L. 59. Culte entier 17e Trinité, 30.9.2012 + St Michel, 29.9.2012

A Mesdames et Messieurs les pasteurs

Chers collègues,

je vous salue en cette rentrée de septembre, espérant que l’été a été heureux pour vous et vos paroisses. Je vous propose un culte entier pour le 30 septembre, qui combine le 17e dimanche après la Trinité (18 après la Pentecôte) avec la fête de St Michel, qui tombe au 29 du mois.

Je remercie aussi eux qui m’ont adressé des commentaires et des mots d’encouragement, et vous salue cordialement. Yves Kéler


PROPOSITION DE
CULTE ENTIER
POUR LE 17e DIMANCHE APRES LA TRINITE
ET LA FÊTE DE ST MICHEL, 29 Septembre

( 30 septembre 2012)


QUELQUES EXPLICATIONS SUR CETTE FETE

Le 17e Dimanche après la Trinité ( ou 18e après la Pentecôte) est placé sous le thème de « La foi victorieuse » : la foi nous donne la victoire parce qu’elle vient de Dieu. La foi n’est pas ce que nous croyons, mais ce que Dieu crée en nous. Dieu est donc le centre de la foi qui sauve, et non l’homme. Les lectures évoquent cette force de Dieu à l’œuvre. Le 2e Esaïe, en Es 49/1-6, parle du serviteur à qui Dieu donne la force de rassembler le peuple dispersé. Romains 10/9-17 rappelle que la confession de la foi par la bouche exprime la force que donne le salut, et que, pour que cette confession puisse être faite, la parole de Dieu doit être prêchée, laquelle produit la foi en nous. Matthieu 15/21-28 montre à travers la femme cananéenne une foi qui amène Jésus à changer d’attitude.

La fête de l’archange Michel, ou fête de la St Michel, fête fixe au 29 septembre, s’accorde parfaitement avec ces thèmes du 17e Trinité. La St Michel célèbre le triomphe final de Dieu, par le moyen de ses anges, sur le mal et sur Satan même, précipité sur la terre (Apoc. 12/7-12). (L’image remonte à l’idée que Satan est le maître de l’air et que son royaume se trouve entre le ciel, où se trouvent Dieu et ses anges, et la terre où sont les hommes. St Paul y fait allusion dans Eph. 2/2, quand il appelle Satan « le prince de la puissance de l’air. » Quand Dieu est vainqueur par Michel, Satan tombe à terre, il perd sa puissance et son royaume. Toutefois sa capacité de nuire aux hommes, parmi lesquels il rôde, subsiste encore un temps).

Le nom de Michel, en grec « Michaèl » (Apoc.12/7, Jude 9 ), en latin « Michahel * », provient de l’hébreu « Mi-ca-El », qui est comme Dieu ? Cette dernière forme ne se trouve pas dans le texte de l’A.T. Dans le Psaume 113/5, il est écrit « Mi ca Iahvé Elohénu – Qui est comme Iahvé, notre Dieu ? » Le Psaume 89/7, qui emploie la même comparaison pour Dieu, l’appelle également « Iahvé » : « Car qui dans le ciel peut se comparer à l’Eternel (Iahvé) ? Qui est semblable à l’Eternel (Iahvé) parmi les fils de Dieu (Bené Elohim) ? » Les deux extraits de Psaumes sont donc iahvistes, selon la tradition psalmique qui est iahviste, sauf pour la partie 51-72, qui est élohiste. Les références d’Esaïe ne sont pas iahvistes : « Je serai semblable au Très-haut » 14/14, et « Je suis Dieu (El), et il n’y en pas d’autre, Je suis Dieu (Elohim) et nul n’est semblable à moi » 46/9.

* la Vulgate écrit ici El avec un –h, Hel. Le kaph de Ka est interprété comme un chi grec, -ch, et non comme un kappa, -k.

La forme grecque « Michael » et latine dérivée « Michahel » reprend donc la formulation d’Esaïe, et laisse le tétragramme, que les Juifs n’employaient plus dans le culte à l’époque du Christ, puisqu’il le remplaçaient par le titre « Adonaï = le Seigneur. » Mais ici, on ne pouvait pas substituer un titre au nom même de Dieu exprimant son être. On a donc choisi « El » pour remplacer « Iahvé », El - Dieu, au singulier, étant une des formes d’invocation de Dieu des sémites occidentaux. De cette forme sortira notre manière moderne d’appeler « Dieu » et de l’invoquer. Son nom premier, Iahvé, étant lui aussi remplacé par « Adonaï -Dominus – Seigneur », ce qui conduit à notre 2e manière de parler de Dieu et del’invoquer : »Seigneur. »

Plus tarde dans l’Eglise, se créera une hiérarchie des anges, appelée « Sainte hiérarchie » ou « Hiérarchie céleste », qui forme aussi le chœur suprême des cieux, dans la quelle entreront les trois anges de Dieu Gabriel, Michel et Raphaël, le dernier figurant dans Tobie. La tradition orthodoxe, partant des 7 anges qui sont devant la face de Dieu d’Apocalypse 8/2, ont ajouté quatre noms à ces trois : Uriel (feu de Dieu), Barachiel (bénédiction de Dieu), Sealtiel (?) et Chamuel (Dieu entend). Le judaïsme a aussi connu ces développements, et Mahomet a introduit ces éléments non bibliques dans le Coran.

 

Le calendrier des fêtes de l’Eglise

Si l’on représente l’année de l’Eglise par un grand cercle et une croix, sur lequel les dimanches et fêtes sont écrits dans le sens des aiguilles d’une montre, soit vers la droite, la St Michel, au 29/9, est placée en face de Pâques, en mars-avril. Elle est chronologiquement à mi-distance entre la St Jean-Baptiste, au 24 juin, et Noël, au 25 décembre. On obtient l’image suivante :
Nord
NOËL, 25.12
. : .
. : .
. : .

Ouest St MICHEL ________________ PÂQUES Est

29/9 . : . mars-avril
. : .
. : .
St JEAN, 24/6
Sud
Ces quatre fêtes sont classées ici comme des fêtes christiques en dépendance de Pâques. Elles rappellent que le Christ ressuscité et maintenant aux cieux est comme le soleil (Matth. 17/2, Apoc. 1/16. ) De ce fait, Noël a été placé à la date de la fête romaine du « Sol invictus », St Jean en face de Noël et St Michel en face de Pâques. Les 4 fêtes se placent ainsi aux points cardinaux, spatialement, et aux solstices et équinoxes, temporellement. Noël au Nord, quand le soleil est au plus bas dans l’hémisphère Nord, au solstice d’hiver, et la St Jean au Sud, quand le soleil y est au plus haut, au solstice d’été. Cette position illustre la parole de Jean-Baptiste : « Il doit grandir, moi je dois diminuer. » Car, dans cette compréhension, Christ naît humblement et ignoré, quand le soleil est au plus bas, et St Jean, de 6 mois plus âgé, naît au 24 juin, quand le soleil est au plus haut. Jean devra diminuer, allusion aussi à sa décapitation, pour faire place au Christ, « celui qui vient après moi et qui est plus grand que moi. »

Pâques et St Michel se placent aux équinoxes : Pâques à celle du printemps, au soleil montant qui se lève à l’Est. L’image du Messie de Dieu et de Dieu lui-même venant de l’Est se retrouve ici, illustrée par la position à l’Est de la porte du Temple juif. St Michel est à l’équinoxe descendante, le soleil tombant à l’Ouest, allant vers l’hiver et symboliquement vers la fin du monde. (Remarquez que le mont St Michel est à l’extrême Ouest de la France médiévale.)

Le découpage du temps de la Trinité (ou Pentecôte, ou temps de l’Eglise)

La longue période que couvrent les dimanches après la Pentecôte ou la Trinité, soit 28 ou 27 dimanches quand ils sont au complet, représente la moitié de l’année. La numérotation des dimanches après la Pentecôte, selon la tradition réformée, est décalée d’une unité par rapport à celle, luthérienne, d’après la Trinité : 1er après Pentecôte = Trinité ; 2e après la Pentecôte = 1er après la trinité, etc…, jusqu’au 28e Pentecôte = 27e Trinité.) Cette période n’est pas une masse indifférenciée. Depuis longtemps on la découpe en 5 parties.

