« Pasteur Yves Kéler, retraité de l'Eglise de la Confession d'Augsbourg d'Alsace
et de Lorraine (ECAAL)/Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine (UEPAL)
»

*1939 - † 2018

 

 

L. 83. CULTE ENTIER POUR

L’OFFICE OU CULTE DU MATIN             novembre 2013

                                                            

                             I. LE CULTE DU MATIN


     A. QUELQUES EXPLICATIONS SUR LE CULTE DU MATIN

 

La prière du matin : fonction et forme

La prière du matin, appelée aussi office du matin, est prévue pour faire entrer le chrétien dans la journée en le plaçant sous Dieu, le Père, le Fils et le Saint-Esprit, et sous la parole de Dieu lue dans la Bible. Son but n’est pas l’instruction du fidèle, mais sa consécration le matin. En principe, il ne suppose pas une prédication, qui n’est pas indiquée dans l’ordre classique. C’est pourquoi il est préférable de s’abstenir de prédication après la lecture, pour laisser chacun à sa méditation dans le calme. L’office du matin est bref, sans longueurs.

L’expérience montre que depuis des années l’ordre correct de cet office du matin a été oublié dans les Eglises et paroisses protestantes et dans les sessions ou week-ends de travail, séminaires et autres pastorales. Cela vient de l’abandon des liturgies et des livres de chant où cet ordre figure, tels le RA alsacien de 1952 et le EG allemand-alsacien de 1995. Et de la disparition de la plupart des chants du matin, sinon de la rubrique même.

La liturgie ERF 1963 et Louange et Prière LP 1964 donnent un « Culte du matin », avec un texte rigoureusement identique, proposant des prières pour chaque jour et des indications pour des Psaumes, mais sans l’ordre liturgique classique, à usage familial et communautaire, et qui précise les points suivants : « Ces textes sont destinés à la prière familiale, mais aussi au culte de tel ou tel groupement, ou de la paroisse elle-même. Prières et Psaumes sont seuls indiqués chaque jour. Pour les lectures de la Bible, se référer à l’une des listes en usage dans l’Eglise. ( LP. 1964, p. 653 ; Lit. ERF 1963 p. 349 ). » La liturgie ERF donne aux pages 362 - 373 les lectures selon le plan de l’année de l’Eglise de ERF, avec tous les noms des dimanches. Ce plan, remarquablement établi, a été abandonné au profit du plan de l’Eglise romaine.

Il est vrai que ARC donne un plan et des prières du jour, mais ce plan n’est pas assez défini. Quant à ALL, le texte est diffus et le plan indiscernable. C’est ce qui a entraîné le fait que chacun a inventé de son côté, faisant chanter n’importe quel type de chant, souvent pas adapté au matin. Les Psaumes par exemple, dits ou chantés, sont peu représentés. Et les officiants ont glissé trop souvent sur la pente protestante de la parole humaine et de la prédication, qui n’a pas sa place dans cet office. Ou encore tiré des prières de bric et de broc de divers livres.

L’ordre de base de l’office du matin a une conception objective du culte, pas subjective. La communauté est mise en avant et pas l’officiant. Le rôle de ce dernier est de conduire l’assemblée et chaque fidèle dans sa consécration du matin, et pas de lui infliger des méditations quand ce ne sont pas des élucubrations qui l’indisposent.

Cet ordre de culte a été élaboré depuis deux millénaires de pratique monastique et séculière. Il fait partie des offices du jour, dont les 3 principaux sont ceux du matin, midi et soir, dont les plans se correspondent, et qui emploient les pièces de base destinées à l’adoration de Dieu et à l’édification de la communauté.

C’est pourquoi l’ordre du culte repose sur des éléments basiques : Psaume du matin = Ps 95, Psaume d’adoration de l’A.T, lecture biblique, hymne ou cantique, chant d’un Cantique du N.T, ici le Benedictus, ou du Te Deum le dimanche, prière du matin, intercession, Notre Père, bénédiction.

Voici le plan sous forme de tableau


entrée ( Ingressus) (sans procession)

Psaume d’entrée du matin = Ps 95
Psaume d’adoration de l’A.T

mot d’ordre
lecture biblique du matin
silence
responsorium, éventuellement
chant d’un cantique du matin,
de préférence christologique

chant du Benedictus,
remplacé par le Te Deum le dimanche

prière du matin
intercession
Notre Père

Benedicamus + Deo gratias
Bénédiction

sortie (en procession avec chant éventuellement)

 

B. LES PIECES DU CULTE


A. L’entrée et le Psaume : A.T.


l’entrée = ingressus

L’entrée est initialement l’entrée de/des l’officiant(s) et de l’assemblée dans le lieu de culte, d’où le nom latin d’ingressus = entrée qui lui est donné. Dans la tradition monastique, on n’entre pas en procession pour ce premier office du jour. Chacun vient de sa chambre et la communauté se forme par le culte. A la fin de celui-ci, l’assemblée conduite par l’/les officiant(s) sort en procession. De même le soir : après les complies, le dernier office, une procession d’entrée, mais pas de sortie, chacun se retire dans sa chambre. En revanche, tous les autres offices de la journée commencent et finissent par une procession, au cours de laquelle est souvent chanté un cantique ou une hymne du temps.

L’entrée du culte est composée de trois parties de Psaumes : Ps 51/17 et Ps 70/6 + Ps 95. Ce Psaume a un caractère double : on y demande que Dieu nous réveille pour l’adoration, en « ouvrant notre bouche. » En même temps, il y un aspect pénitentiel d’humble accès devant Dieu.

le Psaume d’entrée de l’A.T.

Il suit immédiatement l’ingressus, et varie selon l’année de l’Eglise. Le Psaume de la semaine est repris tous les jours du dimanche au samedi. Le dimanche suivant, le Psaume de la nouvelle semaine est chanté, et ainsi de suite. S’intercalent les Psaumes des fêtes. Dans certains ordres, le Psaume change chaque jour, tout en restant dans le cadre du thème de la semaine. Il est encadré par l’antienne de la semaine, et s’achève par le chant du Gloria.

Le Psaume représente l’adoration de l’Ancienne alliance intégrée dans la nouvelle, comme base de l’adoration de Dieu par son peuple, d’abord celui d’Israël, maintenant l’Eglise, le nouvel Israël. Pour montrer cela, on chante le Gloria Patri, qui rappelle que le Psaume glorifie le Père de tout temps, le Fils existant éternellement auprès du Père et déjà du temps de l’Ancienne alliance, et le Saint-Esprit, lui aussi existant dès avant la création du monde. La décision de chanter le Gloria a été prise au Concile de Nicée-Constantinople en 381 : « Gloire soit au Père et au Fils et au Saint-Esprit, aux siècles des siècles. Amen. » Cette forme brève grecque a été allongée dans l’Occident latin par : « …comme au commencement, aujourd’hui, toujours… » et confirmée par le Concile de Vaison-la-romaine de 529.

B. Le mot d’ordre et la lecture

Elle est précédée du mot de la semaine ou mot d’ordre. C’est la place habituelle et logique du mot d’ordre. Car ce dernier résume le thème de la semaine et place la lecture qui suit dans son contexte. Il a une fonction pédagogique (Cela vaut aussi pour le culte dominical : le mot d’ordre est placé avant les lectures, et pas à la fin, où il fait double emploi avec la parole biblique d’envoi. Ni au début, où le culte n’a pas encore commencé.)

La lecture est celle du matin dans les tables des lectures et peut être prise dans toute la Bible.

En principe, pas de prédication. Les ordres indiquent : « Silence. » Certains ordres indiquent «Explication », ce qui signifie un bref commentaire au plus.

le responsorium

La lecture peut être suivie d’un responsorium. Il s’agit d’une construction faite de versets de Psaumes et du Gloria Patri court, qui se répètent et se répondent, sur le modèle de l’exemple suivant : Ps 86, le verset 11, en deux parties.

I. une voix seule dit : Montre-moi, Seigneur, ton chemin, Que je marche dans ta vérité.
II. assemblée reprend : Montre-moi, Seigneur, ton chemin, Que je marche dans ta vérité.
I. voix : : Garde mon cœur près de l’unique vérité, afin que je craigne ton nom.
II. assemblée : Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit.
I + II. tous : Montre-moi, Seigneur, ton chemin, Que je marche dans ta vérité.

(Voir les textes d’un certain nombre de reponsoriums sur mon site : www.chants-protestants.com , section « Liturgie du culte », rubrique : Responsoriums bibliques. »)

le cantique du matin

Ce chant suit la lecture du matin, et varie selon l’année de l’Eglise, et même selon la semaine, puisque chaque semaine a son chant du matin. Ce cantique est de préférence christique, car Christ est le soleil du jour, qui nous a accompagnés en secret pendant la nuit, et qui maintenant rayonne au jour retrouvé.


C. Le Cantique du N.T. , Cantique de Zacharie = Benedictus

Le canticum classique est le Benedictus-Cantique de Zacharie, qui fait pendant au Magnificat-Cantique de Marie pour les vêpres l’après-midi et au Nunc dimittis-Cantique de Siméon pour le soir à complies. Le Benedictus peut être chanté, soit sur un mode psalmique grégorien, soit sur un mode de cantique rimé, selon les modèles cités plus haut. Les 3 Cantica forment donc l’ordinaire des heures du jour à travers toute l’année. Le Benedictus chanté en strophes, composé par Bénédict Pictet, et que donne ALL a un texte complet rétabli, en revanche, celui de LP 87 et de ARC 177 est tronqué. Le Benedictus peut aussi être dit en alternance.

Le dimanche, le Benedictus est remplacé par le Te Deum. Celui-ci peut être antiphoné en paroles ou en chant (La forme française chantée de Martin Luther se trouve dans mon livre « Martin Luther, 43 chants, Beauchesne Paris 2013.) Les formes strophiques figurant dans les livres de cantiques français, signalées plus haut, sont toutes tronquées, mais permettent de chanter l’essentiel du Te Deum.

