlable.
II Il juge les peuples avec droiture.

Ant 1 Ant 2 Ant 3 Ant 4

11 I Que les cieux se réjouissent, que la terre exulte,
Et que grondent la mer et ses richesses !
12 II Que la campagne tout entière soit en fête,
I Que les arbres des forêts crient alors de joie,
13 Devant le Seigneur, car il vient,
Car il vient pour gouverner la terre.
II Il gouvernera la monde avec justice
Et les peuples selon sa loyauté.

Ant 1 Ant 2 Ant 3 Ant 4
Gloria Patri
Ant 1 Ant 2 Ant 3 Ant 4

(Claude Conedera et Yves Kéler 2007)

 


TEXTE 5 : Graduel


DU CIEL LES ANGES SONT VENUS
( Vom Himmel kam der Engel Schar )

Luc 2 / 8-12 Martin Luther

1. Du ciel les anges sont venus,
Vers les bergers sont descendus;
Ils ont dit : « Un enfant est né,
Dans une crèche il est couché ! »

2. « Selon Michée et les anciens,
A Bethléhem, d’où David vient,
Est né le Christ et le Sauveur,
Petit enfant, puissant Seigneur ! »

3. « Réjouissez-vous avec nous
Que Dieu s’est abaissé vers vous :
Christ a revêtu votre chair,
Pour vous le Verbe s’est offert. »

4. « Ce Dieu parvient chez vous d’abord :
Ne craignez plus le mal, la mort !
L’enfer, Satan, tout est vaincu
Par cet enfant nommé Jésus. »

5. « Jamais il ne vous décevra,
Croyez en lui, il agira.
Nombreux qui vous attaqueront,
Mais leurs assauts se briseront

6. A la fin, Dieu vous sauvera,
Dans son Royaume il vous prendra.
Remerciez-le de sa bonté,
Maintenant, dans l’éternité. Amen.
(sur la dernière note
ou sur trois notes )

Texte : Vom Himmel kam der Engel Schar Martin Luther 1543
RA 41, EG 25
frs: Yves Kéler, 26.1.2006

Mélodie 1.Vom Himmel kam der Engel Schar
15e Siècle profane, spirituel Wittenberg 1535
RA 41, EG 25

Mélodie 2. Vom Himmel hoch da komm ich her
Martin Luther 1539 RA 40, EG 24
fr. : Je viens à vous du haut des cieux RA frs 3
Dieu, le tout-puissant Créateur LP 92
O Dieu, tout puissant créateur
NCTC 180, ARC 358, ALLéluia 2005 32/04


TEXTE 6 : Graduel


JE VIENS A VOUS DU HAUT DES CIEUX
( Vom Himmel hoch )
Martin Luther

Luc 2/9-18

1. Je viens à vous du haut des cieux, P.
Fidèle messager de Dieu,
Vous annoncer un grand bonheur
Qui doit réjouir votre cœur.

2. Aujourd’hui, le Christ annoncé P.
Pour vous d’une humble Vierge est né.
Tout est charme et ravissement
En cet incomparable enfant.

3. Il est Seigneur, et le Messie
Qui vient vous sortir de la nuit.
C’est lui qui vous délivrera P.
Et du péché vous sauvera.

4. Il vous apporte le salut
Que pour vous le Père a prévu.
Dans son Royaume, aux plus hauts cieux, P.
A jamais vous vivrez heureux.

5. A ceci vous reconnaîtrez P.
Ce Sauveur qui vous est donné :
C’est dans la crèche, un dur berceau,
Que dort le Fils du Dieu très-haut.

*

6. Entrons, et marchons tout joyeux,
Suivons les bergers dans ce lieu,
Voyons ce qui nous est donné
Par Dieu dans son Fils premier-né !

7. Mon cœur, regarde, que vois-tu
Dans cette crèche, faible et nu ?
Qui est ce tendre et bel enfant ?
- C’est Jésus-Christ, qui vous attend !

8. Sois donc, chez nous, le bienvenu !
Tu n’as pas méprisé, Jésus,
Les pauvres, les petites gens :
Nos cœurs t’en sont reconnaissants.

9. Le Seigneur, Créateur puissant, P.
S’est fait pour nous petit enfant.
Il est là, couché sur ce foin, K.
Qu’âne et bœuf mangent dans leur coin.

10. Le monde entier dans sa splendeur P.
Ne peut contenir ta grandeur.
Même empli de rubis, d’or fin, K.
Il ne peut être ton écrin.

