« Pasteur Yves Kéler, retraité de l'Eglise de la Confession d'Augsbourg d'Alsace
et de Lorraine (ECAAL)/Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine (UEPAL)
»

*1939 - † 2018

Chant de marche des jeunes et des soldats       

                                                              

                                                         CAMARADES, NOUS MARCHONS

                                                          Kameraden, wir marschieren

 

                                                                     Jürgen Riel

 

                                               Mélodie : . Kameraden, wir marschieren

 

 

1. Camarade, nous marchons

    Dans le temps nouveau,

    Adolf Hitler nous conduira,

    Nous sommes prêts au combat.

    Refrain

    Douce fille,

    Ne pleure pas,

    Car nous combattons

    Pour la patrie, nous mourons.

   

2. Aux champs, sur la mer,

    Luttent tant d’hommes fiers,

    Dans les airs, pour l’honneur allemand,

    L’avion cherche l’horizon.

    Refrain

 

3. Les frères allemands sont unis

    Cotre la fière Angleterre

    Notre combat est sanctifié,

    Veille bien, peuple allemand ;

    Refrain

 

1. . Kameraden, wir marschieren
In die neue Zeit hinein.
Adolf Hitler soll uns führen,
Wir sind stets zum Kampf bereit.
Refrain
|: Liebes Mägdelein,
   Laß das Weinen sein;
   Denn wir kämpfen,
   Sterben fürs Vaterland. :|




2. In dem Felde, auf dem Meere
Kämpft so mancher brave Mann
In der Luft zu Deutschlands Ehre
Zieht der Flieger seine Bahn.

Refrain
Liebes Mägdelein . . . .




3. Deutsche Brüder stehn vereinigt
Gegen Englands falsche Macht
Unser Kampf, der ist geheiligt,
Deutsches Volk halt gute Wacht.
Refrain

Liebes Mägdelein

 

         Texte        Kameraden, wir marschieren

                          Jürgen Riel

                          fr. : Yves Kéler18.12.2016, Bischwiller

          Mélodie    Kameraden, wir marschieren

                          Jürgen Riel

 Le texte

         Ce chant de marche provient du mouvement de la jeunesse unie non politique, type « Wandervogel –Oiseaux migrateurs. » Il fut composé par Jürgen Riel en 1932 et trouva vite sa place dans les livres de chant des organisations de jeunesse. Malgré que l’auteur du chant eût été persécuté par les nazis, son chant était représenté dans de nombreuses publications. Le chant traversa la 2e Guerre mondiale et fut baucoup chanté dans les mouvements de jeunesse jusque dans les années 70. Avec l’apparition des nouveaux « Liedermacher- Faiseurs de chants », le chant fut supplanté. L’auteur quitta l’Allemagne nazie pour éviter une arrestation, mais son chant resta dans le répertoire nazi.

       Pendant la guerre, on changea le refrain pour l’adapter à la situation des soldats.

.

 

Visiteurs en ligne

125077
Aujourd'huiAujourd'hui83
HierHier202
Cette semaineCette semaine769
Ce moisCe mois5277
Tous les joursTous les jours1250773
Template by JoomlaShine