Le Cantique est l’adoration de la Nouvelle alliance, et fait pendant au Psaume. Lui aussi est suivi du Gloria Patri. Dans les formes antiphonées, il est d’ordinaire présent, mais il est rare dans les formes chantées strophiques françaises.

D. La prière et le Notre Père

Dans l’office du matin, il n’y a pas de prière d’entrée. Maintenant que Dieu a été loué par le Psaume, par la lecture de la Bible et par le Cantique, il peut être invoqué dans la prière.

Deux prières se succèdent :

la prière du matin, qui peut prendre la forme de la collecte avec une finale complète : « … par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur, qui avec toi et le Saint-Esprit vit et règne un seul Dieu aux siècles des siècles », avec l’Amen de l’assemblée. La forme peut rester simple : « par Jésus-Christ, notre Seigneur. » Assemblée : Amen.

la prière d’intercession, qui peut prendre trois formes différentes : 1° la prosphonèse, où l’officiant prie seul ; 2° l’ecténie, où l’officiant prie et où l’assemblée répond par : « Seigneur, exauce-nous » et dit l’Amen ; 3° la prière diaconale, dans laquelle un diacre dit pour qui ou quoi on va prier, l’officiant qui fait la prière, et l’assemblée qui y répond. L’ecténie, qui met en œuvre l’officiant et l’assemblée, est la forme habituelle et la plus pratiquée.

Le Notre Père suit immédiatement, sans introduction. La finale protestante, fixée en 1966 par la Commission de révision œcuménique, est « aux siècles des siècles », la catholique étant « pour les siècles… »

E. Benedicamus et Deo gratias, et bénédiction finale

L’office s’achève par le dialogue du Benedicamus Domino-Deo gratias :

Officiant : Bénissons le Seigneur
Assemblée : Rendons grâces à Dieu

La bénédiction finale est l’apostolique, de St Paul, dans II Corinthiens 13/13 : « La grâce de notre Seigneur Jésus-Christ, l’amour de Dieu le Père et la communion du Saint-Esprit soient avec vous tous. Assemblée : Amen. »

 

C. TEXTE DE L’OFFICE DU MATIN : MODELE DE BASE


pas de votum ou salutation. La prière du matin commence
en principe avec le « Seigneur, ouvre mes lèvres. »
Le chant d’un cantique d’entrée est facultatif.
Aucune introduction aux pièces : les officiants suivent l’ordre et l’assemblée avec eux

(Chant d’un cantique, facultatif : annonce sobre du seul N° du chant)

Entrée = ingressus :
Psaume antiphoné : Ps 51/17 et Ps 70/6 + Ps 95

Ps 51
I. Seigneur, ouvre nos lèvres 17
II. Et nos bouches annonceront ta louange.
I. O Dieu, viens à notre aide, Ps 70
II. Seigneur, hâte-toi de nous secourir. 6
Ps 95
I. Venez, chantons avec allégresse en l’honneur de l’Eternel, 1
II. Jetons des cris de joie vers celui qui est notre rocher, notre salut.
I. Présentons-nous devant lui avec des louanges, 2
II. Faisons retentir des cantiques en son honneur.
I. Venez, prosternons-nous, inclinons-nous, 6
II. Fléchissons les genoux devant l’Eternel qui nous a créés !
I. Car il est notre Dieu, 7
II. Nous sommes le peuple dont il est le berger,
le troupeau que sa main conduit.

I. Aujourd’hui, si vous entendez sa voix,
n’endurcissez pas votre cœur.

I. Gloire soit au Père et au Fils et au Saint-Esprit,
II. Comme il était au commencement, aujourd’hui, toujours,
et d’éternité en éternité.
I + II. Amen
Alléluia (sauf dans le temps du Carême et de la Passion)

Psaume antiphoné TEXTE 1 à 9

L’officiant, ou un participant, dirige la prière du Psaume antiphoné
de la semaine ou du jour, avec son antienne

Lecture biblique
L’officiant fait une lecture, suivie d’un moment de silence : méditation personnelle

Responsorium, éventuellement TEXTE 10

Chant, d’une hymne christologique de préférence TEXTE 11 à 21

Chant du Benedictus TEXTE 22 - 23
Chant du Te deum (le dimanche ) TEXTE 24

Par exemple le Cantique de Zacharie = Benedictus
Béni soit à jamais le grand Dieu d’Israël LP 87 *
Béni soit le Seigneur, le grand Dieu d’Israël ALL 14/04
ou le Te Deum : Grand Dieu nous te bénissons, ALL 41/26 *
ou : Grand Dieu, nous te louons, ALL 41/04 *
ou : Remplis d’amour et de reconnaissance ALL 41/23 *
(les chants marqués d’un astérisque ont un texte incomplet)

Plus bas, ces deux textes sont donnés intégralement

Prière du matin TEXTE 25

Nous te rendons grâces,
Dieu saint, Père éternel et tout-puissant,
qui nous as conduits de l’ombre de la nuit à la lumière du matin.
Notre volonté est de passer cette journée sans t’offenser :
donne-nous la force de ne pas pécher.
Et le soir venu, accorde-nous de pouvoir encore te rendre grâces,
par Jésus-Christ, notre Seigneur. Tous : Amen.


Intercession TEXTE 26

(Les demandes peuvent être formulées par plusieurs personnes)

Prions en paix le Seigneur :
pour la paix qui vient d’en haut et le salut de notre vie,
pour la paix du monde entier, la vie des Eglises et leur unité.

Tous : Seigneur, exauce-nous, Seigneur exauce-nous !

Pour que nous venions dans la maison de Dieu
avec foi, ferveur et obéissance,
pour tous les ministres de l’Eglise et tout le peuple des fidèles.

Tous : Seigneur, exauce-nous, Seigneur exauce-nous !

Pour les gouvernements des peuples,
pour que Dieu leur donne le sens de la justice sociale
et de la solidarité humaine,
pour notre communauté, notre ville et notre pays,
pour que la foi s’y renouvelle,
pour que les biens de la terre soient équitablement répartis
entre les hommes,
pour que les découvertes de la science ne soient pas utilisées
pour asservir les nations, ni pour les détruire,
mais servent à ta gloire,

Tous : Seigneur, exauce-nous, Seigneur exauce-nous !

pour ceux qui sont en danger, pour les malades,
les affligés, les prisonniers, pour leur salut à tous ;
pour que nous soyons libérés de toute angoisse,
colère, danger, nécessité

Tous : Seigneur, exauce-nous, Seigneur exauce-nous !

Dans la communion des saints, offrons ensemble
toute notre vie au Christ, notre Dieu.

Car c’est à toi que nous devons toute gloire,
honneur et adoration,
Père, Fils et Saint-Esprit, maintenant et toujours
et aux siècles des siècles.
Tous : Amen.

Notre Père… (sans transition )

…aux* siècles des siècles. Amen (finale protestante)

Benedicamus – Deo gratias

Officiant : Bénissons le Seigneur
Tous : Grâces soient rendues à Dieu

Bénédiction

Que la grâce de notre Seigneur Jésus-Christ, l’amour de Dieu le Opère et la communion du Saint-Esprit, soient avec vous tous.

Tous : Amen.

(chant d’un cantique, sur place ou en procession, facultatif)

 

Le texte

Cette forme française provient d’un ordre imprimé sur une feuille volante, probablement pris dans un office du matin. Il reproduit l’ordre classique de l’office du matin, tel qu’il se trouve dans RA 1952 Recueil d’Alsace-Lorraine, page VI alld, et EG Evangelisches Gesangbuch 1995, Nr 783.



II. TEXTES A INSERER DANS LE PLAN DU CULTE

 

A. PSAUMES

TEXTE 1 AVENT

PSAUME 24 / 7-10 Trad. Segond révisée

Antienne 1 : Zacharie 9/9 : Voici que ton Roi s'avance vers toi :
il est juste et victorieux.
Antienne 2 : Psaume 24/1 : La terre est au Seigneur et ce qu'elle
contient, le monde et ceux qui l'habitent.
Antienne 3 : Matthieu 21/9 : Hosanna au Fils de David ! Béni soit celui
qui vient au nom du Seigneur !


Ant 1 Ant 2 Ant 3

7 I Portes, élevez vos linteaux ;
Élevez-vous, portes éternelles !
II Que le roi de gloire fasse son entrée !
8 I Qui est ce roi de gloire ?
II - L'Éternel fort et puissant,
L'Éternel puissant dans les combats.

Ant 1 Ant 2 Ant 3

9 I Portes, élevez vos linteaux ;
Élevez-vous, portes éternelles !
II Que le roi de gloire fasse son entrée !
10 I Qui donc est ce roi de gloire ?-
II - L'Éternel des armées :
Voilà le roi de gloire !

Ant 1 Ant 2 Ant 3
Gloria Patri
Ant 1 Ant 2 Ant 3

 

TEXTE 2 NOËL

PSAUME 96 / 1-3 + 7-13 Trad TOB modifiée

Antienne 1 : Psaume 2/5 : Le Seigneur m’a dit : tu es mon Fils,
aujourd’hui je t’ai engendré !
Antienne 2 : Esaïe 11/1 : Un rameau sortira du tronc d’Isaï,
un rejeton naîtra de ses racines,
l’Esprit du Seigneur reposera sur lui.
Antienne 3 : Esaïe 9/5 : Un enfant nous est né ( Alléluia ),
un Fils nous est donné
(Alléluia), la domination reposera
sur son épaule ( Alléluia) !
Antienne 4 : Matthieu 1/19 : L’enfant que Marie a conçu vient
du Saint-Esprit : c’est lui qui sauvera
son peuple de ses péchés.


