« Pasteur Yves Kéler, retraité de l'Eglise de la Confession d'Augsbourg d'Alsace
et de Lorraine (ECAAL)/Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine (UEPAL)
»

*1939 - † 2018

                                 Dimanche le 7 février 2010

                                            Sexagesime

                                  Les différents terrains
 

                                        Hébreux 4,  12-13

Chers frères et sœurs en Jésus-Christ,

Imaginez-vous un instant que vous êtes obligés de partir , de tout quitter . Vous avez le droit de prendre avec vous une seule chose dont vous ne pouvez vous séparer. Que choisiriez-vous ? A cette question quelqu’un a répondu : j’emmènerai la Bible ! Et il explique : pour moi la Bible est un vrai trésor qui me fait vivre, qui me permet de vivre et qui m’apprend à vivre. Et pourquoi ?  Parce que à travers elle, c’est Dieu qui me parle.

C’est parce que Israël fut libéré de l’esclavage, c’est parce que le peuple a reconnu dans cet évènement l’œuvre de Dieu que la Bible nous en parle. C’est parce que les prophètes voulaient parler de Dieu  et de ses promesses que la Bible contient leurs messages. C’est parce que le Messie promis est venu dans notre monde, parce qu’il est mort pour nous et ressuscité que nous lisons dimanche après dimanche l’Evangile, la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ .C’est parce que la Bible n’est pas un livre de recettes, un recueil de théories, qu’elle tient la place centrale dans nos cultes , dans nos églises et , souhaitons le ,dans notre quotidien .Dieu nous parle et sa Parole est devenue chair, elle habite parmi nous en la personne de Jésus-Christ, elle habite en nous.

«  Aujourd’hui, si vous entendez sa voix, n’endurcissez pas votre cœur » nous dit le mot d’ordre de ce dimanche. Puisse ce dimanche nous encourager à nous mettre fidèlement à l’écoute de la Parole de Dieu, peut-être en nous posant tout simplement la question : la Parole de Dieu, que peut-elle nous apporter ?

Tout d’abord : elle nous affermit dans la foi, quand elle nous dit , par exemple, «  ne crains pas  je t’ai racheté, je t’ai appelé par ton nom , tu es à moi »(Esaïe 43,1) ou encore : « Voici, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde » ( Matthieu 28,20).Elle nous console et nous rassure, mais elle peut tout autant nous rappeler à l’ordre lorsqu’elle nous dit que nous ne devons pas nous conduire comme des insensés mais comme des sages, qu’aucune mauvaise parole ne doit sortir de notre bouche ou, pour revenir tout simplement à notre texte de prédication, que la parole est plus tranchante qu’une épée à deux tranchants, qui sépare le bien du mal, la vérité du mensonge .La Parole de Dieu nous console, nous rassure , nous secoue , et tout cela pour nous transformer, pour bousculer et transformer notre vie à l’image de notre Seigneur Jésus-Christ. Un jeune homme est allé un jour se plaindre auprès d’un sage ermite de la difficulté qui était la sienne de garder en mémoire les textes de la Bible qu’il lisait régulièrement et il demanda si ce n’était pas peine perdue ! En guise de réponse, l’ermite lui donna un panier sale avec l’ordre d’aller chercher  de l’eau à la fontaine .Au retour , l’eau s’était bien sûr écoulée, mais l’ermite lui dit de recommencer . Finalement il lui dit : regarde bien ton panier, il est tout propre. Ainsi en est-il de la Parole de Dieu que tu lis tous les jours : tu ne peux pas tout retenir, mais elle passe à travers toi,  elle sépare en toi ce qui est bon et mauvais, et sans que tu ne t’en aperçoives, elle éclaire tes pensées et purifie ton cœur .Un changement dans la vie qui n’est pas nécessairement  spectaculaire, mais qui est le signe que Dieu est à l’œuvre à travers sa Parole. Elle est vivante et efficace, lorsque mon cœur sera changé et battra avec la vocation qui est la sienne, au rythme de la paix.

Sur le mur d’un hôpital on peut lire le texte d’un malade qui disait : « mon pauvre cœur, dans ce monde ici-bas, secoué par les tempêtes de la vie, trouvera la paix lorsqu’il ne battra plus .»Un autre malade, s’inspirant de ce texte l’écrit à sa façon et l’on pouvait lire : « mon pauvre cœur, dans ce monde ici-bas, secoué par les tempêtes de la vie, a trouvé la paix depuis qu’il bat pour Jésus-Christ. »Un cœur qui bat pour Jésus-Christ est un cœur ouvert à la Parole de Dieu , un cœur qui ressemble au bon terrain de l’Evangile de ce dimanche .Un cœur transformé qui porte du fruit au centuple . Amen.  Marlise Griebaecher

Cantiques    ARC   225     1-3                 Alléluia  21/09     1-3
                                   231     1-4                                  22/05     1-4
                                   232     1-3                                  22/08     1-3
                                   606     1-4                                  45/19     1-4

¼ - Service des Lecteurs – SL – 6 – 07.02.2010 – Marlise GRIEBAECHER

 

PREDICATIONS DU SERVICE DES LECTEURS DE L'UEPAL

Ces prédications sont fournies par le Service des Lecteurs de l'UEPAL.

Ce service a été dirigé par le pasteur Georges HUFFSCHMITT de Wingen-sur-Moder
puis 67290 VOLKSBERG (tél O3.88.01.55.41, courriel: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.),
jusqu'en 2009.

A partir de cette année 2010, Mme Esther LENZ, de 67360 MORSBRONN-LES-BAINS
(tél: 03.88.90.07.02, courriel: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) reprend la direction.

Le Secrétariat est assuré par Madame Suzanne LOEFFLER, au Secrétariat
de la Paroisse de 67340 INGWILLER
(tél: 03.88.89.41.54, courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.).

   

 

Visiteurs en ligne

117585
Aujourd'huiAujourd'hui158
HierHier308
Cette semaineCette semaine1499
Ce moisCe mois10042
Tous les joursTous les jours1175856
Template by JoomlaShine