« Pasteur Yves Kéler, retraité de l'Eglise de la Confession d'Augsbourg d'Alsace
et de Lorraine (ECAAL)/Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine (UEPAL)
»

*1939 - † 2018


Fête de l’Ascension

Jeudi 1er mai 2008

Le Christ Roi

Ephésiens 1,20b-23


Série VI (Reihe VI)  : liste complémentaire II :

La célèbre théologienne Suzanne de Dietrich, d’origine alsacienne d’ailleurs, écrit dans son livre « Le Dessein de Dieu » au sujet de l’ascension : Le jour de l’Ascension devrait être la plus grande de toutes les fêtes chrétiennes et c’est cependant une de celles dont la signification est la moins comprise. Il nous faut donc chercher à bien saisir tout le sens de l’ascension dans le dessein du salut de Dieu !
Inutile de s’adonner à toutes sortes de spéculations cosmiques ou d’astrophysique, dont nous admirons les connaissances et les découvertes. Ne confondons pas l’univers astral dont notre planète fait partie et le monde de Dieu, entouré de l’armée céleste (Luc 2,13), où Jésus est retourné le jour de l’ascension. Le message de l’Ascension est tout autre :
C’est un message de la gloire et de la puissance de Dieu, manifestées en Jésus-Christ.
1 -Dans sa puissance Dieu a ressuscité Jésus-Christ d’entre les morts
2 -Dieu a donné au Christ tous les pouvoirs
3 -Dieu a fait du Christ le chef de l’église

1. « Dans sa toute puissance qu’il a mise à l’œuvre, il a ressuscité le Christ d’entre les morts (v20) ». La mort nous guette tous. Nous la voyons à l’œuvre autour de nous, dans de nombreux accidents, dans les maladies, dans toutes sortes de violences. Et nous avons peur. Elle est vraiment le dernier ennemi, comme l’écrit l’apôtre Paul. Or c’est cet ennemi qui a été vaincu par la puissance de Dieu, agissante en Jésus-Christ.

Jésus a connu notre vie, il l’a partagé avec les hommes et finalement il a enduré la mort. . Il était bel et bien mort. Les détails du vendredi saint nous le montrent clairement. . Il n’est pas question d’immortalité ou de quelqu’autre subterfuge. . Il a été enseveli. Mais Dieu est intervenu dans sa puissance et a rappelé son Fils à la vie. Nous avons les témoignages des disciples et d’autres amis de Jésus. Ils l’ont rencontré. Ils ont mangé et parlé avec lui. Leur constat est très clair et indiscutable. : Le Christ est vivant. Il est ressuscité. . C’est ce que nous avons célébré à Pâques. Paul précise que Jésus est bien le premier né d’entre les morts. (1 Cor 15,20) Il a ainsi ouvert la route pour tous ceux qui croient en lui et mettent en lui leur espérance.

2. « Dieu l’a fait asseoir à sa droite et lui a donné tout pouvoir sur toutes les autorités et les puissances dans ce monde et dans le monde à venir » (v 21). Car les puissances et les autorités de ce monde sont fort nombreuses, pas toujours pour le bien des hommes. Nombreux sont ceux qui n’acceptent pas qu’un Autre puisse leur être supérieur. Cela a entraîné bien des misères dans ce monde : des dictateurs et des tyrans qui règnent avec violence et souvent avec injustice. Les médias nous rapportent chaque jour des exemples. Nous en sommes choqués. Cela aggrave encore la peur qui règne dans ce monde. Mais le Christ ressuscité leur est bien supérieur. Nous pouvons nous confier à lui ; prier aussi pour les » grands de ce monde » et regarder avec confiance vers l’avenir.

Mais il y a aussi Satan. Celui qui sème le désordre dans ce monde et parmi les hommes. Il ne s’agit pas là d’un personnage mythologique. La Bible en parle souvent et d’une façon très claire. Dans Ephésiens 6 Paul nous exhorte : » Soyez en état de tenir face aux manœuvres du diable, car nous sommes affrontés aux pouvoirs des ténèbres dans ce monde. » Ce Satan est à l’origine du mal dans notre monde, et cela souvent malgré la bonne volonté des hommes. . Nous découvrons que souvent Satan nous prend au piège, qu’il est dans notre vie à l’origine de bien des fautes, de discordes et d’incrédulité. . Jésus aussi a connu cet ennemi. Nous connaissons le récit de la tentation où il lui a résisté et remporté la victoire. Or Dieu a aussi mis cet ennemi sous les pieds du Christ, qui , par sa mort et sa résurrection en a triomphé.
Mais alors pourquoi Satan et ses acolytes sont-ils toujours encore à l’oeuvre. ? Car le mal est toujours là et nous cause beaucoup de tracas. Nombreux sont ceux qui sont troublés et se posent la question du pourquoi de ce mal autour de nous ? Voilà où en sont arrivés les hommes qui ne connaissent que leur seule volonté et qui vivent sans Dieu, loin de lui et qui semblent ne pas avoir besoin de Jésus-Christ. Dans un monde sans Dieu, Satan a beau jeu !

3. Et maintenant venons-en à la troisième partie de notre texte,
« Dieu a donné le Christ comme tête de l’église » (v22).
Le mot tête à en grec la même signification que chef ! Dieu a fait du Christ ressuscité le chef de l’église. Or nombreux sont aujourd’hui les pessimistes qui se plaignent : Cette pauvre église, si faible, si peu nombreuse, sans influence dans notre société actuelle. Les critiques et les remarques plutôt malveillantes sont nombreuses.
Alors n’oublions pas que Jésus-Christ en est le chef ! Nous jetons un regard au-delà de nos murs : cette église du Christ est aujourd’hui universelle, elle est présente dans le monde entier. C’est pour nous un motif de reconnaissance.
Mais surtout laissons ce Christ être le maître de nos vies et de nos paroisses. Sa présence est essentielle. . Il vient alors nous remplir de sa plénitude (v 22) : la plénitude de sa grâce par son pardon, la plénitude de la joie et de la paix par sa présence, la plénitude de la vie qui vaut la peine d’être vécue avec son aide et son soutien. Que nos cultes deviennent alors des rencontres avec le Seigneur et avec ceux qui par Jésus sont nos frères et nos sœurs. L’église pourra alors pendre un nouvel essor et surtout reprendre courage !
Regardons toujours et davantage vers ce Christ, Roi et Sauveur du monde.

Nous comprendrons alors plus aisément l’importance que Suzanne de Dietrich accordait à cette fête de l’Ascension.

      Christophe Birmelé


Cantiques :
NCTC     213 Seigneur Jésus
214    Sur tous les temps
215    Arc 488 Sur tous les temps
216    264,1,2,4,6 Jésus, toute la terre

¼ - Service des Lecteurs – SL – 19 – 01.05.2008 – Christophe BIRMELE

Visiteurs en ligne

105655
Aujourd'huiAujourd'hui288
HierHier436
Cette semaineCette semaine2111
Ce moisCe mois6752
Tous les joursTous les jours1056557
Template by JoomlaShine