Ant 1 Ant 2 Ant 3 Ant 4

1 I Chantez au Seigneur un chant nouveau,
Chantez au Seigneur, terre entière ;
2 II Chantez au Seigneur, bénissez son nom !
I Proclamez son salut de jour en jour ;
3 II Annoncez sa gloire parmi les nations,
Ses merveilles parmi tous les peuples !

Ant 1 Ant 2 Ant 3 Ant 4

7 I Donnez au Seigneur, familles des peuples ;
Donnez au Seigneur, gloire et force ;
8 II Donnez au Seigneur la gloire de son nom.
I Apportez votre offrande, entrez dans ses parvis ;
9. II Prosternez-vous devant le Seigneur,
quand éclate sa sainteté ;
II Tremblez devant lui, terre entière.
10 I Dites parmi les nations : Le Seigneur est roi !
Le monde reste ferme, inébranlable.
II Il juge les peuples avec droiture.

Ant 1 Ant 2 Ant 3 Ant 4

11 I Que les cieux se réjouissent, que la terre exulte,
Et que grondent la mer et ses richesses !
12 II Que la campagne tout entière soit en fête,
I Que les arbres des forêts crient alors de joie,
13 Devant le Seigneur, car il vient,
Car il vient pour gouverner la terre.
II Il gouvernera la monde avec justice
Et les peuples selon sa loyauté.

Ant 1 Ant 2 Ant 3 Ant 4
Gloria Patri
Ant 1 Ant 2 Ant 3 Ant 4

TEXTE 3 EPIPHANIE

PSAUME 72 / 1-3 + 10 – 13 + 19 Trad TOB

Antienne 1 : 1 Jean 2/8 : Les ténèbres passent et déjà luit la lumière
véritable.
Antienne 2 : Esaïe 60/1 : Lève-toi, brille, car ta lumière vient,
la gloire du Seigneur se lève sur toi.
Antienne 3 : Alpirsbach : Voici que vient le Seigneur, le maître, et dans
sa main sont le règne, la puissance et la gloire.


Ant 1 Ant 2 Ant 3

1 I Dieu, confie tes jugements au roi,
Ta justice à ce fils de roi.
2 II Qu’il gouverne ton peuple avec justice
Et tes humbles selon le droit.
3 I Grâce à la justice, que montagnes et collines
portent la prospérité pour le peuple.

10 II Les rois de Tarsis et des îles enverront des présents;
Les rois de Saba et de Séva paieront le tribut.
11 I Tous les rois se prosterneront devant lui,
Toutes les nations le serviront.
12 II Oui, il délivrera le pauvre qui appelle
Et les humbles privés d’appui.
13 I Il prendra souci du pauvre et du faible;
Aux pauvres, il sauvera la vie.

19 II Béni soit à jamais son nom glorieux !
Que toute la terre soit remplie de sa gloire !

Ant 1 Ant 2 Ant 3
Gloria Patri
Ant 1 Ant 2 Ant 3

 

TEXTE 4 CAREME

PSAUME 25 / 15-22 Trad Segond 1949


Antienne 1 : Psaume 25/15 : Je tourne sans cesse mes yeux vers
le Seigneur, car il fera sortir
mes pieds du filet.
Antienne 2 : Psaume 25/16 : Regarde-moi, ô Dieu, prends pitié de moi.
Antienne 3 : Psaume 33/18 : Les yeux de l’Éternel voient ceux qui
le craignent, qui espèrent en sa bonté.
Antienne 4 : Ephésiens 5/8 : Vous êtes lumière dans le Seigneur :
marchez comme des enfants de lumière.

Ant 1 Ant 2 Ant 3 Ant 4

15 I Je tourne sans cesse mes yeux vers l’Eternel,
II Car il fera sortir mes pieds du filet.
16 I Et je dis : Regarde-moi, ô Dieu, prends pitié de moi,
II Car je suis abandonné et malheureux.
17 I Desserre les angoisses de mon cœur,
II Tire-moi de ma détresse.
18 I Vois ma misère et ma peine,
II Et pardonne tous mes péchés.
19 I Vois le nombre de mes ennemis,
II Et la haine violente dont ils me poursuivent.
20 I Garde ma vie et sauve-moi !
II Que je ne sois pas déçu d’avoir cherché mon refuge
auprès de toi !
21 I Que l’innocence et la droiture me protègent,
Car je mets en toi mon espérance.
22 II O Dieu, délivre Israël de toutes ses angoisses !

Ant 1 Ant 2 Ant 3 Ant 4
Gloria Patri
Ant 1 Ant 2 Ant 3 Ant 4

 

TEXTE 5 PASSION – SEMAINE SAINTE

PSAUME 22 / 2-6 + 15-16 + 20 Trad TOB modifiée


Antienne 1 : Psaume 22 /2 : Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi
m’as-tu abandonné ?
Antienne 2 : Psaume 22/20 : Toi, Seigneur, ne reste pas si loin
de moi ; toi, ma force, viens à mon
aide, fais vite !
Antienne 2 : Philippiens 2/10 : Qu’au nom de Jésus-Christ tout genou
fléchisse, dans le ciel, sur la terre et
sous la terre. Car le Seigneur fut
obéissant jusqu’à la mort, jusqu’à la
mort sur la croix .


Ant 1 Ant 2 Ant 3

2 I Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné,
Et t’éloignes-tu sans me secourir,
sans écouter ma plainte ?
3 II Le jour, j’appelle, et tu ne réponds pas, mon Dieu ;
La nuit, et je ne trouve pas le repos.
4 I Pourtant tu es le Saint ;
Tu trônes, toi la louange d’Israël !
5 II Nos pères se confiaient en toi ;
Ils comptaient sur toi et tu les libérais.
6 I Ils criaient vers toi, et ils étaient délivrés ;
Ils se confiaient en toi et n’étaient pas déçus.

Ant 1 Ant 2 Ant 3

15 I Comme l’eau, je m’écoule,
Tous mes membres se disloquent.
II Mon cœur est pareil à la cire,
Il fond dans mes entrailles.
16 I Ma vigueur est devenue sèche comme un tesson,
La langue me colle aux mâchoires.
20 II Mais toi, Seigneur, ne reste pas si loin de moi,
Toi, ma force, viens à mon aide, fais vite !

Ant 1 Ant 2 Ant 3
Gloria Patri
Ant 1 Ant 2 Ant 3

 

TEXTE 6 PÂQUES

PSAUME 118 / 1 + 14-24 Trad Nouvelle Segond 2002

Antienne 1 : Psaume 118/24 : Voici le jour que le Seigneur a fait (Alléluia),
Qu’il soit pour nous un sujet d’allégresse et de joie
(Alléluia).
Antienne 2 : Luc 24/6+34 : Le Seigneur est ressuscité (Alléluia),
Il est vraiment ressuscité (Alléluia).
Antienne 3 : Apocalypse 1/18 : Christ proclame : J’étais mort, et voici
je suis vivant pour les siècles des siècles,
et je tiens les clés de la mort et
du séjour des morts.


Ant 1 Ant 2 Ant 3

1 I Célébrez le Seigneur, car il est bon,
II Car sa fidélité dure à toujours !
14 I Le Seigneur est ma force et ma puissance,
Il a été mon salut !
15 II Des cris de joie et de salut s’élèvent dans les tentes
des justes :
La main droite du Seigneur déploie sa force !
16 I La main droite du Seigneur est élevée,
La main droite du Seigneur déploie sa force !
17 II Je ne mourrai pas, je vivrai,
Et je raconterai les œuvres du Seigneur.
18 I Le Seigneur m’a corrigé,
II Mais il ne m’a pas livré à la mort !

Ant 1 Ant 2 Ant 3

19 I Ouvrez-moi les portes de la justice :
Par elles j’entrerai, je célébrerai le Seigneur !
20 II Voici la porte du Seigneur :
C’est par elle qu’entrent les justes.
21 I Je te célébrerai, car tu m’as répondu,
Tu as été pour moi le salut.
22 II La pierre que les bâtisseurs ont rejetée
Est devenue la principale, celle de l’angle.
23 I C’est du Seigneur que cela est venu :
C’est une chose étonnante à nos yeux.
24 II Voici le jour que le Seigneur a fait :
Qu’il soit notre allégresse et notre joie !

Ant 1 Ant 2 Ant 3
Gloria Patri
Ant 1 Ant 2 Ant 3


TEXTE 7 PENTECÔTE

PSAUME 118 / 1 + 24-29 Trad TOB


Antienne 1 : Psaume 118/24 : Voici le jour que le Seigneur a fait (Alléluia),
qu’il soit notre bonheur et notre joie (Alléluia) !
Antienne 2 : Psaume 118/26 : Béni soit celui qui entre, au nom du Seigneur,
qu’il soit béni depuis la maison du Seigneur !
Antienne 3 : I Corinth. 3/16 : Vous êtes le temple de Dieu (Alléluia),
et l’Esprit de Dieu habite en vous (Alléluia).


Ant 1 Ant 2 Ant 3

1 Pasteur I Célébrez le Seigneur, car il est bon !
Ass. II Car sa fidélité est pour toujours !
24 Pasteur I Voici le jour que le Seigneur a fait :
Ass. II Qu’il soit notre bonheur et notre joie !
25 Pasteur I Donne, Seigneur, donne la victoire !
Ass. II Donne, Seigneur, donne le triomphe !
*
26 Ass. II Qu’on bénisse celui qui entre, au nom
du Seigneur !
Pasteur I Nous vous bénissons depuis la maison
du Seigneur !
27 Ass. II Le Seigneur est Dieu et il nous a donné
la lumière.
*
Pasteur I Formez le cortège, rameaux en mains,
Allez jusqu’aux cornes de l’autel.
28 Ass. II Tu es mon Dieu et je te célèbre,
Mon Dieu, je t’exalte.
29 Pasteur I Célébrez le Seigneur, car il est bon !
Ass. II Car sa fidélité est pour toujours !

