« Pasteur Yves Kéler, retraité de l'Eglise de la Confession d'Augsbourg d'Alsace
et de Lorraine (ECAAL)/Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine (UEPAL)
»

*1939 - † 2018

7. S LETTRE S Table d’entrée par ARC en ciel

 

 

507 Saint-Esprit, Dieu de lumière. ..

 

Ce texte dénature la traduction du « Spiritus, reple tuorum corda fidelium », une des hymnes issues du Veni Creator de Hraban Maur, figurant dans LP sous le titre « Rends-toi maître de nos âmes » de E.Budry. Arc n’a gardé que deux strophes du chant dans la forme de LP et ajouté une strophe inutile d’adoration trinitaire, qui jure par rapport au texte original. Massacre inutile dû à l’équipe Capieu. Voici une révision de LP 171 :

 

  •  

BAPTEME
PENTECOTE

 
               RENDS-TOI MAÎTRE DE NOS AMES               
                         Révision de LP 171  

 
1. Rends-toi maître de nos âmes,
    Esprit saint, Esprit d'amour,
    Viens de tes puissantes flammes
    Nous embraser en ce jour.
   
    Refrain :

    Fais-nous sentir ta présence,
    Revêts-nous de ta puissance,
    Et baptise-nous de feu,
    Esprit saint, Esprit de Dieu !
 2
Viens, Esprit de la promesse,
E scelle- nous de ton sceau,
Et dévoile la richesse
De l'héritage d'en haut.


3. Forme-nous pour le service
    De Jésus, le saint Sauveur ;
    Devant lui, en sacrifice,
    Nous plaçons nos biens, nos cœurs.
    Refrain :
 
4. Saint-Esprit de vie, de gloire,
    Conduis-nous vers le salut,
    Et de victoire en victoire
    Au royaume de Jésus.
    Refrain
    Refrain :

 

5. Remplis-nous, dans la détresse,
 De tes consolations ;
 Soutiens-nous dans la faiblesse

Contre les tentations.

Assurés de ton secours

Nous triompherons toujours


             Texte :      Rends-toi maître de nos âmes,
                              Edmond Budry, 1890, LP. 171
                              révision : Yves Kéler, 1985

             Mélodie :    Alle Menschen müssen sterben I
                              Christoph Anton, 1643
                              RA 460, EG 686
                              fr. : Rends-toi maître de nos âmes
                                     LP 171                             
                                   =Saint-Esprit, Dieu de lumière
                                     NCTC 216, ARC 507

 

 

 Ce chant est une traduction augmentée de "Veni Creator Spiritus, reple animas tuorum"qui se compose d’une strophe d’hymne simple. Budry a élargi le texte dans sa traduction, dont j’ai retrouvé 5 strophes. Y en a-t-il davantage ?

 

 

 


867 Saint, saint est le Seigneur. . . . . ..

 

Antienne d’un Psaume.

 


862 à 865 Saint, Saint! Saint est le Seigneur, notre Dieu (Sanctus)

 

   862 :Saint, saint est le Seigneur, notre Dieu

 

Dénaturation du Sanctus primitif de Bortnianski, qui disait : « l’Eternel des armées », traduisant le titre de « Iahvé Zebaoth », qui figure dans le texte allemand original. Ce Sanctus provient de la liturgie de l’armée prussienne qui avait été commandée à l’auteur. Il faut rétablir cette titulature et chanter :

 

Saint, saint, saint est l’Eternel des armées,  

La terre entière est remplie de sa gloire.

Hosanna, Hosanna  dans les cieux.

Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ;

Hosanna, Hosanna, Hosanna dans les cieux.

 

      Ce Sanctus est complet, avec le Benedictus, qui dans beaucoup de textes d’origine catholique, est supprimé. Celui de Bortnianski est rcommandé.

 

   863 Saint, Saint , Saint

 

   Sanctus catholique amputé du Benedictus, à éviter 

 

   864 Saint, Saint, Saint

 

Sanctus d’Akepsimas, au texte complet, mais qui fait sauter le « Dieu des armées »

 

    865 Saint, Saint, Saint

 Sanctus de Roger Trunk, complet , sur une belle mélodie de Trunk. A recommander

 

   


754 Salut, montagnes bien-aimées.. ..

 

Chant de Ruben Saillens. La célèbre Cévenole, chère aux réformés du 19e S. a été rétablie ici avec bonsens.

 


124 Sans le Seigneur qui s'est levé. . ..

 

Psaume 124 dans la forme Chapal. Peu chanté.

 


607 Seigneur accorde-moi d'aimer. . ..

 

Excellent cantique de Charles Dombre, sur la mélodie « Ermuntre dich, mein schwacher Geist »,sans modifications.

 


811 Seigneur, aie pitié. . . . . . . . . . . .

 

Kyrie de Schöberlein, dont la mélodie romantique est plaintive et lassante à la longue. Il vaut mieux chanter le Kyrie de Luther, qui a une mélodie ferme. Mais cette forme manque dans Arc. On la trouve dans ALLéluia 61/11.