I. Trinité + 1 - 5 II. Trinité 6 – 11 après St JeanIII. Trinité 12 - 18IV. Trinité 19 – 24 après St MichelV. Trinité 25 – 27 dim. de la fin = 6 dimanches = 6 dimanches= 7 dimanches= 6 dimanches= 3 dimanches L’Eglise fondée sur la parole ;Sur les sacrements, les fruits de l’Esprit. La loi de Dieu et la foiLa préparation de la finLa fin des temps

Les fêtes de la St Jean et de St Michel ouvrent deux temps de 6 dimanches. La St Jean rappelle le baptême et le 6e Trinité est consacré au mémorial du baptême. La St Michel rappelle la fin des temps et ouvre la période qui conduit l’Eglise et le monde vers la fin.

Bien entendu, dans le calendrier de l’année courante, la St Jean, au 24 juin, ne se place pas forcément avant le 6e dimanche : en 2012, ce 6e dimanche était le 15 juillet. De même cette année, la St Michel, au 29 septembre, précède le 17e dimanche, au 30 septembre, et pas le 19e.. Ce découpage est d’ordre spirituel et pédagogique. Il permet de répartir en groupes plus petits les 27 dimanches du temps de la Trinité, et de rendre plus précise la prédication de la parole et la célébration du culte.

Signification de la fête de St Michel

La St Michel n’est pas en soi une fête biblique, comme Pâques ou la Pentecôte. Elle s’est élaborée à travers le développement de l’année de l’Eglise, comme l’Epiphanie, Noël, la St Jean, par une réflexion sur l’incarnation du Christ dans l’histoire du monde pour son salut. C’est pourquoi elle a cette dimension cosmique, temporelle et spatiale, biblique et liturgique.

La St Michel signifie : la nuit vient, les souffrances aussi, la fin du monde approche, avec ses convulsions que l’Apocalypse annonce et que nous voyons sans cesse aujourd’hui. Mais prenez courage : Dieu est vainqueur à travers le Christ ressuscité, et il réalise sa victoire par son ange « Mi – ca –El - Qui est comme Dieu ? » Personne : Dieu seul est vainqueur. L’ange Michel, appelé plus tard archange avec Gabriel et Raphaël, devient une image christique, qui est le reflet et le symétrique du Christ de Pâques.

De célébrer cette fête au dimanche le plus proche, quand elle n’est pas un jour de férié, est une vielle tradition. Luther, déjà dans son opuscule de 1523 « Von Gottisdienst – Du Service divin », a demandé qu’on conserve ces fêtes christiques et que, là où ne peut pas les célébrer au jour propre, on le fasse au dimanche le plus proche. C’est ce que je propose ici : associer le 17e dimanche après la Trinité du 30.9.2012 à la St Michel du 29.9.

On pourra mêler les éléments des deux fêtes. Il faudra évidemment donner quelques explications au début du culte.


I. CULTE


1e PARTIE : ENTREE DU CULTE

Jeu de musique


1. Chant d’entrée : 1er cantique : 17e Trinité

A toi, mon Dieu, mon cœur monte, Psaume 25, correspond aux versets 1+ 8-13
Voir Texte 1

 

2. Chant d’entrée : 1er cantique : 17e Trinité

Que tout mon cœur soit dans mon chant , Ps 138, version Chapal, ALL 138
Voir dans Recueil « Alléluia »


Salutation brève

La grâce et la paix vous soient données de la part de Dieu notre Père et de son Fils Jésus-
Christ. Assemblée : Amen

ou Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Assemblée : Amen

Frères et sœurs, nous célébrons aujourd’hui à la gloire de Dieu deux fêtes réunies : celle du 17e dimanche après la Trinité, et celle de la St Michel, qui tombe le 29 septembre. Le thème du 17e dimanche est « la foi triomphante. » Celui de la St Michel la victoire de Dieu par l’ange Michel et ses anges. Les lectures bibliques, les chants et les prières seront tantôt ceux du dimanche, tantôt ceux de la fête de St Michel.


Psaume d’entrée : antiphoné, avec antienne et Gloria Patri (debout)

Pour le 17e Trinité
Ps 25/8-14 L’Eternel est bon et droit voir Texte 2
Ps 138 Je te célèbre de tout mon cœur voir Texte 3
Ps 119 Je te louerai dans la droiture de mon cœur voir Texte 4

Pour la St Michel
Ps 103/19-22 L’Eternel a établi son règne dans les cieux voir Texte 5
Ps 148 Louez l’Eternel du haut des cieux voir Texte 6

Confession des péchés et Paroles de grâce


Répons : Confession des péchés

Kyrie : Seigneur, aie pitié de nous, Luther ALL 61/11
Seigneur, aie pitié de nous, Trunk ALL 63/42
Seigneur, aie pitié de nous, Schöberlein ALL 63/42

ou O Dieu, crée en moi, Ps 51, LP 529

Répons : Paroles de grâce :

Gloria in excelsis : Gloire soit à Dieu au plus haut des cieux
ALL 63/25 Spangenberg
ou 63/26 Matthias Greiter, Strasbourg

ou : Oh ! qu’heureux Ps 32 et 103 LP 511 Mlle Hollard


pour le 17e Trinité

1. Seigneur notre Dieu,
nous venons devant ta face sainte avec notre faute et notre péché.
Lorsque nous devions croire, nous avons été craintifs.
Là où nous aurions dû glorifier ta majesté,
nous avons cherché notre propre gloire;
Seigneur, pardonne notre faute et sois envers nous un Dieu de grâce,
pour l'amour de Jésus-Christ. Amen.

Kyrie ou O Dieu, crée en moi, Ps 51

P d g : Psaume 27/1: le Psalmiste dit:
Le Seigneur est ma lumière et mon salut,
de qui aurais-je crainte?
Le Seigneur est la force de ma vie,
de qui aurais-je peur?

Formule finale :
Que ces paroles de grâce de Dieu vous attestent la grâce de Dieu,
vous assurent de son pardon
et vous fortifient sur le chemin où il vous appelle. Amen.

Gloria in excelsis ou Oh ! qu’heureux Ps 32 et 103

(Badische Agende 1962)

2. Seigneur, notre Dieu, accorde-nous
que nous reconnaissions nos péchés,
que nous les confessions et les regrettions.
Laisse ton Saint-Esprit agir en nous.
Fais-nous grandir dans la foi.
Fais-nous trouver grâce devant ta face. Amen.

Kyrie ou O Dieu, crée moi, Ps 51

P d g : Jacques 1 / 2 : Jacques, l’apôtre, nous dit :
Heureux celui qui supporte la tentation,
car après qu’il aura été éprouvé,
il recevra la couronne de la vie.

(Formule finale : voir plus haut)
Gloria in excelsis ou Oh ! qu’heureux Ps 32 et 103

(Altmann 1948, p. 206/78a)


Pour la St Michel

3. Seigneur Jésus,
tu as fait cette promesse :
« Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres,
mais il aura la lumière de la vie. »
Toi, Seigneur, détruis en nous ce qui appartient à l’obscurité
et illumine-nous par ta lumière.
Fais qu’avec l’aide de tes saints anges
nous puissions combattre les forces du mal
auxquelles nous succombons parfois.
Seigneur, aie pitié de notre faiblesse
et pardonne nos péchés. Amen *

Kyrie ou O Dieu, crée moi, Ps 51

P d g

Juges 6/14
L’ange de Dieu dit à Gédéon :
Va avec la force que tu as. N’est-ce pas moi qui t’envoie ?

I Rois 19/7
L’ange de l’Eternel dit à Elie, le prophète :
Lève-toi, mange, car le chemin est long devant toi !