Ant 1 Ant 2 Ant 3
Gloria Patri
Ant 1 Ant 2 Ant 3

 

TEXTE 8 TRINITE

PSAUME 145 / 1-3 + 10-13 Trad TOB modifiée

Antienne 1 : Psaume 145 / 1 : Mon Dieu, mon Roi, je t’exalterai,
Et je bénirai ton nom à jamais.
Antienne 2 : Esaïe 6 / 3 : Saint, Saint, Saint est le Seigneur, Dieu des armées,
Toute la terre est remplie de sa gloire.
Antienne 3 : I Timothée 1/17: Au Roi éternel, immortel, invisible, seul Dieu (Alléluia),
soient honneur et gloire aux siècles des siècles. Amen
(Alléluia).

Ant 1 Ant 2 Ant 3

1 I Mon Dieu, mon Roi, je t’exalterai,
Et je bénirai ton nom à jamais.
2 II Tous les jours, je te bénirai,
Et je louerai ton nom à jamais.
3 I Le Seigneur est grand, très digne de louanges,
Sa grandeur est insondable !
10 II Toutes ensemble, tes oeuvres te loueront, Seigneur,
Et tes fidèles te béniront.
11 I Ils te diront la gloire de ton règne
Et te parleront de ta splendeur,
12 II Pour faire connaître aux fils de l’homme ta puissance
Et la gloire éclatante de ton règne.
13 I Ton règne est un règne de tous les temps,
II Et ton empire dure à travers tous les âges.

Ant 1 Ant 2 Ant 3
Gloria Patri
Ant 1 Ant 2 Ant 3

 

TEXTE 9 REFORME

PSAUME 46 / 2-12 Les 3 Plans
Trad Segond 1949

Antienne 1 : Psaume 46, v.8 = 12, intercalé 4 fois, selon proposition
Bible du Centenaire :
L'Eternel des armées est avec nous,
Le Dieu de Jacob est pour nous une citadelle.
Antienne 2 : Psaume 46/2 : Dieu est pour nous un refuge et un appui,
un secours qui ne manque jamais
dans la détresse.
Antienne 3 : Romains 8/37 : En toute chose, nous sommes plus que
vainqueurs par celui qui nous a aimés.

Ant 2 Ant 3

8 I+II L'Eternel des armées est avec nous,
Le Dieu de Jacob est pour nous une citadelle.

2 I Dieu est pour nous un refuge et un appui,
II Un secours qui ne manque jamais dans la détresse.
3 I C'est pourquoi nous sommes sans crainte
quand la terre est bouleversée,
II Et que les montagnes chancellent au cœur des mers,
4 I Quand les flots de la mer mugissent, écument,
II Se soulèvent jusqu'à faire trembler les montagnes.

8 I+II L'Eternel des armées est avec nous,
Le Dieu de Jacob est pour nous une citadelle.

5 I Mais iI est un fleuve dont les bras réjouissent la cité de Dieu,
II La sainte demeure du Très-Haut.
6 I Dieu est au milieu d'elle : elle n'est pas ébranlée,
II Dieu la secourt dès l'aube du matin.
7 I Des nations ont grondé, des royaumes se sont ébranlés :
II Il a donné de la voix, et la terre a fondu !

8 I+II L'Eternel des armées est avec nous,
Le Dieu de Jacob est pour nous une citadelle.

9 I Venez, contemplez les œuvres de l'Eternel,
II Les ravages qu'il a opérés sur la terre.
10 I C'est lui qui fait cesser les combats jusqu'au bout de la terre ;
II Il a brisé l'arc, il a rompu la lance,
il a brûlé au feu les chars de guerre !
11 I Arrêtez, et sachez que je suis Dieu !
II Je domine sur les nations, je domine sur la terre !

12 I+II L'Eternel des armées est avec nous,
Le Dieu de Jacob est pour nous une citadelle.

Ant 2 Ant 3 Gloria Patri Ant 2 Ant 3

 

B. RESPONSORIUMS BIBLIQUES


TEXTE 10 RESPONSORIUMS

Je donnerai quatre exemples ci-dessous. Voir les textes d’un certain nombre de reponsoriums sur mon site : www.chants-protestants.com , section « Liturgie du culte », rubrique : « responsoriums bibliques. »


1er dimanche de l’Avent : Ps 25/3 (Graduale Triplex, 16)

I. Tous ceux qui espèrent en toi, * Seigneur, ne seront pas confus.
II. R. Tous ceux qui espèrent en toi, Seigneur, ne seront pas confus.
I. Voix. Seigneur, fais-moi connaître tes voies, enseigne-moi tes sentiers.
II. * Seigneur, ils ne seront pas confus.
I. Voix. Gloire soit au Père et au Fils et au Saint-Esprit.
I+II Tous ceux qui espèrent en toi, Seigneur, ne seront pas confus.


Mercredi des cendres, Invocavit Ps. 27/7-8

I. Mon cœur songe à ta parole, * je veux chercher, ô Dieu, ta face.
II. Mon cœur songe à ta parole, je veux chercher, ô Dieu, ta face.
I. Ne me cache pas ta face, ne me rejette pas
II. * Je veux chercher, ô Dieu, ta face.
I. Gloire soit au Père et au Fils et au Saint-Esprit
I +II. Mon cœur songe à ta parole, je veux chercher, ô Dieu, ta face.

(Michaelsbruderschaft Tagzeitenbuch, p. 544, N° 473)


Dimanche de Pentecôte Psaume 100/ 1-2 + Ps 149/1

I Réjouissez-vous dans l’Eternel, terre entière, * servez l’Eternel avec joie.
I + II Réjouissez-vous dans l’Eternel, terre entière, servez l’Eternel avec joie.
Voix (ou II) * Servez l’Eternel avec joie.
I Chantez à l’Eternel un cantique nouveau, * sa louange dans l’assemblée des
saints !
Voix ( ou I) * Sa louange dans l’assemblée des saints.
I + II Chantez à l’Eternel un chant nouveau, sa louange dans l’assemblée des saints !
II Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit.
I + II Poussez vers l’Eternel des cris de joie, terre entière, * servez l’Eternel avec joie !


11e Trinité Psaume 113/3-4

Voix seule : Loué soit le nom du Seigneur* du lever du soleil à son couchant.
Assemblée : Loué soit le nom du Seigneur* du lever du soleil à son couchant.
Voix seule : Sa majesté s’étend aussi loin que le ciel.
Assemblée : du lever du soleil jusqu’à son couchant.
Voix seule : Gloire soit au Père et au Fils et au Saint-Esprit.
Tous ::::::::: Loué soit le nom du Seigneur du lever du soleil à son couchant

 

C. HYMNES CHRISTOLOGIQUES


TEXTE 11 AVENT HYMNE CHRISTOLOGIQUE


VIENS, REDEMPTEUR DES PAÏENS
( Veni, Redemptor gentium
Nun komm, der Heiden Heiland)


1. Viens, Rédempteur des païens, Esaïe 11/12, 53/11, 62/2
Montre-toi, enfant divin,
Que s'étonne l'univers Esaïe 52/15
De ta venue dans la chair !

2. Tu n'es pas fils d'un humain, Matthieu 1/18-25
Ton Père est l'Esprit divin.
Verbe, à nous tu es venu Jean 1/14
D'humanité revêtu.

3. Le sein de la Vierge enfla, Matthieu 1/22-23
Chaste et pure elle resta.
S'agite en elle un Sauveur : Luc 1/39-45
Dans son temple est le Seigneur ! Psaume 11/4

4. Sortant de ce saint palais, Psaume 19/6-7
En héros tu apparais.
Deux natures sont en toi : Nicaenum, Chalcédoine
Elance-toi comme un Roi ! Psaume 19/6-7

5. Venu du Père et des cieux, Jean 6/33, 41, 53
Tu remonteras vers Dieu. Matthieu 28/20
Tu descendras chez les morts, Hébreux 13/20
Tu règneras en Dieu fort. Apocalypse 5/12-13

6. Egal au Père éternel, Nicaenum
En vainqueur tu viens du ciel, Ps 19/6-7
Pour enlever de nos corps I Corinthiens 15/53-57
L'infirmité de la mort.

7. Ta crèche luit comme un feu Pères de l'Eglise
Dans la nuit, clair, lumineux. Luc 2/8
Que la nuit n'y entre pas,
Mais qu'il en sorte la foi ! Luc 2/20

8. Louange au Père et au Fils, Concile de Nicée
Louange au très saint Esprit,
Un Dieu, au commencement, Concile de Vaison
Demain, éternellement.


Texte : Veni, Redemptor gentium
St Ambroise de Milan, 386 (333-397)
Nun komm, der Heiden Heiland
Martin Luther 1524
RA 12, EG 4
fr. : Yves Kéler, 17.12.2005

Mélodie: Veni, Redemptor gentium
peut-être antique et d'Ambroise ?
dans sa forme allemande:
Nun komm, der Heiden Heiland
Einsiedeln 12e Siècle, Luther 1524
RA 12, EG 4
fr. : Viens, ô Sauveur des païens
NCTC 163, ARC 304, ALLéluia 31/03

 

TEXTE 12 NOËL HYMNE CHRISTOLOGIQUE


LOUE SOIS-TU, SEIGNEUR JESUS
( Gelobet seist du, Jesus Christ )


1. Béni sois-tu, Seigneur Jésus !
Dans la chair tu es venu :
Marie, la Vierge t’enfanta,
Le chœur des anges te chanta. Kyrieleis * (Alléluia)

2. Ton humble crèche, ô Fils de Dieu,
Paraît pauvre aux orgueilleux.
Mais dans ton corps et par ton sang,
Tu viens à nous, compatissant. Kyrieleis. (Alléluia)

3. Tu dors dans le sein de Marie,
Toi le chef de toute vie !
Pour nous tu devins un enfant,
Seigneur du ciel, Dieu tout-puissant ! Kyrieleis. (Alléluia)

4. Jésus, par ta vive clarté,
Tu viens nous illuminer.
Eclaire notre sombre nuit :
Par toi notre lumière luit. Kyrieleis. (Alléluia)

5. Le Fils du Père, Dieu de Dieu,
Vient à nous du haut des cieux,
Nous sort de l’ombre de la mort
Et nous conduit tous à bon port. Kyrieleis. (Alléluia)

6. Parmi nous faible et méprisé,
Du plus pauvre il prend pitié.
Il l’enrichit des biens du ciel
Et l’introduit chez l’Eternel. Kyrieleis. (Alléluia)

7. C’est pour nous qu’il fit tout cela,
Son amour il nous montra ;
Réjouissons-nous en ce jour :
Jésus soit béni pour toujours ! Kyrieleis. (Alléluia)

* Si la paroisse n’est pas habituée au « Kyrieleis », on peut chanter « Alléluia ». Si on peut le faire, il est bon d’apprendre la forme d’origine, avec quelques explications, ce qui représentera un enrichissement pour les fidèles. Prononcer : « Kuriélaïss ».