 


213 Seigneur, autour de toi. . . . . . . . ..

 

Sans intérêt.


544 Seigneur, c'est toi notre secours..

 

Chant trinitaire, contenant quelques maladresses : str. 1 le début : « Seigneur, c’est toi », lourd, insistance inutile. Chanter : « Seigneur, tu es notre secours » ou mieux : « Tu es, Seigneur notre secours », les accents tombent mieux. Str.3 : « Source de vie, Esprit d’amour » devrait rimer avec « créateur » et « libérateur », donc mette Source de vie, Consolateur. Cela rétablit la suite trinitaire « Créateur, libérateur, Consolateur », qui réunit les titres du Père, du Fils et de l’Esprit.  

 
732 Seigneur Dieu, c'est vrai. . . . . . ..

 

Chanson, pour jeunes et catéchisme

 


568 Seigneur, dirige et sanctifie. . . . ..

 

Chant classique de consécration, sur une musique de Haendel.Peut servire au mariage en remplaçant « enfants » par « époux. »

 


418 Seigneur, du fond de ma misère..

 


143 Seigneur, écoute ma prière. . . . ..

 

 


844 Seigneur, écoute-nous. . . . . . . . . ..

 

      Répons de prière universelle, dont les catholiques ont abusé, en faisant une musique plaintive et bêlante. A éviter.

 


845 Seigneur, écoute-nous. . . . .

 

Répons de prière universelle

 


484 Seigneur en ta victoire. . . . . . . . ..
848 Seigneur, entends la prière . . . . ..

 

Réons de prière universelle. Peu d’intérêt .

 


534Seigneur, fais de nous. . .. . . . . . ..
591 Seigneur, je ne suis pas digne. . ..
490 Seigneur Jésus, qui est venu. . . ..
487 Seigneur Jésus, tu es vivant. . . . ..
620 Seigneur, mon Dieu, je crie. . . . ..
214Seigneur, nous arrivons. . . . . . . ..
717 Seigneur, nous t'aimons. . . . . . . ..
812 Seigneur, prends pitié. . .

 

Kyrie, sans intérêt.


3 Seigneur, que d'ennemis. . . . . . . .
312 Seigneur, que ton règne admirable
303 Seigneur, que tous s'unissent. . ..
256 Seigneur qui fis tout l'univers. . ..
6 Seigneur qui vois la peine. . . . . . .
220 Seigneur, rassemble-nous. . . . . . ..
407 Seigneur reçois, Seigneur pardonne.......................

202Seigneur, sois au milieu de nous             

203Seigneur, sois au milieu de nous             

835Seigneur, ta Parole. . . . . . . . . . . ..

 

Sans intérêt


536Seigneur, tu cherches tes enfants.
592 Seigneur, tu es notre joie. . . . . . ..
355 Seigneur, tu fais merveille. . . . . ..
139Seigneur, tu lis. . . . . . . . . . . . . . . ..
212 Seigneur, tu nous appelles. . . . . ..
127 Si Dieu ne bâtit la maison. . . . . . .
622 Si Dieu pour nous s'engage. . . . ..
731 Si je regarde au fond de moi. . . ..

 

Chant de repentance.

 


414 Si mon peuple s'humilie........

 

Chant de pénitence, peut servir d’antienne de Psaume

 

 


411Si vous saviez. . . . . . . . . . . . . . . . ..

 


282 Sois béni. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ..
432Sonde-moi, ô Dieu. . . . . . . . . . . ..

Chant de pénitence.


362 Sortez bergers. . . . . . . . . . . . . . . . ..

 

Excellent chant de Noël de Charles Dombre, auquel on n’a pas touché.

 


508 Souffle du Dieu vivant. . . . . . . . ..

 

Texte faible, sur une mélodie anglaise

 


510 Source d'eau vive. .. . . .. . . .. . ..

 

Sans intérêt.

 


180 Souviens-toi de nous Seigneur. ..

 

Les Béatitudes orthodoxes. On a supprimé les « sont » après chaque béatitude

Chant excellent, trop peu employé.

 


455 Sur la croix où tu meurs. . .
. . . . ..

 

Cantique de Budry, qui a gagné à être placé sur la mélodie de « Erhalt uns, Herr, bei deinem Wort. »
782 Sur la route d'Emmaüs. . . . . . . . ..

 

Chanson, jeunes et catéchisme.

 


776 Sur le chemin de Jéricho. . . . . . ..

 

Chanson. Pour les jeunes et le catéchisme.

 

 

883 Sur le chemin où tu appelles. . . ..

 

Bouzillage de « Sur le chemin où tu m’appelles,

dont le texte selon LP527 est bien meilleur :

 

« Sur le chemin où tu m’appelles,

Ta force affermira mes pas.

Seigneur, à l’ombre de tes ailes,

Heureux celui que tu tiendras. »

 

L’équipe de Capieu était choquée par l’image des ailes, qu’elle trouvait romantique, alors qu’elle est biblique. Revenir au texte original, bien plus harmonieux.