(Formule finale: voir plus haut)
Gloria in excelsis ou Oh ! qu’heureux Ps 32 et 103

* (d’après K.B.Ritter Gebete für das Jahr des Kirche)


4. Dieu, créateur du monde,
tu fais des vents et des anges tes messagers,
les forces du ciel sont à ton service.
Toi qui es notre Père et notre Roi,
aie pitié de nous, pauvres pécheurs !

Assemblée : Seigneur, aie pitié de nous. (dit ou chanté)

Seigneur Jésus-Christ,
Tu nous as purifié de nos péchés par ta mort sur la croix,
tu as été élevé au-dessus des anges.
Toi qui es notre Sauveur,
aie pitié de nous, pauvres pécheurs !

Assemblée : Christ, aie pitié de nous. (dit ou chanté)

Saint-Esprit,
tu nous fais participer à la louange des anges
et de l’armée des cieux.
Toi qui es notre Aide et notre Consolateur,
aie pitié de nous, pauvres pécheurs !

Assemblée : Seigneur, aie pitié de nous. (dit ou chanté)

Pdg : Psaume 34/8, 23
L'ange de l'Eternel campe autour de ceux qui le craignent.
L'Eternel délivre l'âme de ses serviteurs.

(Formule finale: voir plus haut)
Gloria in excelsis ou Oh ! qu’heureux Ps 32 et 103

(Die Feier der evangelischen Messe 2009)


2e PARTIE : PRIERE, LECTURES, CONFESSION DE LA FOI


Salutation : P. Le Seigneur soit avec vous
A. et avec ton esprit.


Prière collecte avec Amen (debout)

Pour le 17e Trinité

1. Père tout-puissant, plein de grâce,
tu fais connaître ton secours à tes enfants
dans leurs souffrances.
Fais que, dans nos vies et nos destins impénétrables,
nous te restions fidèles,
que nous soyons fortifiés par ta parole,
et que nous obtenions la vie au milieu de ce monde de mort.

Nous te le demandons par notre Seigneur Jésus-Christ,
ton Fils, qui avec toi et le Saint-Esprit,
vit et règne d’éternité en éternité.
Assemblée : Amen
(Badische Agende 1988)


2. Seigneur, Dieu éternel et tout-puissant,
tu construis ton règne en ce monde
par la proclamation de la bonne nouvelle.
Nous te prions :
donne-nous la foi qui triomphe du monde
et qui se confie entièrement en toi.
Fais que nous reconnaissions Jésus-Christ
comme le véritable Sauveur et le suivions,
lui qui, avec toi et l’Esprit saint,
partage la même gloire dans tous les siècles.

Assemblée : Amen
(Badische Agende 1988)

Pour la St Michel

3. Dieu de bonté,
nous te rendons grâces,
parce que tu prends soin de nous.
Tu nous gardes par tes anges,
que tu as placés auprès de nous pour nous guider.
Tu sais ce que cherche l'esprit malin,
et comment il rôde autour de nous,
comme un lion rugissant qui cherche qui il pourra dévorer.
C'est pourquoi envoie tes saints anges et repousse-le.

Par Jésus, ton Fils, notre Sauveur et Seigneur,
auquel comme à toi, Père, et au Saint- Esprit,
soient honneur, gloire et louange
dans tous les siècles.

Assemblée : Amen.

(Martin Luther, dans Gebete Martin Luthers, 1852
p 399, n° 645)


4. O Dieu, créateur de toutes choses visibles et invisibles,
par ton Fils Jésus-Christ tu as remporté la victoire sur la mort,
et par tes anges tu nous rends vainqueurs du mal.

Fais, Seigneur, que ton saint ange
nous accompagne en tout temps
et nous protège sur nos routes.
Fais que nous soyons défendus
contre les malheurs de tout genre
et contre les forces du mal qui nous assaillent.
Qu’ainsi, nous parvenions au Royaume,
où avec tous les Chérubins, les séraphins,
les archanges et toutes les puissances célestes,
nous pourrons te chanter et proclamer ta gloire,
d’éternité en éternité.

Assemblée : Amen.
(Y.K 14.12.2009)

Mot d’ordre (debout)

17e Trinité : I Jean 5/4c

La victoire qui a vaincu le monde, c’est notre foi.
(Unser Glaube ist der Sieg, der die Welt überwunden hat)

St Michel : Ps. 34/8

L’ange de l’Eternel campe autour de ceux qui le craignent
(Der Engel des Herrn lagerst sich um die her, die ihn fürchten)

Lectures bibliques
Pour le 17e Trinité

A. T avec graduel ou sans répons (assis)
Esaïe 49/1-6 Le Serviteur de l’Eternel fortifié par lui

Epître avec cantique graduel (assis)
Romains 10/9-17 La foi ferme produite par la parole prêchée


Cantique graduel : entre les lectures

La foi renverse devant nous les plus fortes murailles. Mélodie propre
Voir Texte 7

Jésus sort de la tombe. Mélodie propre = Valet will ich dir geben
Voir Texte 8


Evangile introduit par Alléluia (debout)
sur la mélodie : Vulpius ALL 61/74
Trunk ALL63/44

Matthieu 15/21-28 La femme cananéenne
achevé par « Louange à toi, Seigneur Jésus-Christ »
sur la mélodie : grégorienne ALL 63/28
Trunk ALL 63/45


Pour la St Michel
A.T. Josué 5/13-14 l’ange de l’Eternel chez Josué
Epître : Apocalypse 12/7-12


Cantique graduel : entre les lectures

Christ est ressuscité. Mél : Chrit ist erstanden, dans ALL 34/07
Voir Texte 9
Christ remonte dans la gloire. Mél : Jesus Christus herrscht als König RA 117, EG 123
Voir Texte 10


Evangile : Luc 10/17-20 Satan tombe

Confession de la foi : Credo (ou après la prédication) (debout)

 

2e Cantique, après les lectures

17e Trinité

Le Sauveur est ressuscité, Alléluia ! l’enfer succombe
Mélodie :propre ALL 34/13 Voir Texte 11
Chrétiens, chantons le Dieu vainqueur ALL 34/04
Mélodie : propre ALL 34/04 Voir Texte ALL 34/04

St Michel

Anges du Très-haut ALL 41/15
Mélodie : propre Voir Texte ALL 41/15
Ps 103/ 5 Au plus haut des cieux
Mélodie : Psaume 103 Bénissons Dieu, mon âme en toute chose Voir Texte 12


Pour les cultes bilingues :

Herr Gott, dich loben alle wir RA 142, eigene Melodie

 

3e PARTIE : PREDICATION (assis)

Prière d’illumination
Lecture du texte
Prédication
Prière d’action de grâces

Soit : 3e Cantique : de la prédication
Offrande, (Annonces)

Soit : 3e Cantique : de la prédication
Offrande, (Annonces)

 

3e Cantique : de la prédication

17e Trinité et St Michel

Dans toutes nos détresses ALL 47/03 :
Mélodie : Lob Gott getrost mit singen, dans ALL 47/03 Voir Texte ALL 47/03
Si Dieu pour nous s’engage ALL 47/07
Mélodie : Valet will ich dir geben, dans ALL 47/07 Voir Texte ALL 47/07
C’est par la foi que devant nous ALL 47/15
Mélodie : c’est par la foi que devant nous, dans ALL 47/07 Voir Texte ALL 47/15

Pour les cultes bilingues

Wer nur den lieben Gott lässt walten RA 454, EG 369
Mélodie : eigene : Wer nur den lieben Gott lässt walten RA 454, EG 369, ALL 47/12

 


4 e PARTIE : PRIERE D’INTERCESSION , NOTRE PERE


Intercession : Prosphonèse : prière dite par l’officiant seul (debout)
Ecténie : prière étendue, à deux officiants
Diaconale : prière étendue, avec un diache et 1 ou 2 officiants


Pour le 17e Trinité

1. Ecténie : dite par 2 officiants, ou 3 en adaptant la numérotation

I. Seigneur notre Dieu, toi qui es notre Père céleste,
tu nous as fortifiés dans la foi par l’abaissement
et la mort de ton Fils unique.
Tu ne t’es pas lassé te parler à nos cœurs par ton Saint-Esprit,
afin que nous nous réveillions de notre manque de foi
et de notre désobéissance.
Nous te rendons grâce et nous te prions :
que ta force fasse que notre foi triomphe du mal
et des puissances de ce monde.

