« Pasteur Yves Kéler, retraité de l'Eglise de la Confession d'Augsbourg d'Alsace
et de Lorraine (ECAAL)/Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine (UEPAL)
»

*1939 - † 2018

 

 

JUBILATE

La nouvelle création

Date : 2 mai 2004

I Jean 5/1-4

                                                                                                      1

A.   " Celui qui croit que Jésus est le Christ est né de Dieu ! "
          dit la lettre de Jean.

1. a. Le même Jean raconte dans son évangile : Pendant la nuit,  un homme du nom de Nicodème est venu rendre visite à Jésus. Et les deux ont une discussion sur le Saint-Esprit, le baptême, la vie nouvelle, la nouvelle naissance. Et Jésus lui dit ces paroles devenues célèbres : " Si un homme ne naît pas d'eau et d'Esprit, il ne peut pas entrer dans le Royaume de Dieu. Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l'Esprit est Esprit. " Nicodème a du mal à le suivre. Jésus reprend et lui dit : " Si un homme ne naît pas de nouveau, il n'entrera pas dans le Royaume des cieux. "

          Naître de nouveau, c'est naître d'en haut, c'est-à-dire de Dieu. Ecoutons encore une fois la parole de Jean, en changeant les mots : " Celui qui croit que Jésus est le Messie est né d'en haut, de nouveau, de Dieu et de l'Esprit ! ". 

     b.  De nouveau : cela veut dire que nous devons devenir des créatures nouvelles !

           Saint-Paul dit exactement cela : " Quittez les vêtements du vieil homme et rhabillez-vous avec ceux de l'homme nouveau ! ". De même, il dit dans le mot d'ordre pour aujourd'hui, que vous avez entendu tout à l'heure : " Si quelqu'un est en Christ, il est une nouvelle créature . "

 

                                                                                                2

           Le temps de Pâques, dans lequel nous sommes, nous rappelle le baptême, qui est la nouvelle vie avec le Christ :   
  
       le baptisé devient une créature nouvelle,
       il laisse sa vie ancienne, il rejette son péché,
             il " revêt le nouvel homme, selon l'image de Saint-Paul,   
             il se laisse renaître d'en haut, il accepte l'Esprit de Dieu.

Et nous nous rappelons que nous aussi avons été baptisés, et que tout cela nous concerne directement. Voilà pourquoi le dimanche d'aujourd'hui, qui est le 4e dans le temps de Pâques, porte le nom de " dimanche de la nouvelle création ". Et que nous sommes appelés à nous y réjouir : " Jubilate ", réjouissez-vous !
        
B.  Mais qu'est-ce que cet homme nouveau, en réalité ?
        
1.      Jean nous donne une réponse précise : " Celui qui croit que Jésus est le Messie, est né de Dieu ", c'est-à-dire d'en haut. Un être né de nouveau, c'est quelqu'un qui peut dire que Jésus est le Messie, le Sauveur du monde, son propre Sauveur. Mais comment peut-il cela ? Par le fait même d'être né de nouveau, d'être né d'en haut. Il ne peut pas faire cela de lui-même. C'est Dieu qui lui a ouvert l'esprit, par son Esprit, pour lui faire reconnaître que Jésus est le Messie.

         Ici, nous trouvons la confession de la foi, qui az été dite à notre baptême, et que nous disons chaque dimanche : celui qui peut dire : " Je crois en Jésus-Christ, son Fils, notre Seigneur ", celui-là dit en fait : " Je crois en Jésus, le Messie ", car Christ et Messie c'est la même chose : Messie est le mot hébreu, Christ le mot grec, pour désigner le Roi et le Sauveur envoyé  par Dieu.

         Beaucoup de gens parlent de Jésus : on édite des livres, des articles de journaux, on tourne des films, comme le tout récent sur la Passion du Christ. Mais en même temps, on dit beaucoup

 

                                                                                                    3

de choses fausses sur lui, et surtout, on ne croit pas en lui, on ne le considère pas comme le Messie, le Sauveur mort sur la croix pour nos péchés, et ressuscité " d'en haut ", par la puissance de Dieu. Parler de lui, c'est bien, croire en lui, c'est mieux.

         On pourrait dire cela à beaucoup de gens qui se disent chrétiens : ils se réclament du Christ, ils en parlent, mais il leur reste fondamentalement étranger, car ils ne confessent pas sérieusement que ce Christ est leur Sauveur, et que, puisqu'il est leur chef, sa volonté est un ordre à exécuter.