11. Ton velours et ta fine soie,
C’est de la paille sur du bois !
C’est là, grand, riche et puissant Roi,
Que sur ton trône l’on te voit !

12. C’est là, Jésus, ce qui t’a plu :
Ton grand abaissement a pu
Montrer au monde : son pouvoir
N’est rien ! Toi seul es notre espoir.

13. Jésus, je t’aime dans mon cœur !
Viens-y, fais-en, mon doux Seigneur,
Comme une crèche à ton honneur,
Où régneront paix et bonheur !

14. Je veux chanter, Fils éternel,
Une berceuse de Noël
Pour toi, choisir les plus beaux tons
Et rendre ainsi gloire à ton nom.

*

15. « Louange et gloire au Dieu tout bon P.
Qui de son Fils nous a fait don ! »
Le chœur des anges, par ce chant, K.
Annonce à tous un Nouvel An ! Amen.
(sur la dernière note)

 

Texte : Vom Himmel hoch
Martin Luther 1535 RA 40, EG 24
frs: Je viens à vous du haut des cieux
Richard Paquier, 1961
Yves Kéler, 2005 Str 3,4, 6-8, 9,10, 11-14

Mélodie : Vom Himmel hoch da komm ich her
Martin Luther 1539 RA 40, EG 24
Frs : Je viens à vous du haut des cieux RA frs 3
Dieu, le tout-puissant Créateur LP 92
O Dieu, tout puissant créateur
NCTC 180, ARC 358, ALLéluia 2005 32/04

 

TEXTE 7

2e cantique, des lectures


DEVANT TA CRECHE TU ME VOIS
( Ich steh an deiner Krippen hier )

Paul Gerhardt

1. Devant ta crèche tu me vois,
Penché sur ton visage.
Tout ce que j’ai, je te le dois,
Je veux t’en faire hommage.
Prends-moi tout entier, prends mon cœur :
A toi Jésus, divin Sauveur,
J’appartiens sans partage !

2. Je n’étais pas encore né,
Pour moi tu vins au monde !
Depuis toujours tu m’as aimé
D’une amitié profonde.
Avant que ta main ne m’eut fait,
Dans ta prescience tu savais
Comment sauver ton œuvre.

3. Perdu dans l’ombre de la mort,
Je pleurais de détresse.
Mais ton amour change mon sort,
Dissipe ma tristesse.
Tu viens pour m’attacher à toi,
Et dès ce jour tu mets en moi
Ta joie et ta richesse.

4. Comment te recevoir, Seigneur,
La distance est extrême
De la poussière au Créateur,
De l’homme au dieu suprême !
Mais si grande est ta charité,
Que tu n’as jamais rejeté
Un humble cœur qui t’aime.

5. Les biens, les gloires d’ici-bas,
N’ont rien pour te séduire.
Seigneur, tu marches vers la croix,
Tu nais pour le martyre.
Tu viens m’offrir, ô mon Sauveur,
Le pain, le pardon, le bonheur,
Auxquels mon âme aspire.

6. Jésus, jette un regard sur moi,
Accorde-moi la grâce
De vivre et de mourir en toi,
De contempler ta face !
Choisis mon cœur pour ton séjour,
Qu’il t’appartienne, et chaque jour,
Reviens y prendre place !

 

Texte : Ich steh an deiner Krippe hier
Paul Gerhardt, 1607-1676, 1653
RA 33, EG 37
fr: : Ch. Ecklin 1858-1935, LP 100, str 1,2,3
Psalmodie morave 1766, LP 104 str 2,4
Rétablissement du chant complet Yves Kéler, 1980

Mélodie : Ich steh an deiner Krippe hier J.S.Bach, 1736
RA 33, EG 37
fr: : Devant ta crèche tu me vois
ABD 502

 

Commentaire à « Devant ta crèche tu me vois

Le texte

L’original de ce chant est un cantique de Paul Gerhardt : « Ich steh an deiner Krippe hier. » Le texte de la traduction donné ici est l’assemblage de trois sources :

1. LP 100 Devant ta crèche, tu me vois : strophes LP 1 = 1 Kéler
2 = 3
3 = 6


2. LP 104 Devant ta crèche prosterné : strophes LP 2 = 5 Kéler
4 = 4
3. Georges Pfalzgraf 2

Les deux premières sources proviennent de textes du LP, l’un de Ch.Ecklin, 1858-1935, l’autre des Psalmodies Moraves de 1766. Je n’ai pas réussi à trouver les textes originaux pour l’instant.

