« Pasteur Yves Kéler, retraité de l'Eglise de la Confession d'Augsbourg d'Alsace
et de Lorraine (ECAAL)/Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine (UEPAL)
»

*1939 - † 2018


CHANT DE TROUPE


          NOUS ETIONS TROIS DRAGONS

              MONSIEUR LE DAUPHIN

                  17e - 18e siècles ?

 

 

1. Nous étions trois dragons, (bis)

    Pour bailler à la lune.

    Refrain

    Triple nom, nom d’un escadron

    Nous avons billardé, *

    Triple nom, sans quartier

 

2. En not’ chemin rencontre

    Grand prévôt et archers.

    Voilà qu’on nous demande…

    Refrain

 

3. Voilà qu’on nous demande :

    Où est votre congé ?

    Il st sous nos souliers.

    Refrain

 

4. On nous prend, on nous mène

    Dans les prisons d’Angers…

    Dans les prisons d’Angers.

    Refrain

 

5. Au bout de six semaines

    Not’ procès fut jugé,

    Not’ procès fut jugé.

    Refrain

 

6. Il fut jugé à pendre,

    A pendre et étrangler,

    A pendre et étrangler.

    Refrain

 

7. A pendre et étrangler.

    En montant sur l’échelle,

    Nous nous mim’s à pleurer.

    Refrain

 

8. Nous nous mim’s à pleurer.

    Monsieur le Dauphin passe,

    Il nous a pardonné.

    Refrain

 

9. Il nous a pardonné,

    En descendant d’ l’échelle,

    Nous nous mim’s à chanter.

    Refrain

 

10. Nous nous mim’s à chanter ;

      Monsieur l’ Dauphin pardonne,

      Faut l’aller remercier.

      Refrain

  

 

 

         Texte        Nous étions trois dragons

                          Monsieur le Dauphin

                          Le Coq,

                          chansonnier scout des Eclaireurs 
        
                          unionistes de France, protestants,

                          Cahors, Imp. A.Couslant 1962 ?

                          Sans indication de source

 

         Mélodie     Nous étions trois dragons

                          Monsieur le Dauphin

                          Le Coq,

                          chansonnier scout des  Eclaireurs                                

                          unionistes de France, protestants,

                          Cahors, Imp. A.Couslant 1962 ?

                          Sans indication de source

 

 

 

* billarder : en équitation : lancer ses deux jambes en avant. Dans le jargon des dragons, ce signifie dans ce contexte : nous sommes allés nous promener sur nos deux jambes, lancées alternativement en avant.

 

Visiteurs en ligne

117858
Aujourd'huiAujourd'hui149
HierHier312
Cette semaineCette semaine1736
Ce moisCe mois1736
Tous les joursTous les jours1178582
Template by JoomlaShine