Texte : Gelobet seist du Jesu Christ
Str 1 Medingen, vers 1380
Str 2-7 Martin Luther 1524
RA 32, EG 23
frs: Yves Kéler 1972

Mélodie: Gelobet seist du, Jesu Christ
Medingen 1460, Wittenberg 1524
RA 32, EG 23
frs: NCTC 179, Alléluia 2005, 32/01
Louange soit à Jésus-Christ


TEXTE 13 EPIPHANIE (NOËL) HYMNE CHRISTOLOGIQUE

POURQUOI, HERODE, CRAINS-TU TANT ?

A solis ortus cardine
Was fürchst du, Feind Herodes, sehr ?

Strophes et lettres Sources
de l’original latin bibliques

1. Pourquoi, Hérode, crains-tu tant (8, H) Matth 2/3
Le Christ, venu petit enfant ?
Il n’a pas un pouvoir mortel :
Son royaume est celui du ciel. Jean 18/36

2. De loin les mages sont conduits (9, I) Matt 2.1-2
Par une étoile dans la nuit.
Ils montrent par trois dons précieux Matth 2/11
Que Christ est homme, roi et Dieu.

3. Le cri des mères retentit (10, K) Matth 2/16-18
Pour les enfants qu’on leur a pris,
Qu’Hérode fit exécuter
Pour le Christ qu’il voulait tuer.

4. Au Jourdain, le baptême d’eau (11, L) Matt3/13-17
Par Jean fut donné à l’Agneau. Jean 1/29
Celui qui naquit sans péché II Cor 5/21
Fut ainsi du péché lavé.

5. Le Fils de Dieu se révéla (12, M) Matth 4/23
Par ses miracles, par sa foi,
En guérissant les maux, les corps,
Même en ressuscitant les morts. Matth 11/5

6. Christ fit un miracle à Cana : (13, N) Jean 2/1-11
Quand tout-à-coup le vin manqua,
Il fit remplir d’eau six bassins
Et en changea l’eau en du vin.

7. Un centurion vint le trouver : (14, O) Matth 8/5-13
« Ne dis qu’un mot, qui peut sauver :
Mon serviteur meurt, sur son lit !
- Retourne en paix, cet homme vit ! »

8. Louange et gloire à toi Jésus, (str. suppl.)
Qui par Marie nous es venu,
Avec le Père, avec l’Esprit,
Dans tous les siècles infinis. Amen.


Texte : A solis ortus cardine
Caelius Sedulius, vers 430
Was fürchst du, Feind Herodes, sehr ?
Martin Luther, 1524
RA 60, pas dans EG
frs : Yves Kéler, 30.12.2005

Mélodie : Christum wir sollen loben schon
Eglise ancienne, Erfurt 1524
RA 21 et 60, pas dans EG

ou: Vom Himmel hoch da komm ich her
Matin Luther, 1535
EKG 16, RA 40, EG 24
fr: : Dieu le tout-puissant Créateur
LP 92
O Dieu, tout-puissant créateur
NCTC 180, ARC 358, ALL 32/05

 

TEXTE 14 CAREME HYMNE CHRISTOLOGIQUE


CARÊME
PASSION
SEMAINE SAINTE


TU VAS DONC AU SUPPLICE
( Révision de LP 122 )


1. Tu vas donc au supplice
T’offrir en sacrifice,
Chargé de nos péchés.
Ainsi, Sauveur fidèle,
A la mort éternelle
Par toi nous sommes arrachés.

2. Mon amour se ranime,
Innocente victime,
Quand je te vois souffrir.
Nous étions tous rebelles,
Tous ingrats, infidèles :
Nous méritions seuls de mourir !

3. De toi je viens apprendre
A souffrir, à ne rendre
Que le bien pour le mal.
Fais qu’en suivant ta trace,
Un jour j’obtienne grâce,
Seigneur, devant ton tribunal.


Texte : Tu vas donc au supplice
Confession d’Augsbourg
Alsace-Lorraine 1800
LP 122
rév : Yves Kéler 1985

Mélodie : O Welt, ich muss dich lassen
Heinrich Isaac, 1495/1505/1539
RA 481, EG 521
fr. : O monde, viens, contemple LP 123
Tu vas donc au supplice LP 122
O Jésus, notre frère
NCTC 187, ARC 450, ALL 33/01

 

TEXTE 15 PASSION, SEMAINE SAINTE, HYMNE CHRISTOLOGIQUE


PASSION
VENDREDI SAINT
ENTERREMENT

O CHRIST, PLEIN DE BLESSURES
Révision de LP 119


1. O Christ, plein de blessures,
Meurtri pour nous, pécheurs,
Christ, accablé d’injures,
De haine et de douleurs,
Les splendeurs éternelles
T’avaient environné,
Mais d’épines cruelles
On te voit couronné !

2. Voilà donc le salaire,
Le prix de ma rançon !
Ta souffrance au Calvaire,
C’est là ma guérison !
Je suis, pécheur rebelle,
Juste à tes pieds, Seigneur :
J’attends, Sauveur fidèle,
Ton regard de faveur !

3. Au sein de ma misère,
Sauvé par ton amour,
Pour toi que puis-je faire,
Que t’offrir en retour ?
Seigneur et Dieu suprême,
Prends à jamais mon cœur.
Qu’il te serve et qu’il t’aime,
Plein d’une sainte ardeur.

4. Pour ta lente agonie,
Pour ta sainte douleur,
Je veux, toute ma vie,
Te bénir, mon Sauveur.
Ta grâce est éternelle,
Et rien, jusqu’à la fin,
Ne pourra, Dieu fidèle,
Me ravir de ta main.

5. Quand l’heure vient, suprême,
Ne m’abandonne pas.
Viens alors, viens toi-même,
Me prendre dans tes bras.
Viens - la mort est si forte! -
Me serrer sur ton cœur,
Puis m’ouvrir grand la porte
De l’éternel bonheur.


Texte: O Haupt voll Blut und Wunden,
Paul Gerhardt, RA 76, EG 85
fr. : Chef couvert de blessures
Psalmodies moraves 1757, LP 119, RA f 7
Révision : Yves Kéler, 2003

Mélodie: Herzlich tut mich verlangen, Johann Crüger
RA 76, EG 85, LP 119, NCTC 200, ARC 452
fr. : Chef couvert de blessures LP 119, RAf 7
O douloureux visage NCTC 200, ARC 452, ALL 33/13

 

TEXTE 16 PÂQUES HYMNE CHRISTOLOGIQUE


CHRIST EST RESSUSCITE
DE LA MORT QUI L’A FRAPPE
Christ ist erstanden


Christ est Ressuscité
De la mort qui l’a frappé !
Réjouissons-nous tous en chœur :
Christ est notre Défenseur.
Kyrieleis (Alléluia)


S’il n’était ressuscité
Nous n’aurions pas été sauvés !
Puisqu’il est ressuscité,
Nous bénissons Dieu pour l’éternité.
Kyrieleis (Alléluia)


Alléluia, Alléluia, Alléluia !
Réjouissons-nous tous en chœur :
Christ est notre Défenseur.
Kyrieleis (Alléluia)


Texte : Christ ist erstanden
(Christus resurrexit germanice)
Bavière/Autriche, 12e à 15e Siècle
RA 92, EG 99
fr. : Yves Kéler 1971

Mélodie : Christ ist erstanden
Salzburg, Autriche 1160/1431
Tegernsee, Bavière 15e Siècle
Wittenberg 1529
RA 92, EG 99
fr. : Christ est ressuscité
(mélodie simplifiée)
NCTC 207, ARC 477, ALL 34/07

 

TEXTE 17 PÂQUES HYMNE CHRISTOLOGIQUE


O JOUR GLORIEUX, JOUR VICTORIEUX
O herrlicher Tag, o fröhliche Zeit

Mélodie : O herrlicher Tag, o fröhliche Zeit


1. O jour glorieux, jour victorieux,
Jésus-Christ est ressuscité.
Il est vainqueur, il est vivant,
La mort n’est plus un châtiment.
Jour victorieux, ô jour glorieux !

2. O jour glorieux, jour victorieux,
Nous sommes libres du péché.
Par Christ, qui nous a justifiés,
La rançon du mal est payée.
Jour victorieux, ô jour glorieux !

3. O jour glorieux, jour victorieux,
Vaincue la mort, et désarmée !
Nous n’avons plus à redouter,
A Dieu nous pouvons nos fier.
Jour victorieux, ô jour glorieux !

4. O jour glorieux, jour victorieux,
L’amour de Dieu vient nous combler.
Il veut donner à notre vie
L’éternité de Jésus-Christ.
Jour victorieux, ô jour glorieux !