On remarquera que les strophes de ces chants sont le reste de traductions complètes et précises, puisqu’on peut identifier chaque strophe en la comparant à l’original allemand. C’est ainsi que j’ai reconstitué l’ensemble, en ajoutant pour la 2ème strophe, manquante dans LP, celle d’une traduction de Georges Pfalzgraf. De cette façon, les strophes allemandes et françaises se correspondent, matériellement et textuellement. La traduction des trois auteurs étant excellente, on a une bonne idée de ce qu’est le chant de Paul Gerhardt en entier.

Paul Gerhardt a composé là une des plus belles évocations du croyant devant la crèche du Christ.

Il y a d’abord la dimension mystique, qui fait rapprocher la crèche du cœur du fidèle, dans la 1ère strophe. Plusieurs termes, tels que : amour, amitié profonde (str 2), m’attacher à toi (str 3), te recevoir (str 4), tu viens m’offrir (str 5), choisis mon cœur pour ton séjour (str 6), montrent le lien étroit, spirituel, aimant, presque physique, entre le fidèle et le Christ.

Cette mystique personnelle n’est pas subjective. Elle est basée sur l’objectivité du salut. Là aussi, le vocabulaire le montre : Jésus, divin Sauveur (str 1), Je n’étais pas encore né, dans ta prescience tu savais (str 2), Tu viens pour m’attacher à toi (str 3), La distance est extrême (str 4), Seigneur, tu marches vers la croix (str 5), Accorde-moi la grâce (str 6). Le salut est l’œuvre de Dieu et du Christ, mais accompli avec tant d’amour pour la créature, que celle-ci ne peut que recevoir ce Christ et le contempler dans sa crèche, et dans son cœur, qui en est le miroir.

L’ensemble est une prédication sur l’œuvre de salut de Dieu, commencée avant la création du monde. On retrouve la thèse johannique du logos, présent de toute éternité auprès de Dieu, et que Dieu réserve pour accomplir le salut de la créature. Ce logos devient chair et apparaît visible au monde dans la crèche : Jean 1/14. Cette lecture est celle du premier jour de Noël, le 25.12. Le texte du chant est relié au culte et à la communauté par cette lecture. Ce qui fait que ce cantique, écrit en « Ich-moi », devient le chant de toute la communauté et exprime son attachement au même Christ. Le texte, malgré sa forme, n’est pas individualiste.


La mélodie

Elle est de Jean-Sébastien Bach, probablement la plus belle de celles qu’il a faites. Bach a fait peu de mélodies de chorals, il a surtout illustré celles des autres.

La mélodie est très descriptive : elle monte en une belle courbe tendue, et descend de la même manière. Cette double courbe ascendante et descendante est répétée, selon la formule classique du choral. Dans la partie oblique, Bach reproduit énergiquement cette courbe montante et la répète, prolongeant la répétition de la partie directe. Il achève par une élégante courbe montante, qui retombe en ralentissant, comme une révérence, et prépare le nouveau départ de la strophe suivante.

La mélodie suit le mouvement ascendant et descendant du texte :

courbe mélodique montante courbe mélodique descendante
texte à mouvement ascendant texte à mouvement descendant

Devant ta crèche, tu me vois, Penché sur ton visage
Tout ce que j’ai, je te le dois, Je veux t’en faire hommage

 

Prends-moi tout entier, prends mon cœur,
A toi Jésus, divin Sauveur
J’appartiens sans partage.


Il faut chanter ce texte avec une certaine intériorité, et ne pas aller trop vite. Laisser la mélodie s’étendre. Se rappeler que ce chant est la production de deux génies, l’un poétique, l’autre musical, et qu’ici on a affaire à un sommet du choral luthérien, à la théologie puissante et à la mystique profonde.

  

TEXTE 8

2e ou 3e cantique

ENFANT DANS CETTE CRECHE
O KINDLEIN IN DER KRIPPE
F. v. Bodelschwing

Mélodie : Christus, der ist mein Leben

Traduction de : O Kindlein in der Krippe
F. v. Boodelschwing
Yves Kéler, 25.1.2003
Mélodie possible: Christus, der ist mein Leben
Es kommt ein Schiff geladen