605 Sur les chemins du monde. . . . . ..

 

Chanson, pour jeunes et catéchisme.

 


43 Sur moi ta clarté vienne. .. . . ... .

 

Psaume 4 », version Chapal

 


847Sûrs de ton amour. . . . . . . . . . . . ..

 

Formulation catholique prétentieuse, à éviter.

 

632 Sur toi je me repose      , .,

 

Grand classique de Théodore Monod, conservé ici intact, avec raison.

 

 

522 Sur ton Eglise universelle .. : ~ . ...

 

Excellent cantique de la tradition française pour l’entrée du culte, intégrant le votum réformé classique « Seigneur, sois au milieu de nous. » Les deux corrections, str. 1 « Que tu maintiens dans ton amour et str. 3 « sauvés par la croix », sont bonnes ;

En revanche la mélodie prise chez P.E.Bach est laide et morne. Il faut lui préférer celle de « Die Tugend wird durchs Kreuz geübet », Seigneur, tu m’attends à cette heure LP 200, NCTC 228, ALLéluia 23/07

 


364 Sur tous les peuples. . . . . . . . . . . ..

 

Rectifications inutiles du texte de Charles Dombre, qui disait str.1 : « sur tout peuple assis dans la nuit », en référence à Matthieu 4/16, et « soudaine une clarté reluit, Telle une étoile d’or. » L’équipe de Capieu a détruit cette belle image. Demêe qu’à la strophe 2, lapproche du matin » de Romains 23 et le dérangement de la prophétie d’Esaïe sur l’enfant et le Fils. Voici une révision plus conforme à l’original :

 

SUR TOUT PEUPLE ASSIS DANS LA NUIT
                           Révision de LP 113 

         
Mélodie : Lobt Gott, ihr Christen allegleich
                         Sur tous les peuples dans la nuit

 

1. Sur tout peuple assis dans la nuit
    Et l'ombre de la mort,
    Soudaine une clarté reluit,
    Telle une étoile d'or,
    Telle une étoile d'or.

 

2. L'obscurité touche à sa fin,
    Un enfant nous est né.
    Voici l'approche du matin,
    Le Fils nous est donné,
    Le Fils nous est donné.

 

3. Il est le Roi, l'Emmanuel,
    L'Admirable à jamais,
    Dieu tout-puissant, Père éternel
    Et Prince de la paix,
    Et Prince de la paix.

 

4. Cessons nos cris, cessons nos pleurs,
    Le temps du deuil a fui.
    Car Dieu, témoin de nos malheurs,
    Nous visite aujourd'hui,
    Nous visite aujourd'hui.

 

         Texte :       Sur tout peuple assis dans la nuit 
                           Charles Dombre, 1937
                           LP 113
                           rév : Yves Kéler 1985

         Mélodie :     Lobt Gott, ihr Christen alle gleich
                           Nikolaus Hermann 1560
                           RA 37, EG 27
                           fr. : Sur tout peuple assis dans la nuit
                                 LP 113, NCTC 158, ARC 364
                                 Alléluia 2005  32/10

 


488  Sur tous les temps. . . . . . . . . . . . ..

 

Traduction assez réussie de « Gen Himmel auf gefahren ist »du 15e siècle.

La traduction de Georges Pfalz graf est meilleure : elle conserve l’annonce par David dans le Psaume 110, str. 3

 

                       JESUS AU CIEL FUT ELEVE

                           Gen Himmel aufgefahren ist

                                 Georges Pfalzgraf

 

 

1. Jésus au ciel fut élevé,  Alléluia,
    Le Roi de gloire en majesté.  Alléluia.

2. Il vit et règne auprès de Dieu,  Alléluia,
    Il est présent sous tous les cieux.  Alléluia.

3. En lui l'Eternel accomplit,  Alléluia,
    Ce que David avait prédit :  Alléluia

4. " Le Seigneur dit à mon Seigneur,  Alléluia,
    Siège à ma droite et sois vainqueur. "  Alléluia.

5. Poussons vers Dieu des cris de joie :  Alléluia,
    " Honneur au Christ, le Roi des rois ! "  Alléluia.

6. Gloire à la Sainte Trinité,  Alléluia,
    Toujours et pour l'éternité.  Alléluia.

 

 

                                Texte :      Gen Himmel aufgefahren ist, Halleluia
                                                 Francfort 1601
                                                 RA 116, EG 119
                                                 du latin: Coelos ascendit hodie, 15e S.
                                                 frs : Georges Pfalzgraf 1973

 

                                 Mélodie:  Gen Himmel aufgefahren ist    
                                                 Melchior Franck 1628
                                                 RA 116, EG 119
                                                 sous: Sur tous les temps, sur tous les lieux
                                                 NCTC 214, ARC 488
 

 

 

 

Visiteurs en ligne

107034
Aujourd'huiAujourd'hui339
HierHier386
Cette semaineCette semaine1128
Ce moisCe mois8763
Tous les joursTous les jours1070342
Template by JoomlaShine