Exauce maintenant la prière que nous t’adressons :

II. Maintiens, protège et enseigne ton Eglise,
le peuple d’affligés qui pourtant se réjouit de ta miséricorde.
Sois auprès de ceux qu’on opprime et qu’on persécute,
de ceux qui sont livrés à la tentation de te renier,
toi et ton Fils Jésus-Christ.

Nous t’en prions, Seigneur :
Assemblée : « Seigneur, exauce-nous. »

I. Nous te prions pour tous les tiens, les petits et les grands,
ceux que nous avons baptisés
(et particulièrement N.N. et sa famille),
pour les enfants et les parents, les jeunes et les vieux.
Nous te prions pour ceux qui ont un bon travail
et qui gagnent leur vie.
Nous te prions pour ceux qui sont mal payés et ont du mal à vivre.

Nous t’en prions, Seigneur :
Assemblée : « Seigneur, exauce-nous. »

II. Nous te prions pour ceux qui nous dirigent,
afin qu’ils travaillent avec justice et bon sens.
Fais que les biens et l’argent de tous soient préservés.
Préserve-nous de la misère et de la guerre.
Fais cesser les conflits à travers le monde,
et fais que les chrétiens contribuent à la paix .

Nous t’en prions, Seigneur :
Assemblée : « Seigneur, exauce-nous. »

I. Lève-toi, Seigneur, fortifie les tiens dans la foi,
fais d’eux un ferment dans ce monde,
un sel de la terre, une lumière dans les ténèbres.
Que ta miséricorde et ta bonté s’adresse à tous les hommes,
et qu’elle puisse s’exercer par notre appui.
Apprends-nous, et aux hommes de ce monde,
que toi, Dieu, tu es le véritable maître des choses et des êtres
et que ton Fils Jésus-est le véritable Sauveur,

Nous t’en prions, Seigneur :
Assemblée : « Seigneur, exauce-nous. »

II. Viens en aide aux solitaires, aux prisonniers, aux désespérés,
aux malades, aux mourants.
Mets nos mains et nos cœurs à l’œuvre,
afin que nous ne nous lassions pas de nous encourager
et de nous soutenir réciproquement,
afin que ton action et ta grandeur soit célébrée parmi nous
et dans le monde, et que tous, dans l’Eglise et sur la terre,
reconnaissent que tu es,

Père, avec ton Fils Jésus-Christ et avec le Saint-Esprit,
le seul Dieu, le seul Sauveur et le seul Seigneur,
dans les siècles des siècles.

Assemblée : Amen
(Badische Agende ?)

Pour la St Michel

2. diaconale : un, ou deux, diacre annonce les intentions, un, ou deux officiants les poursuivent dans la prière.

Diacre : Dieu vivant, devant tes saints anges
nous te présentons nos requêtes
et nous t’invoquons pleins de confiance.

1. Diacre : Nous prions pour tous les chrétiens dans le monde,

Officiant : que l’Esprit de Dieu emplisse les Eglises
et les communautés par sa présence
et qu’il les éclaire de ses dons.
Qu’il assiste tous ceux qui sont appelés
à la prédication de l’Evangile et à la direction des Eglises.

Pour que les anges du Seigneur les soutiennent,
invoquons le Seigneur :
Assemblée : Seigneur, exauce-nous !

2. Diacre : Nous prions pour tous ceux qui portent
des responsabilités dans ce monde,

Officiant : que Dieu affine leur conscience
et leur fasse trouver les chemins de la paix, de la justice
et de la sauvegarde de la création.

Pour que l’ange de l’Eternel les soutienne,
invoquons le Seigneur :
Assemblée : Seigneur, exauce-nous !

3. Diacre : Nous prions pour nos frères humains, dont la misère
et les souffrances sont devant nos yeux,

Officiant : pour les victimes de la guerre et de la faim,
aussi pour ceux qui sont persécutés pour leur foi :
que Dieu les défende par le service de ses saints anges.
Invoquons le Seigneur :
Assemblée : Seigneur, exauce-nous !

4. Diacre : Nous prions pour les malades et les affligés,

Officiant : que Dieu leur envoie secours et salut,
et qu’il se trouve des gens qui se tiennent à leurs côtés,
comme des envoyés de Dieu.
Invoquons le Seigneur :
Assemblée : Seigneur, exauce-nous !


5. Diacre : Nous prions pour nous et les uns pour les autres,

Officiant : que Dieu nous accorde la sécurité
par la protection de ses puissances célestes
et qu’il garde la paix à nos cœurs jusqu’à la fin.
Invoquons le Seigneur :
Assemblée : Seigneur, exauce-nous !

6. Diacre : Nous prions pour les malades et les mourants,

Officiant : que Dieu les guérisse, et, s’ils doivent mourir,
qu’il les accueille dans sa grâce.

Diacre : Nous te prions pour les défunts,

Officiant : que Dieu achève en eux l’œuvre de la vie éternelle,
qu’il leur soit doux dans le jugement
et qu’il les fasse entrer dans son royaume.
Fais qu’avec le chœur des anges
ils puissent un jour chanter ta gloire,

afin qu’unis avec eux et avec les rachetés de tous les âges,
nous puissions te rendre la gloire qui t’est due,
à toi Père, à ton Fils Jésus-Christ et au Saint-Esprit,
dans les siècles des siècles.
Assemblée : Amen

(Die Feier der evangelischen Messe 2009)


Notre Père (finale protestante : aux siècles des siècles…
s’iI y a sainte Cène, après l’épiclèse)


5e PARTIE : SORTIE DU CULTE

Mot d’envoi : alléluiatique, sauf dans la Passion

Louez le Seigneur, vous tous ses anges, Alléluia,
Louez-le, vous toutes ses armées, Alléluia !
Salutation familière éventuellement


4e Chant : chant de sortie

Tes œuvres sont, Seigneur, Dieu fort et tout-puissant
Mél : Ps 89 courte Grand Dieu nous te louons Voir Texte 13


Bénédiction

Que la grâce de notre Seigneur Jésus-Christ,
l’amour de Dieu le Père
et la communion du Saint-Esprit soient avec vous. Amen

Que le Père vous bénisse, et le Fils, et le Saint-Esprit.
Allez dans la paix. Amen

Jeu de musique


6e PARTIE : PIECES POUR LA SAINTE CENE


Préface+ Sanctus + Prière eucharistique

Pour le 17e Trinité

C’est notre joie et notre salut de te rendre gloire Dieu, très, Père éternel, Créateur du ciel et de la terre, par Jésus-Christ, ton Serviteur.

Car il est mort et ressuscité pour nous et a fait apparaître dans ce monde la vie éternelle. Par lui notre foi est enracinée dans ta parole et dans le baptême. Par lui et en lui nous pouvons triompher du monde et manifester une foi victorieuse. Par lui nous entrons dans le peuple de tes rachetés, par lui nous avons l’assurance du salut.

C’est pourquoi, nous nous unissons à toutes les forces du ciel et de la terre qui te glorifient, avec les anges et avec toute l’Eglise sous les cieux, nous proclamons ta sainteté et ta gloire, ta miséricorde et ta bonté et chantons :

Saint, Saint, Saint est le Seigneur, toute la terre est remplie de sa gloire. Hosanna au plus haut des cieux, Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur, Hosanna au plus haut des cieux, Hosanna au plus haut des cieux. (Roger Trunk)

Béni sois-tu, Dieu notre Père, toi qui n’as pas ménagé ton Fils et qui l’as envoyé dans ce monde pour réaliser notre salut. Il a eu foi en toi et en ton pouvoir de le ressusciter. Il a fondé un mémorial de ses souffrances, de sa mort et de sa résurrection, afin que notre foi soit fortifiée et que nous puissions triompher du mal. C’est pourquoi

Dans la nuit où il fut livré, il prit ….
(Yves Kéler 2012)

St Michel

Il est vraiment juste et bon, nécessaire et salutaire pour nous, de te rendre grâces en tout temps et en tout lieu, Dieu saint, tout-puissant Père, Seigneur éternel, par Jésus, le Christ, notre Seigneur.

