« Pasteur Yves Kéler, retraité de l'Eglise de la Confession d'Augsbourg d'Alsace
et de Lorraine (ECAAL)/Union des Eglises Protestantes d'Alsace et de Lorraine (UEPAL)
»

*1939 - † 2018

5eme dimanche après la Trinité

Dimanche 22juin 2008

L’appel qui sauve

2 Thessaloniciens 3,1-5


Série VI (Reihe VI)  : liste complémentaire II :

Chères frères et soeurs en Jésus-Christ,
Il était une fois une tribu de singes qui vivait dans la jungle à proximité d’un village de paysans. Ce qui les intriguait le plus, c’était le feu. Des heures durant, ils restaient à observer les flammes qui dansaient dans les maisons et dans les cours ainsi que les paysans qui étaient assis tout autour pour se réchauffer, le visage marqué d’une bien heureuse satisfaction. Un soir de grand froid, les singes aperçurent une luciole qui scintillait à travers les feuilles d’un buisson. Ils  crurent que c’était une étincelle jaillie de cette chose prodigieuse qui réchauffait les hommes, et ils la recueillaient avec précaution. Ils couvrirent cette luciole d’herbe sèche et de brindilles et se mirent à souffler sur elle comme ils avaient vu faire tant de fois les hommes. Un petit oiseau observait la scène du haut d’une branche. Plein de compassion pour les singes, il vola jusqu’à eux pour les informer : « Mes amis, vous vous trompez, ce n’est pas du feu, ce n’est pas une étincelle, ce n’est qu’un ver luisant. »

Mais les singes, agacés, chassèrent l’oiseau et se mirent à souffler de plus belle.
 « Arrêtez, cela ne sert à rien » insista l’oiseau. Furieux, un des singes saisit l’oiseau et le tua. Et tous ensemble, ils se mirent à souffler encore plus fort. Le lendemain matin ils étaient tous morts de froid.

Le texte qui nous est proposé pour la prédication de ce matin nous dit : « tous n’ont pas la foi. » Ne ressemblent-ils pas aux singes de notre histoire ? Ils regardent et ne voient pas, ils entendent parler et ne comprennent pas. Ils sont interpellés et ne croient pas. Finalement ils meurent à quelques pas d’une source de chaleur. L’oiseau a fait tout son possible pour venir en aide aux singes, mais en vain. Il a même laissé ses plumes. Il a payé de sa vie. « Ils sont insensés et méchants » dit le texte. Alors que faire ?

Dans sa lettre aux Thessaloniciens, l’apôtre Paul encourage ses frères à prier afin que la Parole de Dieu se répande rapidement et qu’elle soit honorée ; prier afin que Dieu les délivre de ceux qui s’opposent à l’Evangile et persécutent l’apôtre partout où il va.
Demander à Dieu qu’il ouvre une porte pour annoncer l’Evangile et les cœurs pour recevoir cette bonne nouvelle.

Cette exhortation à la prière s’adresse ce matin à nous, ici rassemblés.
Car, ce qui peut ouvrir les yeux, toucher les oreilles et parler au cœur, c’est la parole de Dieu.
Prions pour qu’elle se répande autour de nous et qu’elle soit glorifiée.
Qu’est-ce qui peut nous encourager à prier ?
C’est la promesse qui en découle.

1) Dieu est fidèle
Il nous aime. Il est toujours auprès de nous, aussi dans les situations les plus difficiles. N’a-t-il pas dit : « quand les montagnes s’éloigneraient, quand les collines chancelleraient, mon amour ne s’éloignera pas de toi et mon alliance de paix ne chancellera pas » ? (Esaïe 54,10)
Une promesse que Jésus-Christ confirme avant de quitter ses disciples, quand il dit : « Voici, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde. » (Matthieu 28,20)

2) Dieu nous affermit
Il veut nous encourager à mettre notre confiance en lui et faire route avec lui, dans la foi et la persévérance. Cette route n’est pas toujours facile. Elle est exposée aux dangers de ce monde et ne fait pas l’économie de luttes et de combats. Mais elle est tracée par Dieu et elle est entre ses mains.
Il nous rend forts. Chaque culte nous le rappelle. Aujourd’hui aussi nous repartirons dans le quotidien d’une nouvelle semaine avec courage et espérance, fortifiés par la bénédiction que nous demandons à Dieu et qu’il nous accorde au moment où nous quitterons ce lieu.

