« Pasteur Yves Kéler, retraité de l'Eglise de la Confession d'Augsbourg d'Alsace
et de Lorraine (ECAAL)/Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine (UEPAL)
»

*1939 - † 2018

 

 

 

LITT 1933 45 CHAUD EST L’AMOUR Heiß ist die Liebe,

Récupération de chants anciens

 

                                                        CHAUD EST L’AMOUR

                                                            Heiß ist die Liebe,

 

                                                          Hermann Löns

 

                                                   Mélodie : Heiß ist die Liebe

 

 

1. Chaud est l’amour,

    Froide est la neige, la neige,

    Quitter et s’en aller,

    Cela fait mal.

    Refrain

    Les bruns hussards(rouges) chevauchent

    Ne vont jamais au pas, au pas,

    Très douce fille,

    Tu ne peux pas venir.

 

2. Blanche est la plume

    A mon chapeau brun

    Noire est poudre,

    Rouge est le sang.

    Refrain

 
3. Le verre vert

    Eclata dans ma main, ma main,

    Je meurs Frères,

    Pour la patrie.

    Refrain

 

4. Et sur ma tombe,

    des roses rouges, rouges,

    des roses rouges,

    et qui soient belles ;

    Refrain

 

 

1. Heiß ist die Liebe,
Kalt ist der Schnee, ja Schnee;
Scheiden und Meiden
Und das tut weh.

Refrain:
Rote (Braune) Husaren die reiten,
Die reiten niemals, niemals Schritt;
Herzliebes Mädchen
Du kannst nicht mit.

 

 

 



2. Weiß ist die Feder
An meinem roten, roten (braune) Hut;
Schwarz ist das Pulver,
Rot ist das Blut.
Refrain.....

 




3. Das grüne Gläslein
Zersprang mir in der, in der Hand.
Brüder, ich sterbe
Fürs Vaterland.
Refrain.....

 

 

 

4. Auf meinem Grabe,
Solln rote, rote Rosen stehn.
Die roten Rosen
Und die sind schön.
Refrain.....

Jöde: Heiß ist die Liebe,
Kalt ist der Schnee, 

          Texte        Heiß ist die Liebe,

                          Hermann Löns

                          fr. : Yves Kéler8.1.2017,  Bischwiller

          Mélodie    Heiß ist die Liebe,

                          Hermann Löns

 

Le texte

 

Hermann Löns (29 août 1866 - 26 septembre 1914) était un journaliste et écrivain allemand. Il est notamment connu comme « Poète de la lande » pour ses romans et poèmes célébrant les gens et les paysages des landes d'Allemagne du Nord, en particulier la lande de Lüneburg en Basse-Saxe. Löns est bien connu en Allemagne pour ses chants populaires. Il était aussi un chasseur, un historien de la nature et un écologiste.

L        Le chant parle de « Rote Husaren – Hussards rouges.» Les nazis ont transformé le chant en « Braune Husaren-Hussars bruns », ce qui est pur effet de propagande des S.A, qui s’identifiaient à ces hussards anciens, alors qu’il n’y a jamais eu de hussards de cette couleur, même à l’époque.

        La proverbial vélocité des hussards est relevée par l’expression : « ne vont jamais au pas »,signifiant qu’ils sont toukours au galop. Leur vitesse et la force de pénétration des hussards dans l’infanterie faisait la réputation de hussards.

        Est mentionnée aussi une vieille légende de soldats allemands. Si le verre dans lequel on boit, se brise en tombant au sol, c’est un mauvais présage qui annonce une mort prochaine

Visiteurs en ligne

117568
Aujourd'huiAujourd'hui299
HierHier333
Cette semaineCette semaine1332
Ce moisCe mois9875
Tous les joursTous les jours1175689
Template by JoomlaShine