Car toi qui envoies les armées célestes pour combattre les puissances des ténèbres, et qui dans ta grâce gardes ton Eglise par le service de tes anges, tu as donné à ton Fils un nom qui est par dessus tous les noms, et tu l’as élevé au-dessus de tous les anges.

C’est pourquoi avec eux et avec les archanges, les séraphins et les chérubins, avec tous les trônes et toutes les puissances et avec toute l’armée des cieux, nous chantons à ta majesté un cantique de louange et confessons sans fin :
(Lutherische Agende 1964, p 223)

Saint, Saint, Saint est le Seigneur des armées. Toute la terre est remplie de sa gloire. Hosanna dans les lieux très hauts. Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur. Hosanna au plus haut des cieux.

Oui, tu es saint, Dieu notre Père, créateur du monde, des choses visibles et des choses invisibles. Car tu as eu pitié de nous et tu as envoyé dans la chair ton Fils unique, qui n’a pas considéré qu’il devait conserver sa majesté comme une proie, mais qui s’est abaissé vers nous et a souffert la mort sur la croix. Par son sacrifice et par sa résurrection il peut nous sauver de la mort éternelle. Sur son ordre et selon ses propres paroles, nous commémorons ici sa mort et son sacrifice rédempteur, lui qui

Dans la nuit où il fut livré…

Prière d’action de grâces

Pour le 17e Trinité

Seigneur, notre Dieu, nous te rendons grâces
de ce que tu nous as fait participer
aux joies de cette sainte Cène.
Fortifie notre foi et conduis-nous au salut éternel.

Par notre Seigneur Jésus-Christ, ton Fils,
qui, avec toi et le Saint-Esprit,
vit et règne d’éternité en éternité.

Assemblée : Amen
(Die Feier der evangelischen Messe 2009)

Pour la St Michel

Seigneur de toutes les puissances et de tous les pouvoirs,
dans cette Cène tu nous as donné la parole de la vie
et le pain du ciel.
Fais que nous te fassions confiance
et que nous poursuivions notre chemin
sous la garde de tes anges et dans l’espérance.
Nous t’en prions par le Christ Jésus, ton Fils,
notre Seigneur, dont le nom soit béni éternellement.

Assemblée : Amen
(Die Feier der evangelischen Messe 2009)

 

II. TEXTES A INSERER DANS LE PLAN DU CULTE


TEXTE 1

A TOI, MON DIEU, MON CŒUR MONTE

PSAUME 25, d’après Valentin Conrart 1677, revu
Le texte prévu pour le 17e Trinité est Ps 25/8-14

1. A toi, mon Dieu, mon cœur monte, v 1-3
En toi mon espoir j’ai mis. LP 1 idem
Serai-je couvert de honte,
Au gré de mes ennemis ?
Jamais on n’est confondu,
Quand sur toi l’on se repose ;
Mais le méchant est perdu
Qui nuit au juste sans cause.

4. Dieu fut toujours véritable : v 8-9
Bon et juste il restera ! Conrart rév.
Et le pécheur misérable
A son Dieu s’adressera.
Car Dieu conduira les bons
Sur la route verdoyante ;
En les comblant de ses dons,
Il remplira leur attente.

(PAUSE)

5. Vérité, beauté, clémence, v 10-11
Sont les sentiers du Seigneur Conrart rév.
Pour qui garde l’alliance
Et l’observe de tout cœur.
O Seigneur, par ton saint nom
Et par ta bonté suprême,
Accorde-moi le pardon
De ma faute, quoique extrême !

6. Qui craint Dieu et qui veut vivre, v 12-13
Jamais ne s égarera, LP 4 rév.
Au chemin qu’il lui faut suivre
Ton bras droit le conduira.
L’Eternel est son appui,
Et la paix son héritage ;
Et ses enfants après lui
Auront la terre en partage.

7. L’Eternel Dieu communique v 14-15
Sa justice aux hommes droits. Conrart rév.
A qui le craint, il explique
L’ordonnance de ses lois.
Je ne m’en écarte pas,
Mes yeux voient à lui sans cesse.
Il détournera mes pas
De tout piège qu’on me dresse.

 


TEXTE 2

PSAUME 25 antiphoné pour le 17e Trinité

Premier Psaume Plan ECAAL-ERAL

PSAUME 25 / 8 - 15 Trad Segond 1949
modifiée

Antienne 1 : Psaume 25/14 : L'amitié de l'Eternel est pour ceux
qui le craignent.
Antienne 2 : Proverbes 1/7a : La crainte de l'Eternel est le
commencement de la science.
Antienne 3 : Romains 5/21 : La grâce règne pour la vie éternelle,
par notre Seigneur Jésus-Christ.

Ant 1 Ant 2 Ant 3

8 I L'Eternel est bon et droit :
II C'est pourquoi il montre le chemin aux pécheurs.
9 I Il conduit les humbles vers la justice
II Il enseigne aux humbles son chemin.
10 I Tous les sentiers de l'Eternel sont fidélité et vérité
II Pour ceux qui gardent son alliance
et ses commandements.

Ant 1 Ant 2 Ant 3

11 I A cause de ton nom, ô Eternel, tu pardonneras mon iniquité,
Car elle est grande.
12 II Quel est l'homme qui craint l'Eternel ?
I L'Eternel lui montre le chemin qu'il doit choisir.
13 II Son âme reposera dans le bonheur,
et sa postérité possédera le pays.

Ant 1 Ant 2 Ant 3

14 I L'amitié de l'Eternel est pour ceux qui le craignent,
II Et son alliance leur donne instruction.
15 I Je tourne constamment mes yeux vers le Seigneur,
II Car il fait sortir mes pieds du filet.

Ant 1 Ant 2 Ant 3

Gloria Patri : chanté ou dit :
Gloire soit au Père, gloire au Fils, Gloire au Saint-Esprit,
comme au commencement, aujourd’hui, toujours,
et d’éternité en éternité. Amen

Ant 1 Ant 2 Ant 3
( Claude Conedera et Yves Kéler 2007)


TEXTE 3

PSAUME 138 antiphoné pour le 17e dimanche

Deuxième Psaume Plan ECAAL-ERAL

PSAUME 138 / 1-8 Trad TOB


Antienne 1 : Psaume 138/1 : Je te célèbre de tout mon cœur,
face aux dieux, je te chante.
Antienne 2 : Esaie 63/7 : Je publierai les bienfaits du Seigneur
et ses louanges, selon ce qu'il a fait
pour nous.
Antienne 3 : Ephésiens 4/6 : Il y a un seul Seigneur, une seule foi,
un seul baptême, un seul Dieu et
Père de tous.

Ant 1 Ant 2 Ant 3

1 I Je te célèbre de tout mon cœur,
II Face aux dieux, je te chante !
2 I Je me prosterne vers ton Temple saint,
et je célèbre ton nom,
II Car tu as rendu grande ta fidélité.
3 I Le jour où je t'ai appelé, tu as répondu,
II Tu as accru la force de mon âme.

Ant 1 Ant 2 Ant 3

4 I Que tous les rois de la terre te célèbrent, Seigneur,
II Car ils ont entendu les promesses de ta bouche.
5 I Qu'ils chantent sur les routes du Seigneur :
II « Grande est la gloire du Seigneur !
6 I Si haut que soit le Seigneur, il voit le plus humble,
II Et reconnaît de loin l'orgueilleux. »

Ant 1 Ant 2 Ant 3

7 I Si je marche en pleine détresse,
II Tu me conserves la vie, malgré la fureur
de mes ennemis.
I Tu étends la main et tu me secours ;
8 II Ta droite, Seigneur, agit en ma faveur.
I Seigneur, ta fidélité est pour toujours :
II N'abandonne pas les œuvres de tes mains.