3) Dieu nous préserve du mal ;
La Bible toute entière nous montre comment Dieu dirige et conduit son peuple à travers les dangers, les menaces et les tentations de ce monde. Il a fait sortir d’Egypte les Israélites, il les a conduits vers la terre promise, il a apporté des messages d’espérance lorsque le peuple était déporté et écrasé. Finalement il a triomphé du mal et remporté la victoire, celle de la croix, celle de l’Amour.

Vivre la fidélité de Dieu, mettre toute sa confiance en lui et l’aimer, cela n’est pas donné à tout le monde, car « tous n’ont pas la foi, » dit l’apôtre Paul.

C’est pourquoi notre prière est si importante. Elle est cette étincelle qui allume le feu de l’amour de Dieu. Elle est le souffle qui ranime la flamme qui danse dans nos cœurs.
Le texte commence par cette exhortation à la prière et se termine par un souhait : « que le Seigneur dirige vos cœurs vers l’amour de Dieu et vers la patience du Christ. »

Rien n’est plus important que de savoir que nous sommes aimés par Dieu. Nous avons en Dieu un père qui aime ses enfants, à qui Jésus donne le privilège de l’appeler « Abba » , nous dirions « papa ». Ce père nous aime, alors que nous nous égarons dans des paradis trompeurs.
Il lui faut de la patience – beaucoup de patience avec nous. A l’image de la patience de Dieu, soyons donc aussi patients dans nos prières, dans nos intercessions. Soyons patients avec ceux qui cherchent Dieu, avec ceux qui attendent son retour comme il l’a promis.

 « Tous n’ont pas la foi », dit l’apôtre Paul. Que dirait-il aujourd’hui ?
Il nous dirait certainement ce qu’il a dit à l’Eglise des Thessaloniciens : » priez afin que la Parole se répande. »
Prenons cette recommandation à cœur, et le monde se portera mieux.
Et que son vœu devienne aussi le nôtre : Que le Seigneur dirige vos cœurs vers l’amour pour Dieu et vers la patience que donne le Christ.   Amen.

Marlise Griesbacher    pasteur à Furchhausen

Cantiques

NCTC    ARC    Alleluia
253 1-4    241 1-4    41/46 1-4
302 1-3    427 1-3    44/07 1-3
 36 1-3     36 1-3     36 1-3
243 1+2    528 1+2    36/08 1+2

¼ - Service des Lecteurs – SL – 27 – 22.06.2008 – Marlise GRIESBACHER

 

 

PREDICATIONS DU SERVICE DES LECTEURS DE L'UEPAL

Ces prédications sont fournies par le Service des Lecteurs de l'UEPAL.

Ce service a été dirigé par le pasteur Georges HUFFSCHMITT de Wingen-sur-Moder
puis 67290 VOLKSBERG (tél O3.88.01.55.41, courriel: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.),
jusqu'en 2009.

A partir de cette année 2010, Mme Esther LENZ, de 67360 MORSBRONN-LES-BAINS
(tél: 03.88.90.07.02, courriel: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) reprend la direction.

Le Secrétariat est assuré par Madame Suzanne LOEFFLER,
au Secrétariat de la Paroisse de 67340 INGWILLER
(tél: 03.88.89.41.54, courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.).

   

 

 

Visiteurs en ligne

120171
Aujourd'huiAujourd'hui70
HierHier387
Cette semaineCette semaine457
Ce moisCe mois3491
Tous les joursTous les jours1201711
Template by JoomlaShine