« Pasteur Yves Kéler, retraité de l'Eglise de la Confession d'Augsbourg d'Alsace
et de Lorraine (ECAAL)/Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine (UEPAL)
»

*1939 - † 2018

LITT 1933 45 C’ETAIT UN JEUNE SOLDAT D’ASSAUT War einst ein junger Sturmsoldat,

 

                                 A11. C’ETAIT UN JEUNE SOLDAT D’ASSAUT

                                        War einst ein junger Sturmsoldat

 

                                       Guerre germano-polonaise 1919-21

                                          Devenu chant de marche des S.A

 

                                                       Rudolf Brühl

 

                                    Mélodie: War einst ein junger Sturmsoldat,

 

 

1. C’était un jeune soldat d’assaut

    Qui était destiné

    A quitter sa femme est ses enfants,

    Cela rapidement.

 

2. les vieilles pleurent affreusement,

   Les jeunes en bien plus,

   Bonne chance, chéri bien-aimé

Nous ne nous reverrons plus .

 

3. Cent dix balles au ceinturon,

    A droite le fusil

    Et une grande à la main.

    Bolchevick, viens par ici.

 4. Quand le soldat va au feu,

    Il est très courageux.

    Quand le sang coule en lui  chaud

    Alors ça va bien mieux.

 

4. Soldats d’assaut jeunes et vieux,

    Prenez les armes à la main,

    Car l’ennemi va tout furieux

    En Haute Silésie.

 

1931 6. Nous partons, courageux lansquenets,  

Pour Hitler au combat

Nous vaincrons ou nous tomberons,

Mors pour la patrie

 

 

1.War einst ein junger Sturmsoldat,
Der  dazu ward er bestimmt,
Daß er sein Weib, sein Kind
Verlassen mußt geschwind.        

  

                                            



2.Alte Weiber heulen fürchterlich,
Junge Mädels noch viel mehr.
So leb denn wohl, du allerliebster Schatz,
Wir sehn uns nimmermehr.

 

 

3. Hundertzehn Patronen umgeschnallt,
Scharf geladen das Gewehr,
Und dann die Handgranate in der Faust,
Bolschewiki nun komm her!
 

 


4. Wenn der Sturmsoldat ins Feuer geht,
Ei, dann hat er frohen Mut,
Und wenn die Fahne vor uns wehen,
Dann geht's nochmal so gut. 

 


5. Ihr Sturmsoldaten jung und alt,
Nehmt die Waffen in die Hand,
Denn der Feind der haust ganz fürchterlich
Im Oberschlesierland.

 

  • Der Jude

 

         Texte        War einst ein junger Sturmsoldat,

                          Rudolf Bruhl

                          fr. : Yves Kéler  Bischwiller

         Mélodie      pad'indication

                         

Forme hitlérienne. 1931

 

1. Soldats d’assaut jeunes et vieux,

    Prenez les armes à la main,

    Car le Juif va tout furieux

    En Allemagne, la patrie.

 

2. Cent dix balles au ceinturon,

    A droite le fusil

    Et une grande à la main.

    Juif, viens par ici.

 

3. Quand le soldat va au feu,

    Il est très courageux.

    Quand le sang coule en lui  chaud

    Alors ça va bien mieux.

 

4. Nous partons, courageux lansquenets,  

   Pour Hitler au combat

   Nous vaincrons ou nous tomberons,

   Morts pour la patrie

 


Ihr Sturmsoldaten jung und alt,
Nehmt die Waffen in die Hand,
Denn der Jude haust ganz fürchterlich
In das deutsche Vaterland.



2. Hundertzehn Patronen umgeh
дngt, 
Scharf geladen das Gewehr
Und die Handgranaten in der Hand, 
Los Jude nun komm mal her.



3. Wenn der Sturmsoldat ins Feuer geht,
Ei, dann hat er frohen Mut,
Und wenn die Fahne vor uns wehen,
Dann geht's nochmal so gut. 



4.Als Sturmsoldaten ziehen wir

mit Adolf Hitler in den Kampf.

 Entweder siegen oder sterben wir

fürs deutsche Vaterland.

 

 

 

 

Le texte

         Les révoltes en Haute Silésie furent trois conflits armés entre 1919 et 1921, dans cette province du Reich allemand. Le but des révoltés était de rattacher le territoire à la 2e République polonaise. Les révoltés ne furent pas officiellement soutenus militairement, car la Pologne était engagée à l’Est dans une guerre avec les soviétiques. A la fin l’Est de la Haute Silésie fut rattaché à la Pologne ,en 1922. C’est au cours de cette guerre que le chant de base a été écrit. Plus tard, les nazis le modifièrent en remplaçant le mot « Feind-L’ennemi » par le ou les Juifs.

 Je donne ici les deux formes du chant.

        La ceinture de balles de 110 balles est un modèle classique semble-t-il, qui se fabrique toujours; Voir l’image ci-dessous*. Les balles sont sur la face intérieure de la ceinture, donc en principe invisibles:

*site Internet: ceintures de balles
Afficher l'image d'origine

 

Visiteurs en ligne

117569
Aujourd'huiAujourd'hui308
HierHier333
Cette semaineCette semaine1341
Ce moisCe mois9884
Tous les joursTous les jours1175698
Template by JoomlaShine