« Pasteur Yves Kéler, retraité de l'Eglise de la Confession d'Augsbourg d'Alsace
et de Lorraine (ECAAL)/Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine (UEPAL)
»

*1939 - † 2018

POESIE NATIONALE ALLEMANDE


          QU’EST LA PATRIE DE L’ALLEMAND ?
           Was ist des Deutschen Vaterland ?

                          Ernst Moritz Arndt

1. Qu’est la patrie de l’Allemand ?
    La Prusse ou bien la Souabe ?
    Est-elle au Rhin où vient le vin,
    Est-elle au Belt, plage sans fin.
    Oh non, non, non !
    Pour sa patrie il voit plus grand.
   

2. Qu’est la patrie de l’Allemand ?
    Bavière ou encor la Styrie ?
    Là où le Marse* va chassant,
    Où l’Alpe au ciel montre ses dents ?
    Oh non, non, non !
    Pour sa patrie il voit plus grand.

3. Qu’est la patrie de l’Allemand ?
    Poméranie ou Westphalie ?
    Là où le sable en dunes court,
    Où le Danube prend son cours.
    Oh non, non, non !
    Pour sa patrie il voit plus grand.

4. Qu’est la patrie de l’Allemand ?
    Dis-moi donc où est son pays ?
    Est-ce la Suisse ou le Tirol,
    Pays des monts et des grands cols ?
    Oh non, non, non !
    Pour sa patrie il voit plus grand.

5. Qu’est la patrie de l’Allemand ?
    Dis-moi donc où est son pays :
    Pour sûr, l’Autriche, le voilà,
    Riche en victoires, plein d’éclat !
    Oh non, non, non !
    Pour sa patrie il voit plus grand.

6. Qu’est la patrie de l’Allemand ?
    Dis-moi enfin son nom !
    Jusqu’où l’on parle l’allemand,
    Jusqu’où Dieu même entonne un chant,
    C’est là qu’est ta patrie, c’est là,
    Fier Allemand, tu es chez toi.

7. C’est la patrie de l’Allemand,
    Où l’on jure en serrant la main,
    Où fidèle on vit sous les cieux,
    Où l’amour se lit dans les yeux,
    Oui, oui, c’est là, oui, c’est bien là :
    Fier Allemand dis : « C’est chez moi ! »

8. C’est la patrie de l’Allemand,
    Là où la Grande Armée périt,
    Où les Français sont l’ennemi,
    Où l’Allemand est un ami !
    C’est là, oui là qu’est sa patrie :
    Toute l’All’magne est son pays.

9. La vaste All’magne est toute à toi !
    « O Dieu du ciel, regarde à nous ! » *
    Mets du courage en l’Allemand,
    Et un amour toujours plus grand. !
    Oui, oui, c’est là, oui, c’est bien là :
    Toute l’All’magne est bien à toi !
   

         Texte        Was ist des Deutschen Vaterland ?
                          Ernst Moritz Arndt 1813
           dans       Auswahl Deutscher Gedichte im Anschluss an
                          die  Geschichte der deutschen National Literatur
                          von Professor Dr. Hermann Kluge,
                          12. verbesserte und vermehrte Auflage
                          mit zahlreichen Porträts in Holzschnitt
                          Altenburg, Verlag Oskar Bonde, 1908, page 3
                          fr. : Yves Kéler, 10.7.2010 Draguignan


Le texte

    * les Marses : peuplade germanique, installée près du Rhin, alliée à Arminius lors de la bataille du Teutburger Wald, en l’an 9, au cours de laquelle les Germains détruisirent les légions de Varus. Les Marses furent quasiment exterminés par les Romains dans une bataille en  l‘an14, et disparaissent de l’histoire. Il est probable qu’Arndt les cite en tant que vainqueurs des Romains, symbole des Français de l’Empire napoléonien, qui avaient repris la politique impériale romaine de conquête de la Germanie. 
   
    ** Reprise de « Ach Gott vom Himmel sieh darein –Regarde , ô Dieu, du haut des cieux», un des célèbres cantiques de combat de Martin Luther, tiré du Psaume 12. Ce texte de lutte pour l’Eglise contre ceux qui veulent la détruire est repris par Arndt, le luthérien prussien, contre la France catholique. Arndt change le "Ach" de Luther en "O".


Texte original

1. Was ist des Deutschen Vaterland?
    Ist’s Preussenland? Ist’s Schwabenland?
    It’s, wo am Rhein die Rebe blüht?
    Ist’s, wo am Belt die Möwe zieht?
    O nein, nein, nein!
    Sein Vaterland muss grösser sein.

2. Was ist des Deutschen Vaterland?
    Ist’s Bayerland? Ist’s Steierland?
    Ist’s, wo des Marsen Rind sich streckt?
    Ist’s, wo der Märker Eisen reckt?
    O nein, nein, nein!
    Sein Vaterland muss grösser sein.
   
3. Was ist des Deutschen Vaterland?
    Ist’s Pomerland? Westfalenland?
    Ist’s, wo der Sand die Dünen weht?
    Ist’s, wo die Donau brausend geht?
    O nein, nein, nein!
    Sein Vaterland muss grösser sein.

4. Was ist des Deutschen Vaterland?
    So nenne mir das grosse Land!
    Ist’s Land der Schweizer? Ist’s Tirol?
    Das Land und Volk gefiehl mir wohl!
    O nein, nein, nein!
    Sein Vaterland muss grösser sein.
   
5. Was ist des Deutschen Vaterland?
    So nenne mir das grosse Land!
    Gewiss, es ist das Österreich,
    An Ehren und an Siegen reich?
    O nein, nein, nein!
    Sein Vaterland muss grösser sein.

6. Was ist des Deutschen Vaterland?
    So nenne endlich mir das Land! -
    So weit die deutsche Zunge klingt
    Und Gott im Himmel Lieder singt,
    Das soll es sein! das soll es sein!
    Das, wackrer Deutscher, nenne dein!
   
7. Das ist des Deutschen Vaterland,
    Wo Eide schwört ein Druck der Hand,
    Wo Treue hell vom Auge blitzt,
    Und Liebe warm im Herzen sitzt -
    Das soll es sein! das soll es sein!
    Das, wackrer Deutscher, nenne dein!

8. Das ist des Deutschen Vaterland,
    Wo Zorn vertilgt den welschen Tand,
    Wo jeder Franzmann heisset Feind,
    Wo jeder Deutscher heisset Freund -
    Das soll es sein! das soll es sein!
    Das ganze Deutschland soll es sein!
   

9. Das ganze Deutschland soll es sein!
    O Gott vom Himmel sieh darein
    Und gib uns rechten deutschen Mut,
    Dass wir es lieben treu und gut!
    Das soll es sein! das soll es sein!
    Das ganze Deutschland soll es sein!
   
   
   

Visiteurs en ligne

119911
Aujourd'huiAujourd'hui169
HierHier393
Cette semaineCette semaine169
Ce moisCe mois895
Tous les joursTous les jours1199115
Template by JoomlaShine