« Pasteur Yves Kéler, retraité de l'Eglise de la Confession d'Augsbourg d'Alsace
et de Lorraine (ECAAL)/Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine (UEPAL)
»

*1939 - † 2018


WOLTERSDORF, Ernest Gottlieb 1725-1761

Né en 1725 à Friedrichsfeld, près de Berlin,études de théologie à Halle, centre du piétisme allemand, 1748 pasteur à Bunzlau (Silésie), 1758 directeur de l’orphelinat local selon le modèle de Halle, écrivain et auteur de cantiques  dans l’esprit du piétisme. Décédé en 1761 (notice de EG).

« Lieder von E.G.Woltersdorf », Amerikanische Traktat-Gesellschaft,  New-York, sans date (fin XIXe Siècle). Contient un choix de 66 de ses cantiques.

Sont traduits sur ce site :

numérotation de « Amerikanische Traktat Gesellschaft »
                          
5. Ich weiss noch keinen bessern Herrn, 3 strophes
        Mél : O Jesu Christ, meins Lebens Licht
                  Herr Jesu Christ, dich zu uns wend

        fr. :  Je n’ai pas de meilleur Seigneur    
                                               Chants français : Lettre Je


11. Preis sei dem Lamme, das für mich armen Staub
, 23 strophes
        Mél : Nun preiset alle Gottes Barmherzigkeit
        fr. :  Au Christ louange, l’Agneau mort sur la croix
                                               Chants français : Lettre A

12. Dem König, welcher Blut und Leben, 4 strophes
        Mél : O dass ich tausend Zungen hätte
        fr. :   Au Roi qui offre à tous ses peuples
                                               Chants français : Lettre A

13. Komm, mein Herz, in Jesu Wunden, 10 strophes
        Mél : Schmücke dich, o liebe Seele
        fr. :   Viens, mon cœur, vois les blessures
                                               Chants français : Lettre Va - e - i

16. Prediger der süssen Lehre, 9 strophes
        Mél : Schmücke dich, o liebe Seele
        fr. :  Christ, qui prêches la Parole
                                               Chants français : Lettre Ch i – o - u

19. Wie, mein Jesus, soll der Teufel ?
  14 strophes
        Mél : Ringe recht wenn Gottes Gnade=
                  Zions stille soll sich breiten

        fr. :  Se pourrait-il que le diable ?
                                               Chants français : Lettre Sa - e

 

Visiteurs en ligne

112735
Aujourd'huiAujourd'hui398
HierHier1033
Cette semaineCette semaine1431
Ce moisCe mois11475
Tous les joursTous les jours1127357
Template by JoomlaShine