1. Enfant dans cette crèche,
Tu trônes comme un Roi !
Nos âmes te recherchent,
T’honorent par la foi

2. La nuit du monde, fraîche, ,
Elève son vent froid.
Il nous vient de ta crèche
Un feu qui naît de toi.

3. Alors tombent nos chaines,
S’enfuit l’obscurité.
Enfant, tu nous entraînes
Des maux à la clarté.

4. Car toi, tu nous contemples, ,
Tes yeux brillent d’amour,
Ta crèche est comme un temple
Où luit l’astre du jour.

5. De nos mille tristesses
Nous tous venons chez toi :
Enfant, par tes richesses
Nous entrons dans ta joie.


Texte: O Kindlein in der Krippe,
F.v. Bodelschwing : “Das Kind der Ewigkeiten“
fr. : Yves Kéler 25.1. 2003

Mél : Christus, der ist mein Leben: RA 461; EG 516

ou Es kommt ein Schiff geladen RA 4 EG 8,
fr. : NCTC 164 Des cieux vers nous s’avance, deest ARC


O KINDLEIN IN DER KRIPPE

1. O Kindlein in der Krippe,
O König auf dem Thron,
Wir grüssen alle, alle,
Dich, heilger Gottessohn.

2. Der Weltenabend dunkelt
Kalt weht der Sturm herein.
Wir fliehn zu Dir. Es funkelt
Warm deines Krippleins Schein.

3. Nun fallen ab die Ketten,
Nun weicht die Dunkelheit.
Das Kind kann uns erretten,
Verwandelt Leid in Freud.

4. Von allem, was zu sehen,
Nichts sieht mich an wie du :
Von deinem Kripplein gehen
Mir Lebensströme zu.

5. Aus tausend Traurigkeiten
Zur Krippe gehn wir still
Das Kind der Ewigkeiten
Uns alle trösten will.


TEXTE 9

2e cantique


O BERGERS, JUSQU'A L’ETABLE
( Lauft, Ihr Hirten, zu der Krippen )

Mélodie : Werde munter, mein Gemüte


1. O bergers, jusqu’à l’étable
Et la crèche, rendez-vous !
En ce lieu si incroyable
La clarté luit tout à coup.
Etonnant est le spectacle,
En hiver, d’un tel miracle :
Est couché un tendre enfant
Sur la paille : il vous attend.

2. Ecoutez ! les anges chantent
Un couplet rempli de joie.
« Gloria in excelsis » monte *
Vers le trône du grand Roi.
Les paroles qu’ils prononcent
Aux bergers, à tous annoncent
Qu’un enfant est né de Dieu
Entre un âne et même un bœuf !
* « -ria » en une syllabe

3. Enfants, allez à leur suite,
Et restez près des bergers.
Venez voir l’enfant bien vite,
Dans le vent, le froid, couché.
Louez Dieu sur son saint trône,
Qui nous envoie sa couronne,
Son Fils, pour que nos péchés
Par sa mort soient effacés.

4. A toi monte la louange
Dans la crèche, doux Jésus.
Descendu du ciel des anges,
Jusqu’à nous tu es venu.
Toi, regarde dans ta grâce
Ceux qui viennent prendre place
A ta crèche pour t’offrir
Tout leur cœur et te bénir.



Texte Lauft, ihr Hirten, zu der Krippen
Auteur indéterminé, d’un jeu de Noël de
Mosburg bei Klagenfurt, Autriche 18e-19e Siècles
fr. : Yves Kéler 28/5/2010

Mélodie Werde munter, mein Gemüte
Johann Rist 1642 (1607-1667)
( ou: Johann Schop ? 1590-1667)
EKG 360, RA 267, EG 475

 


TEXTE 10

2e cantique


L’ENFANT NAÎT SUR LA TERRE
( Ein Kind ist uns geboren )


Mélodie : Valet will ich dir geben
Wie soll ich dich empfangen
Du meine Seele, singe


1. L’enfant naît sur la terre,
Fils d’homme et Fils de Dieu !
Accueillez sa lumière,
Chrétiens, soyez joyeux !
Bethlehem, dans l’étable,
Reçoit ce beau Sauveur,
Auquel nul n’est semblable :
Aimez ce grand Seigneur !

2. Les bergers clair entendent
Les anges saints chanter.
Les mages-rois attendent,
De myrrhe et d’or chargés.
Ils posent leurs couronnes,
L’encens, devant ses pieds.
L’adoration résonne :
« Par Christ Dieu soit loué ! »

3. Viens apporter ta grâce
Jésus, en nos maisons.
Mort, maladie, s’effacent,
L’aigreur, la déraison.
Fais que la paix grandisse
Sans crainte et dans l’amour.
Prends-nous à ton service,
Aujourd’hui pour toujours.