Ant 1 Ant 2 Ant 3

Gloria Patri : chanté ou dit :
Gloire soit au Père, gloire au Fils, Gloire au Saint-Esprit,
comme au commencement, aujourd’hui, toujours,
et d’éternité en éternité. Amen

Ant 1 Ant 2 Ant 3
( Claude Conedera et Yves Kéler 2007)


TEXTE 4

PSAUME 119 antiphoné pour le 17e Trinité

Troisième Psaume Plan Luth + Badische Agende

PSAUME 119 / 7 + 10 + 13+ 14 (aleph-beth) Trad Segond 1949

( aussi Ordination )

Antienne 1: Ps 119/1: Heureux ceux qui marchent dans l'intégrité,
selon la loi de l'Eternel.
Antienne 2 : Ps 119/17 : Accorde à ton serviteur la grâce de vivre,
et je garderai ta parole.
Antienne 3 : Rom 5/11 : Nous nous glorifions en Dieu, par notre
Seigneur Jésus-Christ.

Ant 1 Ant 2 Ant 3

7 I Je te louerai dans la droiture de mon cœur,
II En apprenant les lois de ta grâce.
10 I Je te cherche de tout mon cœur,
II Ne me laisse pas égarer loin de
tes commandements.
13 I De mes lèvres, j'énumère toutes les
sentences de ta bouche.
14 II Je me réjouis en suivant tes préceptes,
I Comme si je possédais tous les trésors.
7 II Je te louerai dans la droiture de mon cœur.

Ant 1 Ant 2 Ant 3

Gloria Patri : chanté ou dit :
Gloire soit au Père, gloire au Fils, Gloire au Saint-Esprit,
comme au commencement, aujourd’hui, toujours,
et d’éternité en éternité. Amen

Ant 1 Ant 2 Ant 3
(Claude Conedera et Yves Kéler 2007)


TEXTE 5

PSAUME 103 antiphoné pour la St Michel


Premier Psaume Plan ECAAL-ERAL +
Luth Agende I

PSAUME 103 / 19-22 Trad Segond 1949


Ant 1 : Psaume 103/21 : Bénissez l'Eternel, vous toutes ses armées,
qui êtes ses serviteurs et qui faites sa volonté !
Ant 2 : Esaïe 6 /3 : Saint, Saint, Saint est l'Eternel des armées,
toute la terre est remplie de sa gloire !
Ant 3 : Apocalypse 12 / 10 : Maintenant le salut est arrivé, la puissance
et le règne de notre Dieu, et le pouvoir du Christ.

Ant 1 Ant 2 Ant 3

22 I + II Mon âme, bénis l'Eternel !

19 I L'Eternel a établi son trône dans les cieux,
II Et son règne domine sur toutes choses.
20 I Bénissez l'Eternel, vous ses anges,
II Qui êtes puissants en force et qui exécutez ses ordres !
21 I Bénissez l'Eternel, vous toutes ses armées,
II Qui êtes ses serviteurs et qui faites sa volonté !
22 I Bénissez l'Eternel, vous toutes ses œuvres,
II Dans tous les lieux de sa domination !

I + II Mon âme, bénis l'Eternel !

Ant 1 Ant 2 Ant 3

Gloria Patri : chanté ou dit :
Gloire soit au Père, gloire au Fils, Gloire au Saint-Esprit,
comme au commencement, aujourd’hui, toujours,
et d’éternité en éternité. Amen

Ant 1 Ant 2 Ant 3
( Claude Conedera et Yves Kéler 2007)

TEXTE 6

PSAUME 148 antiphoné pour la St Michel

Deuxième psaume Plan ECAAL-ERAL

PSAUME 148 / 1-13 Trad Segond 1949
modifiée

Antienne 1 : Psaume 148/1 : Alléluia, louez l'Eternel !
Antienne 2 : Psaume 97/7 et Hébreux 1/6 : Alléluia, louez l'Eternel,
que tous les anges l'adorent !

Ant 1 Ant 2

1 I Louez l'Eternel du haut des cieux,
Louez-le dans les lieux élevés !
2 II Louez-le, vous tous ses anges !
Louez-le, vous toutes ses armées !
3 I Louez-le, soleil et lune !
Louez-le, vous toutes, étoiles lumineuses !
4 II Louez-le, cieux des cieux,
Et vous, les eaux, qui êtes au-dessus des cieux !
5 I Que tous louent le nom de l'Eternel !
Car il a commandé, et ils ont été créés.

Ant 1 Ant 2

6 II Louez l'Eternel du bas de la terre,
Monstres marins et vous tous, abîmes,
8 I Feu et grêle, neige et brouillards,
Vents impétueux, qui exécutez ses ordres,
9 II Montagnes et toutes les collines,
Arbres fruitiers et tous les cèdres,
10 I Animaux et tout le bétail,
Reptiles et oiseaux ailés,
11 II Rois de la terre et tous les peuples,
Princes et tous les juges de la terre,
12 I Jeunes hommes et jeunes filles,
Vieillards et enfants,
13 II Que tous louent le nom de l'Eternel !
Car son nom seul est élevé ;
Sa majesté est au-dessus de la terre et des cieux.

Ant 1 Ant 2 Ant 3

Gloria Patri : chanté ou dit :
Gloire soit au Père, gloire au Fils, Gloire au Saint-Esprit,
comme au commencement, aujourd’hui, toujours,
et d’éternité en éternité. Amen

Ant 1 Ant 2 Ant 3

( Claude Conedera et Yves Kéler 2007)


TEXTE 7

LA FOI RENVERSE DEVANT NOUS
( Révision de LP 277-278 )
Texte original en 4 strophes

1. La foi renverse devant nous
Les plus fortes murailles.
La foi triomphe des verrous
Et gagne les batailles.
La foi nous ouvre les trésors
De la toute-puissance :
Les plus faibles deviennent forts
Sous sa sainte influence.

2. Que n’ont souffert les grands héros
Dont nous suivons la trace ?
Que de dangers, que de travaux,
Mais quelle sainte audace !
Jésus lui-même, notre Roi,
N’a-t-il pas sur la terre
Suivi le sentier de la foi,
Jusque sur le Calvaire ?

3. Que leur victoire et leurs combats
Enflamment notre zèle !
Croyons et marchons sur leurs pas :
Jésus-Christ nous appelle.
Quand on le suit, on n’a plus peur
Du vent de la tempête :
Jésus, le Maître et le Seigneur,
Lui commande : il s’arrête !

4. La foi, c’est l’arme du chrétien
Pour vaincre l’adversaire,
La force enfin qui nous soutient,
Pour porter nos misères.
La foi, qui vit au fond du cœur,
Nous remplit d’espérance,
Nous rend, pour l’amour du Sauveur,
Joyeux dans la souffrance.


Texte : La foi renverse devant nous
Mlle Bille, 1862, d’après un texte de Zinzendorf
LP 277-278
Rév : Yves Kéler 1985

Mélodie : La foi renverse devant nous
Ch. Purday, 1799-1885
LP 278
ou Qui sous la garde du grand Dieu Ps 91
Loys Bourgeois 1549
LP 37 Ps 91, NCTC 91, ARC 91, ALL 91


TEXTE 8

JESUS SORT DE LA TOMBE
(Révision de LP 144)
Texte complet en 4 strophes

Mélodie : Valet will ich dir geben

1. Jésus sort de la tombe,
Il vit, il est vainqueur !
Déjà la mort succombe
Devant le Rédempteur.
Chrétiens, chantons sa gloire,
Célébrons sa grandeur.
Où donc est ta victoire,
Sépulcre destructeur ?

2. Pourrais-je craindre encore
Le sommeil du tombeau ?
Non, la mort est l’aurore
D’un jour pur et nouveau.
Christ est la délivrance
Des malheureux pécheurs.
Triomphante assurance
Pour qui croi au Seigneur !

