« Pasteur Yves Kéler, retraité de l'Eglise de la Confession d'Augsbourg d'Alsace
et de Lorraine (ECAAL)/Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine (UEPAL)
»

*1939 - † 2018

Wehrmacht : campagne de France 1940                                                                           

 

                                                   B.CAMARADE, NOUS MARCHONS A L’OUEST
                                                     Kamerad, wir marschieren im Westen

                                                                    Heinrich Anacker

                                              Mélodie : Kamerad, wir marschieren im Westen

 

1. Camarade, nous marchons à l’Ouest,

    Unis aux escadres de bombardiers

    Si beaucoup des meilleurs tombent,

    Nous jetons à terre l’ennemi !

    Refrain

    En avant ! en avant ! en avant !

    Par-dessus la Meuse, l’Escaut et le Rhin,

    Nous entrons victorieux en France,

    Nous marchons, nous marchons

    Dans la France.

 

2. Ils voulaient détruire le Reich,

    Mais le Westwall tient bon.

    Nous venons et brisons en éclats

    Leur vieux monde rouillé.

    Refrain

    En avant ! en avant ! en avant !

    Par-dessus la Meuse, l’Escaut et le Rhin,

    Nous entrons victorieux en France,

    Nous marchons, nous marchons

    Dans la France.

 

3. Camarade, nous marchons à l’attaque,

    Pour l’Allemagne prêts à mourir,

    Jusqu’à ce que les cloches sonnent,

    Annonçant le changement des temps.

    Refrain

    En avant ! en avant ! en avant !

    Par-dessus la Meuse, l’Escaut et le Rhin,

    Nous entrons victorieux en France,

    Nous marchons, nous marchons

    Dans la France.

   

 

1. Kamerad, wir marschieren im Westen


mit den Bombengeschwadern vereint,

und fallen auch viele der Besten,

wir schlagen zu Boden den Feind!

Vorwärts! Voran, voran!

Über die Maas, über Schelde und Rhein

marschieren wir siegreich nach Frankreich hinein,

marschieren wir, marschieren wir

nach Frankreich hinein.



2. Sie wollten das Reich uns verderben,

doch der Westwall, der eherne, hält.

Wir kommen und schlagen in Scherben

ihre alte, verrottete Welt.

Vorwärts! Voran, voran!

Über die Maas, über Schelde und Rhein

marschieren wir siegreich nach Frankreich hinein,

marschieren wir, marschieren wir

nach Frankreich hinein.

 

 

3. Kamerad! Wir marschieren und stürmen,

für Deutschland zu sterben bereit,

bis die Glocken von Türmen zu Türmen

verkünden die Wende der Zeit!

Vorwärts! Voran, voran!

Über die Maas, über Schelde und Rhein

marschieren wir siegreich nach Frankreich hinein,

marschieren wir, marschieren wir

nach Frankreich hinein.

 

 

          Texte        Kamerad, wir marschieren im Westen

                          Heinrich Anacker

                          fr. : Yves Kéler  Bischwiller

          Mélodie    Kamerad, wir marschieren im Westen

                          Herms Niel

Le texte

 

Ce chant exalte le « Blitzkrieg-La guerre éclair » à l’Ouest en 1940, où l’alliance tactique des chars et de l’aviation a permis une pénétration rapide de la France par l’armée deRommel

 Le Westwall

 ( cité de WIKIPEDIA)La ligne Siegfried, ou Westwall, était un système de défense s'étendant sur plus de 630 km, avec plus de 18 000 bunkers, des tunnels et des dents de dragon. Elle s'étirait de Clèves à la frontière néerlandaise jusqu'à Weil am Rhein à la frontière suisse, le long de la frontière occidentale de l'ancien Empire allemandAdolf Hitler planifia cette ligne en 1936 sur les travaux de Fritz Todt et la fit construire entre 1938 et 1940. En fait, le Westwall regroupe plusieurs lignes de défense. De simples et légers bunkers au début, les ouvrages devinrent de plus en plus imposants au gré des ordres d'Hitler. Cette construction eut lieu après la remilitarisation de la Rhénanie, qui avait annulé le Traité de Versailles et les accords de  Locarno (fin de citation).

         L’auteur dit que le Westwall tint bon. De fait il n’a pas joué un grand rôle, la guerre étant surtout l’offensive allemande, l’Allemagne n’ayant pas été sérieusement attaquée par les Français.Plus tard on démontera des portes et autre installations pour le réinstaller dans le Mur de l’Atlantique. Les fleuves franchis, Meuse, Escaut, Rhin, sont cités, car leur frabchissement fut l’œuvre des sapeurs allemands.

 Ici aussi se pose le problème de la rime: il est impossible de rimer si on veut conserver le sens. Je me suis donc contenté de rythmer la phrase, pour obtenir un texte coulant.

Visiteurs en ligne

125075
Aujourd'huiAujourd'hui63
HierHier202
Cette semaineCette semaine749
Ce moisCe mois5257
Tous les joursTous les jours1250753
Template by JoomlaShine