2. Nous avons maintenant découvert trois caractéristiques de l'homme nouveau :

 1. il est né d'en haut, par l'esprit de Dieu, pas par lui-même et sa
     propre force.
 2. il a reçu la vie nouvelle du Christ dans son baptême
 3. il confesse que le Christ est le Messie, le Roi et le Sauveur

        Jean en ajoute une quatrième : l'amour

" Celui qui croit que Jésus est le Messie est né de Dieu. Il aime celui qui a envoyé le Christ, c'est-à-dire Dieu, et il aime aussi le Christ. "

        C'est vrai, évidemment : si quelqu'un aime Dieu, il aimera aussi Jésus. Si quelqu'un aime le Christ, il aimera aussi Dieu en retour. Je suis toujours frappé par le fait que les livres de cantiques contiennent une rubrique qui s'appelle " amour de Dieu " et une suivante " amour du Christ ". Le foi se réjouit de Dieu, elle aime ce Dieu qui sauve, elle se réjouit du Messie et elle l'aime. " Jubilate ", réjouissez-vous : le ton est joyeux, puisque la bonne nouvelle de l'Evangile est vraiment une bonne nouvelle : Dieu nous aime !

         L'amour est bien une caractéristique de l'homme nouveau, ainsi que la joie du salut.

 

                                                                                                     4

         Amour de Dieu et de Jésus, mais aussi des hommes et de la création :

3.  " A ceci nous reconnaissons que nous sommes enfants de Dieu : nous aimons Dieu et nous exécutons ses commandements ", dit Jean.

       Cela n'a pas de sens d'aimer Dieu et pas les hommes. Jean, encore lui, nous dit : " Si quelqu'un dit qu'il aime Dieu et n'aime pas son frère, c'est un menteur ! ". C'est fort, mais c'est clair !

                                                                                                       4
        On n'insiste pas assez, à mon avis, sur l'accomplissement des ommandements. Beaucoup de gens, et même des pasteurs, trouvent qu'il y a là du moralisme. Mais est-il faux de ne pas voler, est-il faux de ne pas commettre d'adultère, est-il faux de ne pas mentir ? Il est évident que le vol, le mensonge, l'adultère, la désobéissance à ses parents et les mauvais traitements aux enfants ne sont pas de l'amour du prochain !

         Jean ne nous laisse aucun doute : aimer son prochain, sa femme , son mari, ses enfants, ses parents, cela consiste à accomplir les commandements de Dieu envers eux. Et comme disait Saint-Paul, si quelqu'un dit le contraire, quelque chose ne va plus, et je ne peux plus parler avec cette personne : je n,e suis plus en communion avec elle et avec le Seigneur qui a ordonné d'aimer son prochain comme soi-même !   

C.  Cinq traits auxquels on reconnaît l'homme nouveau :

      1.  d'être né d'en haut, de Dieu, et pas de sa propre force
      2.  d'être baptisé, comme un être nouveau en Christ
3. de confesser que Jésus est le Messie, le Sauveur
      4.  d'aimer, d'aimer Dieu et d'aimer son prochain
5. d'accomplir les commandements de Dieu comme une
            application de cet amour de Dieu et du Christ

 

                                                                                                   5

      Qui dira encore que Jean parle comme un théoricien et qu'il reste dans les idées, en oubliant la pratique ?

      Frères et sœurs, si nous mettons cela en œuvre, les gens verront ce que c'est qu'un chrétien. Avons-nous peur de le montrer ? Je ne vois pas pourquoi : y a-t-il un mal à faire le bien ?  Certes non ! Alors, à l'ouvrage, joyeusement ! N'oubliez pas : " Jubilate ", le dimanche de la nouvelle création, et n'ayons pas peur de le dire, notre dimanche, celui de l'homme nouveau!

                                                                                         Amen.

Chants

NCTC + ARC
Ps 100    Ps 100  Vous qui sur la terre habitez, sur mél Ps 134
  204         473     Le Sauveur est ressuscité
Ps 96      Ps 96    Chantez à Die strophe nouvelle
  377         823    Gloire à Dieu, notre Créateur

 

                                       Yves Kéler, 67240 Bischwiller

 

 

 

Visiteurs en ligne

927327
Aujourd'huiAujourd'hui561
HierHier1266
Cette semaineCette semaine1827
Ce moisCe mois24287
Tous les joursTous les jours927327