3. Jour grand et redoutable
Où ressuscitera
Le juste, le coupable,
Où Dieu nous jugera !
Christ offre à ses fdèles
Son immortelle paix
Et la vie éternelle
Dans son divin palais.

4. Que la ferme espérance
D’un éternel bonheur
Apaise ma souffrance
Et console mon cœur.
Et qu’à ma dernière heure,
Jésus soit mon appui ;
Qu’en son amour je meure,
Pour revivre avec lui.


Texte Jésus sort de la tombe
Eglise frse de Berlin 1791
str 1,2 et 4 : LP 144, 1938
str 3 : Recueil de Psaumes et Cantiques
Eglises réformées, Paris, 1859
rév : Yves Kéler 26.1.2011


Mélodie Valet will ich dir geben
Melchior Teschner 1584-1635
né à Fraustadt (Silésie), Kantor à Fraustadt,
pasteur de la paroisse voisine d'Oberpritschen,
où il mourut en 1635.
Mélodie 1614 pour chant acrostiche du même nom de
V.a.l.e.r.i.u.s Herberger 1614
RA 483, EG 523
frs : Jésus sort de la tombe
LP 144, NCTC 203, ARC 483, ALL 34/11


TEXTE 9

CHRIST EST RESSUSCITE DE LA MORT QUI L’A FRAPPE
( Christ ist erstanden )


Christ est ressuscité
De la mort qui l’a frappé !
Réjouissons-nous tous en chœur :
Christ est notre Défenseur.
Kyrieleis (Alléluia)
S’il n’était ressuscité
Nous n’aurions pas été sauvés !
Puisqu’il est ressuscité,
Nous bénissons Dieu pour l’éternité. (accélération)
Kyrieleis (Alléluia)

Alléluia, Alléluia, Alléluia !
Réjouissons-nous tous en chœur :
Christ est notre Défenseur.
Kyrieleis (Alléluia)


Texte : Christ ist erstanden
(Christus resurrexit germanice)
Bavière/Autriche, 12e à 15e Siècle
RA 92, EG 99
frs : Yves Kéler 1971-2011

Mélodie : Christ ist erstanden
Salzburg, Autriche 1160/1431
Tegernsee, Bavière 15e Siècle
Wittenberg 1529
RA 92, EG 99
frs : Christ est ressuscité
(mélodie simplifiée)
NCTC 207, ARC 477, ALL 34/07

Texte

Ce chant célèbre est né en Bavière, au 12e Siècle, et porte le nom de « Christus resurrexit germanice » dans les ordres de messe, car il était chanté en allemand par le peuple dans la messe latine chantée par les prêtres et les chœurs.

Les formes données par NCTC, ARC et ALL ne sont pas conformes à l’original, ni pour le texte, ni pour la mélodie. En effet, le « Christ ist erstanden » a trois strophes inégales. Les livres signalés le transforment en un chant à trois strophes égales, ce qui supprime le mouvement du chant et le rend monotone.


TEXTE 10

CHRIST REMONTE DANS LA GLOIRE
( Révision de LP 157 )

1. Christ remonte dans la gloire,
Chrétiens, chantons la victoire
De Jésus, le Rédempteur !
Il a souffert sans se plaindre ;
La couronne qu’il va ceindre
Porte du ciel la splendeur.

2. Les anges des cieux l’adorent,
Ici, les pécheurs l’implorent :
De tous il est le Seigneur.
Parmi nous règne sa grâce,
Au ciel resplendit sa face
Et sa divine grandeur.

Texte : Christ remonte dans la gloire
Charles Pfender 1908
LP 157, RAf 13
rév : Yves Kéler, 1985

Mélodie : Jesus Christus herrscht als König
Théophile Stern, Strasbourg, 1856
RA 117
EG 638 appelle cette mélodie:
Fortgekämpft und fortgerungen,
qu’on trouve sous RA 432
frs : Christ remonte dans la gloire
LP 157


TEXTE 11

LE SAUVEUR EST RESSUSCITE, ALLELUIA L’ENFER SUCCOMBE
(Texte original de Eglises Réf. 1895 et LP 1938, n°147 )


1. Le Sauveur est ressuscité,
Alléluia ! l’enfer succombe ;
Alléluia, Alléluia !
Plein de gloire et de majesté
Jésus triomphe de la tombe.
Alléluia, Alléluia, Alléluia !

2. Mort, où donc est ton aiguillon,
Sépulcre, où donc est ta victoire ?
Alléluia, Alléluia !
Dans son rapide tourbillon
Le temps nous entraîne à la gloire.
Alléluia, Alléluia, Alléluia !

3. La mort est vaincue à jamais.
Jésus a délivré l’Eglise.
Alléluia, Alléluia !
Elle est sauvée, elle est en paix,
Par son sang il se l’est acquise.
Alléluia, Alléluia, Alléluia !

4. Jésus nous a ouvert le ciel (original : conquis)
Jésus nous rend l’amour du Père.
Alléluia, Alléluia !
Par lui je deviens immortel, (original : par Jésus je suis immortel)
Mon corps peut tomber en poussière.
Alléluia, Alléluia, Alléluia !

5. Gloire à toi, notre Rédempteur !
Qu’à ton nom tout genou fléchisse,
Alléluia, Alléluia !
Et que la terre, ô mon Sauveur,
Pour t’adorer au ciel s’unisse.
Alléluia, Alléluia, Alléluia !

Texte Le Sauveur est ressuscité
J.J.hosemann 1805-1886
Psaumes et cantiques,
Synode officieux de 1881 Marseille
recueil des Eglises Réformées de France 1895, n° 46
en 5 strophes
LP 147 garde les strophes 1-3 + 5

Mélodie Le Sauveur est ressuscité
Recueil catholique de Cologne 1623
LP 147, RA f 11, NCTC 204, ARC 473, ALL 34/13

Le texte

Le texte ici donné est celui de Hosemann, tel qu’il figure dans les Psaumes et Cantiques de 1895. Louange et Prière avait enlevé la strophe 4, probablement à cause de la phrase « Par Jésus je suis immortel », par crainte d’une interprétation dans le sens platonicien de l’immortalité de l’âme. Le catholicisme contenant aussi de telles thèses, les éditeurs de LP n’ont pas corrigé le texte. Je propose d’en atténuer l’expression en disant « Par lui je deviens immortel », ce qui laisse le futur ouvert et l’action entre les mains du Christ.

Les correcteurs de NCTC et suivants en revanche ont taillé dans le texte.

Str 2 : ils ont mis « ô mort », à la place de « sépulcre. » Or le texte de St Paul dit bien « mort » et « sépulcre. »

Str 3 : ils ont mis « Jésus a délivré le monde », à la place de « l’Eglise. » l’intention de Hosemann est théologiquement exacte, et plus exacte que « délivré le monde », car le but du Christ est de nous « sauver de cette race pécheresse », donc d’extraire « l’Ecclésia, l’Appelée », de ce monde, et non de sauver celui-ci. Cette correction oblige à modifier la rime au vers 5 en « abonde », et à remplacer la belle formulation : « Elle est sauvée, elle est en paix, Par son sang il se l’est acquise », par une platitude exprimant les poncifs modernes de « paix » et « grâce abondante .» Il y a aussi derrière cette correction une théologie qui récusait l’image du sang, théologie que plusieurs membres de la commission d’Hymnologie de 1979 présidée par Henri Capieu défendaient.

Ste 5 NCTC = 5 original : Le mot « Rédempteur » a été remplacé par « toi qui nous rends vainqueurs », sans autre raison que d’éliminer le mot « Rédempteur » des chants, sous prétexte qu’on ne le comprendrait plus (A quoi sert la prédication ?) La Commission de 1979 a procédé ainsi dans plusieurs chants. Les correcteurs ont aussi remplacé « Et que la terre, ô mon Sauveur », qui fait écho à l’incipit du chant, par « à ton honneur », qui n’a aucun intérêt.