Texte : Ein Kind ist uns geboren, das Gott und Mensch zugleich
d’un Jeu de Noël de Kolbnitz bei Jauer, Basse Silésie
auteur non indiqué
fr. : Yves Kéler 27/5/2010

Mélodie Valet will ich dir geben
Melchior Teschner 1584-1635
RA 483, EG 523
fr : Jésus sort de la tombe
LP 144, NCTC 203, ARC 483, ALL 34/11

ou Wie soll ich dich empfangen
Crüger Johann 1653 (1598-1662)
RA 17, EG 11,
fr. : Comment te reconnaître
NCTC 161, ARC 311, ALL 31/09

Mélodie Du meine Seele, singe
Hohann Jakob Ebeling 1666
RA 325, EG 302

 

Commentaire à « L’enfant naît sur la terre »

Le texte

Ce chant provient d’un jeu de Noël pratiqué jusqu’au 20e Siècle à Kolbnitz, sur la Jauer, en Basse Silésie. Il a été noté par Karl Weinhold, Weihnachtsspiele und –lieder aus Süddeutschland und Schlesien. 1880, Berlin – Jeux et chants de Noël de l’Allemagne du Sud et de Silésie. La plupart des jeux de Noël relevés dans ce livre proviennent de villages catholiques. Les Jésuites, dans leur politique de Contre-Réforme, ont beaucoup favorisé ces jeux, et en ont même composé pour les paroisses, pour mettre en scène le salut, selon la tradition spectaculaire du baroque. (Cela explique les parties non bibliques qu’on peut rencontrer dans ces chants, destinées au caractère théâtral du récit.)


L’incipit allemand du chant renvoie à Esaïe 9 : « Un enfant nous est né », et le 2e vers cite le Credo de Nicée-Constantinople, « homme et Dieu ensemble. » Les deux premières strophes condensent, en 4 + 2 = 6 vers, la naissance du Christ, les bergers et le chant des anges, et accordent 6 vers aux mages. La 3e strophe est une prière au Christ pour « cette maison –dieses Haus » : Il s’agit probablement de l’église, dans laquelle les fidèles sont réunis. Si on chante le chant à la maison, on pensera à celle qu’on habite. La deuxième partie de la prière demande la paix.


Texte original

Ein Kind ist uns geboren,
das Gott und Mensch zugleich;
Eröffnet Herz und Ohren,
Ihr Christen freuet euch !
Zu Bethlehem im Stalle
kehrt unser Heiland ein,
zum Troste für uns alle :
geliebet will er sein.

Die Hirten hören singen
die frohe Engelschar ;
gekrönte Fürsten bringen
Gold, Weihrauch, Myrrhen dar.
Sie legen Herz und Krone
zu Jesu Fußen hin,
sie sehn in Davids Sohne
Gott Selbsten, preiset ihn !

Erfüll mit deinen Gnaden,
Herr Jesu, dieses Haus,
Tod, Krankheit, Selenschaden
Brand, Unglück treib hinaus!
Lass hier den Frieden grünen,
verbanne Zank und Streit,
dass wir dir fröhlich dienen
jetzt und in Ewigkeit

(Kolbniz bei Jauer in Schlesien)

 


TEXTE 11

3e cantique

DIS-MOI : POURQUOI DONC CETTE NUIT


1. Dis-moi : pourquoi donc cette nuit
N’est pas comme les autres ?
Pourquoi la fête d’aujourd’hui
Est autre que les autres ?
Le jour a fui, un arbre luit,
Il brille, attend au centre
Qu’un enfant chez nous entre.

2. Par la porte ouverte l’Enfant
S’invite à notre fête,
Jésus-Christ, faible et si puissant,
Messie, prêtre et prophète.
Prends place là, Jésus, mon Roi,
Goûte et prends, bois et mange
Gâteaux, vin, fruits, oranges !

3. C’est ce pain de joie que chacun
Doit manger sur la terre,
Noël de paix, au doux parfum
D’amour, senteur légère.
En cette nuit, le don gratuit
De Dieu devient un homme
Humble et mortel tout comme.

4. Voilà ce qu’est cette autre nuit,
Dans laquelle autre chose
Que ce qu’on connaît se produit :
La paix de Dieu s’impose :
Commandement, un ordre urgent
Que mal en bien se change,
Qu’amour de la mort venge !