5. O jour glorieux, jour victorieux,
Seigneur Jésus, viens nous donner
La foi, l’espoir, la charité,
La joie, la paix dans l’unité.
Jour victorieux, ô jour glorieux !


Texte : O herrlicher Tag, o fröhliche Zeit
Cyriakus Günther, 1704/1714 ( 1650-1704)
RA 105, EG 559
fr. : Yves Kéler 1982

Mélodie : O Heiliger Geist, o Heiliger Gott
Cologne 1623, Samuel Scheidt 1650
RA 105, EG 559
fr. : Humble et doux Jésus
LP 97, ARC 353, ALL 32/19

 

TEXTE 18 ASCENSION, PENTECÔTE HYMNE CHRISTOLOGIQUE

ASCENSION
PENTECÔTE


CHRIST, LE RESSUSCITE,
VERS SON PERE EST REMONTE
( Christ fuhr gen Himmel / Christoph Söll )


Christ, le Ressuscité,
Vers son Père est remonté !
Il nous envoie le Saint-Esprit :
Sa promesse est accomplie.
Kyrieleis (Alléuia)


Maintenant qu’il est aux cieux
Et qu’il règne auprès de Dieu,
Son Eglise est affermie :
Nous avons l’Esprit saint par Jésus-Christ.
Kyrieleis (Alléuia)


Alléluia, Alléluia, Alléluia !
Par Jésus nous avons l’Esprit :
Dieu, le Père, en soit béni.
Kyrieleis (Alléuia)


Texte : Christ fuhr gen Himmel
Avant la Réforme, Christophe Söll 1517-1552
RA 113
Crailsheim 1480, Leipzig 1545
RA 113, EG 120
fr. : Yves Kéler 1971

Mélodie : Christ ist erstanden
Salzburg, Autriche 1160/1431
Tegernsee, Bavière 15e Siècle
Wittenberg 1529
RA 92, EG 99
fr. : Christ est ressuscité
(mélodie simplifiée)
NCTC 207, ARC 477, ALL 34/07

 

TEXTE 19 PENTECOTE HYMNE DU SAINT-ESPRIT


ESPRIT SAINT, NOTRE CREATEUR
Veni, Creator Spiritus, de Bénédict Pictet

A. La clarté et le feu, la repentance, la justice

I+II 1. Esprit Saint, notre Créateur,
Et notre grand Consolateur,
Rends-toi le maître de nos âmes !
Esprit du Dieu de vérité,
Eclaire-nous par ta clarté
Et nous embrase de tes flammes.
Esprit de Jésus, notre Roi,
Augmente notre faible foi !

I. 2. Esprit de grâce, Esprit vainqueur,
Change-nous, convertis les cœurs,
Produis en nous la repentance,
II. Une parfaite humilité,
Une sincère charité,
La paix, la douceur, la patience.
I+II Opère en nos cœurs puissamment
Et fais-nous vivre saintement..

I. 3. Nous n’arrivons à rien sans toi,
Soumets-nous à ta sainte Loi,
Garde-nous de toute malice,
II. De l’orgueil, de la vanité,
De l’injure et de l’impiété,
Des jalousies, de l’avarice.
I+II Protège nos cœurs de l’erreur,
Des faux soucis et des frayeurs. .

B. Le monde, la paix, le retour du Christ Pause I)

I+II 4. Esprit de Dieu, ne permets pas
Que le monde et tous ses appâts
Viennent jamais à nous séduire !
Inspire alors à nos esprits,
S’il le faut, même un grand mépris
Pour tout ce que le monde admire.
Prépare nos cœurs puissamment
A notre mort, au jugement !

I. 5. Répands dans nos âmes ta paix
Et bénis nos justes projets,
Imprime en nos cœurs ta Parole.
II. Triomphe de nos passions,
Dans toutes nos afflictions
Exauce-nous, et nous console.
I+II Soutiens-nous dans tous nos combats,
Redresse et conduis tous nos pas.

I+II 6. Viens au secours des opprimés,
Protège les persécutés,
Et du grand jour hâte l’aurore
Où Jésus viendra couronner
Sa sainte Eglise et lui donner
La gloire qu’elle attend encore.
Esprit d’espérance et d’amour,
Prépare-nous pour son retour.


Texte : Bénédict Pictet, 1705, d’après un Psautier de
Bâle, 1744 ; Révision : Yves Kéler 2003

Mélodie : Psaume 84 Roi des rois, Eternel, mon Dieu
LP 33, RA f 23; dans NCTC 84 = ARC 84 =
ALL 84
Dans ta maison je suis heureux
alld : O Gott der ein Heerfürst bist RA 476,
Wie lieblich schön, Herr Zebaoth EG 282

 

TEXTE 20 TRINITE HYMNE TRINITAIRE


TRINITE
SOIR ET MATIN


TOI QUI ES TROIS EN L’UNITE
( Der du bist drei in Einigkeit,
O lux beata Trinitas )

Martin Luther


1. Toi qui es trois en l’Unité,
Vrai Dieu, Un dès l’éternité,
Avec le soir fuit le soleil :
Maintiens ta lumière en éveil !

2. Dieu, au matin, nous te louons,
Le soir venu, nous t’adorons,
Nos pauvres chants te glorifient,
Hier et demain comme aujourd’hui.

3. Dieu Père, Eternel, Créateur,
Dieu Fils Unique et seul Seigneur,
Dieu Saint-Esprit, Consolateur,
Aux trois, unis, gloire et honneur. Amen.
(sur la dernière note
ou double A,
ou triple A et double –men)


Texte : Der du bist drei in Einigkeit
Martin Luther 1543
RA 248, EG 470
d’après « O lux beata Trinitas », 9e Siècle
anciennement attribué au pape Grégoire 1er (?)
fr. : Yves Kéler, 1.2.2006

Mélodie : O lux beata Trinitas
= Der du bist drei in Einigkeit
Milan, vers 650, Strasbourg 1545
RA 248, EG 470

ou : Vous saints ministres du Seigneur Ps 134 LP 60,
=Bénissons, Dieu, le seul Seigneur
NCTC 134, ARC 134, ALL 134
alld. : Herr Gott, dich loben alle wir
RA 142, EG 300 = Ps 134 Bourgeois

ou: Erhalt uns, Herr, bei deinem Wort
Eglise ancienne, Martin Luther 1543
RA 156, EG 193
fr. : Affermis-nous par ton Esprit
NCTC 390, ARC 884, ALL 62/74

 

TEXTE 21 MATIN HYMNE TRINITAIRE

MATIN
CULTE
TRINITE


DEVANT TON TRONE ME VOICI
Vor deinen Thron tret ich hiemit

Mélodie : Wenn wir in höchsten Nöten sein


1. Devant ton trône me voici :
Seigneur, mon Dieu, je t’en supplie,
Regarde à moi dans ton amour,
Bénis pour moi ce nouveau jour.
2.En toi, par toi, pour toi je vis,
Par l’Esprit saint qu’en moi tu mis.
A ton image tu m’as fait,
Sans toi, mon Dieu, je périrais.
3. Seigneur Jésus, mort innocent,
Tu m’as racheté par ton sang,
Tu m’as délivré de la mort,
Du mal, du péché, du remords.

4. Esprit saint, doux éclat des cieux,
Esprit du Christ, Esprit de Dieu,
Tu rends mon cœur obéissant,
Heureux, joyeux, reconnaissant.

5. Merci de la bouche et du cœur,
En ce matin, Dieu Rédempteur,
Pour ton amour, pour ta bonté,
Pour tes dons, ta fidélité.
6. Etends ta main, bénis ma vie ;
Dieu, à ta grâce je confie
Mon travail, mes biens, mon honneur,
Mes amis, mon cœur, mon bonheur.

7. Fais-moi, mon Dieu, mourir content,
Et quand viendra la fin des temps,
Ouvre ta porte, accueille-moi
Dans ton Royaume auprès de toi.

Texte Vor deinen Thron tret ich hiemit
Bodo von Hodenberg (1604-1650)
RA 243, deest EKG et EG
fr. : Yves Kéler, 1973

Mélodie Wenn wir in höchsten Nöten sein
Johann Baptista Serranus 1567
EKG 282, RA 452, EG 366
(mélodie faite d’après
« Les dix commandements :
Lève le cœur, prête l’aureille »
Guillaume Franc1543
Erheb dein Herz, tu auf dein Ohren
Strasbourg 1545, RA 185
= O dass doch bald dein Feuer brennte
EKG 219, EG 490)

ou: Vous saints ministres du Seigneur Ps 134, LP 60,
=Bénissons, Dieu, le seul Seigneur
NCTC 134, ARC 134, ALL 134
alld. : Herr Gott, dich loben alle wir
RA 142, EG 300 = Ps 134 Bourgeois

 

D. LE BENEDICTUS ET LE TE DEUM

TEXTE 22 LE BENEDICTUS

Benedictus, Luc 1 / 68-79 Trad Segond 1949

CANTIQUE DE ZACHARIE

(Office du matin)

Antienne 1 : Luc 1/69 : Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël :
il a visité et racheté son peuple.
Antienne 2 : Psaume 113/3 : Du lever du soleil jusqu'à son coucher,
soit loué le nom du Seigneur.
Antienne 3 : Matthieu 11/5 : Les aveugles voient, les boiteux marchent,
et la bonne nouvelle est annoncée aux pauvres.

Ant 1 Ant 2 Ant 3

68 I Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël :
II Il a visité et racheté son peuple.
69 I Il nous a suscité un puissant Sauveur,
II Dans la maison de David, son serviteur,
70 I Comme il l'avait annoncé dès les temps anciens
II Par la bouche de ses saints prophètes,
71 I Un Sauveur qui nous délivre de nos ennemis
II Et de la main de ceux qui nous haïssent.
72 I Ainsi, il a montré sa miséricorde envers nos pères,
II Il se souvient de sa sainte alliance.
73 I Car il avait fait le serment
II À Abraham, notre père,
74 I De nous délivrer de nos ennemis.
II Ainsi nous pouvons le servir sans crainte,
75 I En marchant devant lui, dans la sainteté
II Et dans la justice, tous les jours de notre vie.