Ces diverses corrections ne font qu’affaiblir un beau texte d’un des meilleurs auteurs du 19e Siècle protestant français. Elles sont l’expression d’une incompréhension des textes et de leur théologie. Mais quand plus tard la vague du moment a passé, il reste des textes abîmés qu’il est très difficile de rétablir : les textes imprimés faisant loi sont ensuite réimprimés. C’est le cas des corrections intempestives de NCTC : elles ont été réimprimées dans ARC et dans ALL. La Commission de Alléluia 205 ayant décidé qu’on ne reviendra sur les corrections faites dans les livres antérieurs.


COMMENTAIRE A

ANGES DU TRES-HAUT, LOUEZ LE SEIGNEUR
dans ALL 41/15

Le texte de E.Bersier, qui figure dans « Psaumes et Cantiques », Recueil des Eglises Réformées de France de 1895, ne compte que 3 strophes. La forme donnée par Psaumes et Cantiques Suisses 1976 est augmentée d’une strophe. Le texte a été corrigé avec bonheur et se chante bien.


TEXTE 12

BENISSEZ DIEU, HERAUTS A SON SERVICE
(Ps 103, v. 21-22)

11. Bénissez Dieu, hérauts à son service, v. 21-22
Archanges saints, proclamez sa justice, C rév
Acclamez Dieu dans l’étendue des cieux !
Bénissez Dieu, vous les peuples du monde,
Vous, cieux et terre et toi la mer profonde !
Bénis ton Dieu, toi mon âme, avec eux !

Texte Bénissons Dieu, mon âme, en toute chose
Valentin Conrart 1677
rév : Yves Kéler, 14.9.2006

Mélodie: Ps 103 Bénissons Dieu, mon âme, en toute chose
Genève 1542Loys Bourgeois 1543
LP 45 = Ps 103, NCTC 103, ARC 103, ALL 103


TEXTE 13

TES OEUVRES SONT, SEIGNEUR, DIEU FORT ET TOUT PUISSANT

" Le Cantique de l'Agneau "

Apocalypse 15/3

Mélodie :Grand Dieu, nous te louons


1. Tes oeuvres sont, Seigneur, Dieu fort et tout-puissant,
Si grandes sous les cieux qu'on te loue en tout temps,
Et ta justice atteint l'extrémité du monde,
Les peuples, les nations, sur la terre et sur l'onde !

2. Qui ne craindrait ton nom, qui ne glorifierait !
Seul tu es Dieu et Saint, juste, éternel, parfait;
Et toutes les nations, prosternées, sur la terre,
Diront : tes jugements sont vrais, Dieu, notre Père!


Texte: Tes oeuvres sont, Seigneur,
Dieu fort et tout-puissant
Yves Kéler, 18.4.2008
d'après Apocalypse 15/3-4
"le Cantique de l'Agneau"

Mélodie: Grand Dieu, nous te louons
Ps 89 abrégé
Loys Bourgeois 1549, Genève 1562
LP 68, NCTC 251, ARC 244, ALL 41/04

 

Le chant de l'Agneau


Il provient de l'Apocalypse, 15/3-4, et forme un cantique de louange chanté par "ceux qui avaient vaincu la bête et son image et le nombre de son nom", c'est-à-dire les martyrs. La bête est Rome, l'image est probablement l'empereur auquel on rend un culte, et le chiffre de son nom probablement le 666, qui totalise les lettres de "Kaisar Nérôn", le "César Néron", en caractères grecs. Il s'agit d'une partie de la liturgie céleste, chantée avec des harpes, par ces personnages debout sur la mer de cristal, qui semble être l'espace de la cour devant le bâtiment du Temple céleste. On dit en effet en 15/5 que "le tabernacle du témoignage", qui est le Temple idéal du désert, élevé dans le ciel de Dieu, s'ouvre.

Le culte céleste se déroule en présence des sept anges, qui sortent du Temple, chargés de leurs sept fléaux. Ces sept anges reçoivent 7 couronnes données par les quatre êtres du trône de Dieu, qui est dans le Temple.

 


III. PARTIES FIXES DE LA SAINTE CENE

 

Dialogue Eucharistique

Pasteur : Le Seigneur soit avec vous
Assemblée : et avec ton esprit.
Pasteur : Elevez vos cœurs vers le Seigneur !
Assemblée Nous les tenons près de lui.
Pasteur : Rendez grâces au Seigneur !
Assemblée : Cela est juste et bon


Sanctus

Saint est Dieu le Père, Saint est Dieu le Fils Wittenberg 1543 RAf NCTC 351
Saint, Saint, Saint est le Seigneur notre Dieu Bortnianski LP 531, ARC 862
Dieu saint, Dieu saint, Dieu très saint Steinau-Bach ARC 861
Saint, Saint, Saint est le Seigneur Trunk ARC 864, ALL 63/46
Saint, Saint, Saint est le Seigneur Humber ALL 63/55

(Le texte du Sanctus + Benedictus est l’assemblage de deux textes bibliques : « Saint, Saint, Saint est le Seigneur des armées (modifié en « Dieu de l’univers. ») Toute la terre est remplie de sa grâce (Esaïe 6/ 3.) Hosanna dans les lieux très hauts ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur. Hosanna au plus haut des cieux ! (Mathieu 21/13) » Les autres chants proposés dans les livres qui s’éloignent de cette forme de base ne peuvent être appelés Sanctus, et ne devraient pas être employés dans la Sainte Cène.)


Paroles d’Institution

Notre Seigneur Jésus-Christ,
dans la nuit où il fut livré, prit du pain,
rendit grâces, le rompit,
le donna à ses disciples en disant :
« Prenez, mangez, ceci est mon corps. »

De même après le souper,
il prit la coupe, rendit grâces,
la leur donna en disant :
« Buvez-en tous.
Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang,
qui a été répandu pour vous en rémission de tous vos péchés. »

Faites ceci en mémoire de moi,
chaque fois que vous en boirez.
Car, je vous le dis,
je ne boirai plus de ce fruit de la vigne,
jusqu’à ce que je le boive nouveau dans le royaume de mon Père. »
Didaché

Et comme les épis jadis épars dans les campagnes
sont maintenant réunis, sur cette table, dans ce pain,
et comme les grappes jadis dispersées sur les collines
sont maintenant réunies dans ce vin,
ainsi, Seigneur, rassemble toute ton Eglise
des extrémités de la terre dans ton Royaume,
afin qu’un jour, avec tous tes rachetés,
nous puissions te prier comme ton Fils nous a appris à le faire :


Christ, Agneau de Dieu

Christ, Agneau de Dieu, qui ôtes le péché du monde, Oh ! prends pitié de nous !
Christ, Agneau de Dieu, qui ôtes le péché du monde, Oh ! prends pitié de nous
Christ, Agneau de Dieu, qui ôtes le péché du monde, Accorde-nous ta paix ! Amen.

Agnus Dei : Christ, Agneau de Dieu Luther NCTC 353, ARC 875, ALL 63/43
Christ, Agneau de Dieu Trunk ALL 63/49

(L’Agnus Dei est chanté pendant la préparation des espèces sur la table : placer les hosties ou le pain levé dans les plateaux (patènes) depuis la boîte de réserve (ciboire), et verser le vin de la cruche dans la ou les coupes (calices). Il se chante trois fois, selon l’habitude fixée au 15e Siècle, après l’introduction des hosties prédécoupées. Deux fois : « Oh ! prends pitié de nous », une fois : « accorde-nous ta paix »)

 

Culte entier 17e Trinité, 30.9.2012 + St Michel, 29.9.2012

 

Qui Suis-je?

 

Pasteur retraité de l'Eglise luthérienne de la Confession d'Augsbourg d'Alsace et de Lorraine.

 

 

Vous souhaitez me contacter?

KELER Yves

23A Route de Hanhoffen
67240 BISCHWILLER
Tél. : 03 88 63 19 54
keler.yves@orange.fr

Visiteurs en ligne

779037
Aujourd'huiAujourd'hui709
HierHier794
Cette semaineCette semaine4517
Ce moisCe mois16003
Tous les joursTous les jours779037