« Pasteur Yves Kéler, retraité de l'Eglise de la Confession d'Augsbourg d'Alsace
et de Lorraine (ECAAL)/Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine (UEPAL)
»

*1939 - † 2018

9. Dim. a. la Trinité - Matthieu 13,44-46
EPAL - Service des Lecteurs - Jean MERTENS

                          9e Dimanche après la Trinité

                                        5 août 2007

                           Gérants des biens de Dieu 

                                 Matthieu 13,44-46

(Série de Prédication V (Predigtreihe V) : liste complémentaire I)

Les deux courtes paraboles du trésor et de la perle ont une signification qui nous paraît simple et évidente. Elles ne semblent pas nécessiter de longs commentaires. Les deux images du trésor et de la perle parlent à chacun. Qui n'a rêvé de trouver un trésor ou d'être l'heureux possesseur d'une perle rare. L'île au trésor de Stevenson continue de passionner les enfants .La découverte d'épaves de navires ayant transporté des amphores antiques, l'or des Amériques ou de la porcelaine chinoise intéresse les lecteurs des magazines. Certains parcourent champs et forêts, sur des sites d'implantations humaines passées, avec leur détecteur à métaux, dans l'espoir de trouver un trésor. Et parfois ils trouvent. C'est ainsi qu'il y a peu, on a trouvé en Franche-Comté des bijoux dans une sépulture de l'âge  du bronze. Le trésor continue bien d'appartenir à notre imaginaire.

Pour nous approcher du sens de la parabole, nous pouvons nous poser la question autrement : quelles sont les réalités qui pour nous ont le plus d'importance ? Qu'est - ce qui est essentiel ?

Voici des réponses que nous pourrions faire :
-c'est ma famille, ce sont mes parents, ce sont mes enfants, ce tissu de solidarité et d'amitié qui me soutient et me permet de vivre.
-la famille est l'endroit où les enfants grandissent et sont  élevés. L'importance de l'école qui éduque  et donne une formation ne peut qu'être soulignée.
-Quand on interroge les hommes sur ce qui les fait vivre, la première réponse est le travail. Dans une vie, c'est  l'investissement temps-efforts le plus important. Ce travail sert souvent à faire vivre la famille.
-Appartenir à une communauté, village, associations diverses, pouvoir s'engager est important. L'être humain ne peut vivre seul. Il appartient à un tissu social.
-Ce qui  me fait vivre ce sont aussi mes valeurs morales : respect d'autrui, respect de l'environnement. Cela se conjugue avec ma foi religieuse qui en est le moteur.

Toutes ces choses et bien d'autres encore constituent donc un ensemble de trésors, de richesses qui n'appartiennent pas à la sphère marchande et qui pourtant sont essentielles.

Après ce préambule qui évoque  ce que peut être ce trésor, revenons à notre texte. Le Royaume des cieux est encore semblable à un trésor…Deux paraboles toutes simples dont le sens paraît évident. Pourtant, quand on lit les commentaires on s'aperçoit que les explications données sont diverses et multiples.. Une parabole, c'est une histoire dont on souligne l'un des éléments que l'on appelle la pointe. Quelle est la pointe de ces deux paraboles ?

Plusieurs réponses : le trésor, le trésor caché, le trésor caché dans un champ, le fait de vendre tout ce que l'on a pour acheter le champ, le fait de se réjouir d'avoir trouvé ce trésor. Les commentaires vont dans ces multiples directions.

Le marchand de perles cherche la plus belle des perles. Il cherche et trouve, et se réjouit lui aussi de sa découverte.

Lecteurs de la Bible, nous avons une idée de ce qu'est  le Royaume de Dieu, ce monde nouveau que Jésus initie, nous permettant de vivre de nouvelles relations avec Dieu et avec notre prochain, relations caractérisées par l'amour. Notre attachement à Jésus-Christ  constitue ce trésor .La Bible, les Béatitudes, 1 Corinthiens 13, Ephésiens 4 et bien d'autres passages témoignent de la richesse de ce trésor.

Ce trésor est caché. Comme le Royaume de Dieu qui est en devenir, déjà là et pas encore .La foi en Jésus crucifié et ressuscité  en est l'illustration.

Ce trésor est caché dans le champ du monde. D'autres paraboles évoquent l'état de ce monde . Dans ce monde pousse la mauvaise herbe. Le bon grain risque parfois d'être étouffé. Sans que l'on puisse toujours faire le tri.

Vendre tout ce que l'on a pour acheter le champ. La découverte de ce trésor implique un engagement inconditionnel : suivre le Christ sans demi-mesure. La parabole s'adresse en premier lieu aux disciples et leur redit l'importance de la décision.
Avoir trouvé un tel trésor vous rend joyeux. Nous sommes souvent de tristes chrétiens ronchons, grognons, râleurs, rouspéteurs… Redécouvrons le bonheur d'être chrétien, la joie d'être croyant et osons le dire sans orgueil.

Le marchand de perles trouve une très belle perle. Un marchand qui marche pour chercher et pour vendre. Marcher c'est être en recherche, en recherche des perles de l'Evangile, des perles de la Création, et trouver, car cette recherche est promise à une découverte. Et se réjouir.

Pour terminer : la perle de l'un de ces commentaires qui affirme que NOUS SOMMES LE TRESOR QUE DIEU CHERCHE ET TROUVE.
Les paraboles de Matthieu 13  parlent de l'œuvre de Dieu  envers les hommes, de l'amour de Dieu pour les hommes. Dieu sacrifie tout, donne tout, c'est-à-dire son propre Fils, pour le salut des hommes. C'est le  thème de la folie de Dieu dont parlera l'apôtre Paul.

« Ici…apparaît l'immense prodigalité de Dieu qui lâche tout pour des résultats inconnus à l'avance, mais dont une partie au moins sera le sujet d'une grande joie. »            Amen

Jean MERTENS.

 

 

PREDICATIONS DU SERVICE DES LECTEURS DE L'UEPAL

Ces prédications sont fournies par le Service des Lecteurs de l'UEPAL.

Ce service a été dirigé par le pasteur Georges HUFFSCHMITT de Wingen-sur-Moder
puis 67290 VOLKSBERG (tél O3.88.01.55.41, courriel: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.),
jusqu'en 2009.

A partir de cette année 2010, Mme Esther LENZ, de 67360 MORSBRONN-LES-BAINS
(tél: 03.88.90.07.02, courriel: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) reprend la direction.

Le Secrétariat est assuré par Madame Suzanne LOEFFLER,
au Secrétariat de la Paroisse de 67340 INGWILLER
(tél: 03.88.89.41.54, courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.).

   

 

 

 

Visiteurs en ligne

123132
Aujourd'huiAujourd'hui60
HierHier396
Cette semaineCette semaine1328
Ce moisCe mois7240
Tous les joursTous les jours1231324
Template by JoomlaShine