Ant 1 Ant 2 Ant 3

76 I Et toi, petit enfant,
Tu seras appelé " prophète du Très-Haut ".
77 II Car tu marcheras devant la face du Seigneur
I Pour préparer son chemin,
II Pour donner à son peuple la connaissance du salut
Par le pardon de ses péchés.
78 I Car, par la miséricorde de notre Dieu,
II Le soleil levant est venu du ciel pour nous visiter,
79 I Et pour éclairer ceux qui sont assis dans les ténèbres
II Et dans l'ombre de la mort.

Ant 1 Ant 2 Ant 3
Gloria Patri
Ant 1 Ant 2 Ant 3

(Claude Conedera, Yves Kéler 2007)

 

TEXTE 23 BENI SOIT A JAMAIS LE GRAND DIEU D’ISRAËL

Benedictus – Cantique de Zacharie Luc 1/67-79

de Bénédict Pictet

A. Dieu accomplit sa promesse

I+II 1. Béni soit à jamais le grand Dieu d’Israël,
L’auteur de tous les biens, tout-puissant, éternel,
Qui, touché de nos cris et de notre misère,
Dans notre grand malheur s’est montré notre Père.

I 2. Dans sa compassion, il nous a visités,
Par son bras invincible il nous a rachetés,
Et malgré nos péchés, ce Dieu tendre et propice
A fait lever sur nous son soleil de justice.

II 3. La maison de David, le grand roi des Hébreux,
Va nous donner bientôt le Sauveur glorieux
Qui vient nous affranchir d’un mortel esclavage
Et nous faire obtenir le céleste héritage.

I+II 4. Nos pères l’attendaient : Dieu leur avait promis :
« Il vous protégera contre vos ennemis,
« Et vous délivrera du joug insupportable
« De la loi, du péché, de la mort et du Diable. »

B. Abraham et la bénédiction de Dieu (Pause I )

I+II 5. Dieu dit à Abraham, en lui faisant serment :
« Je répandrai sur toi mes biens abondamment,
« Je bénirai les peuples par ta descendance,
« Et je les recevrai dans ma sainte al-li-an-ce.»

I 6. Notre Dieu qui peut tout, qui ne change jamais,
Se souvient des serments qu’envers nous il a fait.
Il commence aujourd’hui d’accomplir sa promesse,
Et nous fait admirer son amour, sa tendresse .

II 7. Par son puissant secours nos cruels ennemis
Seront entièrement et vaincus et soumis.
Tous nos maux vont finir : plus de soupirs, de plaintes,
Nos malheurs cesseront, nos soucis et nos craintes.

I+II 8. Jouissant d’une belle et sainte liberté,
Nous vivrons dans la paix et dans la sainteté,
Et nos cœurs, pleins d’amour et de reconnaissance,
Célébreront l’auteur de notre délivrance !

C. Jean-Baptiste, le Précurseur du Messie qui vient
( Pause II )

I+II 9. Et toi, Jean, mon enfant, tu es le Précurseur !
Après toi vient le Christ, l’envoyé du Seigneur ;
Prépare son chemin, aplanis creux et crêtes,
Marche devant sa face et deviens son prophète.

I 10. Ta voix s’adressera aux peuples pour prêcher
Celui qui doit un jour effacer nos péchés :
L’attente d’Israël, notre Roi, le Messie,
Qui vient pour nous offrir le salut et la vie.

II 11. Nous le verrons enfin, ce glorieux soleil,
Cet astre né de Dieu, dont l’éclat sans pareil
Dissipera bientôt l’obscurité profonde
Qui depuis si longtemps a régné sur le monde

I+II 12. Tous les peuples assis dans l’ombre de la mort
Se lèveront joyeux à la voix du Dieu fort.
Leurs yeux seront ouverts par sa vive lumière,
Ils connaîtront leur Dieu, leur Sauveur et leur Père.

I+II 13. Il conduira nos pas au chemin de la paix,
Et ce divin Sauveur remplira nos souhaits.
Nous l’aimerons toujours, nous lui serons fidèles,
Et nous vivrons heureux à l’ombre de ses ailes.


Texte : Bénédict Pictet, 1705, d’après les Psautiers de
la 2e moitié du 18e Siècle, en particulier Bâle
1744 et Le Locle
Révision : Yves Kéler, 1985 et 2003

Mélodie : Ps 89 Je chanterai Seigneur, sans cesse ta
bonté, forme courte pour le Benedictus :
Béni soit à jamais le grand Dieu d’Israël
LP 87, RA f 16 rouge, NCTC 152, ARC 177

 

TEXTE 24 LE TE DEUM : Toi Dieu, nous te louons

A

I 1. Toi Dieu, nous te louons, Toi, nous te confessons,
* Toi Père éternel, toute la terre te vénère.

2 A toi tous les anges, à toi les cieux et les puissances de l’univers
* A toi les Chérubins et les Séraphins d’une voix incessante crient :

3 Saint, Saint, Saint, le Seigneur Dieu des armées,
* pleins sont ciel et terre de ta majesté.

II 4. Toi, le glorieux chœur des apôtres,
* Toi, la troupe louante des prophètes,

5. Toi, l’armée vêtue de blanc des martyrs te loue,
* Toi, la sainte Eglise te confesse, répandue à travers le cercle des terres,

6. Père d’immense majesté,
* Et ton vrai et unique Fils qu’il faut vénérer,
7a ainsi que le Saint Consolateur, l’Esprit.

B

III 7b * Toi, Roi de gloire, Jésus-Christ,

8. Toi, tu es le Fils éternel du Père
* Toi, pour libérer tu as pris l’humanité,
tu n’as pas craint le sein de la Vierge.

9. Toi, ayant brisé l’aiguillon de la mort,
tu as ouvert aux croyants le royaume des cieux,
* Toi tu sièges à la droite de Dieu,
dans la gloire du Père.
10a Nous croyons que tu reviendras
comme juge.

IV 10b Toi donc, nous te prions :
* viens à l’aide des tiens.

11. Veuille faire entrer les tiens dans la gloire éternelle,
* Veuille sauver ton peuple, Seigneur, et bénis ton héritage.
12. Et dirige-les, et sauve-les jusque dans l’éternité.

C

V A travers chaque jour nous te bénissons,
13. Et nous louons ton nom pour
l’éternité, et l’éternité de l’éternité.
* Daigne, Seigneur, nous garder
en ce jour sans péché.

14. Aie pitié de nous, Seigneur, aie pitié de nous.
* Que ta miséricorde, Seigneur, soit sur nous,
de même que nous espérons en toi.

D

VI En toi, Seigneur, je mets
mon espérance : que je ne sois pas
confondu pour l’éternité.

( Ps 30/2 Vulg = 31/2 Heb )

 


E. PRIERES DU MATIN


Les prières du matin sont disposées d’après des thèmes, un pour chaque jour, selon une tradition née au XIXe siècle. Wilhelm Löhe, pasteur luthérien allemand, a popularisé ce classement, adopté aujourd’hui par de nombreuses Eglises dans le monde. Les prières données ci-dessous proviennent du Recueil de Cantiques d’Alsace et de Lorraine, RA 1952, pages 756 à 760. Deux d’entre elles sont également dans EG Evangelisches Gesangbuch 1995, qui donne d’autres plusieurs prières pour chaque jour.

Voici le tableau des thèmes des jours :

Dimanche : Création de la lumière, Résurrection du Seigneur, Descente du Sain-Esprit,
Repos et nouveau départ

Lundi : Envoi dans le monde et au travail

Mardi : tentation et combat spirituel

Mercredi : le prochain et les choses proches : maison, famille, amis

Jeudi : Regard sur le monde, Le royaume et l’Eglise, Le peuple et les nations

Vendredi : La croix, Obéissance et sacrifice, Jugement et délivrance

Samedi : Regard en arrière et en avant


TEXTE 25 Prières du matin

DIMANCHE MATIN

Seigneur Jésus-Christ, tu as enlevé sa puissance à la mort et amené à la lumière un héritage qui ne passe pas. Nous te glorifions en ce jour, Seigneur, lumière de lumière, soleil de ce monde et du monde à venir. Eclaire-nous et fais que ta force soit grande en nous. Ouvre nos cœurs et nos lèvres, pour que nous entendions tes paroles et que nous confessions ton nom. Bénis-nous en ce jour par ta présence. Sois parmi nous et édifie ton Eglise. A toi la gloire dans l’éternité. Amen. (l’Amen peut être dit par tous) RA p.757, EG 823.2


LUNDI MATIN

Seigneur notre Dieu, Roi de la vie, maintenant que reprend le travail de la semaine avec ses fatigues et ses soucis, avec ses tentations, fais que nous te servions dans tout ce que nous commençons. Conduis-nous sur la bonne route, assure nos pas. Apprends-nous à faire ce qui contribue à notre salut. Aide-nous à laisser ce qui te déplaît ; Bénis notre travail. Bénis tous ceux qui nous sont liés sur le chemin de cette semaine. Donne-nous du fruit qui demeure. Amen. (l’Amen peut être dit par tous) RA p.757


MARDI MATIN

Seigneur, tu nous envoies dans le combat. Tu connais nos faiblesses, tu sais combien facilement nous nous inquiétons dans les tentations et les craintes de la vie. Fais que nous nous aidions les uns les autres avec patience et avec un amour véritable. Accorde-nous ton Saint-Esprit, qu’il nous protège, que nous combattions courageusement et que nous remportions la victoire. Sois notre force, affermis notre esprit, dirige-nous pat ta vérité. Dans ta paix laisse nos cœurs trouver le calme et la clarté. Amen. RA p. 758, EG 825.2