5. Que parlent tous en cette nuit,
L’enfant, ses père et mère,
Le sage, le sot et l’ami,
Le vieux, la sœur, le frère.
Parlez, riez, réconciliez
Les cœurs, les mains, les têtes :
Soyez ce que vous êtes !

6. Chacun de nous était perdu
Dans ses péchés, ses craintes.
On aurait cru qu’on a vendu
L’espoir, la joie, l’étreinte ! “
Par Jésus-Christ, en cette nuit,
L’espérance immortelle
Ouvre une année nouvelle.


Texte : Yves Kéler, 25.5.2004
d’après un poème en prose de Primo Levi :
« Sagt mir : Warum ist diese Nacht (von Pessach)
9.4.1982, dans Lamed 1/2003

Mélodie : Was Gott tut, das ist wohlgetan
RA 450 EG 372


TEXTE 12


WEIHNACHTEN


HERR ALLER HERREN, JESU CHRIST


1. Herr aller Herren Jesu Christ,
Ein wahrer Gott und Mensch du bist.
Wir sagen dir Lob, Ehr und Preis,
Dass du durch deinen Rat so weis

2. Vom Himmel hoch auf diese Erd
Kommst zu uns ohne Kron und Schwert,
Hast angenommen Fleisch und Blut
Uns und der ganzen Welt zu gut.

3. Jesu, du liebes kleines Kind,
Wie liegst du hier im kalten Wind,
Im rauen Stroh, in Staub und Spreu,
Mit Windeln bunden, hart auf Heu.

4. Durch dich all Ding erhalten wird.
Noch hast du keinen Ort auf Erd,
Da du dein Haupt und zarten Mund
Hinlegen mögst zu dieser Stund.

5. O Wunder über Wunder gross,
Dass Gottes Sohn heut, nackt und bloss,
Geboren wird in diesem Stall
Für unser Sünden allzumal.

Texte Herr aller Herren Jesu Christ
Weihnachtsspiel Österreich

Mélodie Herr Jesu Christ, dich zu uns wend
Gochsheim-Riedwitz 1628, Görlitz 1648
RA 205, EKG 126, EG 155

ou Vom Himmel hoch
Matin Luther, 1535 EKG 16, RA 40, EG 24
fr: : Dieu le tout-puissant Créateur LP 92
O Dieu, tout-puissant créateur
NCTC 180, ARC 358, ALL 32/05

ou Herr Gott, dich loben alle wir
RA 142, EG 300 = Ps 134 Bourgeois
frs : = Vous saints ministres du Seigneur Ps 134
LP 60,
=Bénissons, Dieu, le seul Seigneur
NCTC 134, ARC 134, ALL 134

 


TEXTE 13

 

VENEZ, CHANTEZ DE JOIE, ET DITES D’UNE VOIX
( In dulci jubilo Nun singet und sagt so )

forme en français seul

( voir In dulci jubilo Chantez un chant nouveau
forme mixte latin-français )

 

1. Venez, chantez de joie,
Et dites d’une voix :
Christ, que Dieu nous donne,
Dort dans la crèche, sur le bois,
Tel un soleil rayonne :
Marie le tient : quel Roi !
Tu es l’A et l’O, tu es l’A et l’O !

2. Jésus, qui nous est né,
Enfant et Fils donné,
Mon cœur te réclame,
Sauveur, tout étonné :
« Viens et guéris mon âme,
Seigneur, Roi nouveau né
Prince de la paix, Prince de la paix ! »

3. O Père de bonté,
O Fils de charité :
Dieu tous nous condamne
Pour nos iniquités.
Mais toi, Christ, tu proclames
Joie céleste et fidélité :
Tu veux nous sauver, tu veux nous sauver !

4. Où trouve-t-on la joie ?
Où donc, sinon chez toi !
Là les anges chantent
Les hymnes de la foi,
Et là les cloches tintent
Dans tes palais, Christ-roi :
Quand serai-je là, quand serai-je là ?


Texte : In dulci jubilo
texte mixte latin-français
str 1, 2 et 4 14e S. , str 3 Leipzig 1545
forme allemande complète
Hanovre 1646
frs : Yves Kéler, 8.1.2007

Mélodie : In dulci jubilo
= Nun singet und seid froh
14e S. Wittenberg 1529
RA 38, EG 35
LP109 Roi ses êtres et des choses
2e partie : Le beau Noël s’est approché

 

TEXTE 14


« QUEM PAS » : 1. Célébrons le Christ, ô frères
2. Chantez à haute voix

( Das Quempas : Kommt und lasst uns Christum ehren
Nun singet und seid froh )

(traductions de Georges Pfalzgraf)


On chante les deux strophes successivement.
La strophe A peut être chantée par un groupe ou une chorale,
ou être répartie en quatre petits groupes placés aux quatre coins de l’église.
La strophe B est chantée par l’assemblée.
A la quatrième strophe, la partie B est chantée par les quatre
groupes et l’assemblée ensemble : toute la paroisse réunie achève
ainsi le chant, comme le disent les vers 5 à 8.

