SAINTE CENE

 

   TON CORPS, SAUVEUR, QUE TU ME DONNES

            THY BODY, GIVEN FOR ME, O SAVIOR

 

                 Friedrich Christian Heyder 1677-1754

 

                    Mélodie : Thy body, given forme

                                    Wer nur den lieben Gott lässt walten

 

1. Ton corps, Sauveur, que tu me donnes,

    Ton sang que pour moi tu répands,

    Sont force et vie pour ma personne,

    Et pour mon âme un aliment.

    Refrain :

    Seigneur, que ton corps et ton sang

    Soient pour moi le bien le plus grand !

 

2. Je suis uni à toi, mon Maître,

    Je suis en toi et toi en moi ;

    Et la tristesse n’y peut naître :

    En moi je ne sens que ta joie.             R.

 

3. Qui donc ou quoi, qui me condamne ?

    Jésus est là qui justifie !

    Je ne crains ni enfer ni flamme,

    Avec Jésus j’obtiens la vie.                R.

 

4. Et lorsque la mort me menace, 

    Je ne peux qu’heureux m’en moquer !

    Car Jésus se fait ma cuirasse :    

    Aucun mal ne peut m’attaquer.          R.

 

5. Mon cœur a trouvé sa demeure :

    Je vivrai dans l’éternité,

    Parmi les anges : la meilleure !

    Bénie la sainte Trinité !                     R.            Gloire à la sainte Trinité

 

 

         Texte      Thy body, given for me, o savior

                         Frierdich Christian Heyder 1677-1754

                         Lutheran Service Book 1941

                         fr. :Yves Kéler, 24 .1 .2008

 

          Mélodie  Seigneur, que ton règne adorable LP 216

                         Wer nur den lieben Gott lässt walten

                          Georg Neumark 1641, 1657 (1621-1681)

                          RA 454, EG 369

                          fr. : Je te contemple, o splendeur sainte

                                  LP 129

                                  Splendeur et gloire sur la terre

                                  NCTC 189, deest ARC, ALL 33/18

                                  Seigneur, reçois, Seigneur pardonne

                                  NCTC 270, ARC 407, ALL 43/04

 

 

 

         Ci-après la révision du texte de Ritter :  Ascension, Cantique d’Office : « Du monde puissant créateur », d’après « Aeterne Rex altissime », 5e Siècle ;

 

Qui Suis-je?

 

Pasteur retraité de l'Eglise luthérienne de la Confession d'Augsbourg d'Alsace et de Lorraine.

 

 

Vous souhaitez me contacter?

KELER Yves

23A Route de Hanhoffen
67240 BISCHWILLER
Tél. : 03 88 63 19 54
keler.yves@orange.fr

Visiteurs en ligne

515024
Aujourd'huiAujourd'hui278
HierHier880
Cette semaineCette semaine4131
Ce moisCe mois17781
Tous les joursTous les jours515024