MERCREDI MATIN

Seigneur Dieu, Père céleste, ta bonté pour nous est chaque matin nouvelle, et ta miséricorde n’a pas de fin. Enflamme nos cœurs, pour que nous devenions des messagers de l’amour pour tous ceux qui nous entourent. Donne-nous intelligence et force pour leur aider fraternellement en paroles et en actes. Garde-nous de vanité, d’orgueil, d’amertume et d’indifférence de cœur. Nous te remettons tous ceux qui nous sont chers, et ceux qui nous donnent des soucis. Maintiens-nous unis dans ton amour. Par Jésus-Christ, notre Seigneur. Amen. RA p. 758


JEUDI MATIN

Au matin nous venons à toi, Seigneur. Tu nous as appelés d’un saint appel, tu nous as ouvert les portes de ton royaume, et tu nous attires à toi dans ta miséricorde éternelle. Bénis tout travail dans ton champ, envoie des serviteurs, bénis la semence de ta parole et fais-lui pousser du fruit. Accepte aussi notre service avec grâce et bénis le travail de ce jour pour ton royaume. Bénis tous ceux qui sont unis en toi. Bénis ton Eglise. Tu bâtis ton royaume parmi nous, tu bâtis ton royaume dans le monde entier. Seigneur, nous croyons, viens en aide à notre incrédulité. Amen. (l’Amen peut être dit par tous) RA p.759


VENDREDI MATIN

Seigneur, notre Sauveur, sous ta croix tu nous prépares à te recevoir comme il convient. Avec une grâce sainte tu nous attires à toi. Fais-nous grandir et mûrir dans ta connaissance. Fais-nous entendre, quand tu nous parles, fais que nous tenions ferme ta main dans les malheurs. Seigneur, aide-nous à nous soumettre à ta volonté. Seigneur, fais que nous glorifiions aussi ton nom dans l’affliction.

intercession

Nous te prions, Seigneur, pour tous ceux portent la croix et la douleur à cause de ton nom : Console-les par ta croix sainte. Nous te prions pour tous ceux qui souffrent sous le poids de la vie, pour les malades, les affligés et les mourants, pour les opprimés, les sans-patrie et les sans-droits, pour ceux qui sont seuls, pour les veuves, pour les orphelins, pour tous ceux subissent la tentation et l’agression. Montre-leur à tous le salut par la croix et donne-leur ta paix. Amen. (l’Amen peut être dit par tous) RA p.759


SAMEDI MATIN

Seigneur, notre Dieu, nous te rendons grâce pour le repos de cette nuit et pour la lumière de ce nouveau jour. Grade-nous aujourd’hui sur tous nos chemins et donne-nous la force de te servir selon ton commandement. Préserve-nous du mal et maintiens-nous dans la vraie foi jusqu’à la fin. Nous nous confions à toi, tu ne nous laisseras pas. Amen RA p. 760


F. INTERCESSION

TEXTE 26 INTERCESSION GENERALE, selon les temps de l’année de l’Eglise

Prosphonèse : 1 ou 2 officiants


A. ENTREE : action de grâces selon les temps

Générale : tous les temps :
Dieu tout-puisant et éternel, Père miséricordieux,
nous te louons et te glorifions,
parce que tu nous as gardés dans ta grâce jusqu’à ce jour
et que tu nous appelles à la vie éternelle
par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur.
Nous te rendons grâce (aujourd’hui)
parce que tu nous as fait entendre ton évangile.

Avent :
Dieu tout-puissant, éternel,
nous te rendons grâces de tout cœur
de ce que tu as envoyé ton Fils unique Jésus-Christ
dans le monde et que par lui tu as accompli le salut éternel.
Fais que nous soyons réconfortés par son arrivée
et que nous nous préparions à sa venue,
quand il paraîtra pour le jugement.

Noël :
Seigneur Dieu, Père céleste,
Nous te louons de tout cœur et nous te rendons grâces,
parce que tu as préparé ton Fils unique
de toute éternité pour notre salut
et que tu l’as envoyé dans le monde.
Nous t’en prions, accorde-nous ton Esprit,
afin que nous nous réjouissions de son incarnation
et que nous te servions comme tes enfants.

Epiphanie :
Dieu éternel, Père de miséricorde,
Nous te rendons grâces et gloire,
parce que tu as révélé ton Fils Jésus-Christ aux peuples,
et que tu nous as appelés par l’évangile
de l’obscurité à ta merveilleuse lumière.
Eclaire-nous en ce temps par ta grâce et par ta vérité.

Passion :
Seigneur Dieu, Père céleste,
Nous te remercions pour ta grâce
et parce que tu as eu pitié des hommes,
et parce que tu as donné ton Fils par amour pour nous
sur la croix et dans la mort.
Fais que le message de la croix
que nous avons entendu aujourd’hui
ne se perde pas pour nous.
Eclaire nos esprits,
afin que nous soyons fortifiés
par les souffrances et la mort de ton Fils
dans toutes les détresses et les dangers.

Pâques :
Dieu tout-puissant et Père,
Nous te louons et te glorifions
parce que tu as réveillé de la mort ton Fils Jésus-Christ,
que tu l’as conduit victorieusement hors de la tombe
et que tu as fait de lui le gage de la vie éternelle.
Nous t’apportons notre joie et notre acclamation,
notre remerciement, et nous te prions :
fais-nous triompher des terreurs de la mort
par la force de la résurrection
et marcher dans une vie nouvelle.


Ascension
Dieu miséricordieux, notre Père,
Nous te rendons gloire,
parce que tu as couronné ton Fils Jésus-Christ
d’honneur et de majesté,
et que tu lui as donné un nom
qui est au-dessus de tout nom.
Avec tous ceux qui sont dans le ciel et sur la terre,
nous plions les genoux devant celui
dont le règne est sans fin.
Fais que nous restions unis à lui, qui est notre chef.

Pentecôte :
Loué sois-tu, Dieu miséricordieux
et Père de notre Seigneur Jésus-Christ,
de ce qu’au jour de la Pentecôte
tu as versé ton Saint-Esprit sur les apôtres
et fondé ton Eglise sur la terre.
Nous glorifions ta miséricorde et te prions :
remplis-nous de la force d’en haut,
renouvelle toute la chrétienté
et arme-la des dons du Saint-Esprit.

Trinité :
Dieu trois fois saint et éternel,
Nous te rendons gloire et grâces,
parce que tu t’es révélé comme Père, Fils et Saint-Esprit.
Accorde-nous dans ta grâce
que nous croyions en toi et t’adorions,
et que nous persévérions dans la foi,
dans toutes les tentations,
jusqu’au jour où nous te verrons face à face.


B. DEMANDES : intentions

I. Nous te prions,
Conserve-nous et à nos descendants
la pure prédication de ta parole
et le juste usage des sacrements.
Bénis tous ceux qui sont appelés à diriger ton Eglise.
Donne-nous des bergers et des maîtres selon ton cœur.
Fortifie et protège les messagers de l’évangile
parmi les peuples,
et fais grandir les œuvres de miséricorde dans la chrétienté.

II avant la confirmation et pour les jeunes :
Ouvre les cœurs des confirmants et des jeunes.
Fortifie-les dans l’évangile,
rends-les capables de confesser leur foi
et éveille en eux la joie de la Sainte Cène.

I. avant l’élection d’un pasteur
(président de Consistoire, inspecteur) :
Donne à notre paroisse (consistoire, inspection)
un pasteur fidèle et appliqué dans la
cure d’âme, qui nous conduise sur le chemin du salut éternel.

II. Protège notre pays.
Donne à nos dirigeants sagesse et justice,
afin que sous leur gouvernement nous puissions vivre
selon ta volonté et ton commandement, dans la paix.

I. pour la paix :
Conduis le cœur de ceux à qui tu as donné
le pouvoir sur les peuples,
pour qu’ils favorisent et maintiennent la paix,
(et qu’ils empêchent de se déclarer la guerre qui menace).

II en cas de catastrophe naturelle
Vois la détresse de notre pays
(de notre ville, de notre village, dans le pays NN),
qui est frappé(e) par la maladie (la famine,
le mauvais temps, les accidents),
et accorde ton aide et ton salut.

I. de Rogate aux Récoltes
Donne un temps favorable aux semences
(aux plantes) dans les champs,
prépare la moisson (la récolte)
et fais mûrir les fruits de la terre,
afin que chacun reçoive ce qui lui est nécessaire..

II. en temps de sécheresse ou d’humidité
Envoie, Seigneur, à nos champs la pluie
(le soleil) attendue,
pour que par ta bonté nous recevions
le pain de chaque jour

I. Console et fortifie les veuves, les orphelins,
les pauvres, les malades
et les personnes soumises à la tentation.
Viens en aide à chacun dans sa détresse.
II. Soutiens ceux qui sont prisonniers ou qui sont
persécutés à cause de ton nom et de la vérité.
Fais qu’ils acceptent cette épreuve
comme une expression de ta volonté
et qu’ils soient sauvés à la fin.


C. FIN COMMUNE

I. Fais, Dieu fidèle,
que nous vivions dans ta crainte,
que nous mourions dans ta grâce,
que nous quittions dans ta paix,
que nous reposions dans la tombe sous ta garde,
que nous ressuscitions par ta puissance
et que nous héritions de la vie éternelle.

Par Jésus-Christ, notre Seigneur, auquel,
avec toi et le Saint-Esprit, soient louange,
honneur et gloire maintenant et à toujours. Amen.

Sans transition et avec l’assemblée : Notre Père

(Badische Agende 1962, n° 2 page 280)

Yves Kéler 16 novembre 2013

Visiteurs en ligne

881338
Aujourd'huiAujourd'hui177
HierHier1054
Cette semaineCette semaine3258
Ce moisCe mois13620
Tous les joursTous les jours881338