1. A. I Célébrons le Christ, ô frères,
II Par nos chants et nos prières.
III Bénissons par lui le Père,
IV Peuple tant aimé de Dieu !

B. Chantez à haute voix,
Qu’éclate votre joie :
Christ que Dieu vous donne
Repose dans la crèche,
Et sa clarté rayonne
Dans le sein de sa mère.
Il est l’A et l’Ô,
L’alpha, l’Oméga !

2. A. I Venez voir ce qu’il nous donne !
II C’est son Fils, qui nous couronne
III De la gloire que personne
IV Hors de lui n’a remportée.

B. O doux Jésus enfant,
O toi que j’aime tant,
Viens en moi, console
Mon âme qui veut croire.
J’écoute ta Parole,
O Prince de la gloire !
Viens, attire-moi,
Viens attire-moi !

3. A. I L’Astre de Jacob se lève,
II De la Chute il nous relève,
III Jusqu’au ciel il nous élève
IV Et détruit l’ancien serpent.

B Le Père est bienveillant,
Le Fils compatissant :
Il devient notre hôte
Dans notre nuit profonde,
Il nous remet les fautes,
Et veut sauver le monde.
Oh ! quel grand bonheur,
Oh ! quel grand bonheur !

4. A. I Saint enfant, né dans l’étable,
II Jésus, sois-nous favorable :
III Conduis-nous tous à la table
IV Où nous te célébrerons !

.B. Où trouve-t-on la joie ?
- Auprès de notre Roi !
Là les anges chantent
Un tout nouveau cantique
Et l’assemblée fervente,
Y rend au Fils unique
Gloire et tout honneur,
Gloire et tout honneur !

Texte : Kommt und lasst uns Christum ehren, Paul Gerhardt 1666
RA 36, EG 39
+ Nun singet und seid froh, Hannover 1646
RA 38,EG 35
(d’après la disposition de Spitta 1914, n° 365)
frs: Georges Pfalzgraf, Rittershoffen, 1979
Mélodie: Den die Hiten lobeten sehre
RA 36, EG 39, LP 109 Roi des êtres et des xchoses, NCTC 170
+ Nun singet und seid froh/In dulci Jubilo
RA 38, EG 35, LP 109 Roi des êtres, NCTC 170

 

TEXTE 15 : chant de Sainte Cène


NOËL
SAINTE CENE

Pour l’entrée dans la Cène : strophes 1, 2, ( 3, 4 ) 5
Pour la fin de la Cène : strophes 6, 7


JESUS, LE FILS DU CREATEUR
( Révision de LP 92 :
Dieu, le tout-puissant Créateur )


1. Jésus, le Fils du Créateur, 9+8b
S'abaisse au rang d'un serviteur.
Pour sauver l'homme, il vient à nous,
Il naît, il meurt, il souffre tout.

2. Quelle étonnante pauvreté, 10-13
Mais quel amour, quelle bonté !
Les hommes pourront-ils jamais
Remercier pour tant de bienfaits.

3. Va donc au devant de ton Roi, 8a
Le Fils de Dieu, qui vient à toi :
Doux et patient, humble de cœur,
Il vient pour être ton Sauveur.

4. Heureux si ton cœur aujourd'hui 13
S'ouvre en se donnant tout à lui,
Afin qu'il y puisse à jamais
Faire régner sa douce paix !

5. Qu'il te soit comme un aliment,
Qu'il t'ouvre aussi l'entendement !
Recours à lui, puisqu'il te dit :
" Suis-moi, ma grâce te suffit ! "

6. Un jour, en gloire il reviendra :
Alors le monde tremblera !
Les justes se réjouiront
Et à jamais le béniront.

7. Gloire au Dieu, Père Créateur, 15
Gloire au Dieu Fils, le Rédempteur,
Et gloire à Dieu, le Saint-Esprit,
Un Dieu, aux siècles infinis. Amen
(sur la dernière note)

