Chant de marche des SA, apoté par la NSDAP

 

                                             A1.  NOUS LA TROUPE A CROIX GAMMEE
                                              Wir sind das Heer vom Hakenkreuz

                                                              Kleo Pleyer

 

 

1. Nous, l’armée à la croix gammée,

    Elevons les bannières,

    Au travailleur allemand voulons

    Ouvrir grand la carrière !

 

2. Nous ne nous allierons pas

    Aux français ni aux rouges

    Ces gens falsifient le contrat

    De la liberté allemande.

 

3.=1. Nous, l’armée à la croix gammée,

    Elevons les bannières,

    Au travailleur allemand voulons

    Ouvrir grand la carrière !

 

4. Nous n’offrirons pas l’amitié

   A qui nous tyrannise,   

    Et s’ils nous chassent par milliers

    Dans la grande misère.

 

5. Nous ne ferons pasde  concession

    A ces lâches sorcières.

    Il faut détruire l’abjection

    Qui a saisi l’Europe.

 

 
1. Wir sind das Heer vom Hakenkreuz,
Hebt hoch die roten Fahnen!
|: Der deutschen Arbeit wollen wir
   Den Weg zur Freiheit bahnen! :|



2. Wir schließen keinen Bruderpakt
Mit Roten und mit Welschen,
|: Und allen, die den Freiheitsbrief
   Des deutsche Volkes fälschen. :|

     

3. Wir sind das Heer vom Hakenkreuz,
Hebt hoch die roten Fahnen!
|: Der deutschen Arbeit wollen wir
   Den Weg zur Freiheit bahnen! :|

 

4. Wir schließen keinen Bruderpakt
Mit unseren Tyrannen
|: Und mögen sie uns hundertmal
   Ins tiefste Elend bannen. :|




5. Wir schließen keinen Bruderpakt
Mit bangen, feigen Wichten,
|: Es gilt die große Niedertracht
   Europas zu vernichten. :|

 

         Texte        Wir sind das Heer vom Hakenkreuz

                          Kleo Pleyer

                          fr. : Yves Kéler  Bischwiller

         Mélodie    Wir sind das Heer vom Hakenkreuz

                          Pas d’indication

Le texte

Kleophas Pleyer, qui se fit appeler Kleo Pleyer, est le 8e fils de 9 enfants d’un forgeron des Sudètes, à l’époque autrichiennes. A 17 ans volontaire de la 1ère Guerre Mondiale, il fut décoré de la « Tapferkeitsmedaille –Médaille pour le courage. » Après la chute des Habsbourg,il devint fonctionnaire pour la jeunesse et participa à l’agitation dans les pays allemends de tch écoslovaquie, Il fréquenta l’école de Dörlitz où il s’associa au mouvement de jeunesse . Il devint moniteur de jeunes et poète de propagande dans la «  Deutsche Nationalsozialistische Arbeiterpartei der Tschechoslowakei- Le parti ouvrier national-socialiste de Tchécoslovaquie », branche du parti de Hitler dans ce pays, et composa ce chant « Wir sind das Heer des Hakenkreuz-Nous sommes l’armée à la croix gammée » qui fut adopté par la NSDAP.

        Parti en Allemagne, il participa au putsch de Hitler à Munich en 1923. Il devint professeur à l’université de Königsberg, où il remplaça un professeur juif, Hans Rothfeld, et devint l’un des plus fervents antisémites, justifiant le meurtre des peuples.

       Au début de la 2e Guerre mondiale, il s’engagea dans l’armée, obtint la croix de fer de 1ère  et 2e classe. Il tomba comme Lieutenant et chef de compagnie pendant la bataille d’encerclement de Demjansk.

         Pendant sa dernière permission du front, il écrivit on livre « Volk im Felde- Peuple en campagne », dans lequel il justifiait la brutalité contre les prisonniers et les populations civiles  à l’Est, ainsi que la destruction du judaïsme. Ce livre fut abondamment imprimé et réimprimé par les autorités nazies. En 1944, à titre posthume lui fut décerné les prix Emmanuel Kant à Königsberg.

        Dans le chant on retrouve la phraséologie nazie : le combat pour la liberté, c’est-à-dire contre le capital, les rouges et les juifs qui asservissent l’ouvrier allemand. Contre la France aussi, qui veut prendre une partie de l’Allemagne, et dont la constitution libérale est contraire à l’idéal nazi, totalitaire, régi par le « Führerprinzip –Le principe du Guide. ».

 

 

 

 

Qui Suis-je?

 

Pasteur retraité de l'Eglise luthérienne de la Confession d'Augsbourg d'Alsace et de Lorraine.

 

 

Vous souhaitez me contacter?

KELER Yves

23A Route de Hanhoffen
67240 BISCHWILLER
Tél. : 03 88 63 19 54
keler.yves@orange.fr

Visiteurs en ligne

374694
Aujourd'huiAujourd'hui296
HierHier688
Cette semaineCette semaine3325
Ce moisCe mois22031
Tous les joursTous les jours374694