Mélodie Vom Himmel hoch
Matin Luther, 1535 EKG 16, RA 40, EG 24
fr: : Dieu le tout-puissant Créateur LP 92
O Dieu, tout-puissant créateur
NCTC 180, ARC 358, ALL 32/05

 

TEXTE 16 : chant de Sainte Cène

pour l’entrée de la Cène : strophe 1, propre de Noël
pour la fin de la Cène : strophe 6 , générale

GARDE EN MEMOIRE JESUS-CHRIST
(Halt im Gedächtnis Jesum Christ)
Pierre Lutz

1. Garde en mémoire Jésus-Christ,
Le Fils, qui sur la terre
Du divin trône descendit,
Pour devenir ton frère.
Sachons bien que c'est par amour
Qu'il a pris notre chair un jour :
Louons-le pour sa grâce.

2. Garde en mémoire Jésus-Christ,
Qui connut la souffrance,
Et, sur la croix, comme un proscrit,
Mourut pour notre offense.
En triomphant là de la mort
Il nous délivre d'un tel sort :
Louons-le pour sa grâce.

3. Garde en mémoire Jésus-Christ,
Qui, très tôt ce dimanche,
Du tombeau vaincu resurgit
Dans une robe blanche,
Pour partager à tout jamais
Avec nous sa vie et sa paix :
Louons-le pour sa grâce.

4. Garde en mémoire Jésus-Christ,
Remontant vers le Père,
Pour envoyer son Saint-Esprit
De force et de lumière ;
Et préparer à tout croyant
Dans son royaume un logement :
Louons-le pour sa grâce.

5. Garde en mémoire Jésus-Christ
Revenant comme juge,
Mais aussi de tout cœur contrit,
Comme le seul refuge.
Si tu veux subsister alors,
Deviens un membre de son Corps,
Racheté par sa grâce.

6. Unis-nous tous, Jésus, à toi,
Par une foi sincère,
N'oubliant jamais, divin Roi,
Ton œuvre salutaire,
Pour y puiser mon réconfort,
Dans la détresse et dans la mort,
Avant de te rejoindre.


Texte: Halt im Gedächtnis Jesum Christ
Cyriakus Günther, avant 1704 ( 1650-1704)
RA 293, EG 405
fr. : Pierre Lutz 1975 (*1926)

Mélodie : Es ist gewisslich an der Zeit
15e S., Wittenberg 1529,1533 (Martin Luther 1529 ?)
RA 293, EG 405
fr. : Devant ta crèche tu me vois
LP 100, NCTC 175, ARC 370


Texte : Dieu, le tout puissant Créateur
Confession d'Augsbourg 1846, texte complet
rév : Yves Kéler 1987-2005

Mélodie : Vom Himmel hoch da komm ich her
Martin Luther 1539, RA 40, EG 24
fr : Dieu, le tout-puissant Créateur, LP 92
O Dieu, tout puissant Créateur
NCTC 180, ARC 358, Alléluia 2005, 32/04

 

TEXTE 17


Hymne avant la prière d’intercession
ou Chant de sortie

A DIEU LA LOUANGE !

Mélodie : O peuple fidèle


A Dieu la louange :
Christ, le roi des anges,
Splendeur du Dieu souverain
Sous un corps humain !
Avec les archanges,
Chérubins et séraphins,
Nous chantons : « Gloire au Père
Et paix sur cette terre »,
Nous chantons : « Gloire au Père,
Au plus haut des cieux ! »

 

Texte A Dieu la louange : Christ, le roi des anges
Yves Kéler 1972

Mélodie O peuple fidèle , Adeste fideles
John Francus Wade, 1751
LP 101, NCTC 177, ARC 359, ALL 32/22


TEXTE 18 Chant de sortie

JESUS, GARDE TOUS LES MEMBRES

4. Jésus, garde tous les membres,
Grands et petits, de ton corps
Jusqu’à l’heure de la mort.
Ton Eglise nous rassemble,
Donne-lui l’espoir, la paix,
Pour l’an neuf et pour jamais.

 

 

 

 

Qui Suis-je?

 

Pasteur retraité de l'Eglise luthérienne de la Confession d'Augsbourg d'Alsace et de Lorraine.

 

 

Vous souhaitez me contacter?

KELER Yves

23A Route de Hanhoffen
67240 BISCHWILLER
Tél. : 03 88 63 19 54
keler.yves@orange.fr

Visiteurs en ligne

609607
Aujourd'huiAujourd'hui95
HierHier773
Cette semaineCette semaine3294
Ce moisCe mois15627
Tous les joursTous les jours609607